Polyarthrite rhumatoïde : prenez-vous cette « poudre blanche » ?

12Chère lectrice, cher lecteur,

Pour lutter contre la polyarthrite rhumatoïde, des scientifiques recommandent de prendre de la poudre blanche.

Je vous rassure, rien d’illégal là-dedans.

La poudre en question, c’est le bicarbonate de soude.

On entend beaucoup de choses sur le bicarbonate, dont certaines sont complètement fausses, voire dangereuses…

J’ai entendu par exemple qu’il serait efficace contre le diabète ou le cancer, alors que cela n’a jamais été prouvé.

En revanche, le bicarbonate aurait bel et bien des effets positifs sur la polyarthrite rhumatoïde.

C’est du moins ce que suggère une récente étude préliminaire.

Après 2 mois, l’inflammation a chuté

Des scientifiques du Collège médical de Géorgie ont ainsi découvert qu’une dose journalière de bicarbonate de soude pouvait contribuer à réduire les réactions auto-immunes[1].

Pour rappel, la polyarthrite est une maladie inflammatoire. En temps normal, l’inflammation est une réaction saine qui permet à votre organisme de lutter contre un agresseur.

Mais dans le cas d’une maladie auto-immune, cette réaction a lieu en l’absence d’un agresseur.

Le corps se trompe de cible : il déploie tous ses petits soldats du système immunitaire… contre lui-même.

Si cela devient chronique, les substances corrosives secrétées durant l’inflammation s’attaquent à vos propres cellules, et notamment à vos articulations dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde.

C’est ce qui provoque douleurs et raideurs chez les personnes malades.

Il est donc important, en cas de polyarthrite, de réduire l’inflammation. Et c’est pour cela que le bicarbonate peut être utile.

Quand le pyromane devient pompier

Ainsi, après deux mois de traitement, le Dr Paul O’Connor et son équipe ont découvert que les cellules immunitaires (macrophages) s’étaient « transformées ».

De cellules inflammatoires, elles étaient devenues des cellules anti-inflammatoires.

Les cellules qui provoquaient l’inflammation se mettaient tout à coup à soulager l’inflammation.

C’est comme si le pyromane devenait tout à coup pompier.

L’auteur de l’étude conclut d’ailleurs : « On n’ajoute ni ne supprime rien, on réduit simplement une inflammation nuisible en provoquant un stimulus anti-inflammatoire. C’est potentiellement un moyen sûr de traiter ce type de maladie[2] ! »

Des recherches plus approfondies doivent encore être menées pour confirmer ces premiers résultats, mais c’est déjà très prometteur pour tous les malades.

Les autres bienfaits étonnants du bicarbonate

Le bicarbonate est un puissant alcalinisant. Il permettrait également de réduire l’acidité chez les personnes qui souffrent d’acidose (pH du plasma sanguin trop bas).

Le bicarbonate de soude pourrait donc être utile pour tous les problèmes liés à un excès d’acidité, et notamment en cas de brûlures d’estomac. Le bicarbonate agit alors un peu comme un tampon, en transformant l’acide chlorhydrique en chlorure de sodium.

Et ce n’est pas tout.

Une étude[3] réalisée sur des patients souffrant régulièrement de calculs urinaires a démontré que la prise de bicarbonate pourrait empêcher la formation de calcul d’oxalate de calcium et d’acide urique.

Pour atteindre un niveau de PH suffisant pour éviter de développer cette affection, les participants ont bu 2’673 (mg/l) de bicarbonate de soude dilué dans 1,5 litre d’eau minérale, 1 fois par jour pendant 3 jours.

Il pourrait donc être bénéfique de faire de courtes cures de bicarbonate pour les patients concernés par le problème et ne présentant pas de contre-indications.

En revanche, les personnes souffrant de calculs de phosphate de calcium devraient s’abstenir, car le bicarbonate accroît le risque d’en développer chez les personnes sensibles.

Une autre étude[4] a aussi démontré que la prise de bicarbonate après un effort physique accélérait le rééquilibrage acido-basique du corps et améliorait l’endurance des participants.

Il pourrait donc être bénéfique d’en ajouter à son eau, entre des performances sportives ou après l’effort.

Attention : ne prenez pas de bicarbonate sans être bien renseigné

Le bicarbonate de soude est souvent pris pour un remède maison totalement inoffensif.

Mais ce n’est pas le cas.

Il est important de l’utiliser avec précaution.

Si vous voulez être sûr d’utiliser correctement le bicarbonate, sachez que j’ai publié un guide complet pour bien choisir et utiliser les produits du quotidien, en particulier le bicarbonate, mais aussi le vinaigre de cidre, le miel, le citron…

Ce guide donne de nombreux conseils pratiques pour utiliser ces « grands classiques », mais aussi des recommandations pour éviter les erreurs (parfois dangereuses) que vous pouvez faire sans le savoir.

Si cela vous intéresse, vous retrouverez tous les détails de ce dossier en cliquant ici.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Sarah C. Ray, Babak Baban, Matthew A. Tucker, Alec J. Seaton, Kyu Chul Chang, Elinor C. Mannon, Jingping Sun, Bansari Patel, Katie Wilson, Jacqueline B. Musall, Hiram Ocasio, Debra Irsik, Jessica A. Filosa, Jennifer C. Sullivan, Brendan Marshall, Ryan A. Harris, Paul M. O’Connor. ”Oral NaHCO3 Activates a Splenic Anti-Inflammatory Pathway: Evidence That Cholinergic Signals Are Transmitted via Mesothelial Cells.” The Journal of Immunology, 2018.

[2] Sarah C. Ray, Babak Baban, Matthew A. Tucker, Alec J. Seaton, Kyu Chul Chang, Elinor C. Mannon, Jingping Sun, Bansari Patel, Katie Wilson, Jacqueline B. Musall, Hiram Ocasio, Debra Irsik, Jessica A. Filosa, Jennifer C. Sullivan, Brendan Marshall, Ryan A. Harris, Paul M. O’Connor. ”Oral NaHCO3 Activates a Splenic Anti-Inflammatory Pathway: Evidence That Cholinergic Signals Are Transmitted via Mesothelial Cells.” The Journal of Immunology, 2018.

[3] O Karagülle, U Smorag, F Candir, et alii. Mineral waters containing bicarbonate reduce the risk of urinary stone formation in patients with multiple episodes of calcium oxalate urinary stones. World J Urol. 2007 Jun;25(3):315-23.

[4] Lewis A Gough, Steven Rimmer, Callum J Osler, Matthew F Higgins, Ingestion of Sodium Bicarbonate (NaHCO3) Following a Fatiguing Bout of Exercise Accelerates Post-Exercise Acid-Base Balance Recovery and Improves Subsequent High-Intensity Cycling Time to Exhaustion. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2017 May 22:1-25

18 réponses à “Polyarthrite rhumatoïde : prenez-vous cette « poudre blanche » ?”

  1. Elisabeth Francingues dit :

    Bonjour
    J’ai de la polyarthrite, et je voudrais savoir à quoi correspond les 2,673 mg/l afin que je puisse prendre ce breuvage pour 3 jours. Je prends de la cortisone et si le bicarbonate pouvait m’enlever cette cortisone. Merci

  2. Mme CHAMBERT Colette dit :

    Bonjour,
    j’ai 51 ans traité d’immunoglobuline de toutes les 3 à ce jour toutes les 8 semaines depuis une dizaine d’années pour une plyradiculonévrite chronique démyélinisante atteinte des 4 membres.
    Très peu de recherche en laboratoire faite, donc très peu d’information sur internet même le Téléthon ne s’y intéresse !..
    D’avoir de beaux cheveux ou des dents plus blanches, des varices etc… Ce n’ai pas ma priorité mais de garder la forme physique le plus longtemps possible et sans craintes de me déplacer où que ce soit. Que ça monte ou que ça descende. De reculer le plus longtemps possible la chaise roulante … D’être « Grabataire »!..
    Mon système immunitaire m’attaque !
    Certainement qu’il existe des plantes etc.. qui me serais favorables mais trop de vitamines, Oligo éléments me manqueraient à l’appel pour ralentir ma gaine myéline se dégrader
    je m’abonnerai si vous pouvez me prouver que cela me serai utile.

  3. Domin dit :

    Pouvez-vous me dire ce que je peux prendre pour la polyarthrite rhumatismale les doses que vous préconisez ce n’est pas très clair je suis également asthmatique je prends spiriva, innovair ,ventoline,et quand je suis gênée aérosol bricanyl et atrovent
    Et ma RHUMATO me donne
    Corthancyl 5mg tous les jours novatrex 7 comprîmes le lundi et specialfoldine 2 c le vendredi et de l’ixprim Pour la douleur

  4. Guy dit :

    Jour
    j’ai pendant plusieurs mois pris du bicarbonate pour combattre de l’acidité ce qui marchait bien mais cela a déclenche des palpitations fréquentes mon cœur était comme un vieux moteur poussif au point que j’ai du stopper ce qui a stoppe mes problèmes aussi je pense qu;il faut faire attention c’est du sodium

  5. Maflor dit :

    J’apprécie que vous présentiez un remède simple.
    En fait, comme vous le dites, le bicarbonate est alcalinisant. Cela signifie qu’il modifie l’équilibre acido-basique. Chacun peut le mesurer facilement avec du papier testeur de l’acidité sur lequel on verse un peu d’urine. Ainsi on peut voir s’il faut rectifier ou pas la prise de bicarbonate, ou l’augmenter. Au début, en mesurant le pH à chaque miction, on peut apprendre à connaître sa fluctuation journalière et aussi quels aliments ou boissons l’influencent.
    Cela est très utile dans plusieurs maladies organiques comme les cancers pour améliorer l’état général et soulager certaines douleurs dues à l’acidité.
    En plus, ce mode de procéder est très facile à pratiquer.

  6. Leonie CALEGARI dit :

    Bonjour, je prends 25mg d’atenolol pour la tension. Le bicarbonate est déconseillé car je crois qu’il contient beaucoup de sel!
    Pourriez-vous, me renseigner.
    Avec mes remerciements, recevez mes cordiales salutations.

  7. Marise Paquet dit :

    Bonjour,

    Mon fils de 25 ans vient de recevoir un diagnostic de spondylite ankylosante après 3 ans de rencontre avec des médecins qui ne trouvaient rien et le retournait chez lui en disant que c’était dans sa tête, de prendre des tylenols que ça passerait !!!

    Peut-on faire un lien avec le bicarbonate de soude ou avez vous des suggestions de produits naturels !?!

    Maintenant, ils lui ont prescrit une médication par injection à toutes les semaines.
    Cela fonctionne par contre s’il saute une journée la douleur intense revient

    J’aimerais l’aider, je l’ai vu souffrir depuis trop longtemps

    C’est un bb prématuré de 29 semaines et le médecin lui a dit que c’était en rapport avec la maladie

    Merci de vos commentaires

  8. PINEAU dit :

    Merci pour tous vos précieux conseils qui me permette de réajuster mon alimentation et les gestes bien-être périodiquement.

    Une cholongite sclérosante primitive m’a été diagnostiquée en 2016 après 3 ans de tâtonnements

  9. Gabriel marie-Eve dit :

    ma chienne ovariectomisée très petite souffre de fuites urinaires. 30 % de cas. elle présente aussi trop d’oxalate de calcium ds les urines et de très petits calculs rénaux. c’est une samoyède. Puis-je lui donner du bicarbonate de soude ?

  10. LE DENMAT dit :

    Bonjour,

    quel dosage préconisez vous en usage pour polyarthrite rhumatoïde?

    Bien cordialement

  11. Virginie Banette dit :

    Bonjour je souffre depuis plusieurs années de maux diverses mais lors mon accouchement il ya presque 4 a’ans ça s’est fortement accentué avec de. Multiples douleurs et une grosse fatigue ainsi que le manque de compréhension général du coup votre mail me. Rassuré ke suis à présent sous décontractant musculaire ce qui me procure un grand soulagement
    Sauf que je ne pourrais pas le prendre de manière éternel alors un grand merci à vous

  12. Boulain dit :

    Je viens de lire votre article sur la polyarthrite rhumatoïde et sur la prise de bicarbonate de soude qui permet de soulager les articulations. Il donne la prise d’une dose journalière de bicarbonate de soude, mais à quoi correspond une dose en mg et comment le prendre.
    Merci pour votre réponse étant moi-même atteinte de cette maladie.

  13. Pascontent dit :

    Après avoir pris connaissance de votre article sur la Polyarthrite, une fois de plus je me retrouve sans un avis bien structuré et ne me paraît guère fiable vu qu’il dit tout et son contraire. Si ce que vous préconisez avait un effet important, cela se saurait dans le milieu médical. Je suis une nouvelle fois très déçu par vos soi-disant thérapies miracles..

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Je n’ai jamais dit que le bicarbonate de soude était un remède miracle. Je vous présente simplement une étude scientifique récente sur cette substance chez les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde.
      Ce n’est pas moi qui prétend que le bicarbonate peut être utile aux personnes touchées par cette maladie, mais des chercheurs du Collège médical de Géorgie. Ce n’est pas parce que le « milieu médical » ne s’intéresse pas à cette solution naturelle et que les grands médias n’en parlent pas pas qu’elle est sans intérêt.
      Amicalement,
      Florent

  14. Victoria dit :

    Bonjour
    Pouvez-vous svp corriger les erreurs dans la dose indiquée : il est dit x mg/ l dilué dans 1,5 l; voulez vous dire x mg dilués dans 1,5l? Parce que sinon il faudra ajouter moitié plus de mg pour maintenir la concentration indiquée. En plus, comme les gens n’ont pas de balance en mg à la maison, et ne savent pas nécessairement calculer, ne vaudrait-il mieux indiquer en grammes et/ ou cuillerées à café? Et aussi : vous indiquez 1,5l , 1 fois par jour, voulez-vous dire à boire au long d’une journée ? Parce que boire 1,5 l d’un trait… difficile voire dangereux.
    Merci d’avance
    Victoria

  15. NICOLE BOIS dit :

    Et après la première année ?
    Que deviennent les conditions ?
    Merci

  16. marc dethier dit :

    Bonjour,je m’appelle marc dethier,je souffre de péricardite récidivante,je prend de la colchicine,du medrol 8mg et de l’ibuprofèn 400 1fois par jour .
    y a t’il des études ou des essais sur le bicarbonate et la péricardite?
    Je m’apprète à commencer un traitement par immunosuppresseurs (imuran) Ce médicament s’utilise pour prévenir le rejet d’une greffe d’un rein, et pour traiter les cas graves de polyarthrite rhumatoïde qui ne répondent pas aux traitements traditionnels.
    merci de vos renseignement
    marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *