Prise de poids, chute de cheveux… votre thyroïde est-elle défaillante ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Si vous avez tenté tous les régimes possibles et que malgré tous vos efforts vous n’arrivez pas à perdre de poids…

Ou si vous vous sentez constamment fatigué sans raison apparente, et que vous avez du mal à vous concentrer…

Tous ces symptômes ont peut-être une origine commune : un dysfonctionnement de votre thyroïde.

Petite, mais vaillante

Le mot thyroïde vient du grec « thyreoeides », qui signifie « en forme de bouclier ».

Aujourd’hui, nous dirions plutôt qu’elle ressemble à un papillon.

La thyroïde est une petite glande située au niveau de votre cou, à l’avant du larynx.

Elle est composée de deux lobes rattachés l’un à l’autre. Chaque lobe mesure environ 4 cm de long sur 1 à 2 cm de large, soit environ la taille d’une boîte d’allumette.

La glande pèse à peine une trentaine de grammes. Elle est si petite qu’on a tendance à l’oublier.

Et pourtant, cet organe est au cœur de votre équilibre hormonal. Il intervient dans de nombreux mécanismes et le moindre déséquilibre peut affecter votre santé.

Rien de tout cela ne serait possible sans elle

La thyroïde produit principalement deux hormones :

  • La thyroxine, ou T4 (parce qu’elle contient quatre atomes d’iode)
  • La triiodothyronine ou T3 (qui porte trois atomes d’iode)

Certaines cellules de la thyroïde, qu’on appelle les cellules C, produisent aussi une autre hormone, la calcitonine, qui participe à la régulation du calcium. Elle agit en freinant l’activité de cellules osseuses chargées de détruire la matière osseuse âgée ou endommagée.

Les hormones T4 et T3, quant à elles, agissent sur de nombreux processus vitaux dans tout le corps, en particulier sur les fonctions suivantes :

  • Croissance et fertilité
  • Utilisation de l’énergie et de l’oxygène
  • Production de chaleur
  • Utilisation des vitamines, des protéines, des glucides, des graisses, des électrolytes et de l’eau
  • Régulation de l’immunité dans l’intestin, du système cardiovasculaire et du système nerveux

Vous comprenez donc pourquoi il est essentiel d’avoir une thyroïde saine pour rester en bonne santé.

Mais en plus d’être importante, votre thyroïde est aussi extrêmement sensible.

Le plus fréquent, c’est que celle-ci fonctionne en « sous-régime » : elle ne produit plus assez d’hormones.

On appelle cela une hypothyroïdie.

Comment savoir si votre thyroïde est malade

L’hypothyroïdie n’est pas toujours facile à détecter. Elle peut être asymptomatique, mais dans la plupart du temps, elle se manifeste par un ralentissement de l’activité physique et mentale.

Voici la liste des principaux symptômes (à noter que ceux-ci peuvent être subtils) :

  • Fatigue, perte d’énergie ou léthargie
  • Gain de poids
  • Diminution de l’appétit
  • Intolérance au froid
  • Peau sèche
  • Chute de cheveux
  • Douleurs musculaires ou articulaires
  • Instabilité émotionnelle (déprime, irritabilité…)
  • Problèmes de mémoire, manque de concentration
  • Constipation
  • Troubles menstruels, altération de la fertilité
  • etc.

Si vous soupçonnez une hypothyroïdie

Aujourd’hui, le diagnostic de l’hypothyroïdie est à la fois clinique (gain de poids, frilosités) et biologique.

Le dosage de la TSH est généralement demandé en première intention.

La TSH (thyréostimuline) est une autre hormone, produite dans le cerveau au niveau de l’hypophyse.

Alors qu’elle est le rapport avec votre thyroïde ?

La TSH agit sur la thyroïde pour qu’elle sécrète ou non les fameuses T3 et T4. Elle est donc essentielle à la bonne production des hormones thyroïdiennes.

Les valeurs dites « normales » varient selon les laboratoires, mais il y a actuellement un consensus autour de 0,30-4,5 mUI/L.

On considère que l’hypothyroïdie est importante à partir de 10 mUI/L.

En 2002, des chercheurs ont publié une étude sur la fonction thyroïdienne d’individus représentatifs de la population américaine. L’étude a révélé que le taux de TSH moyen dans la population générale est d’environ 1,5 mUI/L.

Ainsi, certains chercheurs considèrent que la situation serait déjà problématique au-dessus de ce taux et souhaiteraient resserrer la fourchette des valeurs normales de la TSH[1].

Quoi qu’il en soit, ces valeurs doivent être prises avec des pincettes, car la TSH sanguine peut varier considérablement d’un moment à l’autre (notamment en cas de maladie, de stress, d’effort physique important ou encore de changement de température extrême).

Il faut aussi garder en tête qu’il n’y a pas deux patients identiques et que la prise en charge doit être adaptée pour chaque personne.

C’est pour cette raison que les médecins ne se basent généralement pas uniquement sur la TSH pour diagnostiquer un malade.

Quels sont vos taux de T3 et T4 ?

Si la TSH est élevée, le médecin demandera un dosage de la T4, et de plus en plus souvent de la T3.

En cas d’hypothyroïdie, la TSH est élevée et la T4 basse. Lorsque la TSH est modérément élevée (jusqu’à 10 mUI/L) et la T4 normale, on parle d’hypothyroïdie infraclinique.

Dans de nombreux cas, un début d’hypothyroïdie s’accompagne d’une TSH élevée avec T4 normale ou basse et T3 normale.

Le dosage de la T3 est surtout utile lorsque l’hypothyroïdie est installée. Celui-ci permettra alors d’ajuster le traitement à la personne.

À ce moment-là, votre médecin devrait vous proposer des solutions adaptées à votre problème. Mais en plus de ces traitements, vous pouvez aussi adopter différentes mesures dans votre quotidien pour aider votre thyroïde à mieux fonctionner.

Dans ma prochaine lettre, je m’adresserai plus particulièrement aux personnes qui souffrent d’hypothyroïdie.

Je partagerai de nombreux conseils pour stimuler en douceur votre thyroïde.

À très bientôt !

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Caroline S. Fox, MD, MPH; Michael J. Pencina, PhD; Ralph B. D’Agostino, PhD; Joanne M. Murabito, MD; Ellen W. Seely, MD; Elizabeth N. Pearce, MD; Ramachandran S. Vasan, MD Relations of Thyroid Function to Body Weight Cross-sectional and Longitudinal Observations in a Community-Based Sample Arch Intern Med. 2008;168(6):587-592 Vol. 168 No. 6, March 24, 2008. DOSSIER SPÉCIAL L’HYPOTHYROÏDIE EN 6 QUESTIONS 06

30 réponses à “Prise de poids, chute de cheveux… votre thyroïde est-elle défaillante ?”

  1. Sahuqué dit :

    Une TSH a 2,56 mvi avec Levothyrox a 100 .qu’elles conclusions.
    Merci pour l’information.

  2. Conny dit :

    J’ai une hypothyroïdie avec un tsh a 11 qui a redescendu à 4. J’ai toujours la fatigue, constipation et cheveux secs. J’ai plus mal à la tête qu avant et plus de mal à le concentrer. L endocrinologue veut continuer à augmenter le Levothyrox jusqu’à ce que le tsh doit à deux. Je suis actuellement à 75. Mais sans tester le T3 libre. Est-ce normal ?.

  3. Marlyse Houmard dit :

    bonjour, çà fait bientôt 20 ans que je prends de l’eltroxin (Suisse) 0.1 mg pour de hypothyroïdie. Je supporte bien le médicament et tout va bien. Mais si je pouvais m’en passer çà serait super !!
    Qu’en pensez-vous ?

  4. maginot dit :

    ma TSH et U.s. et a 1.40 et mon médecin dit que le taux et bon je voudrais votre avis

  5. Monopoli dit :

    Je soigne mon hypothyroïdie avec des ampoules homéopathie et les prises de sang sont revenus normale depuis 2 ans

  6. DONAT Danielle dit :

    Bonjour monsieur Florent Cavaler,
    Je vous ai envoyé un message il y a déjà plusieurs jours en vous demandant de me communiquer votre email afin de me permettre de vous envoyer une pièce jointe.
    Pas de réponse à ce jour, peut être par manque de temps.
    J’espère obtenir une réponse cette fois.
    Cordialement
    Danielle Donat

    • Florent dit :

      Bonjour Madame,
      Je vous prie de m’excuser. Effectivement, je n’ai pas le temps de répondre à tous les messages que je reçois.
      Si vous souhaitez m’envoyer un document, le plus simple est de passer par wetransfer. Vous pourrez ainsi m’envoyer le lien dans un commentaire.
      Merci!
      Amicalement,
      Florent

  7. Somé dit :

    J’ai remarqué que vous ne parlez pas des cas hyperthyroidie. Pourriez vous en parler?. Je suis intéressé.

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Effectivement, c’est un autre sujet qui mérite, lui aussi, une lettre à part entière. Je vais essayer d’aborder ce sujet dans une prochaine lettre.
      Amicalement,
      Florent

  8. BLANC dit :

    Bonjour,
    de nombreuses années sous levothyrox 100,pui arret cause problemes que l onconnait depuis j’ai tout arrete et ce jour m tsh est ùontee presque
    Ma doctoresse m’a prescrit de l’euthyroxine 25 je le prends depuis4 jours…le 2ème jour j’ai fait une grosse chute avec douleurbras droi et très mal aupognet et grosbleu à cuisse droite et ce matin 4ème jour de e thyrox nouvelle chute et couup de tension à 16.9
    sans compter des crampes nocturnes epouvantables aux 2 chevilles
    Ce matin je n’ai pas voulu continuer ce medoc me sens mal et marre deces medoc.
    je suis perdue et n ai plus du tout confiance en la medecine que je neconsultais que très peu pourtant !!!!
    Pouvez vous m aider merci

  9. Chevrette magali dit :

    J ai appris beaucoup de chose. Moi j ai une thyroïde hashimoto j ai perdu mes cheveux et j ai les mêmes symptômes. J ai essayé pas mal de traitement pour les cheveux.
    Si vous avez des solutions je suis preneuse

  10. Clary dit :

    J’ai beaucoup des symptômes que vous décrivez
    Quel traitement me conseillez vous.
    Merci de me donner quelques directives

  11. Marc Claeys dit :

    Les indications au niveau des marqueurs biologiques sont assez élémentaires. Il est utile d’indiquer que la T3 est l’hormone active. Que la conversion de la T4 en T3 nécessite sélénium, vitamines du groupe B, zinc,….et autres minéraux et viatmines
    Qu’il existe une T3 reverse rT3 qui bloque l’action de la T3 et que par conséquent il est utile d’évaluer le rapport T3 libre/rT3. Qu’il est utile de se soucier des apports en thyrosine et iode….

  12. Guerrier Marie Astrude dit :

    Je n’ai plus de thyroïdes ,je prends du synthroid quoi faire.

  13. Anne-Marie Lang dit :

    bonjour , lors de ma dernière échographie, le radiologue m’a dit que ma thyroïde s’était carrément ratatinée comme un fruit, elle est sèche, que faire pour éviter le lévothyrox, merci de votre réponse, cordialement

  14. JEANNE BARRU dit :

    Merci pour votre article sur l hypothyroidie, par contre pouvez vous s il vous plaît nous expliquer l hyperthyroidie et ses conséquences. Moi j en souffre et souvent on ne parle que de l hypothyroidie.
    Je vous en remercie.
    Jeanne BARRU

    • Florent dit :

      Bonjour Jeanne,
      Je prends bien note de votre demande. J’essaierai d’évoquer le sujet de l’hyperthyroïdie dans une prochaine lettre.
      Amicalement,
      Florent

  15. Luc boivin Boivin dit :

    simplement, pour vous remercier !

  16. Lorang dit :

    Bonjour, merci pour vos lettres, toujours pleines de bons conseils.
    Moi à l’inverse, je souffre d’hyperthyroïdie (0,10) et souhaite savoir si vous auriez des conseils naturels. Par avance merci.
    Bien cordialement.
    Cathy.

  17. Denis dit :

    Bjr Florent,
    Je suis dans le même cas que Teiva, j’aimerais avoir la même réponse que l’avis de Teiva. Merci
    Cordialement,
    Véro

  18. Nadine Nubret dit :

    Je souffre d’hypothiroidie.je ne peux être opérée
    Quel protocole adapté. J’ai essayé deux traitements que je ne supporte pas.
    Le dernier me fait grossir.
    J’aimerai avoir un protocole naturel.
    Cordialement
    Attends une réponse de votre part.
    Nadine

  19. Bernadette Boban dit :

    Bonsoir.
    Je suis déçue, car 1 fois de plus , on ne parle que d’hypothyroidie… Je suis en hyperthyroïdie avec des nodules ( dont au moins 1 toxique … Ce qui m’a provoqué 1 infarctus en mars 2019 ). Le cardiologue soigne l’infarctus. L’endocrinologue voudrait m’enlever la thyroïde pour me passer sous levothyrox… l’homeopathe essaie d’équilibrer le tout et je me soigne avec cornus sanguines bourgeons ou lycope ou viorne bourgeons ( que j’alternerai avec cornus) . Depuis presque 2 mois , je masse les 2 lobes avec 1 goutte ( en alternance) de myrhe ou de marjolaine à coquilles. Endocrino et homeo sont au courant. Nous avons réussi à diminuer le néo mercazole ( pour l’hyper, mais dangereux pour le pancréas !!!! Bon, je vais arrêter car j’en aurais encore des tonnes à dire. J’ai l’impression que tous contournent, ou ignorent les problèmes.. j’ai du mal à y voir clair..Merci d’avance pour votre réponse. B Boban

  20. chadia bensaid dit :

    On ma fait une ablation total de la thyroïde je perd mes cheveux j’ai des douleur musculaire j’ai eu aussi problème d’articulation pose d’une prothèse genoue Cordialement madame bensaid

  21. EVANO Lucette dit :

    Bonjour Florent

    Mon taux de T.S.Hest a 1,71 mU le 8/03/2021
    Mon taux de T.S.H est à 2,55 mU le 28/0420 je ne c’est pas si je fais partie du T3 ou T4 ?
    Pouvez vous me renseigner ,merci
    Je prends du Lévothyrox 25

  22. Soukenatou dit :

    Bonjour
    On m’a récemment détecté l’hypothyroïde, mais je ne sais pas comment m’y prendre en alimentation.

  23. Tixier Sylvie dit :

    Bonjour
    Je suis traitée pour une hypothyroîdie depuis plus de 30 ans. Je n’arrive jamais à perdre du poids et si oui je reprends tout très vite. J’ai perdu mes cheveux et j’ai la peau qui est devenue très sèche et je fais de l’hypertension. J’attends la suite de votre documents sur cette maladie.
    Cordialement

  24. Teiva dit :

    Merci Florent pour ces pépites d’or que vous partagez.
    Une question: quel protocole naturel peut aider une personne à qui on a fait une ablation totale de la thyroïde ?
    Merci de répondre. Cordialement
    Edgard

  25. Georgette Richard dit :

    Bonjour,
    Je suis hypothyroïdie, Je suis un traitement, et je voudrais savoir, les traitements en douceur.
    Merci d’avance,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *