Merci pour votre accueil !

Chère lectrice, cher lecteur,

Merci de m’avoir proposé d’intervenir dans la lettre PureSanté.

Et merci de l’accueil que vous m’avez fait. Je suis très touché !

Vous avez été nombreux à m’écrire un message de bienvenue :

« Bienvenue à Florent Cavaler, cet homme de l’ombre et précieux et amical collaborateur. » Christian

« Félicitations Florent, bon travail, et très bonne continuation. » Pierre

« Merci Florent, et la TRÈS BIENVENUE sur mon écran. » Claude

« Je suis impatiente de lire les lettres de Florent et lui souhaite beaucoup de succès dans tous ce qu’il entreprendra. » Brigitte

Je n’ai malheureusement pas la place de retranscrire tous vos messages, mais sachez que j’ai eu du plaisir à lire vos petits mots.

Des lecteurs m’ont aussi écrit pour me dire qu’ils auraient aimé en savoir plus sur moi. Certains me demandent ce qui m’a amené à consacrer mon métier à la santé naturelle.

Je n’ai pas l’habitude de parler de moi. Je suis même plutôt pudique quand il s’agit de raconter ma vie, mes sentiments, etc.

Mais aujourd’hui, je vais faire un effort.

Comme une amie d’enfance que j’ai revue 20 ans plus tard

La médecine naturelle est comme un premier amour que j’aurais perdu de vue (avant de la retrouver 20 ans plus tard).

Je l’ai connue quand j’étais enfant. Dans une famille qui privilégiait les médecines alternatives.

Mes parents me soignaient uniquement à l’homéopathie et avec des plantes. Je n’avais pas été vacciné. Et je me souviens même que mon pédiatre inscrivait de fausses attestations de vaccination dans mon carnet de santé.

La médecine naturelle faisait vraiment partie de ma vie.

Mais comme souvent, l’adolescence chamboule tout

Peu à peu, on a fini par se perdre de vue.

Il faut dire qu’à 16 ou 18 ans, on se fiche pas mal de son hygiène de vie. On a d’autres priorités…

Pendant mes études, je ne faisais pas attention à ce que je mangeais. À midi, c’était souvent sandwiches, kebab, ou fast-food…

À cette époque, je n’avais aucune idée de l’importance de bien se nourrir. Je ne connaissais rien aux vitamines, oligo-éléments, etc.

Mais…

« À 30 ans, on a l’âge de sa génétique. Et à 40 ans, on a l’âge qu’on mérite. »

Quand j’ai entendu ce dicton, ça a été comme si j’avais pris un coup de massue.

En regardant mes proches et mes amis, je remarquais qu’à partir de 35-40 ans, ils prenaient de l’embonpoint, avaient mal dans le bas du dos et commençaient à être essoufflés en montant les escaliers.

Pour la première fois, je me suis dit que je ne pourrais pas continuer à vivre n’importe comment. Que je finirais par le regretter un jour.

C’est ainsi que j’ai retrouvé mon amour d’enfance : la santé naturelle. Et nous ne nous sommes plus jamais quittés depuis.

Ma vie (intime) avec elle

Pendant des années, je me suis familiarisé avec les approches naturelles. J’ai fait des recherches et je me suis rendu compte que c’était bien plus que de simples remèdes de grands-mères pour soigner des petits bobos.

Les solutions naturelles ont fait l’objet de milliers d’études scientifiques.

La nutrition, les plantes médicinales, les compléments alimentaires, l’acupuncture, la méditation ou encore l’homéopathie peuvent vraiment aider dans la lutte de maladies parfois graves.

Il me paraissait alors évident de partager ces découvertes, pour que tout le monde puisse en profiter.

C’est comme ça que j’en suis arrivé à diriger la revue Révélations Santé & Bien-Être, créée en 2016, puis l’année suivante La Pharmacie secrète de Dame Nature.

Aujourd’hui, je passe beaucoup de temps à éplucher des études, à relire des articles scientifiques et à enquêter sur des scandales sanitaires…

Je suis en contact avec de nombreux experts de la santé naturelle. Nous discutons des nouvelles découvertes médicales ou de la situation sanitaire en France. Je leur commande des articles sur des sujets aussi passionnants que méconnus.

Ensemble, nous nous efforçons de transmettre ces informations au plus de monde possible. Et c’est ce que je continue de faire avec la lettre PureSanté.

Et vous, avez-vous eu une aventure avec elle ?

Mais bon, assez parlé de moi.

Je ne suis pas le seul à « avoir eu une aventure » avec la santé naturelle.

D’ailleurs, je serais curieux de savoir comment vous, de votre côté, vous en êtes arrivé à vous intéresser aux solutions naturelles. Je suis sûr que votre histoire pourrait inspirer d’autres lecteurs de PureSanté.

Si vous le souhaitez, vous pouvez raconter votre rencontre avec les médecines alternatives en commentaire ci-dessous.

Amicalement,

Florent Cavaler





109 réponses à “Merci pour votre accueil !”

  1. Boudonnet dit :

    J’ai des expériences avec les plantes et des
    médicaments

    µfournisseurs qui nos ont beaucoup aider lors de la maladie de mon époux car e 1983 il a subit une opération du coeur et la suite il a eu le sang infecter
    donc aucun médicament.,le professeur que nous vons vue nous a dit qu ‘il était trop ag ;
    é

  2. Boudonnet dit :

    Je suis une personne qui à beaucoup de choses à dire.tout d’abord j’ai eu un mari malade il a fait un i
    nf

    i

    l avait 53 ans il a subit une opération en 1983

  3. Budonnet dit :

    Je suis une personne qui à beaucoup de choses à dire.tout d’abord j’ai eu un mari malade il a fait un i
    nf

    i

    l avait 53 ans il a subit une opération en 1983

  4. Faty dit :

    Coucou

    C’est la première fois pour moi que je parle de mon histoire je ne sais pas par où commencer donc je vais essayer,

    À l’âge de 3 ou ans j’ai eu la polio
    Avec énormément de chance parce que je pouvais tout faire marcher courir monter dans les arbres, mais je me sentais toujours seul comme à part en dehors des autres ne me voyant pas moi mais ne voyant que ce qui me regardait probablement avec pitié ce que je déteste.
    J’ai eu beaucoup de mal à l’accepter c’est Handicap petit à petit avec le temps j’ai fait avec.
    À force d’avoir une mauvaise position au niveau du sol par rapport à nos propres pieds forcément on a mal partout les hanches le dos et forcément les membres inférieurs et supérieurs
    S’en suit des séances de kiné, acupuncture, et surtout plein de médicaments contre la douleur.
    Un jour j’ai décidé d’arrêter tous ces médicaments qui me rendait faible
    Et patatras en 2014 suite à des gestes répétitifs au niveau de mon travail j’ai découvert que j’avais aussi la fibromyalgie des douleurs chroniques diffuses constante, mais j’avais une fille a élevé donc pas le choix continuer et encore continuer
    j’ai toujours été attiré par la médecine douce la médecine naturelle depuis quelques temps j’essaye de trouver des articles qui parlent des douleurs chroniques et comment les soulages avec les plantes ou et
    les huiles essentielles
    Ce n’est pas évident de trouver les bons articles donc je continue à lire.
    J’ai besoin de conseils et de recettes contre la douleur
    Cordialement

  5. reynaud dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord c’est tout ressent, je me suis réveillée depuis cette histoire du covid et une chose à l’autre j’ai compris toute cette supercherie concernant la vaccination, j’ai énormément culpabilisée car j’ai 2 filles une de 15 ans et une de 9 ans qui sont vaccinées, en apprenant tout cela je me suis dirigée vers une naturopathe qui nous a fait un drainage pour la vaccination et que je consulte pour les petits bobos quotidien. Maintenant je reste en éveil sur le bien être.

  6. Carmen Cossette dit :

    J’ai grandi dans un milieu dysfonctionnel et mon père me battait pratiquement à tous les jours. Aujourd’hui, j’ai 52 ans et j’ai plusieurs problèmes de santé. Trouble de personnalité limite, anxiété chronique, névralgie, fibromyalgie, etc… En resumé, je suis hypersensible et j’ai un corps très douleureux. J’ai commencé à prendre des produits naturels dans la vingtaine, il améliore de beaucoup mon état de santé. Sans eux, j’ai de la difficulté à fonctionner. Je prends des suppléments et des tisanes qui viennent m’apaiser. J’essaie du mieux que je peux d’avoir un bon rythme de vie.

  7. Elizabeth Granja dit :

    Elizabeth Granja:23 septembre 2020
    J’ai le plaisir de vous informer que depuis toujours j’ai recours à la médecine douce et naturelle: J’ai élevé mes deux enfants par l”homéopathie que j’utilise toujours, notamment je renforce mon immunité au lieu de prendre des vaccins. J’ai aussi utilisé le magnétisme et j’ai appris quelques ‘trucs’. Du côté de l’alimentation, je varie le plus possible les denrées alimentaires, afin de ne pas créer de l’habituation et donc une surcharge ou un manque de certaines vitamines. En gros, je préfère les produits naturels et j’ai la chance d’habiter en région rurale, ce qui permet d’avoir des produits de saison – les fruits de ma propriété sont tous bio (prunes, figues, oranges,pamplemousses, fraises, tomates, haricots, etc.).
    Ma maison est au Portugal contre le bois, c’est un capital santé et je m’en suis rendue compte lors du confinement, car j’ai bénéficié de la nature.

    Ceci dit, je ne sais pas tout et j’aime bien de lire vos newsletters où je trouve de bons conseils et où je peux souvent constater que j’adopte déjà quelques uns, notamment je n’achète jamais des produits dits “maigres”(car si l’on enlève la graisse on ajoute forcément autre chose…)pas de margarine, mais plutôt du beurre. Par contre, j’ignorais les bienfaits du cassis au lieu du jus d”orange, etc. etc. Mon approche: varier le plus possible et ne pas exagérer.

    Je crois que maintenant vous me connaissez un peu mieux et que je suis une fan de votre approche naturelle. J’avoue que je ne fais pas tout ce que vous recommandez, car l-je trouve que c’est de trop et il y a des produits que je ne connais même pas.

  8. Doris Jean dit :

    J’ai longtemps cru qu’a l’hôpital, ils faisaient des miracles. Mais après avoir accompagner ceux que j’aime dans la maladie (cancer, sclérose en plaques, goutte.) Je me suis rendue compte que finalement la maladie était moins agressive que les médecins et leurs traitements qui font plus de mal que de bien.
    J’ai tellement vu d’horreurs et d’incompétence que j.ai décidé de tout faire pour ne plus y remettre les pieds. J’ai alors entrepris des recherches afin de ne pas avoir a subir les symptômes et les conséquences de maladies dégénératives et handicapantes aussi horribles. J’ai pris en compte l’environnement et certaines habitudes de ceux que j’accompagnaient dans leur épreuve et j’ai finalement compris que les métaux lourds absorbés dans tous ce qu’on se met dans ma bouche et sur la peau élève notre taux d’acidité et déclenche l’inflammation qui devient la source de tous les maux. Un cycle infernal est volontairement créé et entretenu par une alimentation appauvrie et empoisonnée, une médication a base de molécules synthétiques incluant des métaux lourds et autres substances illicites incompatibles avec une bonne santé pour provoquer une réaction…
    Comme exemple de ma prise de conscience, ma mère de 85 ans a fait une crise de goutte. Son médecin ne l’a jamais soulagée. Voir ma mère pleurer m’a inciter a trouver quelque chose pour la guérir. Je suis allée sur un site comme le vôtre et la recette magique de vinaigre de cidre de pomme, une pincée de bicarbonate de soude, de l’eau chaude et un peu de miel et 30 minutes plus tard elle allait très bien. Après avoir préparé moi-même la potion et constater le résultat aussi rapide, j’étais définitivement convaincue de la puissance de la nature sans aucun effet secondaire nocif.
    Autre fait que je dois souligner, c’est la grande générosité des personnes expertes en la matière de soins naturels qui partagent gratuitement une mine d’informations pour que tous nous ayons une bonne santé naturellement. Merci

  9. Djamel dit :

    Bonjour
    La curcuma est une plante miraculeuse. J’ai eu une inflammation au niveau de la vaissie dûe à la radio Therapie et j’ai recu des Antibiotiques de mon Oncologue sans aucune amélioration. Une vieille Dame m’a conseillé la curcuma et ca a donné de très bons résultats.

  10. D Alessandro Raguideau annie dit :

    Bonjour
    J ai été hospitalisée le 6 février pour une embolie pulmonaire et personne ´ a trouvé la cause de cette embolie soudaine
    Il y a quelques jours je regardais la notice d un médicament que je prends pour le cholestérol et l embolie pulmonaire faisait partie des inconvénients de ce traitement depuis je l ai arrêté et me suis forcée à faire un régime draconien qui pour le coup m à transforme totalement de plus je suis sous anti coagulant du coup ma tension est redevenue normale et j ai pu arrêter aussi le cachet pour la tension quel bonheur d avoir arrêté tous ces poissons chimiques

  11. Emma dit :

    Bonjour
    J’ai fait connaissance avec la santé naturelle au sein de la pharmacie ou j’étais employée. En charge de développer le secteur naturel de celle ci qui végétait !
    J’ai découvert les huiles essentielles, l’alimentation et ses secrets, ainsi que les compléments alimentaires.
    J’ai arrêté mon métier quand j’ai compris que les lobbyistes pharmaceutiques ne cherchaient pas à guérir les gens, juste à les maintenir malades …
    depuis je fais mon bonhomme de chemin, je suis thérapeute énergétique et j’accompagne les gens sur leur chemin de guérison au naturel !
    Namaste

  12. Michel Godefroy dit :

    Bonjour, j’ai 63 ans et j’étais fragile au niveau gorge car je ne passais pas 1 hiver sans voir le médecin pour angine, rhino, trachéïte, amygdales très douloureuses. Il me mettait sous antibiotiques car ça ne passait pas autrement. L’hiver dernier, j’ai commencé à prendre une tisane de thym tous les soirs (thym du jardin séché, puis acheté en sachet car j’en avais plus de mon jardin). Et depuis, plus de maux de gorge ; le résultat est juste incroyable. Certes le goût du thym au début n’est pas très agréable, mais je me suis bien habitué au goût ; plus agréable en ajoutant citron ou menthe. J’insite les personnes fragiles de la gorge à suivre mon exemple. Seule contrainte: A consommer tous les soirs. J’en prends maintenant toute l’année, sauf quand il fait trop chaud l’été.

  13. Marie-Claude Bourbeau dit :

    Bonjour, en 1970 j’ai eu des électrochocs que je n’aurais pas dû avoir par manque de communication. J’ai eu à prendre des medicaments sur une base régulière. Moi qui aurait voulu devenr infirmière je n’aurais pas été bonne car je n’aime pas prendre des médicaments chimiques pas plus que je ne veux que les autres en prennent. Ma grand-mère a toujours pris de la tisane de vale´rianne pour dormir.. Aussi j’ai cherché à prendre des remèdes naturels. C’est ainsi que je prône les cataplasmes d’argile. C’est d’abord Edgar Caece que j’ai lu qui m’y a amené et une amie qui m’a fait prendre de l’eau argileuse et qui m’a fait lire son livre sur l’argile. Voilà en gros mon histoire. Marie-Claude Bourbeau

  14. OMRANI dit :

    Bonjour depuis l’âge 4o ans je commençais à me traiter par tout ce qui est phyto et homéopathe suite à un traitement d’antibiotique qui m’a cause des effets secondaires au niveau de l’estomac et des intestins. Depuis ce temps là j’allais voir que mon médecin généraliste traitant qu’avec la phyto et l’homéopathie et depuis ce temps là j’utilisais que les plantes pour me soigner. Par exemple je traite maintenant ma faible hypertension qu’avec les feuilles d’olivier et je n’oublie jamais chaque soir ma tisane faite par un mélange de plantes bio de mon jardin et aussi ma cuillère d’huile d’olive matin et soir et je possède beaucoup de documents concernant les plantes médicinales et j’essaye toujours de ne pas rater toute chose qui s’intéresse de ce sujet. J’ai réussi à me soigner ainsi que ma famille et les gens que je connais avec mes simples connaissances. Pure santé m’intéresse pour en savoir plus.

  15. Rosanne Veilleux dit :

    Bonjour.
    J’ai toujours été intriguée par le produit naturel. Lors du traitement du cancer de mon mari en 1995, je m’y suis rapprochée. Après son décès, j’ai suivi les conseils de la réflexologie et produits naturels (naturopathe).
    A 74 ans, je prends aucun médicament mais un complément de vita. C et D. plus bonne alimentation. Mes deux filles m’encouragent et nous échangeons nos connaissances . J’ai fait une thrombose de la veine profonde il y a quatre ans. Cette douleur dans les jambes m’empêche de profiter de ma vie présente. Merci et bonne journée.

  16. GABRIEL BRUNI dit :

    Pace.
    Je me nourris essentiellement BIO. Aucun aliment transformé!
    Légumes semi cuits croquants, oignons rouges salades, carottes râpées ail chaque jour… Amandes, noix du Brésil, beurre de cacahouètes, pommes, fruits de saison, thé vert, un verre suite aux repas. Pas de pain, seulement 2 craquottes au sarrasin. Œufs, huile d’olives, colza, noix.
    Surtout: Tisanes de thym, romarin, chicorée… Etc
    Cancer de la prostate depuis 2003, (du à une prostatite très mal soignée, suite au passage d’un calcul d’oxalate qui a tout défoncé sur son passage) que j’accompagne avec de la tisane de racine de pissenlit quotidiennement… Le professeur me dit souvent: « Tu es solide Gabriel! »
    Réponse: « Je bois mes aliments, je mâche mes boissons! »
    « Je ne mange aucun aliment transformé man! Tu piges! »
    Je t’offre des cartons de vin, car tu aimes, mais moi Mec… Pas une goutte d’alcool! Un café 2/3 fois par semaine… Uniquement des tisanes! Eaux minérales intelligentes, bouteilles en verre, accompagnées d’eau de source pour cuire semi crus, mes légumes.
    Lavage des légumes à l’eau de source vinaigrée… Que je préfère de loin, à l’eau du robinet circulant dans des tuyaux plastiques pétrole, qui diffusent des micros particules.
    Savons bios pour shampoing et lavage du corps… Brosse à dents électrique, huiles essentielles, girofle, menthe poivrée… Avec parcimonie… Même les dentistes possèdent des produits désinfectants au Tea Tree…Mais pas trop… Ça éloignerait les clients…
    Marche… 6 km jour… Minimum!
    Je cuisine debout!
    Échanges humains joyeux,.
    Musique, art, composition, écriture!
    Tous ces éléments se diffusent en boucliers de résistance à la mort.
    Avec qui je discute en aliments lui imposant la patience de m’accueillir, à cette grande inconnue défaitiste!
    Quel pauvre accueil, que ce mot « FIN »
    Qui pourrait s’apparenter d’un mot avertissant: Finesse!
    Oui la mort c’est très fin, transparent, définitif… Alors je laisse le verbe mourir à l’infinitif… J’aurais l’éternité pour le conjuguer de l’autre côté.
    gabriel.bruni20@ gmail.com
    J’ai bientôt 70 ans… Baroudé dans le monde entier… 10 enfants portent mon nom… Et… Je suis hors de toutes erreurs alimentaires… En copiant les animaux!
    Un bovin, au foin, atteint des centaines de kilos et… De sagesse! Par exemple.
    Pace Salute Corsica.
    Gabriel Bruni
    J’espère que vous viendrez chercher des pépites, que je réserve dans mon Coeur… À ceux qui le désirent.

  17. Favraud Nadine dit :

    Après une enfance bercée au travers de médecine simples et naturelle, d’un vrai médecin qui evolu au travers de sa conviction de médecine naturelle, mon chemin m’a mené sur la passion de la phythotherapie et de l’aromatherapie. Très jeune, je dévore les dictionnaire des plantes et des principes de massages énergétiques ainsi que de gymnastique douces et régénérantes. Souvent aidée, accompagnee et conseillée par mon propre médecin allopathe mais aussi homéopathe… Etc. J’ai choisi carrière professionnelle dans la Socio Esthétique auprès des invalidantes et du particuliers en structures médicales ou domiciles, pour donner des soins à visées régénérantes par des soins esthétiques mais surtout l’Aromomassage don’t je crée ma méthodologie d’imprégnation d’huiles essentielles face au besoin de l’individu en associant Reïki et méthodologie et conseils d’hygiène de vie et alimentaire… Très rapidement étant moi même atteinte d’une Spondylarthrite ankylosante avec brisure génétique.. J’ai resserré encore mes habitudes en obligeant les médecins à accepter mon refus de me médicament à rien mais que dans l’urgence.. Et j’ai bousculer tous les corps de métier aussi pour mettre en évidence l’utilisation des plantes et des huiles essentielles.. À force et en constatant mes résultats, en étant accompagner par chance de certains médecins bien curieux et contents de mes résultats sur moi mais aussi sur certains patients dans le domaine de ma socio esthétique.. Je me suis battue pour ne pas passer comme une sorcière ou.. J’ai réussit à ce que l’aromatherapie soit aujourd’hui utilisé comme une médecine à part entière bien qu’il y aurait beaucoup à dire sur les laboratoires pharmaceutiques qui ne sont pas ceux avec qui j’ai travaillé et était formée !.. Je n’ai gagné que juste l’argent qu’il nous fallait pour vivre et élever mes enfants.. Jamais l’artisanat ne m’a aider mais j’ai au contraire formé les stagiaires, accueilli et accompagné nombres d’elles en CCF… Etc.. À la pré-retraite aujourd’hui, mais toujours un peu à mon compte à être encore disponible pour mes personnes invalidantes et à réaliser mon Aromomassage car cela me manquait trop…. Voilà l’expérience de plus de 40 ans de vie accompagnée par les plantes, la nature, l’éducation que mes parents déjà très ouverts à ces principes de vies. J’ai 60 ans et je n’oublie pas mon passé mais j’espère toujours en l’avenir, croquer les futures années avec le plus de bonne santé possible.. Cela fait déjà plusieurs années que je vous suit.. Merci 😉😊😁🍀👌

  18. Blue dit :

    Je souffre de troubles de l’anxiété généralisée avec des attaques de panique, de l’agoraphobie, de la claustrophobie, qui amène à des épisodes dépressifs aigus très douloureux à vivre et qui amènent à leur tour des douleurs physiques rénaux, gastro intestinaux. Pourtant depuis l’âge de 25 ans sous paroxetine (j’ai bientôt 45 ans) et depuis dix ans j’ai pris 10 kilos.
    Malgré la paroxetine depuis toutes ces années je ne trouve pas de stabilité et d’equilibre. Donc je m’intéresse aux plantes et complements alimentaires qui ne sont pas incompatibles avec mon traitement. J’ai remarqué que la prise d’oméga 3 influait sur mes battements cardiaques et mon essoufflement dû au stress donc cela me rassure sur mon état cardiaque (ha oui je suis aussi facilement hypocondriaque), ensuite j’avais des douleurs aux jambes (sorte de jambes sans repos) surtout le soir dans mon lit et depuis que je prend de la vihne rouge je n’ai’plus aucune douleur, j’avais des crises de migraine qui pouvaient durer 7 jours 24h sur 24 sans raison diagnostiquée (contrariété ou symdrome prémenstruel…) que les antalgiqued ne calamaient pas, depuis que je prend de la grande camomille je n’ai plus jamais mal à la tête. Ce sont les trois exemples les plus nets dans mon expérience, et j’ai commencé ce traitement de complements alimentaires ilny a environ 2 mois, prise quotidienne et régulière le matin en commençant ma journée. Après en ce moment je prend du magnésium pour voir si ça peut m’aider dans l’equilibre nerveux et aussi de la levure de bière associée au sélénium comme à chaque fin d’été début automne car je perd mes cheveux par poignées (ça va j’en ai beaucoup et ça repousse ) mais cela m’inquiétais quand même. Je dirais que ces compléments alimentaires apportent donc un réel plus à mon bien être sans être tout à fait complet. Je devrais faire de la méditation, du pilates, et voir un ostéopathe mais pour l’instant je n’arrive pas à faire la démarche pour l’ostéopathe et la méditation et le pilates je n’arrive pas à m’y mettre seule ni à un sport et il n’y a rien où j’habite. Voilà je souhaitais partager mon expérience avec vous. Merci de m’en avoir laissé la possibilité. A bientôt.

  19. Dalleau dit :

    Bonjour,

    Je tiens à vous remercier pour vos conseils santé qui nous sont d’une très grande utilité. Merci encore.

    Je souhaite à mon tour vous solliciter vos conseils. Je prends du levothyrox à vie.

    Y a t-il des inconvénients ?

    Merci pour votre réponse.

    Cordialement,

    Madame Dalleau Marie- Andrée

  20. Eric dit :

    Bonjour Florent et merci,

    Vers 40 ans, j’avais de la fatigue chronique, la constipation, quelque fois des migraines et je buvais souvent de l’alcool.
    En 2014, je me suis tournée vers la naturopathie et la méditation.
    Aujourd’hui, je suis en bonne santé..
    Je prends une tisane différente par jour. et quelque fois, des suppléments alimentaires ( fer, magnésium ).
    Je ne bois plus d’alcool.
    Manger plutôt bio, équilibré. Attention à l’acidité des aliments.
    Mais c’est surtout la méditation avec mantra qui m’a aidé le plus.. En 4 ans, j’ai pratiqué 5 ooo heures de méditation ( environ 3 h 3 0 min / jour). Pour la méditation, il faut mieux être à deux vers la fin. Quand, on arrive dans l’énergie.
    Sur internet, vous trouverez des infos sur le tantrisme, et le TAO (yin et yang).
    Aussi, de temps en temps, il faut faire un nettoyage énergétique.sur soi et dans l’habitation:
    -Bâton d’encens benjoin ou de sauge ou autres en fonction de vos préférences.
    -Bâton de sauge blanche.
    -Une douche froide ou finir sa douche à l’eau froide.
    -Prendre un bain de mer.

    Sur internet, vous trouverez des infos sur les différents remèdes cités ci-dessus..

    Namasté

  21. One dit :

    Bonjour Florent,

    Merci pour votre courriel partageant votre témoignage.

    L’année dernière, j’ai changé entre autres mon mode alimentaire, achetant alors des plats préparés industriellement ou encore des pizzas. Cela a contribué à me trouver dans un état médical alarmant, au point d’en faire appel au SEIGNEUR Dieu pour qu’Il intervienne ou pour qu’Il me reprenne.

    De son côté, La médecine traditionnelle a proposé un traitement à vie avec un effet secondaire peu désirable. Après beaucoup d’efforts de recherche, sa conclusion débouchât sur un autre traitement avec un risque « particulièrement particulier ».

    Au final, fort heureusement, Dieu est intervenu. Etant à la base de la création des fruits et légumes ainsi que de toutes les plantes existantes sur Terre, Il m’a dirigé vers une alimentation revue et corrigée par le biais de personnes qu’Il a placé sur mon chemin, mais également par des clés sur la santé disponibles dans Sa Parole, la Bible Sainte.

    Bien à vous, Florent !

    Bénédictions

  22. Florence Jouy dit :

    Bonjour
    J’ai 67 ans. Je suis suivie et soignée par la même acunpuntrice et réflexologue plantaire depuis 32 ans d’un petit village près de Valencia en Espagne (cette personne a 82 ans !) en parallèle avec mon médecin réfèrent.
    A ce jour je ne prends plus aucun médicament (y compris pour le diabète 2 dont j’ai été atteinte pendant 10 ans).
    Je suis devenue moi même à ma retraite et pour me faire plaisir sophrologue, réflexologue, reiki 2.
    J’approfondis maintenant mes connaissances sur les huiles essentielles !

  23. Nathalie Normandin dit :

    Je n’ai pas fait la rencontre encore des produits naturels. J’aimerais bien, car les prescription par médecin ne sont pas vraiment efficaces. Je suis toujours fatigué du a la fibromialgie, rien de fonctionne. J’ai un garçon dysphasique avec anxiété. Un autre avec TDAH avec opposition + trouble de la communication sociale. Oufff, la madame est épuisé. J’aimerais bien trouver quelque chose pour nous aider.
    Merci

    • FAVRAUD NADINE dit :

      Ayez confiance en Florent, il a des savoir vrais et juste qui sont le résultat de nombre de médecines naturelles efficaces et sûres.. Mon beau père se soigne qu’avec de l’homéopathie et de la phyto thérapie, il a bientôt 92 ans et se porte comme un jeune homme de 50 ans sans presque aucune difficulté de souplesse de vision, de poids rien à part son cœur qu’il a fallut aider chirurgicale ment l’an dernier par deux stens, il ne prends pratiquement aucune médication allopathique aujourd’hui.. Il gère tout lui même et pourtant il aurait put laisser la médecine prendre le dessus sur ses problèmes dans les années difficiles.. Il a toujours réalisé sa médication naturelle en amont, changé souvent son mode de vie, sa nourriture.. Pratiquant sa gym, son yoga, sa meditation, son jardinage.. En lisant et relisant toujours ses bibles naturelles soit de phyto, Aromatherapie ou naturopathie.. En se faisant masser c’est vrai par ma spécialité.. Mais en regroupant nombres de méthodologies et savoir il a gagné en nombres d’années à vivre à nos côtés.. Longues vies à vous, je reste si vous le désirez à votre service d’aide, courages…. Nadine

  24. Heddi dit :

    On vous inscrit un traitement puis qq mois apres on vous dit que s’etait cancérigène. C’est insignifiant. Dieu merci la nature nous sauve …

  25. Ruggiero dit :

    Ma mère nous soignait avec des plantes…les remèdes de grand-mère comme il est dit aujourd’hui.
    Je me suis toujours intéressée a la médecine naturelle mais prise par les obligations de la vie j’ai délaissé ce trésor inestimable !
    Aujourd’hui je m’y consacre entièrement et je fais mes crèmes pour le visage, mes baumes à lèvres, mes macérâts etc…
    J’ai réalisé un baume pour soulager les lumbagos, tendinite, tout ce qui est arthrite, arthrose etc… J’utilise des huiles végétales et essentielles bio ainsi que tous les ingrédients qui compose mes crèmes et baumes.
    Je souhaite un jour commercialiser mon baume, je réaliserai un de mes rêves…

  26. Jean Poswick dit :

    A propos du piment, il me paraîtrait plus juste d’écrire Bon contre le cancer… pas pour le cancer.

  27. Sonia proulx dit :

    Bonsoir!je suis vraiment intéressé pour les produit naturel mais quoi prendre ?je suis une personne que je commence avoir des problème de santé je fait de l’hartrose haute pression et de la diverticulose quoi faire et là je mange des légumes je vous beaucoup d’eau et ont plus j’ai prit du poids mais je tien à le perdre la je crie au secours.

  28. LE FRANC dit :

    Bonjour, je m’intéresse à la médecine naturelle depuis un peu près deux ans car je suis atteinte d’une polyarthrite rhumatoïde depuis 10 ans à présent et parce que je ne trouve pas de réponses à mes différentes difficultés auprès de mon rhumatologue. Je regrette en effet qu’il ne traite pas mes mots dans sa globalité, ne me réponde que par des ordonnances avec différents traitements avec tous ces effets indésirables qui font que je ne vais pas mieux. Je me retrouve à traiter d’autres mots avec encore toujours plus de médicaments. Je ne m’en sort plus, c’est devenu un cercle vicieux. C’est pourquoi j’essaie de trouver des médecines alternatives à mes différents mots mais cela reste compliqué. Et de plus cela coute cher et je ne peux pas toujours faire face à toutes ces dépenses même pour ma santé. Enfin si vous pouviez me faire profiter de votre expériences et trouver des solutions plus saine pour ma santé, ce serait déjà formidable. Malheureusement on ne sait pas guérir cette pathologie et on n’en connait même pas les causes même si je pense en avoir une idée. Pour info j’ai 50 ans, j’ai également fait un basedow à l’âge de 26 ans et était opéré à l’âge de 30 ans, je n’est donc plus de thyroïde. Je suis toujours très fatiguée et le moral est souvent au plus bas faute de ne trouver très peu de solutions à tous mes problèmes. Merci par avance d’avoir pris la peine de m’avoir lu et espère avoir de bons conseils pour aller mieux.

  29. Bourgeois Monique dit :

    Les médecins qui signent de faux certificats de vaccination sont des délinquants doublés d’assassins qu’il faut dénoncer et traîner devant les tribunaux .
    Honte à vous et à vos théories obscurantistes et fumeuses !

  30. bahri dit :

    bonjour
    comme beaucoup d’entre nous je n’avais pas conscience de l’importance de bien se nourrir et des dangers de la médecine (que j’appelle chimique). en 2011, mon fils de 19ans est déclaré diabétique de type 1 et tout s’effondre. je cherche des explications, des causes, je me souviens qu’il a pris énormément d’antibiotiques ! que nous mangions trop sucrés trop de plats cuisinés…. et j’ai cherché des solutions notamment en m’intéressant aux médecines alternatives et j’ai compris l’importance de bien se nourrir et surtout d’éviter au maximum la médecine chimique. depuis je me soigne aux huiles essentielles, les tisanes et j’ai changé mon mode alimentaire, je ne consomme plus de plats cuisinés, je limite les glucides….. et je me sens mieux. je ne porte plus les lunettes que j’avais depuis 10ans, j’ai 54 ans et mes fils suivent les mêmes conseils, l’aîné ne porte quasiment plus ses lunettes alors qu’il en a depuis l’âge de 3 ans !!!! il a 32 ans! je continue de m’informer. mon mari a fait 3 réaction cutanée à 3 traitement contre l’hypertension, je lui ai conseillé de manger de l’air frais tous les jours et d’arrêter son traitement tout en surveillant sa tension plusieurs fois par jour et c’est incroyable, elle baisse !!! donc voilà pourquoi je crois aux médecines alternatives
    bien cordialement

  31. Jacqueline PHILIPPY dit :

    Bonjour !
    J’ai eu une enfance en bonne santé.
    Ce n’est qu’à l’âge de la puberté que tout a basculé : on a découvert, après plusieurs année, que j’avais un problème au glandes surrénales.
    Les années ont passé et, vers l’âge de 21 ou 22 ans, j’ai cessé d’être réglée. Puis vers 40 ans mes règles ont réapparu… comme par enchantement !
    Comme j’ai toujours dit, ma petite usine chimique n’a jamais très bien fonctionné.
    Quand j’avais presque 60 ans, j’ai eu un cancer de l’utérus et depuis, je me suis approchée timidement de médecines plus douces…

  32. lilian dit :

    merci et non courage §§§§

    c’ezst de la merde votre site…!!

    vous ne savez meme pas ecrire en francais correct !!!!!

    cdt

  33. ndongo dit :

    Bonjour .Oui, je suis passionné par la santé au naturel dépuis quelques années, merci pour vos informations qui mes sont très bénéfiques.

  34. Florence dit :

    Bonjour,

    Je suis déjà une convaincue des médecines alternatives, j’ai fait connaissance avec l’homéopathie quand ma fille avait 9 mois, cela fait 17 ans ! pour otite à répétition. Un super homéopathie qui l’a sortie de bien de galères. Depuis, l’homéopathie, les huiles essentielles, les plantes, partagent ma vie ! et soulagent bien des maux, rhumes, grippes, tendinites, problèmes de peau..détox du corps. mais je suis toujours avide de connaissance..

  35. Henin ghislaine dit :

    Je m’intéressé à la médecine naturelle depuis que je fais de l’eczéma, cela fait quatre ans et sans résultat avec la médecine traditionnelle,c’est pour cela que je me suis rapprochée de tout ce qui est naturelle,je serai ravi d’avoir quelques conseils de votre part.
    D’avance,merci.

  36. RENEE DROMARD dit :

    Bonjour, A 9 ans le psoriasis a dévoré mon corps entièrement.A14 ans mon oncle prend soin de me présenter a un homéopathe a Paris et avec un travail personnel mon psoriasis a disparu, je ne jure que par l’homéo; les huiles essentielles; les fleurs de Bach et les merveilleuses simples de la nature'(Maria Trébéen) mon histoire et très longue mais ce brèves lignes font un bref résumé,un joli parcours de Foi

  37. Florella Gallant dit :

    J’ai 77 ans et je ne prends aucun médicament, je fais appel à une naturopathe de temps à autre. Je suis en forme et mon poids est normal pour mon âge. Mon alimentation est à base de plantes le moins transformées possibles.

  38. Hegg René dit :

    Je m’intéresse depuis longtemps à la médecine douce et naturelle . Et vous ai trouvé sur internet . Cependant je me suis inscrit et payer mes 19 euros , sans jamais recevoir le vivre promis ainsi que les autres articles donnés avec .
    Merci pour vos lettres qui sont très intéressantes et instructives .

  39. Alexis Bougoumpiga dit :

    à la radio un médecin parlait du diabète comme une maladie qu’on ne peut pas soigner, c’est alors qu’un auditeur appelle et dit qu’il soigne la maladie avec le cailcedrat. C’est qu’avec internet j’ai fait votre connaissance et tant d’autres.

  40. Jacinthe turcotte dit :

    Bonjour
    Depuis quel année j’avais mal à un talon du pied droit . Donc je suis aller passer un rx et résultat épine de le noir , et voici que je suis rendu à 4 spécialiste différant pour des semelles ajuster .
    Donc il na pas trop de résultat bon . Pourtant je prend de la griffe du diable ? Et autre vitamine pour aider . Donc le pied droit me fait mal ?

    • Nadia dit :

      Bonjour j’ai presque eue le même problème sauf que je prends des tisane et rajoute par ex des clou de girofle. Je fais aussi des bains chaud au pied puis je masse avec de l’huile d’olive par exemple. Je prend aussi du nigelle soit je les manges soit je la prend en huile. Beaucoup de vertus le nigelle. Masser ne lâcher pas. Courage . Nadia.

  41. Marie-Jeanne Levant dit :

    Bonjour,
    Ayant peur des antibiotiques et constatant qu’avant les remèdes miracles des pharmacies, les gens se soignaient avec des plantes qu’ils avaient devant leur porte, j’ai décider de m’intéresser à ces plantes en question. Après quelques tâtonnements et une rencontre avec quelqu’un qui se soigne avec la nature, j’ai décider de me lancer.

  42. sylviane paemelaere dit :

    bonjour a 40 ans j’ai commencer a avoir des douleur un peu partout un ami me dit il faudrait que tu prenne de l’harpagophytum car plus tard tu finiras dans un fauteuil roulant j’ai pris peur et depuis 34 ans je prend et plus mal dut tout salutation

  43. ATAMNA dit :

    Bonjour,
    J’ai bien apprecié votre histoire avec la santé naturelle.malheureusement,moi je n’ai aucune expoerience dans ce domaine et c’est pourquoi je me suis inscrit à votre lettre pour apprendre à en connaitre un petit peu plus.
    Merci pour tout ce que vous faites pour vos lecteurs.

  44. SASSI Samira dit :

    Bonjour,
    Je suis de Tunisie, moi aussi j’opte souvent pour les traitements naturelles, y a quelques années j’étais atteinte de psoriasis,, ‘ai consulté le dermatologue mais çà persistait.
    Je me suis dirigée sur les recherches des causes et de traitement naturel, finalement, j’ai trouvé une composition d’huiles végétales et essentielles quoique incomplète mais cela a donné un très bon résultat.
    Actuellement, je compte me spécialiser dans çà et je vais prochainement assister à des cours de formation dans l’extraction d’huiles et leurs bienfaits.

  45. Marie SANTIS dit :

    Étant enfant ma maman me soignait bcp par homéopathie et d autre remède naturelle, je n’ai jamais beaucoup pris de médecine plus forte comme si mon corps ne l accepte pas, un buscopan ou dafalgan a l occasion pour me soulager, la seule chose pour laquelle je n arrive pas a passer a des traitements plus naturelle c’est pour mon acné malgré mes presque 40 ans et maintenant ma fille de 15ans qui en souffre également, nous utilisons la roche posay ou Avene, peut être qu en vous lisant je trouverai des solutions ….

  46. Katia Vannier dit :

    Depuis ma naissance, je suis soigné par homéopathie. Les médecins me voient très peu car je suis en bonne santé.

  47. Dominiczak André dit :

    Merci pour les bonnes idées que vous partagez.
    Nous avions toujours été prudent tant avec l’alimentation qu’avec les soins médicaux: C’est très difficile surtout d’avoir un médecins qui devrait faire face aux situations de traitements Homéopathiques et de la recherche des causes des maux. Nous sommes seuls et pas de soutien ni de conseil pratique . J’ai 75 ans Je suis diabétique on ne dit pancréas fatigué; Soins Metformine et Januvia. et surveiller triglycémie moyenne à 6. Mon épouse 72 ans problème immunitaire congénital depuis 21 ans congénital pas de Sida; perfusion à la tégéline chaque IGG 1,5 en
    dosage. Depuis 3 ans Parkinson traitement à la dopaline, effet secondaire tremblement et pas de sommeil sauf sous Omezelis. Aujourd’hui un IRM du pancréas canal dilaté de 4mm suspecte un cancer.
    Une vie d’enfer malgré une vie correcte en soins qu’en Homéopathie pas de tabac ni alcool, et mangé le plus sainement et naturel.
    La vie n’est que tourment et gorgée d’agitation personne de capable de soigner sainement, Nous sommes Exploités par contre toujours payer soins traitement et pas d’aide. Les compléments pas de confiance les produits c’est de l’arnaque la posologie très souvent que du placébo est très chère.
    Désolé notre parcours n’est pas simple. Mais ne sommes pas compris ni soutenue à une solution ,
    Celle qui est pratique c’est la mort mais là il y a de l’exploitation . Cordialement

  48. Pascale Mugnier dit :

    Bonjour,
    J’ai eu des problèmes de santé toute petite, ma mère m’amenait chez un ostéopathe et une oriculotherapeute qui me prescrivait de l’homéopathie.
    Depuis je continue à me soigner naturellement mais je n’ai pas connaissance de tout.
    Vos lettres me sont d’une grande utilité,.
    Merci.

  49. Acoulon dit :

    lecture très bien expliquée,claire et simple .Merci de nous informé sur la dangerosité de certains médicaments

  50. Aurica Kluth dit :

    Je vous merci bien pour votre conseilles..

  51. Samantha dit :

    Bonjour j’utilise la phytothérapie depuis des années pour différents problèmes de santé. Il y a un peu plus de deux ans, ma spondylarthrite ankylosante s’est aggravée et les médecins me proposaient un traitement très lourd. Je me suis alors tournée vers la médecine chinoise . Cela m’a vraiment soulagé .

  52. Luca dit :

    Bonjour,

    Je ne sais rien et je n’ai, non plus aucune expérience avec la médecine naturelle à partager. Seulement en constatant les limites de la médecine classique et en entendant des gens parler de certains remèdes naturels, je me suis vu développer un certain attachement pour la médecine naturelle tout en pensant que cela pourrait apporter une certaine réponse là ou la médecine classique assiste impuissamment à la soufrance des gens.

  53. jeanine brunel dit :

    ayant des douleurs chroniques et aigues aus mains, poignets, genoux, et bas du dos: marre de prendre des médicaments qui sur le coup apaisent mais ne reglent pas les problemes car les douleurs reviennent.
    cherche des solutions naturelles et un jour, j’ai dû cliquer sur pure santé;

  54. pascale Milon dit :

    J utilise l argile verte et les huiles essentielles,et vegetales, ainsi que les hydrolats pour nous et les animaux depuis l an 2000. Ce fut particulierement efficace en Mars dernier à l occasion d une maladie ressemblant au COVID. He ciste direct sur tete lors de forte fievre et douleur avec coups de gongs, permit de mendormir dans les 10 mn..he eucalyptus globulus et radie lelange agautherie sur poitrine pour toux collante qui a suivi, homeopathie et he basilic contre maux ventre et nausee, et he romarin cineole pour faiblesse du coeur tout le mois qui a suivi. J ai 61 ans.
    A votre santé..attention, 2 gouttes , suffisaiet, parfois meme qu une seule…je les decouvre tous les jours…mon chat condamné par veto a vecu 5 ans de plus grace au romarin cineole.mon labrador aussi condamné suite à ablation d un rein suite a tumeur et multiplicite d abcès, s est aussi remis grace aux huiles ess,et complements alimentaires, et homeopathie.bie sûr accompagné de cuisine maison
    A votre santé

  55. DJIBRIL N'DIAYE dit :

    j’ai rencontré la santé naturelle sur internet en fouillant les traitements naturelles de certains pathologies. Malheureusement bon nombre des remèdes ne sont pas faciles à retrouver dans certains coins du monde

  56. Danielle dit :

    Bonjour! je prend des médicament depuis déjà 2 ans pour les reflux gastrique œsophagien j’ai lue votre lettre et je vais y remédier.
    Pour moi la pandémie ma fait retourner vers la terre je me suis mise a faire de la germination ensuite des pouces tournesol, lentilles et autre J’aime bcp ca et ma digestion est mieux je n’arrive pas a me débarrasser des médoc apres 2 jours abstinence les reflux reviennents quois faire ???

    • pascale Milon dit :

      bonjour Isabelle..un bon homeopathe devrait pouvoir t aider a comprendre et donc soigber l origine de ces reflux….qui ont souvent une origine nerveuse….il est difficile de soigner definitivement les effets secondaires sans prendre en compte la source du problème… un ostheopathe aussi pourrait t aider, tous ces reflux devant etre particulierement stressants pour tout ton organisme…enfin, les huiles essentielles aussi, sachant qu il faut bien te connaitre pour te coneiller celle qui peut t aider…Une HE ayant plusieurs propriétés, il faut trouver celle qui tout en t aidant, n entraine pas d effet secondaire nocif sur un autre niveau…un bon aromatherapeuthe pourrait etre d une grande aide, mais il faut le trouver proche de chez toi..les pharmaciens ne s y connaissent pas suffisamment.Cependant il faudrait que tu trouves un therapeuthe reconnu près de chez toi.bonne chance…voire annuaire reconnu des therapeuthes? Bien sûr une fois que le diagnostic sur l origine du PB a bien été établi….

  57. Jeanson RAMANANTSALAMA dit :

    Bonjour,
    je me suis très fière de vous faire connaissance pour cette Pure santé. je suis dans la bonne voie. Pourquoi ? j’ai vecu beaucoup de mal des maladies sur ma famille, à mes amis et beaucoup d’entre eux fini par disparaitre de cette vie. Maintenant j’ai décidé de chercher des remedes efficaces pour combatre à tous ces maladies, à partager aux amis aux familles aux compatriotes le bons soins naturelles pour survivre bien longtemps que possible. Quel est mon intention.? je me suis arrivé à monter un projet d’une entreprise de transformation de fruits, legumes et conserves en bio en traitements nutritifs et préventifs avec la combinaison des produits issus d’extration de plantes medicinames. Il se peut aussi comme on obtient maintenant par des conseils de savoir mager, de boire, de vivre par l’intermédiaire des brochures de partage sur nos sites et nos pub. Voilà en général mais notre travail dépend beaucoup sur les laboratins qui pourront avoir de meme objectif pas trop commercial mais de plus en plus caratative. Merci jeanson

  58. chantal debricon dit :

    A force de me heurter à l’incompétence et à la mauvaise fois de la médecine classique, j’en suis venue à essayer la médecine naturelle et j’en suis ravie. Mais encore faut il trouver un praticien sérieux et chez nous ce n’est pas évident. Ayant une expérience médicale, je peux donc plus facilement m’y retrouver sur internet.

  59. TRAORE Mariam dit :

    Tout d’abord félicitations pour votre site car nous avons plus que besoins de ces soins naturels pour sortir de l’engrenage des produits industriels transformés et des produits pharmaceutiques aux effets secondaires multiples . jai toujours eu recours a la médecine naturelle pour les soins quotidiens notamment avec l’ail , le citron le gingembre et plusieurs tisanes avec les plantes naturelles dont le Moringa l’hibiscus et biens d’autres de mon pays le BURKINA FASO. J’apprecie vraiment vos conseils

  60. Mme Baroche dit :

    Je prends du griffonia 300 mg par gelule, à raison de 4 gelules par jour pour une grosse dépression. J’ai diminué les doses sans faire attention, résultat, bord du gouffre. J’ai repris mon dosage, auquel j’ai ajouté une gelule de millepertuis le soir dosée à 230mg, et 50 gouttes le soir de valériane en teinture mère. Je vais mieux et remonte la pente. Surtout j’arrive à dormir 6 heures par nuit, ce qui est considérable pour l’instant.

  61. marguerite Claus dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos conseils de santé.
    Avez-vous une remède pour le syndrome de Gille de la
    Tourette ?

    • pascale Milon dit :

      Bonjour,
      Vu qu il s agit apparemment d un dereglement electrique du cerveau, je morienterais vers l homeopathie et les huiles essentielles, qui ont un effet sur l equilibre du cerveau…je pense par exemple à menyanthes trifoliatha, qui arrive à stopper les tremblements, peut être tenté en differents dosages, vu que cette maladie a des effets crie,donc 5 ou 7ch quand on sent la crise arriver, et peut etre un traitement de fond a 15 ou 30 pour traiter le terrain .mais je ne suis pas therapeuthe, juste effet de l experience.se tourner vers bon homeopathe, ET bon aromatherapeuthe serait mon choix face à cette maladie..sans oublier la prière…bonne chance…

  62. MARIE THERESE OSMONT dit :

    Il y a très longtemps que j’ai choisi les compléments alimentaires,je vous donne deux exemples.
    Depuis des années le médecin m’avait dit que j’avais un peu de cataracte.
    Je n’arrivais plus à lire mon smartphone.
    J’ai pris de la lutéine et de la myrtille , enlevé mes lunettes. Maintenant je vois les petits caractères ,je travaille sans fatigue et sans lunettes à mon ordinateur, comme la télévision ou le bus….Mon ophtalmo baisse tous les deux ans la force de mes verres…..
    Je devais prendre du Levothyrox pour ma thyroïde ,je l’ai remplacé par du sélénium et cela fait plusieurs années que mes analyses sont impeccables.

  63. Christine Medina dit :

    Bonjour
    Mon parcours santé a toujours été accompagné par les médecine douce, depuis mon enfance, mes parents étant déjà méfiant à l’époque, sauf que un virus VHC est venu discrètement s’installer en 1988, suite à un accouchement suivi d’une hémorragie où, m’a-on dit que je devais asolument recevoir ume transfusion…
    A l’époque le VHC n’était pas encore découvert (mais déjà bien présent).
    C’est lors de ma 4ème grossesse à l’âge de 42 ans que j’ai été dépistée positive, et, malgré toute mes tentatives naturelles, plantes, cure de raisin, de citron et un Panchakarma de 28 jours en 2014, le virus était toujours présent et mon foie en F4… J’ai donc accepté d’être traitée par une trithérapie qui n’a pas réussi… Puis en 2015 un nouveau médicament sur le marché m’a débarrassé du virus… Mais, mon foie n’évolue pas et est resté en F4, donc pour moi, chardon-marie, radis noir, artichaut, desmodium, HE romarin à verbenome etc en alternance bien sur….
    Mais aucun résultat…. J’ai 60 ans et je désèspère un peu de trouver ce qui va réparer mon foie. Mes enfants aussi toujours été soigné avec l’homéopathie et les plantes, pour le 4ème il n’a reçu aucune vaccination, avec un médecin qui m’a toujours soutenu dans cette démarche, Je cherche donc toute infos utile pour régénérer mon foie, et, il est rare que les lettres sur la santé naturelles traite de ce sujet.

    • pascale Milon dit :

      Bonjour.
      N oubliez pas la priere, quelle que soit votre niveau spirituel…avec respect amour et foi..ue fois, me sentant tres malade et seule, c ce que j ai fait, ayat perdu confiance en medecine. Protocolaire…une vision d une huile essentielle que je ne connaissais que tres peu pour autres proprietes s est imposée avec beaucoup d insistance. Par lassitude je l ai utilisée, et la guerison a suivi dix minutes plus tard..sans en avaler une goutte..attention a l automedication….tjrs par 1 goutte voire 2.. cela suffit pour effet
      Bon courage..j ai aussi 61 ans

  64. Marianne DUTEURTRE dit :

    Bonjour je suis agee mais pleine de vie a CAUSE de la nature DEPUIS toujours …Je crois fermement a TOUT ce qui EST naturel ET DONC JE crois aux bienfaits DES plantes…C’est TRES SIMPLE…

  65. Poirier dit :

    le piment oiseau ne figure pas ds votre liste;
    TRES recommandé en cas d’ingestion désagréable: banane; c’est RADICAL; de même si (comme mes filles) se sont frotté les yeux; idem pour le poivre;
    Merci;

  66. Jean Yves TILLAUX dit :

    bjr merci pour les études que vous menez et pour tous ces conseils pertinents, pour ma part dans ma vie j’ai toujours privilégié es remèdes naturels, partant du constat que es médicaments affaiblissent notre système immunitaire, je me rappelle des mon plus jeune age, ma mère me donnait chaque matin une cuillère d’huile de foie de morue, cela a conditionné mon attitude présente, j’ai 65 ans, jamais malade, même un mal de tète je ne connais pas , si un rhume se déclare, en 2 jours c’est terminé, j’utilise, l’ail, le choux, le citron, les inhalations d’eucalyptus, de menthe, je sensibilise mon fils de 10 ans à ces méthodes

  67. Mességué Bernard dit :

    Bonjour Mr Cavaler,
    Suite a votre article, je me permet de vous exposer mon problème d’ordre digestif. Suite a une hernie hiatale je prends depuis près de 20 ans des IPP ( Oméprazole) à cause des reflux œsophagiens nocturnes. Je suis âgé de 71 ans. Que me conseillé vous?
    Cordialement.
    Bernard

  68. Mosa dit :

    Merci pour votre lettre.
    La médecine naturelle fait partie de mon éducation. J’essai le plus possible de me soigner avec. Les conseils et connaissances comme les vôtres sont toujours les bienvenues.
    Ma grand mère nous masser avec des onguents naturels et mon père utilisait les plantes.
    Cordialement

  69. ANGE dit :

    Bjr Depuis le décès de mon père fin 2017 et vole de mon cheptel de 100 Ruches et abandonné de tous n’ayant que 10 à 5€ en poche par semaine .
    Un ami virtuel ma conseillé d’allais cherché ma nourriture dans les bois et pré .
    et je pense me tournée vers la nature pour vivre , et aidé les autres .

  70. sandrine dit :

    bonjour, pour apporter mon grain de sel…pour moi les solutions alternatives se sont imposées lorsqu’aucun dermato ne pouvait faire passer un angiome stellaire sur le visage de ma fille de 5 ans.
    Je suis donc allée voir un magnétiseur-naturopathe qui l’a soignée et en 15jours tout avait disparu. Depuis j’ai souvent fait appel à lui et vraiment sympathisé, il m’a dit sentir que j’avais « du fluide » et que je pouvais soigner les gens. Alors au bout de quelques années je me suis décidée à passer le 1er niveau de Reiki. et voilà je soulage un peu mes amis et collègues de travail.

  71. Angèle TOUZEAU dit :

    Bonjour;
    Je me décide ENFIN à exprimer mon ras-le-bol de ttes ces revues -ou je suis d’ailleurs abonnée- qui nous inondent aussi de mails au quotidien, de promesses de guérisons, de produits fabuleux et toujours les meilleurs bien sur,, des cadeaux gratuits,,qui ne le sont jamais, des vidéos à ne pas manquer: près d’une heure de bla-bla pour au final arriver aux mêmes scénarios : livres à acheter à un tarif exceptionnel, des inscriptions pour des vidéos à un prix tt aussi exceptionnel, il faut toujours s’abonner à, quelque chose, et ceux qui le sont déjà ?? et cerise sur le gâteau vanter 1 produit curcurmine par ex en invoquant les stocks limités et obligation d’acheter les produits par lots ce qui s’apparente à de la vente forcée car tt le monde aime bien tester 1 produit avant d’en acheter 3 voir plus, non ?Je suis scandalisée de voir prendre les lecteurs pour des abrutis : commandez très vite, sinon ce sera trop tard, etc etc;;;Alors j’ai décidé de me désabonner des 3/4 de mes revues.
    Ces façons de ventes sont devenues POUR TOUS  » la poule aux oeufs d’or sans parler des labos qui pratiquent les mêmes procédés. Au final vous vous discréditez,, de conseillers en santé vous devenez des commerciaux, très bons d’ailleurs, qui abusent ceux qui croient encore que c’est pour leur bien ! Pour certaines revues ces médecins ou pas… précisent bien qu’ils sont surbookés ne prennent + de RV et que l’on ne peut pas non plus les joindre par mail pour un conseil personnel,non, trop de travail, pas possible, il est plus facile en effet d’écrire des pages entières, il faut faire ceci, prendre cela et surtout ne pas pouvoir les « embêtér » avec des demandes personnelles, non, il nous faut nous contenter de lire ce que vous voulez nous faire lire et point barre, même si les problèmes de beaucoup ne sont jamais abordés, même si chacune de ces revues traitent les même sujets !
    Je suis abonnée à 7 revues et je peux montrer le même mois les mêmes sujets traités. Publier des revues en conseillant de commander un nombre impressionnant de compléments dans UNE SEULE revue est beaucoup plus rentable; : une « retraite »dorée mais vous n’êtes plus crédibles et c’est une dérive regrettable !!
    Cordialement ? pas sur !
    Angèle Touzeau

  72. Corbin celine dit :

    Bonjour,
    Ce message s’adresse à Claudine de Porre. Pourrais je avoir la recette de thé aux orties svp. Merci d’avance. J’espère que vous pourrez lire ce message. À bientôt.

  73. Claudine De Porre dit :

    Bonjour chèr Monsieur comme vous j’ai aussi une aventure amoureuse avec la médecine naturelle. A 17 ans j’avais les ganglions linfatique dans ma nuque qui était enflé comme une noix. J,en avait plusieurs.Le médecin disait de extraire les ganglions m’a mère n’a pas voulu alors elle a consulté son livre et j’ai bu alors une semaine du thé d’ortie et tout était parti après la semaine .Cela était ma première expérience avec la médecine naturelle avec bonheur. Quand je pense au médecin incapable encore bien que ma maman ne l’a pas écouté.Depuis alors je me soigne toujours avec la médecine naturelle..Je vous souhaite le bienvenu car vous êtes très agréable à lire . Merci pour tout que Dieu vous bénisse. Claudine. Répondre

  74. Céleste dit :

    Bonjour à tous,
    Ma maman est celle qui m’a transmis l’intuition de savoir ce qui est bon pour moi ou pas. On arrive à un point où on connait si bien son corps et on le comprend que La Maladie ne trouve pas sa place.

    Ma maman, enfant, a eu un grave problème au foie et ne pouvait pas prendre de médicaments car elle ne les supportait pas. Au fil du temps elle à trouvait par elle-même les remèdes naturelles qui lui correspondaient.

    Aujourd’hui adulte, je continu dans la même voie et j’essaye de transmettre à mes enfants la confiance dans la nature, au quotidien à travers la nourriture, guérir les maux…etc..

    J’ai de la chance d’avoir une mère comme elle!
    Ce qu’elle me disait dès petite, n’était pas en vain…

  75. Marie-Anne Fontaine dit :

    Je souffre depuis des années (plus de 12 ans c’est difficile de situer le vrai début) t je cherche une solution après avoir aborder la médecine ayurvédique, la réflexologie, l’acupuncture, le yoga ….
    Je ne sais plus quoi faire.
    Je viens de m’inscrire à des séances de shiatsu.
    Quelles autres pistes?

  76. Cano Frane dit :

    victime d’un très grave accident de la route j’ai été hyper médicamentée et sont arrivés ulcère stomacal,perturbations digestives diverses, prise de poids 25kg, perte d’identité déprime! j’ai décidé de prendre le contrôle sur mon corps et ne plus être soumise à la morphine entr’autres. ma volonté, quelques astuces perso;et du courage m’ont permis de « revivre » normalement du moins au regard des autres. Demeurent qq douleurs que je traite avec des médecines naturelles dont les vôtres. Merci d’exister, vous êtes une lumière ds cette jungle médicale.

  77. catherine KUSAK dit :

    Bonjour
    Cela fait 34 ans que j’ai découvert les huiles essentielles suite à la lecture du livre du docteur Jean Valnet « Aromathérapie ».
    Depuis,je ne prends plus de remèdes chimiques. Grâce à elles, je soigne mes problèmes digestifs et ORL, ainsi que quelques douleurs.
    Il y a 3 ans, j’ai même guéri un zona en 8 jours. J’ai perdu 2 jours, car au début, j’étais persuadée que j’avais été mordue par une puce.
    Bravo et merci pour ce que vous faîtes.

  78. Bourret dit :

    Bonjour. Les médecines naturelles, j’y suis tombée dedans dès ma plus tendre enfance. Ma mère nous soignait déjà par l’homéopathie. Vers 15, 16 ans, je préparai déjà mes mixtures à base de plantes. J’ai même ruiné ma mère. J’avais fait une première commande de plantes à la pharmacie et quand ils m’ont dit le prix, 300 et quelques francs, une somme à l’époque, je me suis dit qu’elle allait « me tuer ». Depuis, je ne vais voir le docteur que très rarement. Les cas, où je n’ai pas de diagnostique, que ce soit pour moi-même, mon mari ou mes enfants. Et ensuite, je me tourne vers les solutions naturelles. Mes enfants 24 ans et 15 ans n’ont pris des antibiotiques qu’une fois, rarement du paracétamol, j’ai toujours laissé la fièvre agir. Une bonne alimentation et une supplémentation en vitamine C, magnésium l’hiver font que quand nous attrapons un virus, on s’en remet très rapidement. Il n’y a pas de secret. Il y a ceux qui vont voir leur docteur pour le moindre petits bobos et prennent toutes leurs prescriptions, surréalistes parfois, en toute confiance, une confiance aveugle et ceux qui choisissent de faire confiance à dame nature. J’ai une amie qui ne croit pas en l’homéo. Donc, je lui réponds comme à tous les détracteurs, pas de soucis, si l’homéo ne marche pas alors c’est que le corps humain a les capacités de se soigner alors sans rien. Il n’a donc pas besoin de l’allopathie. Merci à notre belle planète d’être là pour nous et merci à vous tous de nous le rappeler

  79. Sabina dit :

    Bonjour å Tous
    Je m’intėresse à la naturopathie car mon médecin gėnėraliste et naturopathe et Holistique Chamane me la fait conaitre.
    La naturopathie m »a sauvė la vie.C »est la medecine du futur ainsi que la medecine Holistique,car nous avons 4 corps le corps physique,mental emotionelle et spirituel.
    Et grăce å la naturopathie ça aide et cela est nourrissant.Moi j »aime la naturopathie,d’ailleurs ce qui nous gourverne l »utilise aussi..Merci.?Sabina

  80. CESA DANIELLE dit :

    bonjour – et bien pour moi c’est ma grand-mère qui m’a initié aux plantes – je me soigne beaucoup avec le plantain – les orties – etc – mon entourage me regarde avec de droles d’ yeux – mais quand ils ont besoin de renseignements – sont bien contents de me trouver – tout est si simple – le plus habitant en ville il est difficile de trouver des plantes – mais quand je vais dans la colline – j’en ramasse beaucoup – bonne journée

  81. Joëlle Malazdra dit :

    Bonsoir Florent
    Je suis arrivée à m’intéresser aux médecines naturelles suite a des inflammations d’un de mes reins qui grace à un médecin me soignant par tes techniques de médecine chinoise m’a également conseillé de pratiquer un sport énergétique pour renforner cet organe. Depuis 25 ans je pratique donc le Qi Gong et depuis je ne suis pratiquement jamais malade, car celà a renforcé mes organes et mes défenses immunitaires. Il est donc devenu évident pour moi de partir à la recherche de moyens de soins naturels. Je me suis donc récemment inscrite au programme de formation sur les huiles essentielles proposé par Santé nature innovation et j’ai également trouvé un formidable herboriste de très bon conseil près du jardin du Luxembourg à Paris. C’est aussi une très bonne source d’inspiration que de suivre les lettres d’information de ce site et de revues tel que Alternatif bien être entre autre, mais le Qi Gong à été le vrai déclencheur pour pouvoir se soigner autrement que par les médicaments classiques.
    Voici donc mon parcours résumé et je suis aussi curieuse de decouvrir celui de vos autres interlocuteurs.
    Bien cordialement et merci de votre implication.
    Joëlle

  82. odile R dit :

    Merci de votre engagement.
    Pour moi, mon intérêt pour la médecine naturelle m’est apparu quand, dans ma famille on s’est battu pour une de mes filles intolérante au gluten et à la caséine qui était ballottée entre médicaments inutiles et douleurs insupportables pendant 3 ans.
    Nous avons fini par trouver par nous-même mais au bout de 3 ans !
    Merci d’ouvrir les yeux au plus grand nombre pour éviter des souffrances et dépenses inutiles.

  83. Richard dit :

    Bonjour. J’ai découvert les médecines alternatives après avoir subi un Guilin barré en 2005. J’ai eu confirmation que mon corps réagissait plus que la moyenne à des attaques extérieures. Déjà adolescent j’ai eu un problème de peau suite à des anti corps ayant combattus des grains de beauté ainsi que la pigmentation autour de ces derniers. Mais 2005 m’a permis de ne rendre compte qu’il fallait que je m’éloigne des médicaments. En 2009’alors que je vivais en chine deux amies coréennes m’ont apporté des solutions pour combattre une grippe. L’une m’a donné un sirop à base de gingembre et l’autre à utilisé l’acupuncture coréenne. En la remerciant j’ai parlé d’un tennis elbow et de nouveau des petites aiguilles ont résorbé cette inflammation tendineuse. Donc depuis 2005 je n’ai consommé aucun médicament et n’ai consulté un seul médecin. Chaque matin je bois une gorgée de sirop à base de gingembre, citron et ail. Et chaque mal de tête, claquage de muscle, bleu etc…j’utilise mes chères aiguilles utilisées pour l’acupuncture coréenne. Et heureux de ne plus financer les multi nationales pharmaceutiques. Je reste objectif car un gros problème ne pourra être solutionné par mes petites recettes mais en lisant vos courriels je reste optimiste pour combattre un cancer par médecine alternative.

  84. Pascale Loufrani dit :

    pour moi ça s’est fait doucement on comprend les choses petit à petit en reflechissant à certain effets secondaires sur soi des medicaments ( pillule aspirine antibiotiques) et puis un fils qui fait « sa pharmacie » et qui des le debut adopte ses idées de médecines alternatives (surprenant)C est un travail de reflexion permanent au quotidien (attention au piege de tomber ds l’hypocondrie)
    et puis on s’aperçoit qu’on resoud simplement beaucoup de petits problemes chroniques.Il faut une certaine curiosité je crois pour basculer ds cet univers et peut etre aussi pour moi avoir ou prendre le tps de reflechir
    cordialement

  85. LUCIE KUFFER dit :

    Bonjour, pour ma part, ma rencontre avec la phyto-aromathérapie remonte lors de mon 1er accouchement , il y a 34 ans. Un dérèglement hormonal c’est déclenché et le traitement que l’on m’avait donné me petit la tête et je ne sais plus encore , une amie m’a fait connaître un médecin généraliste spécialisé en phyto-aromathérapie. Rien à voir avec ce que j’avais subi. Et depuis je me soigne principalement en naturel. Merci pour votre bon travail ? et courage aussi car la Big Pharma est trop méchante ?

  86. lola dit :

    bjr tout le monde je suggère qu’il y ait un forum où tous les abonnés puissent s’entraider en donnant des preuves de leur guérison et leur recette et échanger entre eux en pouvant communiquer entre eux et se donner leurs mails ou tél. Ce serait sympa cette entraide avec le savoir de chacun et leur expérience!

  87. lola dit :

    je veux juste témoigner que j’utilise que les méthodes naturelles pour moi et ma famille et c’est fabuleux!
    Récemment grosse bronchite avec 39°5 de fièvre et bien j’ai pas pris d’antibio juste de la Bromelaine à haute dose et huile essentielle de Ravintsara mélangée à Eucalyptus globulus sur les bronches et guérie sans avoir pris des saletés d’antibios avec effets secondaires! JE DIS A BAS BIG PHARMA REVENONS PROCHE DE LA NATURE

  88. Pierre fabry dit :

    J’ai 75 ans. A 18 ans j’avais un ami qui s’intéressait à la macrobiotique. Je ne souffrais de rien si ce n’est d’avoir le nez tout le temps obstrué et même bouché dès que je me couchais. J’ai essayé la macrobiotique et une semaine après plus aucun problème du côté du nez. Très impressionné par cette guérison si prompte j’ai adopté cette façon très naturelle de s’alimenter pendant deux ans. Disparition complète du rhume des foins à la mauvaise saison au cour de cette periode. J’ai abandonné ensuite la macrobiotique car trop difficile socialement parlant.
    A quarante ans je fais une hernie discale. Le médecin après radiographie dit qu’il faut me faire opérer car l’hernie est trop importante.
    Je refuse et me lance dans une macrobiotique stricte. Après deux mois et demi guérison soudaine et totale. Je continue encore deux mois pour confirmer la guérison ensuite je reprends une alimentation conventionnelle tout en veillant à ne pas exagérer l’alcool et le sucre.
    Aujourd’hui à 75 ans je ne vais pas trop mal mais veille à ne pas trop grossir. Je suis heureux de constater que les conseils prodigués dans vos revues se rapprochent de plus en plus de la macrobiotique, mais déplore que la macrobiotique n’y est même pas mentionnée alors qu’il s’agit d’une méthode extrêmement puissante pour presque tous les maux mais difficile à adopter.

  89. Marie Delforge dit :

    Souffrant de fibromyalgie depuis 20 ans, mon mari m’a toujours soutenue et je me suis laissée gaver de médicament par les médecins que je voyais.A la mort de mon mari à 50 d’une thrombose,mon médecin traitant m’a prescrit des benzodiazépines pour m’assommer la nuit et au bout de 3 ans j’en prenais deux et demi chaque soir.J’ai alors commencé à avoir des hallucinations et j’ai décidé de me sevrer moi-même, seule puisque mon médecin ne trouvait pas cela grave ! Ce fut très dur,mais au bout de 2 mois j’étais clean et j’ai décidé de changer mon fusil d’épaule en utilisant les médecines naturelles. L’homéopathie n’a pas marché pour moi mais je ne me suis pas découragée et j’ai fait connaissance avec l’aromathérapie et la phytothérapie. Je prends encore des antidouleurs quand les crises sont trop fortes mais à côté des dérivés de morphine que j’avalais avant ce n’est presque plus rien ! Maintenant je voudrais essayer la médecine chinoise mais il est très difficile de trouver un praticien en Belgique. J’ai déjà trouvé un acupuncteur et je continue mes recherches afin de supprimer les analgésiques chimiques. J’ai aussi commencé la micronutrition et ça marche super bien pour moi, les crises s’espacent et sont moins fortes. Il faut beaucoup de patience car quand on a pris pendant des années les saletés chimiques que j’ai avalées on est blindé contre le reste, mais je tiens bon et sans l’aide de personne car mon médecin est anti médecines naturelles. Bref, à 65 ans je recommence à vivre tout doucement, à mon rythme, et c’est bon !!!

  90. Hedwige dit :

    Je suis tombée dans les médecines alternatives à la naissance de mes enfants; quand le pédiatre pour un simple rhume à commencer à me prescrire des antibiotiques. Ce jour là je me suis acheté un livre « comment soigner ses enfants par l homéopathie » et depuis il ne m a jamais quitter et cet achat m a épargné bien des tracas. Et m a appris à mieux connaitre son corps. C était il y a 26 ans. Depuis je me suis intéressé aux plantes puis aux huiles essentielles et aux points d acupuncture.

  91. PIETER WAELKENS dit :

    Début mai 2016 m’était déclaré une angine de poitrine. Fin mai j’ai été emmené d’urgence à l’hopital; Le coronnaire était rétréci de 90%. Sans m’informer on m’a mis un stent et prescrit les 5 médicaments standard dont des statines. Après un mois d’avoir subi des effets très désagréables, j’ai renoncé aux médicaments excepté au cardégic, et j’ai découvert la remède naturelle pour nettoyer les artères avec du citron, de l’ail et du gingembre, ce que j’ai pratiqué intensément pendant un mois avant de me représenter au cardiologue. Il a dit que la situation a bien évoluée. A présent je me demande où est resté mon angine.

  92. Dussaud dit :

    Bonjours voilà je prend des antidépresseurs car je suis dépressive est bipolaire je voudrais savoir si petit à petit je pourrais me soigner avec l’omeopati j’ai un problème de coeur j’ai un Sten je prend du Brilique et nivorandil puis 1 caché pour la tension à vie comme le Brilique et nivorandil puis je voudrais savoir si vous avez une solution pour les articulations en oméopathie
    Merci
    J’attends vôtre réponse j’ai oubli8je suis asmatique

  93. marie-jeanne TRIBUT dit :

    je suis soignée depuis 6 ans pour un cancer du poumon avec une thérapie ciblée iressa qui agit sur une proéine sensée modifier l’adn des cellules.parrallelement je me suis faite soignée par un homéopathe génial qui m’ donée non seulement des granules mais des champignons spéciaux,saikaté ect plus beaucoup de vitamines et minéraux +des gélules 2lc1n venues de belgiques.thérapie par le son .mon oncologue dit que je fais partie des 10%qui sont en rémission mais je dois continuer le traitement peur du réveil.j’ai fais aussi beaucoup de méditation voilà

  94. Janine GIDWANI dit :

    Cher Monsieur Cavaler,

    Grâce à mon mari, indien de New Delhi avec qui j’ai passé 54 années de bonheur (malheureusement décédé en 2012), j’ai découvert en 1962 la médecine naturelle, homéopathie, plantes et médicaments ayurvédiques qui étaient utilisés dans sa famille . Aucun médicament chimique n’était toléré et c’est mon beau-père qui m’a initiée avec l’homéopatie.

    J’aimerais encore vous faire part du meilleur somnifère que je prends depuis un certain temps : Mélange de miel – cannelle auquel j’ajoute un peu de citron pressé pour le pimenter. Au petit déjeuner, Je prends un toast avec ledit mélange et j’en garde pour le soir que j’avale au coucher. Je peux vous dire que je n’ai plus de problème pour m’endormir et que vous dormez comme un loir.

    Par ailleurs, concernant l’arthrose, je prends matin et soir le mélange suivant : Une demi cuillère à café de curcuma, une demi cuillère à café de gingembre et une petite pincée de poivre noir dans un verre d’eau minérale auquel j’ajoute ensuite du jus de cranberry et de fruits pour adoucir le goût. C’est le meilleur anti-inflammatoire, c’est naturel et sans effet secondaire.
    Au début, je prenais ce mélange 3 fois par jour, mais maintenant, 2 dosages sont suffisants

    J’espère que ces bonnes petites recettes pourront aider les patients qui souffrent d’arthrose ou de problème de sommeil.

    Un grand merci pour vos conseils nous aidant à améliorer la santé au lieu de la détruire par les produits chimiques que l’ on essaie d’ imposer par tous les moyens. Heureusement, en Suisse, on a encore la liberté de se soigner avec les produits merveilleux que la nature met à notre disposition.

    Meilleures salutations

  95. GONACHON dit :

    Bonjour Florent
    En lisant votre histoire sur votre retour à la nature, j’ai souris car ce que vous dites sur l’évolution de la vie est exact. Pour ma part, J’ai fais ma 1ere experience avec les remèdes naturels à 30 ans. Et le produit que j’ai eu la chance de rencontrer fut le propolis. Et quelle découverte!! Je faisais des angines carabinées à répétitions avec comme traitement les antibiotiques. Un jour, ma maman m’a donné du propolis pur dilué dans de l’alcool que je devais prendre dans du miel de sapin dès que le mal de gorge arrivait. Lorsque mon mal de gorge arriva, j’en pris plusieurs fois par jour sans grande conviction. En effet, la douleur fût là rapidement. Et ô miracle, 2 jours après je n’avais plus rien. Depuis il ne me quitte plus et cette histoire dure depuis 12 ans. Mon mari et mes enfants en prennent également quand ils commencent à avoir mal à la gorge. Aucunes angines chez nous.
    Entre temps, je me suis intéressée aux autres produits, plantes. .. Ma pharmacie est devenue naturelle, à l’exception de quelques anti douleur comme le paracétamol qui garde sa place en attendant de lui trouver un remplaçant qui sera tout aussi efficace.
    Depuis mes 30 ans, j’ai évolué dans le monde du naturel : reconnaissance des plantes, aromathérapie, confection de cosmétique et de produit d’entretien, jeûne, alimentation saine et maintenant médecine énergétique grâce au Dr Bodin avec un intérêt vers la méditation (pas simple pour moi mais on s’accroche ?)
    J’essaye d’informer au mieux mes enfants sur la valeur de l »alimentation, des remèdes naturels. Je leur donne les connaissances et après ils en feront ce qu’ils veulent pendant leur vie. Ce sera dans un coin de leur mémoire lorsqu’ à l’adolescence et plus tard ils profiteront de leur vie comme nous l’avons fait ?.
    Allez je m’arrête là et je vous laisse tranquille. Mais sachez que je suis heureuse de mon changement de direction ?.
    Merci pour votre travail.
    Sandrine

  96. DESAYMARD Françoise dit :

    J’ai 82 ans, depuis 4 jours. Lorsque je travaillais, j’ai changé de poste vers peut-être 40 ans, et ai eu en, face de moi, une collègue qui m’ a prêté un livre sur l’argile. Je me suis empressée d’aller l »acheter dans un magasin bio, et ai pris en plus un livre de R. Dextreit : « vivre sain, alimentation naturelle ». Ce que je lisais était si lumineux, et si évident, que, depuis, je n’ai pas arrêté de m’informer.Je reçois depuis de très nombreuses années la revue « alternative santé ». Et, depuis un an, vos revues. C’est une amie qui m’avait envoyé un mail de vous. Je donne des conseils a mes amies, et elles apprécient. Notamment, une qui a débuté la chimio. Elle est bien moins malade que ses camarades de chimio. Merci à vous. Je prends des notes. Mais on ne peut pas se souvenir de tout.

  97. Edery dit :

    Bonjour Florian, j’avais juste envie de partager mon rencontre avec la médecine naturelle. En 2017, lorsque j’étais en formation professionnelle, un jour j’ai été pris de violentes douleurs au niveau des genoux, un plus fort que l’autre et inquiète, je suis partie voir mon médecin qui est aussi homéopathe et acupuncteur. Il m’a prescrit des médicaments contre le douleur, les fameux ‘pilule de cheval’ (expression danoise!). Au bout de 1 jour je suis retournée voir mon médecin, car je pensais avoir attrapée la grippe ! mais non, c’était les fameuses gélules, soit-disant contre la douleur… J’ai fait beaucoup de recherche et finalement, je suis tombée sur Santé et Nature qui disait que l’on ne peut pas soigner l’arthrose, car c’était ça la douleur, avec des antalgiques. Au contraire, cela enlève la douleur mais l’arthrose progresse plus rapidement, j’étais estomaqué ! De plus, après avoir trouvé la réponse que je cherchais, c’est-à-dire coupler du glucosamine avec de la chondroitine, j’ai téléphoné à mon médecin qui m’a sorti : « Mais bien sûr que vous pouvez prendre ces substances, en plus il n’y a pas d’interactions avec des médicaments ! ». Quand je lui ai posé la question pourquoi il ne m’avait pas prescrit ces substances plutôt que des ‘pilules de cheval’ il m’a dit qu’il n’avait pas le droit ! Mais on marche sur la tête.
    Bref, aujourd’hui, je suis heureuse car je peux plier mes genoux, je n’ai plus besoin de l’attelle et j’ai bientôt rdv avec mon médecin afin qu’il prescrive un IRM de mon genou pour voir où en est l’arthrose. Tout est bien qui fini bien !

  98. Annie Planko dit :

    Bonjour cela a commencé par mon plus jeune frère décédé à 17 ans une maladie bizarre dont j’ai oublié le nom en gros une destruction de ces cellules très peu de cas à l époque j avais 30 ans et en très bonne santé quand il est partis j’ai soutenu toute la famille puis plus tard mon fils à un grave accident qui le met dans un fauteuil roulant a vie et la mort de mon autre frère tragiquement et en ai suivi mon papa et là encore je soutiens les autres ma mère et ma soeur je ne pleur pas je suis forte et en 2014 patatras cancer du sein et là je me suis effondré sur mon sort j en ai voulu à tous et a tout ce qui m entoure ( je suis toujours sous tamo ifrne pour 1 ans et j ai eu 60 ans)je ne voulais pas du traitement mais je ne savais comment faire je le continue avec ses desagrements et j ai donc eu un déclic et autre que le traitement du cancer je ne veux plus de médicaments chez moi je fais pousser des plantes que j utilise j achète des huiles essentielles et le plus de produits naturels que possible je suis devenu une sorciere avec mes potions tout n est pas encore ok mais bientôt je serai en retraite et j aurais encore plus de temps pour cela j’ai encore un peu de mal avec mon entourage ils y adhèrent tout doucement

  99. Foini Jeanne Marie dit :

    Depuis l’âge de 30 ans je commençais la médecine naturelle et alternative. Suite à une mésaventure avec un médecin, celà concernait ma fille de 8 ans, il avait prescrit des anti inflammatoire pour enfant de 12 ans.
    Voyant les méfaits indésirables qui de plus le medicament n’était pas adapté à son âge, j ai jette à la poubelle le produit. En contact avec un collègue de travail une adresse d un rebouteux m’a ouvert cette voie, puisqu’ en 5 secondes l ‘objet de sa douleur à été éradiquée ( ç était un nerfs coincé à son poignet) et je n ai plus entendu parler de cette douleur. Bien entendu j ‘ y suis passée aussi puisque toutes mes énergies étaient bloquées suite a un accident et 2 interventions chirurgicales. Je revivais! Mon mari aussi suite a une luxation aux épaules. Ces savoirs sont dorénavant transmis à des ethiopathes.

  100. ARGOUD Madeleine dit :

    Après une vie plus ou moins de maladie, notre docteur traitant nous a conseillé de nous faire vacciner contre l’hépatite B. Nous avons fait vacciner nos enfants et nous nous sommes fait vaccinés mon mari et moi. Ce fut apparemment seulement pour moi la catastrophe. Depuis je cherche à retrouver la santé. J’ai essayé beaucoup de choses en médecine alternative qui pour moi sont des médecines complémentaires. Je n’ai pas encore réussi à arrêter les crises de maux de tête en tout genre mais je vais nettement mieux. J’espère arriver bientôt à passer de bonne nuit sans réveil de maux de tête.et en pleine forme. Je m’occupe avec mon mari, de nos petits enfants ce que je n’aurais pas pu il y a seulement quelques mois. J’ai découvert que j’étais intolérante à toute chimie et les médicaments me rendent malade. Il y a eu 3 ans que je n’avais pas vu de médecin. cet hiver. Au mois de février mon mari m’y a emmené pour une bronchite. J’ai eu droits à 3 jours d’antibiotique que j’ai mis une semaine à éliminer et des séances des kiné. Au bout de la 3éme séance, je n’avais plus rien dans les bronches mais je toussais toujours autant. J’ai réussi à me soigner avec des huiles essentielles pour la sinusite. Enfin maintenant je vais bien.et ne reviendrais pas pour tout l’ors du monde à ce que j’étais.

  101. Nouacer dit :

    Bonjour .Oui j’ai fais la connaissance avec la santé au naturel tout recement et je suis satisfait de la plante millepertuis qui à eu des effets bénéfiques sur ma santé après 4 semaines à prendre une tisane de cette plante miraculeuse. Et je vous suis très reconnaissant .merci et non courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *