Mandarines : ne vous contentez pas de les manger…

Chère lectrice, cher lecteur,

Ma fille raffole des clémentines. Elle réclame tout le temps « akiki », comme elle dit.

Quand nous allons au marché, nous sommes obligés d’en prendre plusieurs kilos pour tenir toute la semaine.

Et elle a bien raison : les agrumes sont d’excellentes sources de vitamine C, très utile pour fortifier le système immunitaire en hiver.

Mais ce serait dommage de se contenter de les manger…

Car les plus grands bienfaits de la mandarine et des clémentines finissent souvent… à la poubelle.

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une facette moins connue des agrumes, et pourtant très puissante.

Pelures, pépins, filaments… vous allez voir que les parties les moins nobles peuvent vous servir contre de nombreuses pathologies (infections hivernales, troubles digestifs, cystites…).

Sa peau : contre les rides, la fatigue et l’inflammation

Pour les Chinois la mandarine est un véritable trésor de la pharmacopée !

Sauvage ou cultivée, séchée ou non, la peau de mandarine préserve le Qi des Reins et de la Rate-Pancréas. Utile pour assécher l’Humidité, elle apaise les ballonnements, les difficultés respiratoires, un manque d’appétit, une fatigue générale, et une toux avec mucosités.

Pour la médecine occidentale, elle possède une puissante capacité anti neuro-inflammatoire[1] et a aussi révélé ses vertus anti-âge dans des soins de la peau[2].

En combinaison avec le thé noir, elle préviendrait même le cancer

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de faire sécher la peau de vos mandarines, vous pouvez aussi mettre la peau fraîche directement dans votre tasse pour aromatiser votre tisane ou votre thé.

Une étude de 2001 a révélé qu’une combinaison de thé noir avec des pelures d’agrumes peut réduire le risque de cancer de la peau de 70 %, alors que le thé seul réduit seulement ce risque de 40 %[3] !

Pour le plaisir, vous pouvez aussi mettre un peu de peau de mandarine fraîche directement dans l’eau de votre bain pour la parfumer, ou encore dans votre sucre en poudre pour lui éviter de cristalliser.

La mixer et la tamiser peut aussi vous permettre de relever une mayonnaise, une vinaigrette, de donner du peps à vos yaourts, à votre muesli ou encore à votre cacao.

Ses feuilles ont des vertus antalgiques pour tout type de douleurs

En médecine chinoise, les feuilles de mandarinier séchées sont particulièrement recommandées pour les douleurs des côtes, des seins ou dans le bas du ventre.

Des chercheurs occidentaux ont d’ailleurs travaillé sur le composé à l’origine de l’odeur de mandarine présent dans ses feuilles.

Et leurs résultats vont dans le même sens que la sagesse ancestrale des Orientaux : ils ont ainsi conclu que ce composant pourrait être utilisé pour créer de nouveaux antalgiques[4].

Ses pépins, utiles si vous avez une hernie

Les pépins sont souvent jetés ou dénigrés. Pourtant, ceux de la mandarine ont bel et bien des vertus thérapeutiques, notamment grâce à leur haute teneur en fibres et en flavonoïdes[5].

En décoction, ils seraient même efficaces pour prévenir les infections urinaires[6].

La médecine chinoise dit qu’ils régularisent le Qi (énergie vitale). Ils permettent d’arrêter les douleurs, de disperser les callosités et d’agir sur le méridien du Foie. Ils auraient ainsi une action sur les problèmes de hernie au niveau de l’aine, de kyste des testicules, mais aussi de douleurs et de distensions au niveau des seins.

Pour autant, n’avalez jamais les pépins entiers, ils pourraient blesser votre intestin.

Je vous explique à la fin de ma lettre comment préparer une tisane ou une décoction de pépins sans danger.

Ses filaments soulagent les douleurs liées à la toux

Après avoir enlevé la peau, beaucoup de personnes enlèvent soigneusement les petits filaments blancs, pas toujours très agréables dans la bouche.

Pourtant, ils possèdent, eux aussi, des propriétés thérapeutiques intéressantes.

Selon la médecine chinoise, ils agissent sur le méridien du Foie et du Poumon et font circuler le Qi.

Ils sont particulièrement recommandés pour le traitement des douleurs des côtes et du thorax, notamment celles provoquées par la toux.

Pépins, feuilles, peau et filaments : comment profiter de leurs bienfaits

La meilleure façon de profiter de tous ces « déchets » consiste à réaliser une décoction ou une infusion.

La technique est quasiment la même, que ce soit pour les pépins, les feuilles, les filaments ou même la peau de mandarine.

Faites sécher les filaments, la peau, les feuilles et les pépins sans les entasser, deux ou trois semaines dans une assiette, sur le rebord d’une fenêtre au soleil ou sur un radiateur.

Pour les pépins, broyez-les une fois secs, avec un moulin à café par exemple. Pour la peau, vous pouvez enlever la partie blanche qui est amère avant de la faire sécher si vous le souhaitez.

Pour la décoction :

  • Mettez 3 à 10 g de pépins broyés ou de peau séchée dans 1 litre d’eau chaude (6 à 10 g pour les feuilles et 3 à 5 g pour les filaments séchés)
  • Laissez infuser 1 heure dans de l’eau bouillante
  • Réduisez très lentement à 40 cl
  • Buvez-la chaude en 3 fois dans la journée

Pour l’infusion :

  • Mettez 3 à 5 g de pépins, feuilles, ou peau séchée (1 à 2 g pour les filaments séchés) dans 25 cl d’eau chaude
  • Laissez infuser 5 minutes dans de l’eau bouillante
  • Buvez le mélange chaud. Une tasse d’infusion de peau séchée est particulièrement recommandée avant le coucher. Juste après le repas, vous pouvez aussi la combiner avec un thé vert pour améliorer votre digestion

Notez encore que les agrumes sont déconseillés en cas de troubles gastriques (reflux gastro-œsophagien, hernies hiatales…) et ne doivent pas être associés à certains médicaments comme les anti-inflammatoires et l’aspirine.

Si vous suivez un traitement, notamment contre l’insuffisance rénale, lisez bien les notices et n’hésitez pas à demander un avis médical avant de consommer vos agrumes.

Et une dernière chose : choisissez toujours des mandarines bio et nettoyez bien la peau avant de l’utiliser.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de belles dégustations.

Amicalement,

Florent Cavaler

PS. Si vous souhaitez me laisser un commentaire, vous pouvez cliquer ici.

PPS. Ah et au fait, petite question de culture générale : connaissez-vous la différence entre une mandarine et une clémentine ?

La clémentine est issue d’un croisement naturel entre un mandarinier et un oranger. Cette espèce hybride a été découverte en 1892 dans la pépinière du frère Clément, en Algérie. Le biologiste qui la découvrit, Louis Charles Trabut, la nomma alors « clémentine » en l’honneur du frère.

Contrairement à la mandarine, la clémentine ne possède pas de pépins. Le clémentinier ne peut donc pas se reproduire. Il ne peut se multiplier qu’avec l’aide d’un aimable jardinier, notamment grâce au greffage ou au bouturage.

Un autre moyen de différencier une clémentine d’une mandarine, c’est que la première s’épluche plus facilement que la seconde et possède un goût généralement moins prononcé.





[1]. Ho, Kuo, « Hesperidin, nobiletin, and tangeretin are collectively responsible for the anti-neuroinflammatory capacity of tangerine peel (Citri reticulatae pericarpium) », Food Chem Toxicol., 2014 Sep. – Epub 2014 Jun 20.

[2]. Apraj, Pandita, « Evaluation of Skin Anti-aging Potential of Citrus reticulata Blanco Peel », Pharmacognosy Res. , 2016 Jul-Sep.

[3]. Iman, Hakim, Robin, Harris, « Joint effects of citrus peel use and black tea intake on the risk of squamous cell carcinoma of the skin », BMC Dermatol. 2001, published online 2001 Aug 1.

[4]. Correa, Quiñones, Echeverri, « Methyl-N-methylanthranilate, a pungent compound from Citrus reticulata Blanco leaves », Pharm Biol., 2016 – Epub 2015 Oct 16.

[5]. Yilmaz, Karaman, « Functional crackers : incorporation of the dietary fibers extracted from citrus seeds », J Food Sci Technol., 2017 Sep. – Epub 2017 Aug 8.

[6]. Vollmerhausen, Ramos, Dzung, Brauner, « Decoctions from Citrus reticulata Blanco seeds protect the uroepithelium against Escherichia coli invasion », J Ethnopharmacol., 2013 Nov 25 – Epub 2013 Oct 9.

41 réponses à “Mandarines : ne vous contentez pas de les manger…”

  1. TAQUET JOSEPH dit :

    Les CITRONS sont en général Traités, les CLÉMENTINES le sont sûrement aussi, et les produits de traitement se trouvent alors dans la peau de ces agrumes. Ça ne me dit pas trop d’en faire des infusions, ou de me frotter la peau du visage avec. Qu’en pensez-Vous ? A bientôt, MERCI

  2. FOUDA Albertine dit :

    Merci pour renseignements très utiles

  3. Papeghin Marie-Christine dit :

    Ah,sinon tous ces produits chimiques!Mais,rien ne conserverait,il y aurait encore plus de gaspillage.Faudrait-il qu’ils en mettent moins?Ou pourrait-il moins en mettre?Voilà d’où viennent pas mal de maladies, avec l’exagération des produits chimiques.Liste de »tout ça »non exhaustive…

  4. Forissier dit :

    Il est très difficile de trouver des vraies mandarines, à Paris, ou en France,il m’est arrivé d’acheter des fruits soi disant mandarines, mais qui n’en avaient ni le goût, ni l’odeur caractéristiques.
    Les commerçants ne savent pas faire la différence entre mandarines et clémentines!

  5. cailleau dit :

    Des années que je fais sécher les peaux de mandarines (orange et citron) decoupées en lanières à la mandoline, à plat sur un plateau. Je retourne ça tous les jours. Une fois bien sec , je les mixe en poudre dans un moulin à café et je mets en bocaux ou pot de confiture. Et je m’en sers à Noël pour mettre dans mes petits gâteaux à coup de grosses cuillères à soupe ! c’est délicieux. Maintenant que je sais qu’en plus c’est bon pour ma santé !!

  6. Charron Françoise dit :

    C’est très bien , mais les clémentines sont traitées, donc on utiliser la peau représente autant un danger. qu’un avantage…..

  7. EON dit :

    Merci, mais pour une rate un peu faible, vous ne précisez
    pas si c’est la décoction ou l’ infusion qui est la plus
    efficace. Merci de me répondre si vous pouvez, car je
    sais que vous êtes très sollicité !
    Bien vôtre.

  8. REGINE ZOMER dit :

    Merci pour ces bonnes recettes qui me permettront d’apprécier d’autant plus les mandarines.

  9. Jean PEGOURET dit :

    Merci pour votre article qui est cette fois-ci directement exploitable sans commander une publication ou se rendre dans un magasin.

    Pour compléter, si je puis vous faire part de mon expérience, vous pouvez acheter dans les épiceries chinoises, même en France, des boites de peau de mandarine séchée et salée.

    C’est une « gourmandise » que l’on laisse fondre dans la bouche. Ça aide à passer le temps lorsqu’on fait de longs trajets en voiture.
    Avant la lecture de votre article, je croyais que c’était seulement un « bonbon salé » sans comprendre pourquoi les Chinois les appréciaient, comme les prunes ou autres fruits séchés salés.

    Maintenant, j’en découvre toutes les vertus médicinales.
    Cela confirme mon expérience de 30 ans de la Chine où lorsqu’on se met à table, on ne vous dit pas d’un plat qu’il a bon goût mais qu’il est bon pour telle ou telle vertu,
    Entrer dans un restaurant chinois, c’est entrer dans une pharmacie mais non pas pour se soigner mais pour rester en bonne santé.

    Bien à vous
    Merci pour votre retour à mon commentaire

    pour info :
    https://dietetiquetuina.fr/3246/lecorce-de-mandarine-sechee-dans-la-pharmacopee-chinoise/

  10. John Driscoll dit :

    Laver bien le mandarine entier, couper en quatre, mettre dans un mixer avec une (des) légume verte, eventuellement un autre fruit. Rédure à une rurée. Manger avec plaisir.

  11. Thierry dit :

    Dommage de pas lavoir l’avoir reçu quelques mois plus tôt !
    Plus que 9 mois d’attente pour pouvoir en profiter 😉
    Merci malgré tout pour ces riches enseignements

    Thierry

  12. Saint Paul dit :

    Je vais essayer ?

  13. Lucienne dit :

    Bonjour,
    Pourquoi pas simplement passer les mandarines avec robot comme pour râper les carottes. Avec le citron c’est déjà expliqué sur Internet et bon à manger. Cordialement

  14. Marie dit :

    Merci pour toutes ces précieuses recettes !
    Je ne connaissais pas tous les bienfaits des mandarines et j’apprécie vraiment !
    J’avoue que, parfois, je zappais vos articles , excusez moi !
    Bonne journée et encore merci !
    Marie

  15. Christine dit :

    Bonjour vous pouvez aussi mettre quelques peaux dans votre vinaigre d’alcool ça le parfume agréablement et que ce soit dans votre machine à laver le linge ou pour le nettoyage c’est moins agressif pour vos narines. Bonne journée.

    • Tissea dit :

      Moi pour mon linge je n emploie que du vinaigre blanc et depuis des année et depuis quelques temps je mets pendant quelques jours les épluchures de citrons macérer dans le vinaigre blanc et ne met rien d autres

  16. heck martine dit :

    surtout prendre des mandarine BIO les autres sont pleines de pesticides

  17. Martine dit :

    Merci beaucoup pour toutes vos explications très intéressantes. Il me semblait que pour une décoction il faut utiliser de l’eau froide, or vous indiquez l’eau chaude. Merci

  18. BERNARD DRAGUET dit :

    Est-il encore possible d’obtenir des clémentines et mandarines non traitées qui permettraient de consommer leur peau en toute confiance ? Je me pose la question de principe….

    • Florent dit :

      Bonjour Bernard,
      Malheureusement, il est difficile aujourd’hui d’avoir la certitude que la mandarine n’a pas été traitée, surtout si celle-ci vient d’Espagne ou d’Italie. L’idéal serait de connaître le producteur. Sinon, le meilleur moyen de limiter les risques consiste à choisir des mandarines bio et à bien nettoyer leur peau.
      Amicalement,
      Florent

      • Flore dit :

        La France est le premier consommateur de pesticides en agriculture en Europe. Que les mandarines d’Espagne ou d’Italie sont à éviter, c’est un leurre généré par les médias françaises. Faites vos propres recherches.

  19. Nicole BERTRAND dit :

    merci pour tous ces conseils, Une amie chinoise m’avait parlé des bienfaits de la peau de mandarine qui était utilisée en Chine mais je vois qu’il n’y a pas que la peau, merci encore de nous transmettre vos connaissances…

  20. Muller Raymond dit :

    OU peut on trouver de mandarines ou des oranges , avec des pépins.
    La ou j’achète mes fruits il y a longtemps que les mandarines, et même
    les oranges « bio » n’on plus de pépins !!!

    • Florent dit :

      Bonjour Raymond,
      C’est vrai qu’aujourd’hui, on trouve surtout des clémentines, qui ne possèdent pas de pépins. Les mandarines sont devenues plus rares, justement parce qu’elles possèdent des pépins et que cela ne plaît pas aux consommateurs. C’est dommage, car les mandarines ont souvent plus de goût que les clémentines. Heureusement, on en trouve encore parfois sur les étals des marchés.
      Amicalement,
      Florent

  21. pâquerette dit :

    Merci pour vos recettes que je vais mettre à profit!
    Jusque là, je mangeais les pépins des agrumes et avec la peau je me frictionne les mains pour faire sortir l’ essence
    et ensuite , je la mets dans le lave-vaisselle pour parfumer et faire briller.
    On peut aussi piquer les agrumes avec des clous de girofle et en séchant cela dégage un parfum agréable dans la pièce que l’on peut garder très longtemps secs.

  22. ALAIN RUSSO dit :

    je vous signale cher pseudo nutritionniste que les agrumes d’aujourd’hui qu’ils soient bio ou merdo ne contiennent de nos jours plus que le dixieme de vitamines « c  » surtout que contenaient celles des années de 1950 a 1970 a peu prés et il faudrait en ingurgiter 20 aujourd’hui ou plus pour avoir l’équivalant de vitamines qu’en apportait une seule dans ces années la donc a mon avis il va falloir réviser un « peu » vos connaissances sur le sujet ,j’en ai peur !!!!! sans rancune j’espère et portez vous bien en vous gavant de mandarines ou oranges d’ailleurs totalement insipides aujourd’hui !!!!!

    • Florent dit :

      Bonjour Alain,
      Merci pour votre message. Vous avez raison, les fruits sont aujourd’hui beaucoup plus pauvres en vitamines que dans les années 1950. J’ai d’ailleurs déjà évoqué ce problème dans une précédente lettre (que vous pouvez retrouver ici : https://www.pure-sante.info/meilleur-nutritionniste-monde-parle/). Cela dit, les agrumes restent plus riches en vitamine C que de nombreux autres fruits et ce serait dommage de s’en priver sous prétexte qu’ils en contiennent moins qu’avant.
      Quoi qu’il en soit l’objet de ma lettre n’est pas la vitamine C, mais de montrer justement que les mandarines ont d’autres intérêts, si on ne contente pas de les manger et qu’on utilise aussi les parties qu’on a l’habitude de jeter.
      Amicalement,
      Florent
      PS: petite précision : je ne suis pas nutritionniste et je n’ai jamais prétendu l’être 🙂

  23. Jocelyne Lavallée dit :

    Malheureusement, j’ai appris en janvier dernier que plusieurs agrumes comme pamplemousses, oranges, citrons, limettes et j’imagine les mandarines et clémentines sont arrosés d’un fongicide, l’Imazalil, considéré probable cancérigène:
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1461005/trop-pesticides-agrumes-marche-canadien

    Même si on les lave et les brosse, il peut rester des résidus de ce pesticide et d’autres pesticides (car il semble qu’on ait détecté plusieurs autres pesticides) dans la pelure et la pulpe. Alors, à moins d’acheter des agrumes bio, vaut mieux s’abstenir d’utiliser la pulpe et le zeste de la pelure.

    • Florent dit :

      Bonjour Jocelyne,
      Vous avez raison, il est important de privilégier les mandarines bio, surtout si vous souhaitez utiliser la peau (comme je l’ai précisé à la fin de ma lettre). Je vous conseille aussi de nettoyer la peau de votre mandarine même si elle est bio.
      Cordialement,
      Florent

  24. Claudine dit :

    Bonjour, Des mandarines, on n’en trouve pratiquement plus. On trouve plutôt des clémentines. Je ne sais pas si j’ai raté quelque chose mais il est essentiel de préciser qu’il faut qu’elles soient bio. Et cela est rare que l’on trouve des mandarines en magasin bio.
    L’article est intéressant mais je ne sais pas si beaucoup de personnes auront le courage, et le temps de collecter et de traiter les autres parties que la chair pour le peu de bienfaits que l’on peut en retirer…
    Ça a le mérite d’être quand même très informatif. Merci.

    • Claudine dit :

      Ah si, excuse-moi, à la fin de l’article, vous précisez qu’il est nécessaire qu’elles soient bio et de bien laver la peau.
      Intéressant aussi d’apprendre que la clémentine est un croisement entre la mandarine et le ranger. Et aussi des infos sur le frère Clément. Merci

  25. Montagné J-C. B. dit :

    Vous pourriez prévoir la présence à tous les étages de traces de produits chimiques utilisés par les producteurs. Il est au minimum indispensable de laver ces fruits dont on ignore l’origine et les traitements subis par pulvérisation ou irrigation. Utiliser de l’eau savonneuse, (pas du produit pour la vaisselle) et rincer abondamment avant d’éplucher.

  26. Madeleine dit :

    Est-ce ok de prendre cette déconcoction de clémentine, ou mandarine, si on a de la haute pression et du diabète?
    Merci de vos bons conseils.

  27. Pernol dit :

    deux petites questions:
    si la peau est utilisée, les mandarines doivent-elles être « bio »?
    J’avais l’habitude d’enlever la coque des pépins comme pour les pépins de pamplemousse. . Est-ce nécessaire?

    Merci pour toutes vos informations.

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Oui, il est important de choisir des mandarines bio si vous souhaitez utiliser la peau. Je vous conseille aussi de bien nettoyer la peau avant de l’utiliser.
      Amicalement,
      Florent

  28. muriel boyer-vidal dit :

    je devais etre operee dune petite excroissance au niveau des lunettes sur le nez..jai pu manger des mandarines sur un arbre a profusiion et tout a disparu avec oligots elements marins..le chirurgien n en est pas revenu !

  29. Farida Onia dit :

    BONJOUR
    Je vous remercie infiniment pour ces informations complémentaires et enrichissantes sur les vertus de la mandarine

  30. Marianne Borruat dit :

    Bonjour et merci pour vos courriers très intéressants.
    J’ai 1 question: la mandarine peut être mangée, même si je prends des gélules de riz rouge contre le cholestérol ?
    D’avance merci pour votre response.
    Cordiales salutations.

  31. Claudine De Zordo dit :

    bonjour
    Dernierement j avais de gros probleme circulatoire des jambes
    sans le savoir j ai commenc’e a acheter des mandarines et effectivement j ai eu des amelioratio
    c est en lisant votre article que je me rends compte du bie des mandarines
    merci

  32. Mestr dit :

    Attention le mela nge agrume et yaourt ou lait n’est pas bon du tout voire vomitif…

  33. Patrick TRICOT dit :

    Vous ne parlez pas de tous les produits chimiques et cires qu’on mets sur la peau !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *