Courage, chers soignants !

Chère lectrice, cher lecteur,

À partir d’aujourd’hui, les soignants non vaccinés contre le covid n’ont plus le droit de travailler.

J’ai une pensée particulière pour ces 300’000 médecins, infirmières et autres membres du personnel médical qui risquent de se retrouver sans emploi pour une durée indéterminée[1].

Bravo à vous pour votre courage ! Bravo d’avoir refusé ce chantage honteux, quitte à perdre votre travail et votre salaire pour défendre la liberté vaccinale.

C’est un jour sombre pour le monde de la santé. Mais grâce à votre détermination, c’est le début d’un bras de fer que le gouvernement ne pourra pas soutenir longtemps.

La France peut-elle vraiment se payer le luxe d’exclure 300’000 soignants en pleine crise sanitaire ?

La piètre qualité du système de santé en France n’est un secret pour personne.

Pour rappel, en avril 2019, bien avant la crise du covid, les services d’urgence avaient fait grève dans toute la France pour dénoncer des conditions de travail insupportables[2].

Notamment en cause, « le manque d’effectif dû à une réduction des coûts depuis plusieurs années »[3]

Rebelote en novembre 2019, quand des milliers de soignants en colère manifestent dans la rue pour dénoncer « la crise dans laquelle s’enfonce l’hôpital public. »[4]

Les médecins et infirmiers sont à bout. Ils se plaignent de prendre en charge de plus en plus de monde avec de moins en moins de moyens : personnel réduit, moins de lits dans les hôpitaux, salaires trop bas, stress et parfois même violences[5]

En 20 ans, 100’000 lits auraient été fermés en France dans le but de faire des économies, alors que la population ne cesse d’augmenter[6].

En 2019, malgré les SOS des soignants, les autorités n’ont rien fait. Pire, 3’900 lits ont encore été fermés[7].

La situation était donc déjà catastrophique bien avant l’arrivée du covid. Et la vaccination obligatoire ne va pas arranger les choses…

De héros de la nation à persona non grata

En mars 2020, lors d’une visite à Mulhouse, Emmanuel Macron avait promis un « plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières dans l’hôpital . »[8]

Sauf que rien n’a changé depuis…

Depuis le début de l’année, de nombreux soignants ont décidé de jeter l’éponge, épuisés par leur travail et par le manque de reconnaissance du gouvernement.

En juillet, avant l’obligation vaccinale, Bruno Megarbanne, chef du service de réanimation à l’hôpital Lariboisière à Paris s’en inquiétait déjà : « Dans mon service, 40 % du personnel infirmier m’a donné sa décision de quitter le service entre septembre et décembre prochain. »[9]

Malgré cela, nos autorités n’ont aucun scrupule à exclure 300’000 nouveaux soignants des centres de soins.

Cette obligation est à la fois tragique et inquiétante :

  • Elle fragilise davantage un système de soin au bord de l’implosion : en EHPAD, 15 % du personnel risque d’être suspendu, et jusqu’à 30 % dans certains établissements, alors que ceux-ci sont déjà en sous-effectifs[10]… Les hôpitaux sont forcés de déprogrammer certaines interventions, comme au CHU Montélimar, où 150 patients sont privés d’opération faute d’anesthésiste[11].
  • Elle met la responsabilité de l’épidémie sur le dos des soignants, alors qu’ils se démènent comme des héros depuis un an et demi pour prendre en charge les malades du covid. Après tout ce qu’ils ont fait pour nous, quelle belle manière de les récompenser !
  • Et surtout, elle ne se justifie pas : les normes d’hygiène sont très élevées dans les hôpitaux et les mesures scrupuleusement respectées. Par ailleurs, les dernières recherches ont montré que la vaccination ne réduisait pas la transmission du virus, comme je l’ai expliqué dans une précédente lettre.

Souvenez-vous le 21 juillet dernier, avec quel mépris Olivier Véran avait traité les soignants qui refusaient la vaccination : « Ce n’est pas parce que vous voyez un infirmier ou une aide-soignante qui fait une vidéo pour dire, en pleurant, qu’elle va quitter son boulot parce que le vaccin, elle en a peur, que ça veut dire que c’est un mouvement collectif. Il n’y a pas de départs et ça n’a pas été le cas dans les autres pays qui, autour de nous, ont fait la vaccination obligatoire des soignants. »[12]

Aujourd’hui, vous êtes plus de 300’000 soignants dans toute la France à donner tort au ministre de la Santé.

J’espère de tout cœur que votre démarche aidera à freiner la folie de nos dirigeants.

Et avant de terminer, j’aimerais conclure sur quelques lueurs d’espoirs…

3 lueurs d’espoir au milieu des ténèbres

1ère lueur d’espoir : victoire aux Antilles

Les soignants des Antilles viennent d’obtenir un sursis. Contrairement au reste de la France, ils ne devront pas être vaccinés pour exercer, du moins pas pour le moment.

Le fort mouvement contre la vaccination obligatoire des soignants (seuls 25% soignants seraient vaccinés) a forcé nos autorités à faire machine arrière[13].

Cela montre que le gouvernement est sous pression, et ne peut pas risquer de vider les hôpitaux de leur personnel.

2ème lueur d’espoir : ces pays qui montrent l’exemple

L’Angleterre a renoncé à mettre en place un pass sanitaire.

Le secrétaire d’état à la santé, Sajid Javid, s’est exprimé dimanche sur la BBC : « Je n’ai jamais aimé l’idée de dire aux gens de montrer leurs papiers (…) pour faire ce qui est simplement une activité courante. »[14]

Le gouvernement britannique avait pourtant l’intention d’imposer un passeport vaccinal à sa population. Mais il a fini par abandonner le projet face à la pression des professionnels du secteur de la nuit et de nombreux députés.

Le comité vaccinal britannique, prudent, a aussi décidé de ne pas recommander la vaccination aux 12-15 ans, contrairement à la France et à d’autres pays d’Europe[15].

Pour rappel, l’Angleterre avait déjà supprimé les règles de distanciation sociale et l’obligation de port du masque courant juillet[16].

Depuis vendredi dernier, le Danemark a lui aussi levé toutes les restrictions liées au covid. Pas de vaccination obligatoire, pas de masques, pas de pass sanitaire, y compris dans les boîtes de nuit.

Là-bas, la vie semble avoir repris son cours.

Pourtant, le taux de vaccination est sensiblement le même qu’en France, avec 76 % de la population ayant reçu sa première dose, contre 73 % en France[17].

3ème lueur d’espoir : des mesures de détox pour les personnes vaccinées

Beaucoup de personnes se sont fait vacciner, soit par choix personnel, soit pour continuer à travailler et avoir une vie sociale.

Toutes ces personnes n’ont reçu aucun conseil pour tenter de limiter, autant que possible, les risques d’effets secondaires de la vaccination.

C’est dommage, car il existe des solutions validées par la science pour nettoyer votre organisme des adjuvants présents dans les vaccins (même si vous vous êtes fait  vacciner il y a plusieurs mois).

J’ai donc décidé d’agir. J’ai invité un scientifique spécialisé dans cette démarche pour vous parler des techniques de détoxification vaccinale, Amin Gasmi.

Amin Gasmi est chercheur en nutrition clinique et physiologiste. Il a publié pas moins de 7 études scientifiques sur le covid.

Demain soir à 20h30, il partagera ses conseils pour mieux tolérer les vaccins lors d’une grande conférence en ligne.

Si vous ou certains de vos proches sont vaccinés (ou prévoient de le faire), je vous conseille de vous inscrire à cette conférence gratuite en cliquant ici.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Frédéric Perruche, Les infos de 6h – Obligation vaccinale des soignants : « C’est abject », réagit une infirmière, RTL, 15 septembre 2021.

[2] Manon Aublanc, Grève aux urgences: «On ne travaille pas dans un hôpital pour risquer sa peau tous les jours», 20 minutes, 29 avril 2019.

[3] Idem.

[4] Guillemette Jeannot, Lits fermés, services en sous-effectif, salaire trop bas… Pourquoi le personnel de l’hôpital Cochin est en grève, France Info, 14 novembre 2019.

[5] Idem.

[6] Le gouvernement a-t-il fermé des lits d’hôpitaux depuis le début de la pandémie ?, France Culture, 14 avril 2021.

[7] Hôpital : La France a perdu 3.400 lits en 2019, 20 minutes, 29 novembre 2021.

[8] « Opération résilience » et plan pour l’hôpital, ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron, OPuest France, 25 mars 2021.

[9] Guillaume Dussourt, Covid-19: « Dans mon service, 40% du personnel infirmier a donné sa démission », confie le chef de la réanimation à l’hôpital Lariboisière, BFM/RMC juillet 2021.

[10] Béatrice Jérôme, En Ehpad, la défection des non-vaccinés pourrait aggraver la pénurie, Le Monde, 14 septembre 2021.

[11] LÉA GALANOPOULO, JULIEN MOSCHETTI, Obligation vaccinale au 15 septembre : des hôpitaux sur le fil, Le Quotidien du médecin, 14 septembre 2021.

[12] https://www.jeanmarcmorandini.com/article-468188-vaccination-obligatoire-olivier-veran-ce-n-est-pas-parce-qu-une-soignante-pleure-en-video-que-c-est-un-mouvement-massif-il-n-y-a-pas-de-departs-de-soignants-video.html

[13] Yves-Marie Robin, Vaccination obligatoire des soignants : une souplesse pour les Antilles, Ouest France, 14 septembre 2021

[14] « Je n’ai jamais aimé l’idée de dire aux gens de montrer leurs papiers » : l’Angleterre dit « non » au pass sanitaire, L’indépendant, 12 septembre 2021.

[15] Cécile Ducourtieux, Covid-19 : vacciner les 12-15 ans n’est pas nécessaire pour les experts britanniques, Le Monde, 7 septembre 2021.

[16] Jeanne Bulant, PORT DU MASQUE, DISTANCIATION SOCIALE: JOHNSON ANNONCE LA FIN DES RESTRICTIONS EN ANGLETERRE DÈS LE 19 JUILLET, BFM TV, 5 juillet 2021.

[17] https://ourworldindata.org/covid-vaccinations?country=OWID_WRL

48 réponses à “Courage, chers soignants !”

  1. Loïs dit :

    Merci pour votre message, je suis complètement d’accord sur tout ce que vous avancer et je suis avec vous, mais vos chiffres sont-ils juste ? Je sais que les politiques n’hésitent pas à mentir, mais toutes les premières sources que je lis parlent de 3000 personnes suspendu et non 300000.
    Merci de ne pas ajouter de la confusion à un monde (Celui de l’info et de l’intox) qui l’est déjà bien assez.

    Cordialement

    • Florent dit :

      Bonjour Loïs,
      Les chiffres officielles mentionnaient environ 10 à 15% de soignants non-vaccinés, ce qui représente environ 300’000 personnes. Le gouvernement a ensuite annoncé avoir suspendu 3000 personne. La seule explication que je vois est que seules 1% des soignants non-vaccinés ont été suspendus. J’ai du mal à croire que la France puisse effectivement se passer de 300’000 soignants en pleine crise sanitaire.
      Amicalement,
      Florent

  2. Marie-Noëlle CROZEMARIE dit :

    J’ai malheureusement manqué de voir la grande conférence en ligne de Jeudi dernier à mon grand regret. Y aurait-il possibilité de la visionner ultérieurement ? Je suis en effet extrêmement sensibilisée au scandale meurtrier que constitue cette obligation vaccinale que le gouvernement voudrait nous imposer. C’est UNE HORREUR ABSOLUE !!!

  3. Alain dit :

    Les personnes qui travaillent dans un service de santé publique et qui refusent d’être vaccinées devraient être immédiatement licenciées pour mise en danger de la vie d’autrui et rupture du contrat moral qui les lie à leur employeur puisque leur comportement porte atteinte à l’image de la santé publique valorisée en son temps par Louis Pasteur.

    • Florent dit :

      Bonjour Alain,
      Je serais curieux de savoir comment vous défendez vos propos, sachant que les personnes vaccinées peuvent aussi bien transmettre le covid que les personnes non vaccinées.
      Au plaisir de vous lire.
      Amicalement,
      Florent

  4. rod dit :

    tout le monde pense a ses gens la il me semble qu ont pense pas beaucoup a des gens qui n ont pas de travail depuis des années celui ci ont les oublies quand ont gagne 600 euros par mois tout le monde crois quoi alors que certains on un travail un salaire une maison etc…

  5. Sylvie James dit :

    Bonsoir

    Je m’étais inscrite pour suivre la conférence sur la détoxication vaccinale proposée ce soir hors je n’ai pas reçu le lien .pour la suivre . Y aura t’il une rediffusion ? Merci beaucoup
    Sylvie

  6. Adèle Maetz dit :

    Bonjour,
    Je n’arrive pas à m’inscrire à la conférence (message d’erreur ». Comment faire? Merci d’avance

  7. Pascale ROUXEL dit :

    bonsoir où est le mail de connexion de la conférence en ligne?
    merci

  8. Cécile Lhoumeau dit :

    Toute ma famille fait partie du corps médical, médecins spécialisés, infirmiers-ieres en hôpital ou en libéral, tous se sont fait vacciner.
    Moi même, j ai 64 ans et 6 facteurs de comptabilité, j ai refusé l astrazenecam et j ai eu le Pfizer.
    J ai 2 personnes hospitalisées pour des problèmes urgents mais non graves, elles ont attrapées le virus ancien par un soignant et elles sont mortes du covid…..
    Alors non, on ne peut pas accepter que des soignants ne soient pas vaccinés..
    Je suis d accord sur tous les dysfonctionnements, le manque de budget et des salaires trop bas.
    Je connais le milieu des labos pour y avoir travaillé moi-même et y avoir vu des abus scandaleux.
    Je ne suis pas une pro-vaccin car il y a 20 ans, on a cherché pendant 2 ans ce que j avais et une hypothèse a été la myofassite à macrophage, provoquée par l aluminium mis comme adjuvant dans de nombreux vaccins, alors que l aluminium peut être remplacé par d autres adjuvants non nocifs….les 2 grands professeurs français qui ont démontré ce problème ont même reçu des menaces de mort s ils n arrêtaient pas leurs recherches…mais ils ont des homologues dans de nombreux pays qui arrivent aux mêmes conclusions……
    Alors je comprends les abus pouvant exister…
    Mais là nous sommes face à une pandémie, que plus on attend au niveau mondial plus le risque d apparition de nouveaux variants beaucoup plus méchants est grand….
    Mais on se heurte à toutes sortes d égoïsme : de certains humains qui refusent le vaccin, des pays riches qui ne s’inquiètent que de leurs électeurs, des labos qui ne pensent qu’à leur profit, qui s inquiètent des pays pauvres largement sous équipés en structures médicales locales …….

    Alors je suis écoeurée par la conjugaison de ces égoïsmes…. égoïsmes que l’on retrouve dans d autres domaines : réchauffement de la terre et disparition d espèces animales, que vont devenir les millions d émigrés climatiques………
    D autres ont écrit leurs études scientifiques sur ces sujets….mais on les a pris pour des moins que rien car ils se sont heurté aux égoïsmes…..

    Alors faites vous vaccinés pour le bien commun , vous les soignants réfractaires, pensez aux heures déjà vécues dans les hôpitaux surchargés, aux soignants libéraux ou pas qui sont morts pour le bien de tous, ces héros dont on a si peu parlés…
    Oublions nos avantages de riches et ouvro’d nos yeux devant les misères humaines, animales et naturelles……nous formons un tout interdépendants où nous avons mis en priorité le mot liberté qui est devenu synonyme d égocentrisme……le  » moi je » quand on a la chance d être né du bon côté.

    • Florent dit :

      Bonjour Cécile,
      Merci d’avoir partagé votre point de vue et de donner un regard différent sur la situation. Même si je ne partage pas la totalité de vos propos, c’est important que chacun puisse s’exprimer librement et respectueusement sur la situation.
      Amicalement,
      Florent

  9. Yann dit :

    La conférence de demain sera t elle visionnable à postériori (je serai dans le train !) Merci

  10. Bertrand dit :

    Bonjour
    Merci de vous soucier de toutes ces personnes qui participent au fonctionnement d’un service de santé qu’aucun d’entre nous ne peux ignorer tellement il est nécessaire.
    Merci également d’etre un peu le porte parole de tout un peuple de non vaccinés qu’un journal qui reçoit des subventions issues des revenus fiscaux traite de « Gueux » !
    Quelques fois, dans la vie, il vaux mieux serrer les dents et oublier ce genre de propos pour pouvoir encore se parler!
    Cordialement
    Yves

  11. Nathalie PELLEVOISIN dit :

    Bravo pour votre investissement et votre travail remarquable, afin de garder nos libertés et préserver notre santé. Merci beaucoup et bonne continuation.

  12. Huguette dit :

    Ce qui me scandalise dans cette obligation vaccinale, c est Qu en aucun cas les sensibilités de chacun n a été pris en compte , telle la personne hyper allergique, ou cette jeune femme de 30 ans qui vient de se battre contre un cancer agressif et qui se voit infliger une vaccination obligatoire !!!

  13. rose palombo dit :

    Bonjour Monsieur
    je ne comprens pas pourquoi certains avocats ne peuvent pas se rassembler pour combattre ces abus
    ce n’est pas normal toutes ces nouvelles lois venant des gouvernements mafieux
    Ou sont ces avocats!!!!!!!

  14. ponsolles dit :

    Bonjour,
    Je ne doute pas que les conférences que vous diffusez soient intéressantes mais on a pas toujours la possibilité de les écouter ; avez-vous la possibilité de mettre le texte écrit ? merci

  15. Mussot dit :

    Bonjour, être vacciné n’est pas la solution à tout (hélas) .. combien de personnes détenant le fameux « pass Sanitaire » ont fait une sérologie?? Certains seraient surpris de constater que malgré 2 injections, ils n’ont toujours pas d’anticorps !! On m’a rapporté 2 cas récemment.. il doit y en avoir bien d’autres ..

  16. MAILLOT dit :

    Bonjour Monsieur,
    Je tiens à vous remercier pour vos envois enrichissants!!!
    Je suis de tout coeur avec les soignants!
    A propos de la conférence, c’est bien dommage pour moi. il y a le décalage horaire par rapport à la métropole….
    car je réside à l’île de La Réunion.
    bien cordialement! Ne baissons pas les bras…. il y aura des jours meilleurs!!! Actuellement nous subissons le grand pouvoir, ça n’engage que moi……
    Chantal Maillot

  17. Faustin dit :

    Félicitations et vous remercie de votre courage. J’habite à la Réunion et je m’appelle Danielle FAUSTIN. Quel est l’horaire décalage pour que je puisse être en ligne ou si vous pouvez m’envoyer l’enregistrement svp.. bravo

    • Florent dit :

      Bonjour,
      En cette période, il y a deux heures de décalage entre la métropole et la Réunion. Pour vous, la conférence commencera donc à 22h30.
      J’espère que cela ne fera pas trop tard pour vous et que vous pourrez être parmi nous.
      Amicalement,
      Florent

  18. Lhermitte Claude dit :

    Je ne suis absolument pas en phase avec vos commentaires orientés.Vous mettez en avant les non vaccinés, petite minorité inconsciente par contre près de 90% des soignants sont vaccinés et cela fait preuve d’une grande responsabilité. Ne pas se faire vacciner c’est mettre la vie d’autrui en danger et c’est encore plus vrai pour un soignant dont la mission est autre.
    Vous dites qu’il y a un haut niveau d’hygiène dans les hôpitaux….faux….travaillant dans le monde de l’hygiène cela fait 20 ans que l’on se bat dans cet univers pour plus d’hygiène avec beaucoup de difficultés à être entendus..
    Encourager les gens et surtout les soignants à ne pas se faire vacciner est pour moi totalement irresponsable.
    Par contre travailler sur les traitements est une excellente chose qu’il convient d’encourager car on ne peut pas limiter le combat à la seule vaccination.

    • Florent dit :

      Bonjour Claude
      Je vous remercie pour votre message. Je comprends tout à fait votre point de vue. L’hygiène est un sujet important que j’aborderai dans une prochaine lettre.
      Concernant la vaccination, j’ai expliqué dans de précédentes lettres que si elle protégeait bien les personnes à risques contre les formes graves, elle ne permettait pas d’empêcher la transmission. C’est donc une fausse protection, qui donne l’illusion aux personnes vaccinées (soignants ou non soignants) qu’elles peuvent se passer des mesures barrières alors que ce n’est pas le cas. D’ailleurs les laboratoires se sont toujours montrés prudents sur cette affirmation.
      Amicalement,
      Florent

  19. Karen Laloup dit :

    Bonjour, Peut on avoir une rediffusion de la conférence ou une synthèse pour ceux qui n’ont pas pu assister? Merci

    • Florent dit :

      Bonjour Karen,
      Ce n’est pas prévu pour le moment. Mais en fonction des demandes, nous pourrons effectivement proposer une rediffusion.
      Amicalement,
      Florent

  20. Guylaine dit :

    Bonjour la conférence de demain 8h30 m’intéresse mais je suis du Québec et je me demandais si s’était 8h 30 de la France ou bien du Québec? Merci

  21. Alain dit :

    Le samedi. 11 septembre, le décret d’application du pass n’était pas publié, donc pas obligatoire. Source, non parut site du sénat. Courage. Il ne faut surtout pas démissionner, que les collabos prennent leurs responsabilités devant les prud’hommes Alain

  22. Nelly Vantorre dit :

    Bjr , Je suis Idec ds un Ehpad sur Lille, et une partie de vos propos m’exaspère, J’ai travaillè 23 ans en méd gériatrique, et mes anciennes collègues médecins au chr , m’ont notamment expliqué comment la covid a pu faire flamber des pathos neuro « naissantes », le cerveau a vieilli trop rapidement…
    les demandes d’entrées en Ehpad n’ont pas baissées!
    Impossible pour les résidents et leurs familles, d’imaginer être soignés par des soignants « colporteurs  » du covid!!!
    N’hésitez pas à me téléphoner! 06 09 59 24 22

    • Florent dit :

      Bonjour Nelly,
      Vous avez raison. Beaucoup de personnes ont peur de se faire soigner par des personnes non vaccinées. Je peux comprendre cette peur, mais il faut savoir que les personnes vaccinées peuvent aussi transmettre le covid, et que la vaccination n’est donc pas gage de protection. Le lavage régulier des mains reste la mesure la plus sûre pour ne pas être « colporteur » du virus. Le problème, c’est qqu’on en parle peu et que beaucoup de malades ne sont pas informés.
      Amicalement,
      Florent

  23. Daniel CHRISTIEN dit :

    Il est souvent question de formations en France.
    Une qui va être de plus en plus plébiscité sera celle de bergers gardiens de moutons de M. Macron que sont tous ces Français soumis à de tellement fortes pressions de chantage qu’ils laissent faire au lieu de s’insurger !

  24. Fouligny Louise dit :

    Tout ce qui se passe c’est parce que Macron veut privatiser l’hôpital public, Nous devons nous battre .Courage aux personnels soignants ,nous sommes avec vous.

  25. norelli rosa dit :

    tous mon soutiens a nos soignants toutes catégories a qui je leur dit RESPECT pour tous ce qu’il ont du affronter pour sauver des VIES tout en mettant la leur en DANGER…..
    la RECONNAISSANCE es ce un mot qui as disparu du DICTIONNAIRE???
    a quand s’arrêteront ces pratiques MARCHE OU TU CREVE, car vu la situation les lits seront remplis et plus de personnel soignants pour s’occuper des malades.
    garder votre foi et qu’on arrête de nous endoctriné le cerveau car pour MOURIR il ne faut pas NAITRE!
    BIEN A VOUS

  26. GOUGEON dit :

    Je vais tout simplement commencer par vous dire un grand MERCI pour ce que vous faites…
    Je ne participe pas aux manifestations antivax, mais les comprends.
    J’aimerais que les soignants, les manifestants, toute personne qui se sent exclue et vu comme un le vilain petit canard sachent qu’elle ne sont pas seules… contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire !
    J’aimerais vraiment qu’elles sachent que des gens comme moi sont dans l’ombre mais les soutiennent… mais ne savent pas comment leur dire/montrer.
    C’est pourquoi je vous remercie de jouer un peu ce rôle.
    Amicalement,
    Aurélie

    • Thierry dit :

      Bonjour

      La meilleure réponse c’est de descendre dans la rue, personnellement je le fais depuis plusieurs semaines le samedi . Et je peux vous dire que vous ne soupçonnez pas la richesse humaine que l’on y rencontre .Il y a de tous les bords ,et de toutes les tendances politiques ,et toutes classes sociales, contrairement à ce qu’annonce le gouvernement qui diabolise les manifestants. Des docteurs , chirurgiens.. qui disent bien être étonnés eux mêmes de manifester alors qu’il ne l’avaient jamais fait auparavant . Et tout cela simplement pour la liberté . Rien que ça c’est important

  27. Jean claude BALTENWECK dit :

    Bonjour
    On parle de 300 000 soignants et aides soignants mais il faut aussi parler des pompiers, les dentistes, les ostéopathes, les sages femmes, les ambulanciers, auxiliaires de vie et j’en passe…
    Tous les bénévoles de la croix rouge et dans les EPHAD.

  28. aubry dit :

    Bonjour monsieur
    Je me permets de penser et de vous dire que vos chiffres me semblent erronés 👍 et que,pour donner corps à vos propos vous prenez vos désirs pour des réalités 😉
    Meme si vous risquez de ne pas le faire et malgré que je sois pour une approcheL »globale » et préventive, je pense que vous ne lirez pas la Lettre encoy à B.Gasquet (un de vos « collègues de pensee » qui n’est pas totalement indpt ds vos discours … puisque c’est votre « gagne pain ». Bonne chance
    _______
    Tout d’abord, Je voudrais m’adresser à toutes les personnes bienveillantes ou personnes de « BONNE VOLONTE » comme Axel Kahn s’est présenté lors de la conclusion de sa dernière interview avant sa mort…

    J’ai lu avec attention votre article sur la colère… globalement, je souscris à l’ensemble de vos conseils pour maîtriser cette colère…même si souvent, dans vos articles, il y a une certaine tolérance bienveillante avec les anti-vaccins et les anti-pass (qui sont loin d’être tous violents) => c’est votre droit.

    Par contre, je pense qu’il ne faut jamais tolérer la bêtise comme l’amalgame ou les rapprochements stupides, les agressions verbales et physiques sur les soignants ou les dégradations des centres de vaccinations etc … pour résumer, il serait indispensable que vous condamniez sans ambiguïté et sans relâche, « TOUTES LES POSITIONS EXTREMES et tous les EXTREMISMES » telles que les injures et les menaces de mort envers quelqu’un qui n’est pas d’accord avec soi (cela s’appelle tout simplement de « l’intolérance »), l’antisémitisme ( ex la pancarte dans un défilé le 07-08-21 qui aurait dû être « exfiltrer » (même si cela reste l’exception) par les autres personnes du défilé etc … ) ou le racisme pur et simple qui se déverse comme un poison dans la plupart des manifestations depuis 2 à 3 ans…

    Pour résumer :

    « Nous DEVrions tous DÉNONCER toutes ces derives SANS RETENUE »

    car (voici quelques interrogations) :

    Q1: Est-ce que vous pouvez accepter, que des citoyens français contre la vaccination et le Pass-sanitaire français mais proches de la frontière Belges, se « pavanent » à la terrasse d’un café Belge en clamant « ici, il n’y a pas de PassSanitaire … on est libre » alors qu’ils ne VEULENT pas voir la contradiction puisque les Belges se vaccinent d’eux-mêmes => donc effectivement pas besoin d’instaurer de Pass-sanitaire qui est [je le concède] effectivement et essentiellement une incitation à la vaccination des citoyens Français dans le doute, car, DEPUIS le début (spécificité française cf. Chiffres de novembre 2020), une partie significative des citoyens Français (un peu « grâce » à votre contribution….) ont, dès le début, été très sceptiques vis-à-vis d’un nouveau vaccin [Pfizer – ARN Messager] qui débarquait pour la 1ère fois sur le … marché ! Attitude anti système et défiance vis-à-vis de tous (scientifiques, journalistes mais plus particulièrement vis-à-vis de tous ceux qui ne pensent pas comme eux), donc en allant sur Internet, on trouvera toujours quelque chose qui ne nous amènera pas la contradiction ! Mais l’humanite n’a jamais avancé de cette manière et individuellement ce n’est pas non plus ainsi que l’on progresse… ( hum voir Decartes et le doute).

    Q2 : Est-ce que vous ne « décelez » pas une certaine contradiction « le peuple Belge, dans sa grande majorité et d’eux même se sont vaccinés…. [et c’est sûrement ….humour belge😉👍] pour que certains Citoyens Français antivaccins puissent aller prendre un café sans prendre de risques … que le peuple Belge les a pris (cf. : données du 12/08/21 dans l’Echo) puisqu’ils étaient déjà 82,34 % à être primo vaccinés de plus de 12 ans en Belgique contre en France ~ 63 à 64 % ?

    Q3 : N’y aurait-il pas un problème Français (certains diraient plus élégamment « une spécificité ») ? Ou Est-ce que « le peuple Belge ne serait-il pas plus « bête » que le peuple Français ?

    Q4 : Est-ce que vous ne trouvez pas cela « un peu fort de café » (blague à par😉) pour ne pas dire « ubuesque » ?

    CONCLUSION : Est-ce que vous ne devriez pas dénoncer … ces incohérences !!! Il est vrai que nous sommes ds un pays de l’absurde, où l’on veut TOUT et son contraire! Qu’en pensez-vous Mr Bacquet?
    PETITE ANECDOTE:
    Je vais vous raconter une histoire personnelle :  » jusqu’en nov 2019 (j’avais 69 ans), je ne m’étais jamais fait vacciner de la grippe (Même si je ne suis pas contre les vaccins par principe, car je suis un scientifique et je m’intéresse à l’histoire => en particulier, je sais que d’une part, les temps anciens n’étaient si bénis des Dieux que ce que certains veulent nous le faire croire ! et que, d’autre part, sans la découverte des anti biotiques (certes à utiliser avec intelligence comme j’ai tjs essayé de le faire avec mes enfants en recherchant un(e) medecin de famille « allopathe/homéopathe » cad ayant une « approche globale et préventive » comme vous « semblez » le préconiser ds certains de vos écrits lorsqu’ils restent modérés👍), et des vaccins, l’humanité connaitrait tous le 20 -30 ou 40 ans une pandémie…;
    donc je ne m’étais jamais fait vaciner contre la grippe car j’estimais que si je l’attrapais, cela développerait mes mécanismes de défenses naturelles – même un grand médecin m’a dit que cela se tenait debout comme raisonnement… mais individuellement (le fameux « liberté ») et pas collectivement (le fameux « Fraternité ») !
    – Ma fille devait subir une grande opération en décembre 2019 et je lui ai demandé si elle voulait que je me fasse vacciner. Elle m’a répondu  » mon système immunitaire est faible (plaquettes basses etc … elle a un cancer du péritoine), tu fais ce que tu veux (son souci de « tolérance ») mais je préférerais que tu le fasses… ».
    Alors, Je vous pose la question « QU’AURIEZ VOUS FAIT à ma place?  » et je vous laisse deviner ce que j’ai fait car je ne l’ai pas fait pour moi mais pour ma fille et pour tous ceux que je pouvais croiser en particulier à l’hôpital ! C’est pareil pour le Coronavirus … depuis lundi 9 aout, ds les hôpitaux(que je côtoie trop malheureusement), on me demande à l’entrée le PASS sanitaire…ET PERSONNELLEMENT, JE TROUVE CELA NORMAL car, tout simplement, c’est « pour ne pas faire prendre de risques pour les autres et pour éviter l’engorgement des urgences et la surcharge de travail … du personnel soignant etc… ».
    Je sais que je ne vous ferais pas changer d’avis – et je suis désolé de vous le faire remarquer  » JE SUIS PLUS LIBRE QUE VOUS … ma rémunération ou mon salaire est indpt de mes choix (alors que vous [certes « péjorativement « ]) et je ne me cherche pas à récolter des voix (Philippot Pipo ou Dupond Aignan ) , ni à me faire aimer  » – mais il y a qd même chez les antivacins et antipass(moins ds vos écrits bien qu’ils sont parfois ambigus…) beaucoup d’approximations, un manque de raisonnements et un manque de réflexions et un refus de la réalité des faits et des chiffres – par ex, pour les Antilles est-ce que vous niez les faits et les chiffres (faible vaccination – moins de 20%), taux d’incidence montant en flèche, idem pour les malades, taux en réanimation et décès! -.
    Quelques réflexions sous forme de questions:
    Q1: ne faudrai-il pas que l’on donne la priorite a l’acces à l’hôpital et en réanimation …aux malades atteints de maladies graves et faire attendre les malades qui se declarent ANTI VACCINS et/ou ANTIPASS (C’est une question … qu’en pensez-vous) ?
    Q2: est-ce que vous niez les chiffres et les faits (les Antilles) ?
    Q3 : est-ce que vous niez toujours qu’il y a chez les ANTIVACCINS et antipass , un attrait pour les « fakenews ou les manipulations » (je sais que vous n’êtes pas d’accord avec tous)?
    C’est triste et cela me fait penser à un de mes collègues qui disait : « MERDE, on est doté d’une machine formidable , notre cerveau, alors qu’est-ce qu’on attends pour s’en servir et RÉFLÉCHIR en se posant les questions puis les contre-questions etc…=> cela s’appelle (quelqu’en soit le résultat) tout simplement le RAISONNEMENT par opposition, a beaucoup de nos concitoyens défilant ds les cortèges (plus de 200 000.. c’est à la fois beaucoup et très peu au vue de l’extrême hétérogénéité des participants) qui refusent tout dialogue et toute réflexion en ayant une certaine tendance ptedominante pour l’une intransigeance … !
    ALORS?
    Quand aux slogans « sur l’atteinte à la liberté » – dont certains, sont d’une violence extrême voir ridicule (vous en convenez à demi mots ds votre article) – je me permets de préciser que le mot « liberté » recouvre autant DE DROITS que de DEVOIRS d’autant que (pour le moment) le choix existe et il convient de rappeler qu’ils ne sont pas SEULS ds ce monde [FRATERNITE] !
    On peut se poser la question  » Est-ce que ce ne sont pas simplement des individualistes …GRANDES GUEULES qui ne veulent pas assumer les conséquences de leur choix ? (C’est une question) car la liberté ce n’est pas la liberté absolue (qui n’existe nulle part sur cette terre!) c’est la liberté de choisir (et ils l’ont) ET comme la plupart des choix que j’ai fait ds ma vie, ces choix ont entraîné des contraintes induites que j’assumais … mais certains refusent les contraintes induites (même s’ils sont ultra minoritaires) => ben oui, ils ne pourront plus aller aux restaurants, au cinéma cad ds tous ces lieux où il y a des personnes car ils risquent de contaminer [davantage que une personne vaccinée] les autres et en particilier les plus faibles avec un virus ULTRA CONTAMINANT => c’est vrai qu’ils contestent AUSSI cela!!!!!!!! contre l’avis de tous …. puisqu’ils ont toujours raison sur tout… [exactement ce qu’ils reprochent aux « officiels »😉].
    Voici, quelques exemples de ce qui m’emmerdent dans la vie et qui sont des atteintes à ma [fameuse] liberté …. individuelle :
    1) « Si je veux pouvoir conduire une voiture .. il faut que je passe mon permis et apprendre le code de la route car, on peut me demander ce foutu PASS [rose celui-là]. Et cela m’emmerde, car si je ne l’ai pas, je ne peux pas conduire de voiture … et cela, même si je me considère comme un « sachant » conduire sans mettre en danger les autres »!,
    2) Si je ne veux pas mettre en danger les autres en voiture, je ne bois pas d’alcool et je ne prends pas de drogues => encore une foutue loi qui m’emmerde car je ne suis plus libre de boire ou de ne pas boire, de fumer un joint ou de ne pas le fumer … comme je veux !
    3) je suis (presque) seul sur une route ou sur une autoroute, je veux satisfaire mon désir de liberté que peut me procurer la vitesse, alors je roule vite « c’est MON plaisir – je suis LIBRE » … et tant pis, si un enfant traverse malencontreusement la route à un mauvais moment ou si un « caillou » vient perturber le cours de l’histoire (pneu qui éclate… )
    4)  » RENDEZ VOUS COMPTE, moi qui fumais, on m’a INTERDIT de fumer en salle de réunion, de fumer dans les cafés etc …! C’était un scandale … et pourtant, rétrospectivement, la loi était juste… pour les « non fumeurs » qui n’ont pas à supporter les conséquences de mon petit « plaisir» !»,
    5)… etc (j’en passe)..
    Selon vous, tous ces exemples sont-ils à balayer d’un revers de la main?
    Régis Aubry

    _________________^

    PS : je trouve lamentable que, très souvent, les auteurs d’injures ou de menaces sur les réseaux sociaux, n’aient pas le courage de signer de leur vrai nom (PAUVRE FRANCE dirait mon professeur en 3ème).

    Et puis, à l’intention de tous les fumeurs qui seraient antivax et antipass (qui ont peur du « non recul » sur les vaccins) qu’ils regardent toutes les saloperies que les « fabricants de cigarettes » leur ingurgitent … à bon entendeur salut…

    • Florent dit :

      Bonjour Régis,
      Je vous remercie pour votre message. Je suis entièrement d’accord avec vos propos sur la violence et les positions extrêmes. Comme vous dites, nous sommes « dotés d’une machine formidable ». C’est justement cette machine formidable qui doit nous permettre de vérifier les informations qu’on reçoit, de s’intéresser aux études scientifiques et de se forger un avis sur des bases solides et non sur des fake news, des infos vues à la tv ou écrites par des journalistes non spécialisés. Dans une société libre, le débat est toujours ouvert. C’est grâce au débat respectueux que les scientifiques arrivent ensuite à un consensus. Actuellement, le débat n’est plus possible, on n’entend plus qu’un seul son de cloche, à la tv, dans les journaux… Et on finit par croire que tout les experts sont unanimes sur la vaccination. Sauf que de nombreux scientifiques, tout autant légitimes que ceux qui sont invités sur les plateaux tv, ont des avis différents sur la situation. Ils pointent les risques et l’inutilité de la vaccination chez les jeunes en bonne santé, il montre que les personnes vaccinées transmettent aussi le virus, etc. La question n’est pas de dire que certains ont plus raison que d’autres, mais de permettre une pluralité de voix qui permet ensuite à chacun de décider librement et en toute connaissance de cause. Et c’est cela qui n’est plus possible aujourd’hui. Comment peut-on parler de liberté de vaccination quand seule une partie des experts ont droit de parole et qu’on coupe toute vie sociale aux personnes non vaccinées? Ce n’est rien d’autre qu’une vaccination obligatoire déguisée. Et c’est encore pire chez les soignants, les pompiers… où celle-ci n’est même pas déguisée. Les comparaisons avec le permis de voiture ou la cigarette sont faciles, mais totalement inadéquates. Le permis de voiture certifie une compétence, une maîtrise. Il ne s’agit pas de discriminer les gens en fonction de leur carnet de santé. Que des gens puissent aujourd’hui comparer une personne non vaccinée à un chauffard en excès de vitesse est très inquiétant. Quant aux fumeurs, elles ont toujours accès aux restaurants, aux musées et aux cafés pour autant qu’elles s’abstiennent de fumer durant tout le temps qu’elles se trouvent à l’intérieur. Ce ne sont pas elles qui sont mises à l’écart, mais seulement leur habitude de fumer dans les lieux publics. Par ailleurs, la fumée nuit directement à la santé des gens autour, alors qu’une personne non vaccinée qui respecte les mesures d’hygiène ne fait de tort à personne. Si le vaccin est vraiment efficace, alors les personnes vaccinées n’ont pas à craindre celles qui ne le sont pas. A bon entendeur…
      Amicalement,
      Florent

    • Sysy Tille dit :

      M.Aubry
      Ne parlez pas de ce que vous ne savez pas. Vous n’êtes pas aux Antilles et vous n’en savez que ce que les médias ou autres vous rapportent. Alors de grâce, n’en dites rien car vous n’avez absolument AUCUNE idée de ce qui s’y passe.
      Sylvia de la Guadeloupe

  29. Gina Renard dit :

    C’EST HONTEUX CE QUE FAIT ET OBLIGE LE GOUVERNEMENT C’EST DE LA PURE DICTATURE STOOOOOOOOOOOOOOP

  30. Thierry dit :

    Nous allons vers une grande panique dans les hopitaux.
    En cas de difficultés a se faire soigner,il nous reste une arme redoutable ,c’est la plainte contre les directeurs d’hopitaux ,en suite le ministre de la sante et des solidarités, le premier ministre et le chef du gouvernement. Ils ont annoncé dans certains hopitaux des deprogrammations par manque de personnel, c’est inadmissible.
    Le precedent cas Buzyn ouvre une magnifique porte .
    15000 plaintes actuellement adressées contre philippe et Veran.
    Nous n’avons pas fini d’aller de rebondissement en rebondissement. C’est je crois le premier gouvernement de la cinquième republique qui possède autant de ministre mise en examen,ou en temps que temoins assistés.

  31. JUET dit :

    Je soutiens les soigants qui ont décidés d’arrêter pour ne pas se faire vacciner. Bravo à tous et tenez bon, je suis à 300 % avec vous, vous avez raison c’est une histoire de fric et de politique hors qu’il y a un traitement que ce foutu vaccin qui va dans quelques temps provoquer de graves problèmes de santé. C’est une honte ce gouvernement, ils nous mentent tous les jours.
    Bravo, bravo

  32. HANG SI LAN dit :

    Vous avez raison de vous battre, moi j’ai 63 ans, je ne suis pas vaccinée même si on me harcelle pour cela, jusqu’à aujourd’hui j’ai tenu tête, en plus aprés avoir vu une vidéo et entendu le témoignage d’une personne qui a eu le covid aprés avoir été vacciner dans l’hôpital de Saint-Joseph. Tout ça me fait peur.
    Courage, chers soignants

  33. Michel Rudelle dit :

    Votre soutien aux aides et soignants non vaccinés est lamentable. Pour reprendre les propos de Karine Lacombe : vous ne voulez pas être vaccinés, changez de métier !!
    Dans ce contexte, veuillez me supprimer de vos bases de données.

    • Thierry dit :

      Bonjour Madame

      Je ne pense pas que Karine Lacombe soit le bon exemple .Je ne sais pas si vous êtes au courant mais elle a perçu 194 000 euros pour l’année 2020 en gratification des laboratoires .Dont une part non négligeable de Gilead, comme par hasard elle a fait la promotion du Remdesivir (produit Gilead) , ce même produit rapidement dénoncé par l’OMS pour risque d’atteinte grave du foie et des reins.
      Ces informations sont facilement vérifiables sur le site du gouvernement puisque les docteurs sont obligés de déclarer les émoluments reçus de la part des labos.
      Je pense que cette dame est clairement en conflit d’intérêt

  34. Esteban Carmen dit :

    Je constate que ceux qui ont opté pour la vaccination…devront le faire à l’infini.Donc,lorsque tous les variantes de l’alphabet grec y seront passé…peut-être… fera-t-on un effort pour activer les traitements dès le début des symptômes comme pour les grippes….. L’immunité collective étant un mirage avec le brassage des populations…. Pourquoi les médecins traitants n’ont pas été impliqués dès mars 2020,laissant les personnes isolées se soigner seules(sans se préoccuper des conséquences)(vécu)pour les obliger(les médecins)à piquouser à tour de bras ensuite….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *