Ils s’en prennent aux huiles essentielles…Ou comment décrédibiliser la santé naturelle en 5 leçons

Chère lectrice, cher lecteur,

Il y a quelques mois, c’était l’homéopathie…

Cette fois, ils s’en prennent aux huiles essentielles.

Il y a une dizaine de jours, le journal Huffington Post a publié un article (traduit de l’anglais) qui dénigre l’utilisation des huiles essentielles, intitulé :

« Les huiles essentielles sont par essence inutiles[1] »

Le titre est provocateur, le jeu de mots est gratuit et surtout, l’affirmation est totalement infondée.

Il a été mis entre guillemets, comme pour signifier qu’il s’agit d’une citation. Mais vous pouvez chercher, aucune des personnes interviewées n’affirme cela.

D’ailleurs, rien dans l’article ne permet de faire une telle assertion.

En fait, cet article est presque un cas d’école : il reprend tour à tour les principaux « pseudo-arguments » utilisés par les détracteurs de la santé naturelle pour la décrédibiliser.

1) Mettre l’accent sur ceux qui abusent des solutions naturelles

L’auteur commence par citer un cas extrême :

« Sur internet, certains patients de cancer disent avoir renoncé à la chimiothérapie au profit des huiles essentielles et affirment n’être entrés en rémission qu’après cette transition (petit conseil : ne suivez pas cette voie). »

Évidemment, les huiles essentielles ne doivent pas se substituer à un traitement conventionnel. Si vous êtes suivi pour une maladie grave, il est indispensable d’avoir l’accord de votre médecin avant de prendre des huiles essentielles.

Mais ce genre d’abus ne concerne, heureusement, que de rares personnes mal informées.

Et surtout, le problème ne vient pas des huiles essentielles, mais de l’utilisation inappropriée de celles-ci, tout comme on peut aussi se mettre en danger en utilisant des médicaments inadaptés si on ne demande pas l’avis d’un professionnel.

Qu’on se soigne avec des plantes ou avec des médicaments, les règles sont les mêmes :

  • Ne jamais arrêter un traitement en cours sans l’accord de votre médecin
  • Demander conseil à un professionnel avant d’utiliser un remède
  • S’assurer des posologies, des indications et des contre-indications.

Quoi qu’il en soit, cela ne remet pas du tout en cause l’utilisation des huiles essentielles (et encore moins leur efficacité). Il faut juste que celle-ci soit faite correctement.

2) La technique du « ça ne peut pas faire de mal… »

La deuxième stratégie consiste à minimiser l’importance des huiles essentielles :

« Certes, elles dégagent un délicieux parfum – une bouffée occasionnelle ne peut pas faire de mal et peut même améliorer ponctuellement certaines affections – mais pour nombre de professionnels, elles ne sont pas à la hauteur de leur réputation. »

Comprenez : les huiles sont tout justes bonnes à se parfumer, vous pouvez les utiliser si ça vous amuse, mais ce n’est pas un vrai remède, au mieux un truc pour soulager les petits bobos.

Bref, si ça vous fait plaisir, utilisez des huiles essentielles, ça ne peut pas faire de mal, mais n’allez pas croire que ça va vous soigner…

C’est le coup classique des personnes qui méprisent la santé naturelle : essayer de faire passer les solutions à base de plantes pour de simples « remèdes de grands-mères » que les gens utilisent par superstition.

3) L’argument d’autorité

Dans la citation précédente, l’auteur prétend aussi que de nombreux professionnels sont sceptiques vis-à-vis de l’efficacité des plantes (sans donner le moindre exemple).

C’est ce qu’on appelle un « argument d’autorité ». Il consiste à se servir d’une autorité (ici : les professionnels) pour défendre un point de vue, généralement sans donner la moindre source :

« Les autorités disent que… »

« Selon l’OMS… »

« Les experts estiment que… »

« De nombreuses études ont montré… »

D’abord, cet argument n’a aucune valeur si on ne cite pas précisément la source.

Mais surtout, ce n’est pas parce qu’un médecin ou un ministre pense quelque chose qu’il a nécessairement raison.

Ce qui compte, ce n’est pas l’avis des professionnels, mais les résultats réels d’un remède sur la santé des malades, validés par des études ou par sa propre expérience personnelle (j’y reviens plus bas).

4) C’est placebo (1re contradiction)

Plus loin, l’auteur affirme que l’efficacité des plantes serait simplement due à un effet placebo. Pour cela, elle s’appuie sur une étude sans même nous donner la référence :

« Pour certains, leur efficacité serait due à un effet placebo très convaincant. »

« (…) il suffirait de lire ou d’être prévenu des bienfaits thérapeutiques d’une huile, qu’ils soient ou non avérés, pour en ressentir les effets. »

Vous remarquerez que l’auteur se contredit : elle nous explique d’abord que, grosso modo, les huiles essentielles ne servent à rien.

Et maintenant, elle nous parle de leur efficacité !!! Elle admet qu’elles ont bien un effet, placebo peut-être, mais un effet tout de même…

Cherchez l’erreur !

Et ce n’est pas tout.

La journaliste se contredit encore une seconde fois un peu plus loin.

5) Jouer sur la peur (2e contradiction)

Vous vous souvenez : au début de l’article, l’auteur disait des huiles que « ça ne peut pas faire de mal ». Elles étaient présentées comme une sorte de « joujou inoffensif pour personne crédule. »

Mais à la fin de l’article, elle n’hésite pas à alerter sur les « graves effets secondaires » des huiles essentielles :

« Les études ont par exemple montré qu’une dose trop importante peut contribuer au développement d’une tumeur. Lorsqu’elles sont consommées, les huiles sont susceptibles d’endommager la peau, le foie, les reins et d’autres organes. La surexposition peut aussi être mauvaise pour l’organisme. »

Alors, inoffensives ou très dangereuses, les huiles essentielles ? Faudrait savoir…

Et là encore, elle se garde bien de nous dire quelles études ont montré cela.

Cela dit, une mauvaise utilisation des huiles essentielles peut effectivement causer des effets indésirables. Et c’est pourquoi il est toujours recommandé de bien suivre les posologies et les contre-indications avant de les utiliser.

Mais ce que l’auteur se garde bien de dire, c’est que les risques des huiles essentielles n’ont rien à voir avec ceux, parfois extrêmement graves, de certains médicaments :

  • Le paracétamol qui, en excès, peut causer de sérieux problèmes au foie et même causer la mort[2]. Le risque de mortalité augmenterait même lorsque les doses conseillées sont respectées[3]
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : on sait depuis 2005 qu’ils multiplient par deux le risque d’infarctus du myocarde[4]
  • Les somnifères : une étude parue dans le prestigieux British Medical Journal a montré qu’ils peuvent multiplier par deux le risque de mourir chez les consommateurs plus ou moins réguliers[5]
  • Les antidépresseurs ISRS, qui ont une liste d’effets secondaires longue comme le bras : problèmes de libido, alcoolisme, dépendance, tremblements, nausées, insomnies… et augmenteraient même le risque de suicide chez les adolescents[6]
  • Les inhibiteurs de la pompe à protons contre les remontées acides (IPP) : chez les usagers au long cours, ils augmenteraient en moyenne de 44 % le risque de fracture[7], de 16 % le risque d’infarctus du myocarde[8] et de 96 % celui de développer une insuffisance rénale[9].
  • Etc.

Si vous voulez encore plus d’exemples, je vous invite à lire le dernier rapport de la revue indépendante Prescrire, qui vient de mettre à jour sa liste des 93 médicaments plus dangereux qu’utiles.

Ce que je réponds à ceux qui méprisent les huiles essentielles

Je suis une personne ouverte au débat et je pense qu’il est sain de discuter de l’intérêt réel des approches naturelles et des dérives possibles.

Mais là, ce n’est pas un vrai débat de fond. La journaliste ne cite aucune étude et ne propose aucun argument solide…

Je suis inquiet de voir que certains journaux réputés et respectés ne se donnent même plus la peine de faire un travail de recherche digne de ce nom.

S’ils avaient fait quelques recherches, ils seraient tombés sur des centaines d’études sérieuses qui valident les bienfaits des huiles essentielles.

Des preuves « en veux-tu en voilà » !

Chers journalistes du Huffington Post, vous voulez des preuves de l’efficacité des huiles essentielles ? En voici :

  • Le romarin améliore la mémoire : parmi deux groupes de volontaires, ceux qui ont inhalé cette huile essentielle ont été 70 % plus performants sur des exercices de mémoire[10].
  • 10 gouttes d’eucalyptus globulus par jour diminueraient les symptômes de sinusite en quelques jours[11]
  • Le laurier noble pourrait aider à lutter contre les infections virales et bactériennes[12]
  • La menthe poivrée a réduit les douleurs de 75 % des malades de côlon irritable[13]. Elle diminuerait également l’intensité des migraines[14] et les maux de tête[15]
  • La lavande vraie soulage l’anxiété, comme cela a été démontré en 2014[16]
  • L’huile essentielle d’ail réduirait de 35 % les risques de faire une crise cardiaque, et de 45 % les risques de décès selon une étude réalisée contre placebo sur 200 personnes[17].
  • Etc.

D’ailleurs, même les hôpitaux commencent à intégrer les huiles essentielles à leurs protocoles de soin.

À Rennes et à La Rochelle, les médecins utilisent désormais certaines huiles pour accompagner leurs patients atteints de cancer[18].

Aux Hôpitaux Civils de Colmar, le service d’oncologie utilise aussi l’aromathérapie pour soulager les nausées, les troubles du sommeil et l’anxiété des malades[19].

Mais le plus important pour moi, plus encore que les études, c’est comment les huiles peuvent aider les malades au quotidien.

Montrons-leur qu’ils se trompent !

J’ai souvent pu observer les effets des huiles essentielles, sur moi ou sur mes proches. Et peu importe que ce soit placebo ou non, ce qui compte c’est que ça fasse du bien.

Je suis sûr que vous aussi, vous avez eu l’occasion de vous rendre compte de leur efficacité. Si c’est le cas, je vous propose de me laisser un commentaire pour raconter vos expériences personnelles avec les huiles essentielles.

Ensemble, nous allons montrer aux journalistes du Huffington Post (et à tous ceux qui méprisent la santé naturelle) qu’ils se trompent.

Nous allons leur prouver que les huiles essentielles sont un véritable trésor de la nature et que ce serait vraiment dommage de s’en priver.

Envoyez-moi vos témoignages en commentant ci-dessous.

Plus nous serons nombreux à témoigner, plus nous montrerons aux détracteurs de la santé naturelle qu’ils ont tort.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Julia Ries, « Les huiles essentielles sont par essence inutiles », Huffington Post, October 31, 2019.

[2] Craig DG, Bates CM, Davidson JS, and al. Staggered overdose pattern and delay to hospital presentation are associated with adverse outcomes following paracetamol-induced hepatotoxicity. Br J Clin Pharmacol. 2012 Feb;73(2):285-94.

[3] Roberts E, Nunes VD, Buckner S, et al. Paracetamol: not as safe as we thought? A systematic literature review of observational studies. Annals of the Rheumatic Diseases. Published online March 2 2015

[4] Hippisley-Cox J, Coupland C. Risk of myocardial infarction in patients taking cyclo-oxygenase-2 inhibitors or conventional non-steroidal anti-inflammatory drugs: population based nested case-control analysis. BMJ 2005;330:1366

[5] Weich S. et coll. Effect of anxiolytic and hypnotic drug prescriptions on mortality hazards: retrospective cohort study. BMJ 2014 : 348-351

[6] http://www.lemonde.fr/sante/article/2016/06/09/les-antidepresseurs-sont-peu-efficaces-contre-la-depression-de-l-enfant-et-de-l-adolescent_4943700_1651302.html

[7] Yang Y-X et al. Long-term proton pump inhibitor therapy and risk of hip fracture. JAMA.2006;296:2947-2953.

[8] Shah NH et al. Proton Pump Inhibitor Usage and the Risk of Myocardial Infarction in the General Population. PLoS ONE, 2015, 10(6): e0124653.

[9] Yan Xie et al. Proton Pump Inhibitors and Risk of Incident CKD and Progression to ESRD. April 14, 2016.

[10] Rosemary aroma may help you remember to do things, British Psychological Society, April 2013.

[11] Therapy for acute nonpurulent rhinosinusitis with cineole: results of a double-blind, randomized,placebo-controlled trial, Kehrl W et al, Laryngoscope. 2004 Apr

[12] Chmit, Kanaan, Habib, Abbass, Mcheik, Chokr. Antibacterial and antibiofilm activities of polysaccharides, essential oil, and fatty oil extracted from Laurus nobilis growing in Lebanon. Asian Pac J Trop Med.

[13] Enteric-coated, pH-dependent peppermint oil capsules for the treatment of irritable bowel syndrome in children, Kline RM, Kline JJ, Di Palma J, Barbero GJ, J Pediatr. 2001.

[14] Essential plant oils and headache mechanisms, Göbel H et al, Phytomedicine. 1995 Oct.

[15] Effectiveness of Oleum menthae piperitae and paracetamol in therapy of headache of the tension type, Göbel H et al, Nervenarzt. 1996 Aug.

[16] Dental patient anxiety: Possible deal with Lavender fragrance, Zabirunnisa M et al, J Res Pharm Pract. 2014 Jul.

[17] Bordia A. Knoblauch und koronare Herzkrankheit: Wirkungen einer dreijährigen Behandlung mit Knoblauchextrakt auf die Reinfarkt- und Mortalitätsrate. Deutsche Apotheker Zeitung, 1989, 129:16–17

[18] https://www.pierre-fabre.com/fr/actualites/aromatherapie-pourquoi-les-huiles-essentielles-arrivent-a-lhopital

[19] http://www.prixanydavray.com/actualite-concours/66-entretien-de-l-accessit-aromatherapie-soins-de-supports-en-oncologie

222 réponses à “Ils s’en prennent aux huiles essentielles…Ou comment décrédibiliser la santé naturelle en 5 leçons”

  1. Lucie dit :

    La relecture de tous les commentaires est intéressante et aussi très instructive quant à la campagne de dénigrement lancée en ce moment par les autorités – il faut s’attarder sur un commentaire qu’on retrouve très souvent et dans lequel les gens concluent que suite à l’utilisation des H; E; ils n’ont plus ressenti le besoin de retourner chez le médecin – si les autorités souhaitaient vraiment la santé pour les patients , ce qui est le rôle premier de telles instances, elles s’empresseraient de procéder à des études sérieuses sur le sujet en vue de proposer ce précieux outils aux généralistes comme c’est le cas dans un certain nombre de pays européens – si la santé n’est pas la 1ère de leurs préoccupations, quelle est-elle ?

  2. Lucie dit :

    Merci et bravo pour cet excellent article – comment se fait-il qu’il ne soit pas possible de le faire partager sur facebook – s’il y en a un qui doit être relayé c’est bien celui-là –

  3. MARIC dit :

    J’ai beaucoup utilisé l’HE de lavande dans l’accompagnement de fin de vie de ma maman atteinte d’une forme de démence pour apaiser ses angoisses. Pas d’effet placebo car elle n’avait plus conscience de ce que j’appliquais comme produit. Apaisement efficace et endormissement facilité.

  4. Marterer dit :

    Bonjour.
    Je réagi à propos de la lettre du 10/11/2019
    « Ils s’en prennent aux huiles essentielles… »
    Je trouve qu’il est un peut facile de dire d’une part, qu’il faut « S’assurer des posologies, des indications et des contre-indications. »
    Et d’autre part balancer « Les preuves ? » de l’efficacité des huiles essentielles, sans en donner la posologie exacte, sur les six exemples de « preuves » que vous mentionnez dans votre article, il n’y a qu’un semblant de posologie pour l’eucalyptus globulus, « 10 gouttes par jour diminueraient les symptômes de sinusite en quelques jours » : à boire ?, en inhalation ?, en application cutané ?, en diffusion atmosphérique ?, dilué ou pas ? J’ais acheté des flacons d’HE de qualité de 2 laboratoires différent (Bio, 100% pure et naturelle HEBBD). La posologie n’y est que protectrice (2 goutes 3 fois par jours maxi), on ne sait pas à quoi elles servent. Les médicaments tels que le paracétamol ont l’avantage d’avoir de vraies posologies, de vraies indications thérapeutiques, de vrais contre indication, de vrais effets indésirables et d’être prescrit par un médecin.

    • ZAZABLUE dit :

      Evidemment sur les flacons, ce n’est pas indiqué mais il y a des livrets qui indiquent bien les posologies et si le conseil est donné par un médecin ou homeopathe, les posologies sont bien définies. Je me soigne seulement avec l’homéopathie et les huiles essentielles, les plantes. En fait, c’est une philosophie : ou on écoute son corps et on soigne naturellement sans laisser traîner et on s’alimente correctement : le plus important. Ou on compte sur la médecine traditionnelle qui donne des rustines et ne soigne rien. Vous avez l’impression d’être soigné, mais vous aurez autre chose qui n’ira pas dans quelque temps. Dans mon cas, cela fait 47 ans que je fais faire des economies à la sécurité sociale grâce aux bienfaits de la nature dont je fait partie intégrante donc je ne vois pas pourquoi on m’empêcherait de me soigner avec ce qui est fait sur Terre pour m’entretenir. Un gros rhume est soigné par le thym a thymol ou l’eucalyptus globulus. 3 fois par jour 2 gouttes avec miel, sucre ou cachet neutre. Essayez ça fonctionne. Le mal de dent disparaît avec l’HE de giroflier. Si vous vous brûlez, immédiatement mettez sur la brûlure de l’huile végétale de Millepertuis : plus aucune trace ni douleur : un vrai miracle. Et ceux qui ne veulent pas se soigner avec ces huiles ou l’homéopathie n’ont qu’à foutre la paix à ceux qui s’en servent. Je reste polie.

  5. Evelyne dit :

    Premiers frissons et éternuements le vendredi soir , rhume bien déclaré le samedi matin, 1 g d eucalyptus radié sur un comprimé neutre ( ou 1/2 sucre) 4 fois par jour , vitamine C naturelle et le dimanche midi c etait fini !!
    Infection urinaire traitée sans problème avec HE de sarriette. ….

  6. Galand dit :

    Bonjour.
    J’utilise les HE pour soigner de nombreux maux.Mon médecin m’accompagne dans cette thérapeutique. Dernièrement je me suis soignée et guérie d’une bronchite avec une synergie d’HE d’eucaliptus globulus (6gttes) HE de ravintsara (6gttes ) HE de tee tree (6gttes ) dans 15 ml d’huile végetale de macadamia . En friction sur thorax 5 à 6 fs/jour . Voilà pour un exemple. Bien à vous

  7. waentz marie dit :

    j’ai soigné une mycose des ongles des gros orteils sans succès pendant 4 ans : argent colloïdal, extrait de pépins de pamplemousses, solutions, vernis pharmaceutiques . Le dermatologue voulait même m’arracher les ongles. J’ai réussi à les guérir et à les sauver grâce à une composition d’huiles essentielles et ce très rapidement.

    • LUCAS Jeannette dit :

      Bonjour !
      Je suis très intéressée par votre expérience sur la mycose des ongles. Serait-il possible de connaître le mélange d’HE utilisé?
      Merci pour votre réponse.
      Jeannette Lucas

    • Marlène Cerutti dit :

      Bonjour ! Concernant la mycose des ongles des orteils, pourriez-vous indiquer, s’il vous plaît, quelles huiles essentielles ont été utilisées et en quelles quantités ?
      D’avance Merci !

  8. IMBERY dit :

    Pour moi,deux panacées :
    – l’huile essentielle de lavande ou de lavandin,
    – la teinture-mère de plantago major (plantain) efficaces contre diverses affections.
    On peut y ajouter beaucoup d’autres pour soigner divers problèmes : arnica ,gaulthérie,genévrier,busserole,erica ou bruyère,menthe,prêle, romarin etc,etc…

  9. Autant dit :

    Bonjour,

    J’utilisais les huiles essentielles en synergie pour les rhumes , douleurs, plaies, peau, etc. Puis j’ai rencontré une disciple du Docteur Pénoël et j’ai découvert les huiles sur un plan  » QUANTIQUE.  » Par cette approche « olfactique  » les huiles permettent d’aller au delà du corps physique et de restaurer l’équilibre général de tous nos corps physique, émotionnel, psychique.
    Après lecture des nombreux messages partagés aucun ne parlent des bienfaits des huiles sur ce plan là, et pourtant c’est EXTRAORDINAIRE. Par cette approche dite  » olfactique  » le corps reconnait tout de suite l’huile dont il a besoin, car elle monte tout de suit au cerveau limbique et la réaction dans le corps est instantanée.
    Je souhaite que mon partage vous donne l’envie d’approcher le plan  » QUANTIQUE  »
    Geneviève

  10. Bertrand dit :

    Je souffrais depuis 3 ans à même période de rosacée sur les joues, rosacée purulente qui plus est. Mon médecin m’a bien proposé une paumade anti inflammatoire mais rien à faire. Alors j’ai consulté un tuto sur internet et oh miracle, un petit mélange d’huile végétale de chanvre et 5 gouttes d’immortelle et hop !!!! Guéri et fini la rosacée !!! Alors effet placebo? Coup de chance? Ou réel bienfait des remèdes naturels? Pour m’a part j’ai tranché et j’opte pour ce qui reste complémentaire à la médecine conventionnelle. Allez osons passer pour des fous !!! Bien à vous pauvres détracteurs ignorants.

  11. Joséphine Brothier dit :

    Depuis que les huiles essentielles sont entrées dans ma vie, nos visites chez le médecin se sont espacées au point de n’y aller que pour les certificats médicaux !
    Je fais mes cosmétiques maison ( dentifrice, shampoing, savon, baumes etc) et les huiles essentielles nous apportent leurs bienfaits
    Mes préférées: la menthe poivrée pour plein de raisons tout en étant vigilante parce qu’elle n’est pas sans risques, le tea tree, le basilic, le citron ( la seule que j’utilisais enceinte avec le tea tree et pour mes petits ) le bois de rose, la lavande et pourtant je n’aime pas beaucoup l’odeur mais elle est tellement efficace ! J’ai réussi à régler un déséquilibre, une trop grande acidité que je traînais depuis longtemps et qui m’empoisonnait la vie, qui me déclenchait des mycoses et autres grâce aux huiles essentielles, et je ne reviendrai pas en arrière, la nature est tellement belle et puissante !!
    Merci les huiles essentielles

  12. Bertrand Crublé dit :

    Bertrand, j’utilise les HE pour tous mes problèmes de santé courante. Je suis bien content d’avoir cette solution car j’ai des effets secondaires pratiquement avec tout les médicaments conventionnels.
    Dernièrement j’ai soigné une rhinopharyngite et toux sèche avec H.E de Ravintsara 2 a 3 js,d’eucalyptus radiata ,de pin Sylvestre et d’épinette noir 5 js.
    Une goutte de chaque 3 fois par jour dans une demi cuillère à café d’huile alimentaire après repas.
    Plus 1 a 2 gouttes de menthe poivrée contre les maux de tête sur les temples et le front 1 à 2 fois / jour.
    L’amélioration est rapide sans effet secondaire, j’ai pu continuer à travailler quand même.
    Comme tout médicament il faut être scrupuleux sur les doses,la durée et les associations. Personnellement je demande conseil à mon naturopathe ou éthiopate,aromathérapeutre quand je ne suis pas sûr,je regarde aussi mon livre bibles des HE.
    J’utilise une semaine pas plus car certaines HE me donnent des douleurs rénales après un traitement trop long.
    Bien cordialement.

  13. Ghislaine dit :

    Adepte depuis 15 ans avec formation, dernière expérience : le petit grain bigarade, mon mari est parti un mois et demi en déplacement , ce qui est très pénible pour moi, cette he m a réellement aidé à tenir le coup, très puissante contre la déprime . Aucun médicament dans cette maison . Une bonne alimentation , des plantes , et des he

  14. Charbonnier Marlène dit :

    Je suis convaincue depuis longtemps de l’efficacité des huiles essentielles mais je ne sais pas comment les utiliser.Pourriez-vous me recommander un livre où je trouverais facilement des renseignements concernant les huiles essentielles et la façon de les utiliser. Avec mes vifs remerciements et mes félicitations pour vos articles toujours très intéressants.

    • Eric dit :

      Personnellement, j’ai trouvé et télécharger une appli sur mon téléphone qui se nomme « Aromaguide » et d’autre part, j’ai aussi le guide homéo, ces applis sont top.
      Cordialement

    • ZAZABLUE dit :

      Bonsoir. Dans les pharmacies, ou même en parapharmacie (chez Leclerc) vous pourrez trouver des livrets sur les huiles essentielles. Les posologies y sont indiquées ainsi que les usages précis (massage – inhalation – diffusion – voie orale) Il faut toujours utiliser les HE avec huile, miel ou cachet neutre par voie orale. Sur la peau avec une huile ou une crème ou un lait. L’utilisation ne doit pas dépasser 3 à 5 jours. Les plantes et surtout les HE sont puissantes. Elles vous aideront toujours dans vos maux mais respectez les doses et les durées pour éviter les problèmes. Vous verrez comme la nature est magnifique.

  15. Brandin dit :

    J’utilise les huiles essentielles pour l’ensemble des maux courants avec satisfaction Lors d’une opération d’un cancer avance j’ai utilisé en complément des huiles essentielles renforcement de l’immunite …. les médecins à l’hop étaient au courant. Comment ne pas l’etre En entrant dans ma chambre parfumée Ma filée mon gendre et leur trois enfants jamais pris un antibiotique…. vraiment efficace et que dire de l’helicryse Italienne pour les bosses et autres hématomes !!!! Prodigieux la rapidité de l’effica. Bref J’en ai toujours sur moi. 4 ou 5 Lavande helychryse tea tree gaultherie A chacun d’adapter à ses faiblesses en respectant la puissance 1 goutte c’est une goutte ! Merci

  16. Michèle dit :

    Je garde souvent mes petits-enfants quand ils sont malades(rhume, angine, fièvre, toux, diarrhée, etc…)et qu’ils vous éternuent dans la figure. Dès qu’ils arrivent je prends 2 gouttes d’origan et de cannelle dans une cuillerée d’huile d’olive ou de colza. Mon mari fait de même. Nous ne sommes jamais malades! Aussi, quand je suis allée voir mon généraliste pour avoir un conseil, il s’est étonné que je ne l’avais plus vu depuis deux ans.

  17. Evano dit :

    J’ai utilisé du tea tree pour une mycose d’ongle.
    Ok, ça a pris quelques mois. C’est toujours mieux et ça fait moins mal que d’arracher l’ongle!
    Maman utilise les huiles depuis des lustres. 87 ans, elle étonne son médecin.
    Marie

  18. Francoise Duffeler dit :

    Non, tous les medicaments vendus en pharmacie, donc sous monopole pharmaceutique, ne sont pas tous issus de produits naturels, mais de beaucoup de produits de synthese…
    Le monde pharmaceutique aurait-il oublie les nombreux scandales dont il a ete a l’origine? Si je me refere a mon annee de naissance (1952), j’ai entendu parler de la Thalidomide, du Distilbene, du Depakine, du Mediator (j’ai refuse, il y a 30 ans l’ordonnance d’un medecin qui voulait m’imposer Mediator pour un cholesterol familial) – Bien m’en a pris de refuser le produit qu’il me promettait jusqu’a la fin de mes jours!
    Je suis adepte des HE depuis des annees et mon mari a toute confiance en mes recommandations. Il a mis fin a des problemes de sinusite qui ennuyaient sa vie depuis des decennies.
    Ou est notre liberte de decider ce qui est bon pour nous-memes? Quand va-t-on cesser de faire de nous des pantins et nous laisser etre des acteurs de notre vie?

    • jacqueline.neveu56@orange.fr dit :

      Bonjour Madame. J’aimerai connaître svp les huiles et quantités pour rompre la synusite .merci à vous pour votre partage . Jackline neveu

    • jacqueline.neveu dit :

      Bonjour Madame. J’aimerai connaître svp les huiles et quantités pour rompre la synusite .merci à vous pour votre partage . Jackline neveu

  19. Sylvie SCHOENER dit :

    La première fois que j’ai utilisé les huiles essentielles remonte à plus de 15 ans. J’avais une sinusite carabinée qu’aucun médicament ne soulageait. Mon médecin de famille, dépité, me prescrivit des ampoules à base d’huiles essentielles d’eucalyptus à inhaler (alors même qu’il n’est pas en faveur des médecines dites douces!). Et oh miracle au bout de seulement 2-3 jours ma sinusite a disparu. Cela m’a rappelé,que, petite, mon grand père avait toujours dans sa pharmacie une fiole de cette huile essentielle qu’il utilisait lors de rhume, de nez bouché ou de sinusite et qu’il gardait comme un trésor! Depuis ce jour, je me suis intéressée aux médecines naturelles et mon armoire est remplie d’huiles utiles pour la santé et les cosmétiques de ma famille (lavande contre les piqûres, brûlures, contre le stress, et dans les shampoings, tea tree contre les mycoses, verrues, ou dans mes dentifrices, citron, romarin, etc… je ne vais pas vous les énumérer toutes!).
    Alors, un grand merci à Dame Nature pour tout ce qu’elle nous offre.

  20. Debray dit :

    Gaultherie couchée.pour l’arthrose.

  21. BOUYSSOU dit :

    Je suis ravi de constater l’ensemble de ces commentaires sur les différents problèmes que peuvent apporter les huiles essentielles ! Simplement, il serait intéressant, pour tout le monde puisse en bénéficier que chacun donne sa formule, tout simplement…
    Personnellement, je suis tellement enchanté sur l’utilisation de ces huiles essentielles ! On peut pratiquement tout traiter, faut-il encore être tout de même un peut aguerri… Il ne faut pas faire n’importe quoi !

  22. Frederic dit :

    J’ai eu des problèmes d’herpès buccal pendant 30 ans et par hasard j’ai réussi à les faire disparaître ou diminuer grandement avec l’HE de lavande officinale mais avec le temps cette solution n’était plus aussi efficace et ne voulant pas me retourner à nouveau vers le Valtrex, médicament efficace mais très coûteux, j’ai décidé d’essayer d’autres HE et j’ai fini par faire disparaître complètement mon herpès avec l’HE d’origan que je prends en gélule à raison d’une par jour. Alors que j’avais des éruptions d’herpès périodiquement, elles sont complètement disparues depuis plus de 12 mois maintenant, un vrai soulagement pour moi et ma conjointe! L’HE d’origan aide au renfort du système immunitaire, qui en plus d’avoir éliminer mon herpès, m’a permis de passé le dernier hiver sans rhume ni grippe. En espérant qu’il continuera de m’aider pour cet hiver, mais au moins son efficacité est faite pour l’herpès dans mon cas!

  23. duval dit :

    je me soigne également avec les huiles essentielles. et j’espère continuer. la lavande aspic contre les piqûres d’insectes (moustiques et guêpes) ravinstara contre les maux de l’hiver la gaulthérie contre les douleurs musculaires et le basilic contre les maux digestifs et il y en as encore bien d’autres que j’utilise

  24. Serge dit :

    Merci Florent Cavaler pour nous avoir offert ce formidable espace de témoignage!
    Je suis confondu par la richesse des expériences de vos lecteurs et ce que je sais des HE est bien modeste à côté de cette somme incroyable.
    Mais je voudrais quand-même apporter ma petite pierre à l’édifice.
    Il s’agit d’un herpès labial, c’est malheureusement bien banal aujourd’hui, qui se manifeste à chaque baisse d’immunité par un bouton de fièvre, toujours au même endroit, juste sur la petite pointe marquant la limite, côté gauche, de la lèvre supérieure et du sillon sous le nez.
    Je traitais les poussées de manière satisfaisante par application du gel Vira MP 10%. À sa disparition des pharmacies il y a une quinzaine d’années, j’ai pu mesurer combien j’étais devenu dépendant de ce produit, que je gardais toujours en poche! Après quelques tatonnements, je m’en sorts maintenant tout aussi bien avec une touche matin et soir d’HE de Ravintsara à peine diluée. Et désormais sans regret!

  25. macquet guibert dit :

    j’utilise les huiles essentielles comme l’homéopathie depuis bien longtemps en complément de mon traitement anti épileptique cela m’aide pour me soulager tel que pour les maux de tete , le tea tree pour les aphtes ,le laurier noble pour se recentrer ,la lavande pour me détendre, du rescue après mes absences épileptique ou les chocs , les eaux florales ,les sinergie ,et bien d’autres encore ,eucalyptus pour les sinusite ,citros..et aussi pour dexintotiquer mon foie de mes médicaments ,pour éviter les autres médicaments antibiotique ,je prefere le naturel

  26. isabelle de Lévis Mirepoix dit :

    pour mon mari et moi les huiles essentielles sont une merveille pour se soigner .elles sont très importantes dans notre santé. Merci de nous aider à les utiliser.

  27. macquet guibert dit :

    j’utilise les huiles essentielles et l’homéopathie en complèment de mon traitement anti épileptique .la menthe poivrée pour des débuts de maux tete ,la lavande pour me détendre ,le laurier noble pour me recentrer ,le tea tree pour les aphtes , et bien d’autres encore ,ravinsara ,sapin baumier ,des sinergie, des eaux florales ,du rescue .après les crises d’epilepsie,ou les choc de terre essentielles

  28. Mirelle Séguin Larochelle dit :

    MERCI BEAUCOUP pour les huiles essentielles elles me sont indispensables .
    Je ne prends aucun médicaments ( huiles essentielles seulement )
    76 ans et en parfaite santé . les huiles essentielles sont la pharmacies du bon DIEU. Profitons- en et soyons reconnaissants envers la nature.

  29. Claire dit :

    Bonjour

    Voila maintenant des années que je privilégie les médecines alternatives dont les huiles essentielles. Leur efficacité est extraordinaire et incroyable.
    Dernièrement le traitement que je prends c est celui des mycoses vaginales.
    Après avoir essayé la médecine conventionnelle, je n ai eu aucun résultat seulement de la récidive.
    Le traitement des huiles essentielles à avoir été efficace avec des résultats positifs.

  30. Audrey dit :

    Bonjour, j’utilise les H.E depuis des années et suis convaincue de leur efficacité. Dès les premiers symptômes d’une quelconque maladie (maux de gorges, frissons…) je booste mon système immunitaire avec du ravintsara ou clou de girofle+ citron, la plupart du temps la maladie ne fait pas face et disparaît très rapidement au pire je m’en sort avec un petit rhume qui ne dure que quelques jours. La lavande soulage également mon eczéma, les démangeaisons sont bien moindre dès là première application.
    Ce ne sont que quelques exemples, j’en ai des tas d’autres car pour me soigner je commence toujours par l’aromatherapie, c’est mon réflexe à moi; alors peut être que leurs effets sont placebo, même si je n’y crois pas une seconde mais les résultats eux sont là et personne ne peut le nier.

  31. Michael O'Boyle dit :

    J’adhère à 100%.
    J’emploie régulièrement HE d’eucalyptus, de lavande, d’encens ou encore de Ravintsara contre les maux du quotidien, mais aussi de l’huile de nigelle pour me soigner ainsi que pour soigner ma femme et mes filles.
    Cet été, mon père avait les pieds très enflés ce qui gênait sa motricité et je lui ai donc procuré des massages à l’HE d’Hélichryse et dès le premier jour, les effets n’ont pas tardé à être visibles. Merci, Mère Nature !
    Merci à tout ce que vous faîtes pour notre santé, en défendant les huiles essentielles.
    Bien à vus,
    Michael

  32. Michael O'Boyle dit :

    J’adhère à 100%.
    J’emploie régulièrement HE d’eucalyptus, de lavande, d’encens ou encore de Ravintsara contre les maux du quotidien, mais aussi de l’huile de nigelle pour me soigner ainsi que pour soigner ma femme et mes filles.
    Cet été, mon père avec les pieds très enflés ce qui gênait sa motricité et je lui ai donc procuré des massages à l’HE d’Hélichryse et dès le premier jour, les effets n’ont pas tardé à être visibles. Merci, Mère Nature !
    Merci à tout ce que vous faîtes pour notre santé, en défendant les huiles essentielles.
    Bien à vus,
    Michael

  33. Anne-Laure dit :

    Depuis que j’ai découvert les bienfaits des HE, je ne peux plus m’en passer. J’avais de l’acné sévère depuis quelques années et je déprimais. Certains jours je refusais même des rendez-vous avec des amis tellement j’avais honte de sortir en public, j’avais l’impression que tout le monde me fixait. Rien ne marchait et surtout je refusais de choisir des « solutions » type Roaccutane et j’ai finalement consulté une naturopathe. En mangeant mieux et en utilisant des cosmétiques maison à base d’huile végétale, d’HE et d’aloe verra, je m’en suis sortie et mes marques dues à l’acné s’atténuent progressivement. Le secret : démaquillage avec huile de noyau d’abricot, nettoyage du visage à l’eau et avec un gel sans savon, sérum à base de nigelle, aloe verra, HE de tea tree et de lavande vraie et pour les marques de l’HV de calophylle. Merci la nature 🙂

  34. TD dit :

    Je me suis cognée mon nez très fort dans un mur, oui bien sûr mais quelle idée!
    J me suis souvenue ce que j’avais lu sur H E de lavande, j’avais vraiment très très mal, je m’en suis mis et la douleur a cessée presque à l’immédiat. Je recommande vraiment ! Ça marche vraiment.

  35. Romain L. dit :

    J’ai découvert les HE il y a 1 an environ. J’en avais marre de tomber malade tous les hivers avec les rhumes, grippes, sinusites, etc… et mon fils de 9 ans (très fragile) chopait tout à l’école. Je trouvais dommage qu’à notre époque, il fallait toujours prendre des médicaments pour des maladies virales aussi bénignes soient telles et qu’on ne pouvait pas se protéger efficacement. Puis, un jour, j’ai découvert le site « la compagnie de sens » et j’ai été conquis. Depuis je me suis fait mon propre guide d’HE que je partage avec ma famille, j’ai initié ma mère et ma compagne dans l’utilisation des HE. C’est tellement rassurant de savoir que c’est naturel et bien plus efficace que les médicaments traditionnels qui vous rendent malades plus qu’autre chose…
    Quand mon fils ou moi-même avons le nez qui coule un peu, la gorge qui gratte, la fatigue se fait sentir, la toux se manifeste, etc.. je sors ma synergie à base d’HE de Ravintsara, HE de Tea Tree et HE d’Eucalyptus radié diluées dans de l’huile végétale de Noyaux d’abricot. J’applique quelques gouttes en massage sur le torse, en haut du dos et le long de la colonne vertébrale, matin et soir durant, 2 à 3 jours.
    Je peux vous certifier que nous retrouvons la pleine forme. C’est simple je n’ai pas été malade l’hiver dernier et mon fils (qui est fragile) n’a plus eu de rhume ni de toux depuis plus d’un an et c’est incroyable…
    Pareil, quand mon fils fait un cauchemar en pleine nuit, qu’il a du mal à dormir ou qu’il a peur seul dans le noir, je lui mets 2 gouttes de Camomille Romaine sur un mouchoir qu’il respire de temps en temps… en 20 minutes, il est dans les bras de Morphée…
    Tout ceci n’est pas un effet placebo, je l’ai testé et je l’ai vu sur mon fils… aujourd’hui, l’aromathérapie est une passion et je n’ai pas pu m’empêcher d’écrire ce message.
    Si les autorités ou BIGPHARMA ne croient pas en l’efficacité des HE…. qu’ils nous laissent tranquilles et qu’ils s’occupent de leurs maudits médicaments qui empoisonnent la vie des gens…. ZUT alors !!!

  36. Steeve dit :

    Les HE pas efficace !!! MDR C’est 1M de fois plu puissant que toute leur M.E.R.D.E d’anitbios et d’anti inflammatoire a 2 balles que les n@zis des BigPharmas ont inventé
    J’ai des caisses remplies de celles ci depuis plus de 2 décennies et je n’ai voir aucun médecin …j’en prend en interne + massage en externe avec des complexes sur base d’huile végétale …Une huile méconnue et pourtant ultra puissante surtout pour de nombreux prblm interne de dérèglement microbien (Candidose) la Térébenthine (résine Pin distillée) et meme pour tous les prblm articulaire ou circulatoire [Haarlem Oil sur Amz.fr]

  37. frederic paryseck dit :

    tout les hivers je fais des bronchites , et quand je la sent venir je met 2 gouttes de ravinstara , 2 de laurier noble et 2 d arbre a thé sur un comprimé neutre et j en avale un 4 fois par jour . En 4 jours c est fini alors qu avec les antibiotiques ça prenait bien plus longtemps et merci le microbiote .
    Un grand merci pour vos lettres et gardons espoir qu un jour nos politiques ouvres les yeux et laisse la Nature nous empècher d etre malade . cordialement

  38. Cornu Anne dit :

    Bonjour,
    Les huiles essentielles sont pour moi et mes proches des compagnes de tous les jours :je ne vais nulle part sans mes 4 flacons miracles:lavande vraie, cannelle, tea tree et gaultherie.
    Grâce à eux je me debarrasse très vite des petits ennuis :début de rhume de gastro,ou bobos divers dus au sport.
    Je n imagine pas voyager sans……

  39. Eric dit :

    Inflammations et douleurs gencives : gel bucco-dentaire de Pranarum, qui est un mélange d’HE : soulagement immédiat. Douleurs dentaires, carie (en attendant le dentiste) : pate à base d’argile blanche et d’HE menthe et tea tree un peu diluées : couvrir les bords de la dent à problème : soulagement immédiat et protège plusieurs heures (permet de se rendormir sans prise d’anti-douleur)

  40. Legros-Lemmens Mariem dit :

    J’utilise depuis plus de 30 ans des produits naturels sous différentes formes et , en particulier, les Huiles Essentielles et je ne peux que témoigner de leurs bienfaits sur tous les plans : physique et émotionnel notamment , mais pas que ça. J’ai un grand respect pour ce que nous offrent la Nature et le règne végétal que nous devons préserver . Nous n’avons pas fini de découvrir leurs immenses bienfaits.

  41. Evelyne Métay dit :

    Mon mari ,hélas en dialyses , souffre de plusieurs pathologies que je peux soigner grâce aux huiles essentielles comme la menthe poivrée pour les nausées ou cyprés pour la toux ..;
    Comment nier l’efficacité de ces huiles ( mais attention de bonne qualité c’est-à-dire hbbd)

  42. christiane dit :

    Après pause d’une prothèse de genou ( et interdiction de voiture ), me suis retrouvée avec une bronchite…nosocomiale !
    Elle était mauvaise et j’ai pris tout ce que je pouvais : argent colloidal, tisanes de thym ET un max d’HE d’eucalytus avec frictions sur la poitrine, respirations sur la poitrine.
    J’ai compris que j’avais gagné au bout du 4 ème jour puis guérie 4 jours après !

  43. Michel dit :

    A propos de l’argument N°2 : « Si ça ne fait pas de bien, ça ne fait pas de mal. »
    Oh, que j’aimerais que l’on puisse en dire de même de l’allopathie !

  44. Gonin dit :

    Bonjour à tous,
    Mon expérience avec l’aromatherapie remonte à il y a 15 ans. Lorsque mon petit deuxième avait 9 mois il a eu une verrue sous son pieds et toutes les solutions proposées par mon médecin de l epoque ne m ont pas contentée et je les ai trouvées tres agressives, seule l huile essentielle de lavande à fait des miracles. Et ainsi de suite pour tous les bobos du quotidien bouton, problème d endormissement, migraine, rhume etc
    Mais la ou les huiles ont fait de vrais miracles c est pour mon herpès nasal il a depuis quasiment disparu et ne sort plus du tout (accompagné d homéopathie ) alors que ttes les solutions d allopathie ont échouées (zelitrex pommades etc étaient une catastrophe )
    Les huiles essentielles ont sauvées ma vie 🙂 <3

  45. Descamps Descamps dit :

    HE eucalyptus à respirer mes polypes nasales sont guéries , en remplacement de Rhinocort ( cortisone) .

  46. fusco josette dit :

    Bonjour
    Quand je suis un peu stressée le soir je mets quelques gouttes de lavande sur mon oreiller et je m’endors paisiblement avec en plus une agréable odeur. Pour me protéger des infections de l’hiver je prends HE ravensara très efficace !

  47. Caroline g. dit :

    On utilise chez nous les huiles essentielles depuis 2 ans… nous n’avons plus besoin de médicaments d’antibio ni d’aller chez le médecin, on traite tous les petits bobos en moins d’une semaine et plus rien ne dégénère … de plus on peut travailler sur le sommeil, la mémoire, la motivation, l’humeur … et cela a a un réel effet sur la cause des maux pas juste des symptômes…

  48. RIFFET Elisabeth dit :

    Je me soigne depuis des années (après une phlébite) avec les HE et ça marche ! Sans médecin pendant 5ans mes analyses sanguines étaient très bonnes, je viens d’avoir 66 ans!
    Elisabeth

    Merci à vous.

  49. elisabeth subisereta dit :

    jbonjour, j utilise les HE depuis des annees pour toutes sortes de maux ainsi que des plantes j ai d ailleur achete le livre de Maria Trenben je n ai jamais vu un medecin depuis des annees leurs poisons qu ils se le garde !!

  50. Wittersheim dit :

    Je ne peux que confirmer l’efficacité des huiles essentielles et j’en utilise également dès que je sens que je vais attraper la grippe ‘courbatures, frissons etc.) Ravintsara, niaouli, tea-tree , eucalyptus radié 4 x par jour sur l’abdomen et c’est parti.
    Pour PSA trop élevé pour décongestionner la prostate mon médecin homéopathe m’a prescrit des suppositoires à base huiles essentielles et tout est rentré dans l’ordre

  51. josiane girardin dit :

    J’ai découvert les HE depuis 1 an et je me forme sérieusement pour les utiliser à bon escient, j’ai d’excellents résultats pour des maux divers et variés pour toute la faimille ! je n’en reviens pas ! c’est formidable de pouvoir se passer de médicaments allopathiques avec effets secondaires…(à n’utiliser qu’en cas d’absolue nécessité)

  52. Bertrand dit :

    Bonjour, souffrant de « dyspepsie «sévère   comme disent pudiquement les médecins quand ils sont impuissants à proposer des solutions à des personnes souffrant de lancinantes douleurs digestives (j’ai eu le droit à toute la pharmacopée des gastro-entérologues !) . Depuis plusieurs années j’utilise pour me soulager EFFICACEMENT: HÉ menthe poivrée (+ EFT , méditation….) et HÉ lavande pour me rendormir lors des douleurs nocturnes . Croyez moi, ce n’est pas un effet placebo !

  53. PRAUD Guy dit :

    bonjour je me sert de pur essentiel pour les piqûre de moustique et autre comme j’avais d’autre sous la main j’ai pris pur essentiel articulation et muscle ou que articulation en roller (14 huiles essentielles) pour moi et mon entourage cela fonctionne a voir pour les autre personne

  54. Claudie dit :

    Bonjour et merci pour cet excellent article.
    Savez-vous que la peste au moyen-age a ete eradiquee grace a la Lavande Augustifolia? Les documents medicaux sont toujours dans les archives de Marseilles!
    De mon cote, je vous donne un example: le dernier fils d’une amie habitant la Zambie a guerit son fils (6 ans) d’infection generalise depuis 2 ans sous antibiotiques qui ne le guerissait pas mais au contraire l’affaiblissait, s’en ait sorti apres 3 jours de traitement a l’huile essentielle de thym.

  55. pascale dit :

    Le tea tree est d’une efficacité redoutable comme antiseptique et antifongique et permet la cicatrisation accélérée des plaies, herpès et boutons

  56. colette leclerc dit :

    Mon fils adoptif malien a tout fait pour son fils de 10 ans, qui faisait très régulièrement des bronchites, ( medecins, allergologue pneumologue etc) jusqu’au jour, ou j’ai apporté des huiles essentielles, eucalyptus radiata et arbre a thé, quelques gouttes dans la nuque, les reins et sous les pieds, depuis plus de bronchites, Moi même lorsque j’ai des douleurs sciatique ou arthrose quelques gouttes de gaulthérie et menthe poivrée, et le tour est joué, mais j’ai remarqué que si j’en utilise le soir, j’ai du mal a dormir. Prenant très réguliérement l’avion sur des grandes distances, j’avais, malgré les bas de contention, les jambes enflées, depuis avec un mélange de 4 huiles essentielles , j’ai des jambes et des chevilles de jeune fille…a mettre matin et soir, et chaque jour si je suis dans un pays chaud.

  57. Alexandra RVLT dit :

    Nous utilisons régulièrement les HE pour des maux de tête avec la menthe poivrée, le Ravintsara dès les premiers frissons. Je fais également des synergies pour différents soucis. C’est ma pharmacie pour chaque douleur ou maladie je recours aux HE et évite au maximum BIGPHARMA.

  58. heine dit :

    J’ai utilisé les huiles essentielles (ainsi que l’homéopathie) moi et ma famille durant une quinzaine d’années. Ma femme kiné a été très loin dans la recherche sur ces HE et en avait une pharmacopée entière.
    Jamais je n’ai pu observer le moindre résultat positif ni sur moi ni sur les enfants ni même sur elle.
    Il n’empêche que chaque fois que je suis malade j’accepte d’essayer en espérant qu’au moins l’effet placebo fonctionne. Je dois dire qu’une fois que j’avais mal de dos et qu’une personne m’a apposé les mains le mal de dos à disparu. Je ne suis donc pas tout à fait imperméable à la magie. Mais les HE (ni l’homéopathie) non, rien, jamais, et c’est pas faute d’avoir essayé.
    Et quel gaspillage pour ces petits flacons! Pourquoi ne pas rester aux plantes? L’une d’elle a sauvé l’humanité pendant 10 000ans jusqu’à ce qu’on aille y chercher les alcaloïdes » essentiels » et on a créé son malheur… Vous avez reconnu? La coca…

  59. Isa dit :

    Moi je suis preparatrice en pharmacie dans une très grosse pharmacie. Tous les jours je conseil des huiles essentielles pour traiter des symptômes divers . Les clients reviennent pour me remercier de les avoir soulagés . Il est évident qu’il vaut mieux demander à une personne avertie avant d’utiliser les HE . Il faut les connaître et savoir les utuliser. C’est justement parce qu’elles sont très puissantes qu’elles peuvent être dangereuses . Mieux vaut demander à un connaisseur avant de les utiliser.
    Je suis persuadée que nous utilisons trop l’allopatie en France ( juste parce qu’elle est remboursée ) mais gardons la pour des problèmes graves et utilisons ce que nous donne la nature pour nous soigner au quotidien. Si tout le monde prends en charge sa propre santé la sécurité sociale se portera mieux

  60. christian kourkia dit :

    Après avoir été malade à l’ âge de 28 ans et que la médecine conventionnelle était dans le flou et leurs médicaments me faisaient plus de mal que de bien, je suis allé voir un médecin homéopathe ( madame Gabe à Oloron sainte Marie ) qui elle m’a remis sur pieds en peux de temps . Et aujourd’hui j’ai 70 ans et toutes mes dents .

  61. Florence Mennillo dit :

    J’adhère !!!! J’ai utilisé, par exemple, une préparation pour m’aider à passer une période désagréable au moment du début de ma ménopause. Quelques gouttes avant de me coucher ont supprimé les bouffées de chaleur nocturnes en 10 jours. Zéro chimie, zéro traitement, zéro hormone… Que du bonheur !!! On lâche rien !!!!

    • Françoise LAFFON dit :

      bonsoir,

      merci de me dire quel est ce mélange d’huiles pour la ménopause car c’est très invalidant surtout la nuit avec ces bouffées de chaleur.

  62. Remy PALIARD dit :

    Je me permets de signaler une erreur de référence : la reference n°10 renvoie à une étude sur l’efficacité de l’HE de romarin pour l’allopathie chez l’homme et non pas pour la perte de mémoire !

    Merci de me faire parvenir les références de l’étude sur la mémoire.

    Je suis par ailleurs tout à fait convaincu de l’efficacité des huiles essentielles.

    • Florent dit :

      Bonjour Remy,
      Vous avez raison, toutes mes excuses pour cette erreur. Voici la bonne référence: Rosemary aroma may help you remember to do things, British Psychological Society, April 2013.
      Amicalement,
      Florent

  63. PIDOUX dit :

    Bonjour
    Je reviens d’une mission à Madagascar où nous formons les agents de santé publique à l’usage des HE malgaches sous convention avec le Ministère de la santé qui a inscrit la « santé verte » au sein d’une médecine intégrative à l’horizon 2030. Au nom du groupe de médecins malgaches avec lesquels je travaille depuis 10 ans avec les HE en clinique j’ai écrit un livre qui résume les preuves d’efficacité de ces HE sur les infections, maladies respiratoires, dermatologiques, accidents, etc.. Je peux aussi fournir les diaporamas qui me servent durant les formations.
    Restant à votre disposition,
    Bien cordialement

    • Catherine Lambert dit :

      Oui bien sûr ! Ce serait même une chance extraordinaire de pouvoir disposer de ces informations.
      Bien à vous et merci pour votre excellent travail.

  64. Léon H Prevot dit :

    Action bénéfique sur les problèmes respiratoires grâce à l’huile essentielle de thym : raccourcissement de la durée de traitement en rééducation respiratoire.

  65. URRUSTOY dit :

    J’ai l’expérience de l’utilisation des huiles essentielles depuis plus de 25 ans…et je les conseille à bon escient et à des dosages trés controlés et raisonnables…L’abus des quantités peut-ètre dangereux ou toxique. je vous encourage à les utiliser pour un usage modéré et bien documenté ! Catherine

  66. Louis dit :

    je les utilise depuis quelques années, avec grande satisfaction quant à leur efficacité.
    merveilleuse Hélychrise contre les chocs, ecchymoses et aussi dans la crème « beauté ».
    le Tea Tree contre les infections de toutes sortes , plaies, morsures d’animaux ect, pour désinfecter y compris le linge
    dommage d’avoir pensé avec 1 j de retard à soigner une grave brûlure par eau bouillante sur le ventre, avec la lavande aspic, efficacité immédiate contre la douleur et m’a évité une vilaine cicatrice.
    rhume, angine, gastro n’ont pas le temps de s’installer avec l’origan, seul hic, même dilué c’est pas pour les mauviettes,, le plus simple en capsules ça passe mieux.
    Qu’ils aillent raconter aux moustiques, tigres ou pas, l’effet placebo du cocktail répulsif de chez puressentiel, ou bien le jour où tu as oublié d’en mettre , l’effet soulagement immédiat d’apis stick (lavande géraniol…..) quant tu es allergique à leur piqûre.
    Bref j’en ai une armoire pleine de peur d’en manquer et j »en emporte 3 à 4 flacons en vacance, comme trousse de secours.

  67. Jean-Luc BRAC dit :

    Je suis père de 4 enfants, dont des jumeaux.
    Ils étaient tout le temps malades, avec des toux sans fin. Ma femme passait ses nuits à leur chevet, épuisée le matin pour aller au travail.
    Elle était une habituée du médecin de quartier qui lui délivrait antibiotiques, sirops, suppos, sans que cela ne fasse aucun effet.

    Un jour sur une radio, j’entends un médecin qui avait écrit un livre sur les huiles essentielles. Je vais à la Fnac acheter le livre. Et juste à côté un livre vert écrit par un autre médecin, le Dr Pénoël

    Dans son livre,, sont proposées des prépas d’HE. Nous avons massés nos enfants avec.
    Plus jamais retournés chez un médecin.

  68. antonio navarro dit :

    j’utilise l’huile essentielle de MENTHE POIVRÉE et mon mal de tête se passe à chaque fois

  69. PELL dit :

    J’ai abandonné la médecine conventionnelle pour la médecine naturelle et ai eu maintes fois l’occasion d’en apprécier les bienfaits sans jes effets secondaires. Et en plus fini d’enrichir les laboratoires qui se fichent pzs mal des effets secondaires graves de certains médicaments

  70. perrot dit :

    j’ai toujours de la menthe poivrée dans mon sac
    (mal de tête digestion etc)
    he d’eucalyptus sur pierres de lave dans la chambre (réalimenté régulièrement) et gouttes sur mouchoir en cas de nez bouché
    orange douce pour le sommeil
    etc etc

  71. Maria Rodrigo dit :

    Bonjour,
    Je suis allée dans une pharmacie près de Bourg en Bresse chercher de l’HE de Linule. Er des gouttes de Santaherba contre l’asthme. Ce que m’a dit la pharmacienne m’a interloqué. Premièrement elle m’a dit qu’ils ne vendent pas d’HE car cela était interdit. Deuxièmement qu’elle ne connait pas la Linule. Et troisièmement qu’ils ne peuvent pas délivrer de gouttes à base de plantes contre l’asthme car cela est dangereux. J’ai eu beau lui dire que c’est un traitement que m’a prescrit mon homeopathe, les regards que m’ont lancé le personnel et les clients m’ont fait me sentir indésirable dans cette pharmacie. Je n’ai jamais éprouvé un tel malaise dans une pharmacie alsacienne où pour le moment les HE sont en rayon et les granules non disponibles sont livrées dans la journée.

  72. ROULLET YVES dit :

    Ayant une tendinite du à la pratique du tennis de table: le soulagement avec des massages d’un mélange huile essentielle de gaulthérie ,arnica et hélicrise bien diluées a fait que je joue 3 fois par semaine sans aucune douleurs ni gênes articulaires.

  73. Jo dit :

    Super les HE. A prendre avec beaucoup de précautions, il faut respecter scrupuleusement les doses. Mais dès que j’ai un mal de tête : he menthe poivrée, angoisse :he camomille romaine , douleur : gaulthérie…et j’en passe…je me sers du livre de Mme Festy pour bien les utiliser…les he et les plantes c’est l’avenir.

  74. Pierrette dit :

    J’avais 4 furoncles sur la figure depuis quelques jours et c’était très douloureux. La crème prescrite par le dermatologue empirait la situation. J’ai mis à plusieurs reprises pendant 2 jours du tea tree et la douleur a disparu en quelques minutes et la guérison est totale. Ça n’a duré que moins que 3 jours. Merci.

  75. Elo dit :

    Il y a quelques années, soirée d’entreprise, un peu trop d’alcool, rentrée à la maison, ma coloc regarde sur internet, ils disent que l he de lavande en massage sur le plexus solaire est efficace, elle essaie, le mal à disparu en un instant, je me suis endormie et le lendemain, comme si de rien était… (je ne prone pas les excès d alcool pour autant ^^) Tous les hivers, le niaouli est mon meilleur ami des que je sens un petit rhume qui approche, si pris des le départ, le résultat est sans appel… En cas de coup, l helichrise est sensationnelle, le bleu ne s’installe pas et la douleur est amoindrie… Et des exemples, il y en a…. Encore beaucoup

  76. Marie L. dit :

    Otite, grippe ou encore verrue soignées grâce aux huiles essentielles il y a quelques années!! Depuis qu’elles sont rentrées dans nos vies plus de maux d’hiver. Nos défenses sont renforcées et ce toujours grâce à elles.

  77. Jocelyne Prudhon dit :

    J’ai 73 ans. Depuis les années soixante je ne me soigne qu’avec des huiles essentielles. Je ne vois jamais de médecin ni de pharmacien. Les H.E. sont merveilleuses, je ne pourrais pas m’en passer. Je les ai utilisées pour ma fille, puis pour mes petits fils qui ne connaissent pas les médicaments chimiques. Je suis révoltée par cette chasse aux sorcière !

  78. Karine dit :

    Les huiles essentielles, notamment l’HE de niaouli m’a permis de soulager les douleurs aux oreilles de ma fille qui faisait souvent des otites. Lorsque votre enfant pleure en se tenant l’oreille, que vous lui appliquez une goutte diluée dans une huile végétale et que les pleurs s’arrêtent quasiment instantanément est-ce un effet placebo ?

  79. james dit :

    et en même temps(pour reprendre une expression connue) il y a une publication du site Ministères de l’Économie et des Finances, de l’Action et des Comptes publics qui publie une note indiquant ce que sont les huiles essentielles et comment les utiliser.
    Ci-joint le lien :bercy-infos-contact@lettres-infos.bercy.gouv.fr

  80. Christine limoges dit :

    Oui les huiles essentielles sont efficaces. J’ai été mordue par un chat errant et j’ai mis de la lavande dessus après avoir arrêté le saignement avec du ciste et trois jours après j’avais mon rdv habituel chez mon médecin et qui m’a tout de suite prescrit un antibiotique ….. je ne l’ai pas pris. Et j’ai guérie quand même.
    Vive les huiles essentielles !!!!
    PS j’ai 86 ans et moins je prends de médicament mieux je me porte juste deux par jour…..

  81. mireille COUSSEAU dit :

    rien de plus efficace que les huiles essentielles et leur multiples applications que l on decouvre jour apres jour.il faudrait etre un idiot coupé du monde de ses sens pour ne pas en reconnaitre tous les bienfaits.elles sont aussi puissantes que peut l etre la nature et seule son incomprehension peut provoquer dommages et problemes tout comme les medicaments eux memes voila pourquoi des etudes approfondies nous permettrons d en utiliser tout leur merveilleux potentiel.pour ceux qui les denigrent par pure betise je tiens a souligner que les medicaments sont pratiquement tous issus de la nature et des plantes en particukier et ont comme inconvenients des effets secondaires souvent desastreux ….!!!!!…

  82. Kraft viviane dit :

    Je soigne ma psychasténie et la dépression qui s’en découle avec les huiles essentielles de petit grain bigaradier , de camomille et marjolaine pour dormir avec un sommeil réparateur . Lavande pour apaiser Tout va bien sans effet secondaire.

  83. STOUVENOT dit :

    Je prends des gouttes de niaouli ou eucalyptus dès que je tousse. Donc pas besoin d’avaler des sirops chimiques.

  84. GUY VIANNAY dit :

    j’utilise les HE surtout en hiver pour prévenir la grippe ou toute infection virale ou microbienne :ROMARIN THYM LAVANDE TEA TREE etc et ça marche je n’ai jamais eu la grippe ce qui fait que je ne me suis jamais fait vacciné.

  85. Legrand dit :

    Bonsoir , il y a deux ans en hiver un zona m’empoisonnait la vie ; d’abord sur le coup j’ai cru que les agrafes de mon soutien-gorge m’arrachaient la peau ,et après plus ample examen il s’est avéré que c’était un zona dans le dos , épaule droite : omoplate en direction de la colonne vertébrale . Je n’ais pas consulté de DR car je ne voulais pas de médicaments (…) J’ ai vu une personne qui m’a enlevé le feu: deux séances . Du Niaoulli en huile essentielle , depuis je vais bien : pas de récidive . Alors les médicaments …..

  86. Michèle D'ABBADIE dit :

    Pour la première fois de ma vie j’ai eu il y a 2 ans une infection urinaire (certifiée par analyse d’urine !) j’ai pris matin et soir durant 5 jours 3 gouttes de tea tree mélangées à une cuillère à café de miel et cela a été terminé et n’est pas revenu depuis ce temps.

  87. Irène dit :

    Bonjour
    Je ne suis adepte des huiles essentielles que depuis peu mais j’ai déjà observé leur pouvoir, en voici deux exemples.
    Je me retrouve avec un abcès dentaire, le dentiste me trouve une petite place dans une semaine… Bains de bouche avec de l’huile essentielle de Tea tree et quand j’arrive à mon rdv, l’abcès est parti!
    Un dimanche, accompagnant mes enfants à une compétition, je m’ébouillante tout le menton et la lèvre inférieure avec un thé qui venait d’infuser. De l’eau fraîche puis du gel d’aloé vera (« Oui, tu peux en mettre, ça ne te fera pas de mal! » m’a-t-on dit…), c’est tout ce que j’ai pu mettre. Puis « Oh! Mais tu vas avoir une sacré marque avec cette brûlure! » Rentrée à la maison, je mets de l’huile essentielle de lavande aspic, toutes les 10 minutes puis j’espace selon l’amélioration. Aujourd’hui, je n’ai aucune marque au visage, juste un peau un peu sèche à cet endroit.
    Merci les huiles essentielles!!!

  88. Dominique dit :

    Merci pour votre lettre ne les laissons pas faire
    Je suis une fervente adepte des HÉ
    Un cardiologue m a diagnostiqué des extrasystoles et voulait me prescrire des bêta bloquants à vie ou de la flécaine pas question pour moi de prendre ces médocs
    J ai pris des HE Ylang ylang et petitgrain bigaradier et tout va bien j ai consulté un 2ème cardio qui n a rien diagnostiqué d alarmant
    Alors vous voyez je l ai échappé belle et je vis encore 👍 la gaulthérie très bien ravintsara lavande vraie contre les tiques massage à l huile d arnica avt d aller en forêt ect ect mon armoire est remplie de toutes les huiles bravo la nature elle ne trompe personne revenons à l essentiel 🙏😇

  89. monello regina dit :

    Abondoir.he viens de lire avec attention votre courrier .j’utilise depuis près de 10and les huiles essentielles dans mon métier de praticienne en massage indien .moi même je refuit les maux de tête avec de la menthe poivrée. Plus de cachet en aucune sorte.prendre soin de soi avec les huiles essentielles est a mon avis bénéfique. En utilisant les bons dosages bien sûr. En étant vigilants et attentifs.he me sens tellement mieux.merci à vous monsieur. …

  90. Dr LAUGAR MICHEL dit :

    Je suis Médecin généraliste à la retraite depuis peu et souhaite vous faire part de ma première expérience des HE.. Dans les années 2010 en vacances avec mon épouse dans un désert de Mauritanie j’ai été pris d’une colique néphrétique :Connaissant parfaitement les symptômes de la crise pour en avoir eu déjà fait l’expérience en France (et avec un diagnostic certifié par les examens complémentaires), je me suis donc retrouvé avec une récidive de crise mais sans médicament allopathique traditionnel approprié. ( pas d’antispasmodique pas d’anti-inflammatoire) .Une amie en voyage avec nous m’a proposé de laper 3 gouttes de lavande officinale et à ma grande surprise j’ai été soulagé dans les 15 à 20 minutes qui ont suivi ! Quelle belle preuve de l’efficacité antispasmodique (entre autres) de la lavande!!! Et forcément à la suite de cet épisode j’ai compulsé, étudié et prescrit en complément de la médecine traditionnelle ( et homéopathique que je prescrivais jusque là) les huiles essentielles !!!

  91. Ada dit :

    Quand vous employez des pourcentages comme:
    « L’huile essentielle d’ail réduirait de 35 % les risques de faire une crise cardiaque, et de 45 % les risques de décès selon une étude réalisée contre placebo sur 200 personnes », vous êtes aussi peu crédible que l’objet de vos critiques. Sur les 200 personnes, combien sont décédées?
    Ceci étant remarqué, je suis tout à fait d’accord pour ne pas employer des médicaments forts contre des maux bénins!

  92. Nadia dit :

    Jamais d’anti-douleurs ce serait aller à l’encontre de mes convictions J’utilise les HE pour tout : Froids, début de sinusite, boutons, tensions musculaires, inhalations, arrêter un saignement, désinfecter une blessure, anti-stress, relaxant, déo, crèmes jour/nuit, shampoing, bains douche, et encore bien d’autres usages
    Il n’y a que pour le traitement de la ménopause que je n’ai pas encore osé me lancer car quand c’est arrivé j’ai été …..

  93. Ellioth7 dit :

    Prévention des maux d’hiver optimale grâce aux HE appropriées;
    Soins et soulagement des articulations et chocs musculaires par massages avec les HE indiquées,
    etc.…
    Quoi de mieux que les comprimés contre la douleur, aux effets indésirables?

  94. PIERRE DIT GÉRARD dit :

    J’utilise depuis plus de 20 ans les huiles essentielles et surtout j’ai longuement étudié comment les utiliser et j’ai fini par composer des mélanges pour de nombreuses maladies pour moi et mon entourage avec succès. Maintenant tous mes proches famille et amis me demandent toujours des compositions pour leurs bobos. Je ne prends pour l’instant, aucun médicament et je suis en pleine forme et portant j’ai 69 ans. J’ai une collection impressionnante de petites bouteilles d’huiles essentielles et j’en suis fière

  95. Jean dit :

    Très brièvement :
    Depuis des années, J’avais un amas veineux persistant à hauteur de l’une de mes chevilles.
    Après un mélande d’H.E qui contenait majoritairement de l’helichryse, l’amas s’est considérablement réduit après 15 jous d’application.
    Je certifie que l’aspect « placebo » n’a rien à voir !
    J’ai 68 ans et mes soins sont personnels et à base de plantes + H.E – je n’ai pas vu de médecin depuis plus de 20 ans, le dernier est décédé.
    Pourquoi confierais-je ce que j’ai de plus précieux à quelqu’un d’autre… par laxisme ou incompétence ?

  96. viel dit :

    j’utilise les huiles essentielles depuis quelques années et je suis toujours surpris de leur efficacité, quelques exemples:: Après une allergie suite à une prise d’un médicament pour une douleur dentaire un vendredi soir (pas de médecin possible) médicament qui de plus ne m’avait pas fait d’effet, j’ai utilisé l’HE de clou de girofle plus des bais de bouche au tea tree résultat: guérison sans effet secondaire. Ce que je croyais être une tendinite au coude donc soignée avec de la gaulthérie ne passait pas et a fini par me bloquer le coude presque totalement (toujours la veille d’un week-end) après recherche il s’agissait d’une bursite qui a une origine bactérienne, j’ai donc utiliser du thym à thymol trois application le dimanche, le lundi il n’y avait plus rien.

  97. anne Mazire dit :

    cet été j’ai eu une infection urinaire seruese avec douleurs dnas le bas ventre et forte fievre. pour en avoir déjà eu je savais qu’il fallait que j’aille voir un médecin et que celui ci allait me prescrire des antibiotiques. Sauf que le médeci avait trop de monde et a refuisé de me recevoir en me faisant dire par son secrétaire que je n’avais qu’a aller demander les antibiotiques dans une pharmacie.Ce que je me suis résolue a faire. mais les pharmaciens, comme je m’en doutais, ne peuvent pas délivrer des antibio sans ordonnance. Il m’a alors proposé des capsules de menthe poivrée accompagnée de 2 autres huiles essentielles dont j’ai oublié le nom. après 1 journée je n’avais plus de fièvre et la douleur avait bien diminué. Le lendemain j’en avais fini avec l’infection meme si, bien sur, j’ai du continuer le traitement pendant 5 jpurs.Avvec les antibiotiques, il est vrai que tous les symptomes auraient disparu dès le 1er jour mais il n’emèche qu’on nous les présente comme irremplaçables et qu’en fait ce n’est pas le cas

  98. Eric dit :

    La légende [10] associée à la phrase « Le romarin améliore la mémoire: parmi deux groupes de volontaires, ceux qui ont inhalé cette huile essentielle ont été 70 % plus performants sur des exercices de mémoire. » renvoie à une étude concernant la comparaison de l’HE de romarin et du Minoxidil contre la chute de cheveux androgénique (Rosemary oil vs minoxidil 2% for the treatment of androgenetic alopecia: a randomized comparative trial, Panahi Y, Taghizadeh M, Marzony ET, Sahebkar A. Skinmed. 2015 Jan-Feb).

    Il n’y est malheureusement pas question de mémoire.

  99. LN++ dit :

    Pendant 35 ans, j’ai été fortement handicapé par des aphtes à répétition (nuits sans sommeil, jours sans manger), j’ai vu toutes sortes de médecins et essayé des dizaines de médicaments, dont certains n’avaient rien d’anodins.
    Et puis un jour, le laurier noble … Aphtes disparus en 5 jours au lieu de 3 semaines, des crises qui s’espacent jusqu’à presque disparaître … bref une vie normale !
    Alors si c’est un placebo, vivent les placebo !

  100. Pierre R. dit :

    En cas de rhume, maux de gorge, nez qui coule j’utilise l’huile essentielle de thym et celle d’eucalyptus et en 3/4 jours maximum les symptômes disparaissent. Un remède sain et peu onéreux que je vous recommande

  101. Lafond Mireille dit :

    Hier soir début d’otite, j’ai mis du tea tree autour de l’oreille, idem ce matin et ce soir je n’ai plus mal… j’en remettrai avant de me coucher et demain matin par précaution. Merci les huiles essentielles !

  102. charles TUDURI dit :

    Un zona soigné en 10 jours avec un mélange d’huile essentiel que l’on trouve en pharmacie et je ne sais pas si j’ai le droit de donner le nom. Ce mélange soigne aussi les brûlures avec une efficacité remarquable et en enlevant les douleurs. De même pour les piqûres de moustique: Super et pas besoin de se gratter et ça disparaît en moins d’une heure. Ces journalistes qui écrivent n’importe quoi feraient mieux de se renseigner…

  103. LELONG dit :

    Il suffit de constater sur des enfants qui ont des égratignures ,des petites blessures , petites brûlures ou ont été piqué par des guêpes ou des méduses , les effets indolores et ultra-rapides du Tégarôme du Docteur Valnet. ( mélange d’huiles éssentielles )

  104. Escande Françoise dit :

    Depuis que j’utilise les huiles essentielles en suivant vos conseils, mon mari et moi-même avons beaucoup moins de petits problèmes de santé. Je ne comprends pas cette « chasse aux sorcières » que l’on fait sur tous les remèdes naturels. Foutez nous la paix et laissez nous faire nos propres choix. Je pense que les lobbies dans le domaine de la pharmacologie ne souhaite pas voir leurs chiffres d’affaires baisser.

  105. Cécile Legrand dit :

    Cette année et pour la première fois depuis presque 20 ans, mon rhume n’a pas finit en bronchite infectieuse alors que je n’ai utilisé QUE des huiles essentielles contrairement à avant (fervex, actifed, rhinadvil et autres doliprane). J’ai stoppé net une angine rouge en 24h avec du geranium rosat en synergie avec lavande fine et niaouli. Le basilic tropical m’a fait passé des contractions abdominales très douloureuses en 10 minutes. Je suis venue à bout d’une mycose au pied en 3 semaines juste avec du teatree. Bref, j’évite les antibio et les anti-inflammatoires depuis que j’ai découvert l’huile d’origan et la gaulthérie et je me sens beaucoup mieux!

  106. Tinaguil dit :

    Il y a plus de 15 ans que je me soigne avec les HE et je peux certifier que c’est très efficace.
    Mes préférées pour tous les maux de l’hiver :
    Ravintsara (antiviral naturel) et/ou Saro (antivirale, antibactérienne et antifongique)
    mal de gorge, rhume, : 1 gtte de Ravintsara + 1 gtte de Saro sur un sucre ou avec un peu de miel, 3 fois par jour pendant 8 jours.
    L’HE de Saro est aussi très utile pour les mycoses;
    En ce qui me concerne, je ne pars jamais en voyage sans mes HE.

  107. Marine dit :

    En fin de repas, plutôt que du café, je mélange 2 gouttes de menthe poivrée dans un peu de miel, J’ajoute de l’eau frémissante, et le repas passe comme une lettre à la boîte

  108. Annie CHATAIN dit :

    Notre pharmacie est vide de médicaments allopathique, Par contre nous avons plus de 50 sortes HE et nous sommes ravis d’avoir trouvé cette alternative depuis des années et qui guérit les bobos du quotidien (rhume, grippe, angine etc …) Pas besoin de se faire vacciner contre la grippe !!!!!!
    Evidemment ça dérange les firmes pharmaceutiques !!!

  109. JACO dit :

    10/11/2019 Bonjour, je n’ai pas trouvé l' »espace témoignages pour l’usage d’HE que vous annoncez dans l’article. Vous pourrez donc utiliser ce qui suit dans une sorte de « pétition pro-HE » :
    J’utilise depuis bientôt 2 ans et avec succès l’HE de :
    1/ Lavande et lavandin pour irritations, démangeaisons et piqûres..
    2/ Tea tree pour inflammation de muqueuse et ORL.
    3/ Ravintsara pour affections ORL.
    4/ -Extrait de Pépins de Pamplemousse comme antibiotique d’infection hépatique.ou préventivement.
    5/ Curcuma contre les douleurs articulaires et l’arthrose.
    6/ Menthe poivrée, TM de propolis et élixir du suédois pour l’estomac et les ‘intestins..
    J’ai aussi en prévision et/ou en soin d’autres problèmes celles de Piment, d’encens. et plein de gélules de phytothérapie et autres probiotiques….

  110. Michelle Pirson dit :

    J’utilise

  111. Perus Martine dit :

    Je suis âgée de 69 ans et j’ai toujours eu des rhinites, deux par mois… Pénible. Or depuis un an dès l apparition des symptômes je pose deux gouttes d’huile essentielle de lavande, de menthe poivrée et d eucalyptus sur un mouchoir jetable et tout le long de la journée je le respire. En quelques heures c’est fini, fini ce nez qui coule et pleure sur tout.

  112. CLAUDE MONTGAILLARD dit :

    Bonjour, J’aurais déjà envie de dire à cette journaliste que c’est elle qui est inessentielle et inutile. Mais peut-être travaille-t-elle pour un groupe pharmaceutique? Le profit, toujours le profit.!!!
    En ce qui me concerne, je souffre de fibromyalgie et d’ostéoporose, qui me provoquent des douleurs parfois insupportables et par voie de conséquence un moral à zéro, pour ne pas dire dépression. Et bien, après des années de prise d’anti douleurs (jusqu’à 6 gélules de lamaline par jour et autres « cochonneries »), je me suis tournée vers l’homéopathie et les HE. Résultat, et ce n’est pas un effet placébo (n’en déplaise à madame la journaliste) mes douleurs sont nettement atténuées (au moins autant qu’avec la Lamaline, si ce n’est plus, et sans les effets secondaires. Ah, j’oubliais, je suis allergique aux piqures de toutes les gentilles petites bêtes telles que moustiques, tiques, aoûtats, taons etc et j’ai découvert que ces charmantes bestioles sont, elles, allergiques à l’huile essentielle de menthe poivrée;… Bien sûr, comme avec toute médication, il faut être prudent avec les HE et savoir les utiliser. Leur parfum est déjà un soin!
    Merci à Dame Nature et à vous, Florent pour vos lettres.
    Claude

  113. dotto dit :

    J’utilise l’HE de lavande aspic pour les boutons,lavande vraie pour la détente et l’endormissement et la menthe poivrée pour les nausées et j’en suis satisfaite.

  114. BRISSON Michel dit :

    Merci Mr Cavaler pour votre article (et même aussi, je profite de l’occasion, pour vos articles). Depuis longtemps déjà il y a une guerre ouverte contre tout ce qui s’oppose à BigPharma (ainsi d’ailleurs qu’à BigChimie). C’est un acharnement médiatique (et aussi politique) aujourd’hui contre les huiles essentielles et la phytothérapie comme hier (et encore maintenant) contre l’homéopathie.
    Si ces médecines n’avaient aucune efficacité croyez-vous que cela susciterait un tel acharnement ?.
    Le Huffington Post est le grand Spécialiste du politiquement correct et son acharnement ne se limite pas aux domaines de la Santé mais aussi à des problèmes politiques ou philosophiques !!!
    Des preuves d’efficacité des HE il y en a beaucoup, j’ajouterais seulement à votre « short list » un exemple qui est aussi d’une efficacité spectaculaire pour les gastro-entérites : 1 goutte de sarriette à prendre dans un peu d’eau (et pas plus, sur un ou deux jours au maximum) … Il y a aussi contre les inflammations, les abcès et autres infections dentaires ainsi qu’après extraction de dent l’utilisation d’un mélange équipartie d’huiles essentielles de clous de girofle, lavande vraie, laurier noble et menthe poivréeI super efficace. Il y a bien exemples évidemment, dans ma famille nous ne nous soignons qu’avec homéopathie, huiles essentielles et magnétisme… sauf en cas de certaines hospitalisations où, étant dans le cirage, vous n’avez pas le choix !!! et nous sommes toujours vivants en bonne santé !!!
    Tout en étant bien conscient que vous ne pouvez pas dire autre chose, je me permettrais une critique à votre lettre de ce jour. Si l’on veut prendre des Huiles essentielles il ne faut surtout pas demander l’avis de son Médecin, car, en matière d’Huiles essentielles, ils ne connaissent rien de plus que vous et moi, ils ne sont formés que sur les médicaments et protocoles chimiques. Je mettrais à part évidemment les quelques uns (et ils sont très peu nombreux en France ou ailleurs!) qui ont véritablement une âme d’Hypocrate … D’une façon générale, un Médecin ne vous conseillera jamais d’abandonner un protocole chimique ou médicamenteux classique (qui pourtant n’a qu’une antériorité de quelques dizaines d’années voire au mieux quelques centaines d’années) au profit de méthodes dites douces ou bien encore de plantes de la pharmacopée chinoise (qui a une antériorité de plusieurs milliers d’années, excusez du peu !).
    Comme vous le dites concernant les Huiles essentielles, il ne faut pas négliger l’effet placebo mais au même titre et dans les mêmes proportions que pour les médicaments chimiques. Il y a lieu de noter quand même que cet effet placebo n’agit pas sur les effets secondaires qui sont bien plus nombreux et graves avec la chimie qu’avec les HE !!!
    J’ajouterais enfin que malheureusement ce n’est pas une argumentation aussi pointue et aussi fouillée soit-elle qui luttera contre la crédulité ou le manque de discernement de la majorité d’une population soumise au diktat des médias et des politiques. Ce n’est que lorsque cette population aura vécu profondément dans sa chair les méfaits de cette politique néfaste qu’elle sera véritablement en mesure d’écouter cette petite musique différente !!!
    Néanmoins, face à cet océan de mauvaise foi et de tromperies, il est important que des gens comme vous continuent faire entendre inlassablement un message de vérité qui, s’il acquiert l’adhésion d’un nombre important de personnes, dissuadera peut-être enfin nos Politiques de prendre des décisions d’interdiction des produits d’origine naturelle par crainte d’impopularité ambiante. Autrefois nous avons connu l’interdiction de vente ou de consommation d’orties fraîches ou d’aliments en comportant, ou bien l’interdiction toujours active d’injection de plasma de Quinton si efficace contre le rachitisme extrême ou l’utilisation par voie interne de l’Argent colloïdal…
    Aujourd’hui nous faisons face à cette psychose sur l’Homéopathie, la phytothérapie, les vaccinations etc… et le pire est peut-être à venir avec de nouvelles lois liberticides !!!
    Je m’excuse pour ce commentaire un peu long que je me suis permis de faire car je sais que vous le publierez pas, mais étant à un âge « très sénior » je suis profondément triste de voir dans quelle absurdité nous nous enfonçons mais je garde aussi un certain optimisme en voyant votre action ainsi que celle de certains de vos collègues.
    avec mes sentiments les plus cordiaux,
    Michel Brisson

  115. Odille CUVELLIER dit :

    Je me soigne depuis quelques années avec les HE et j’ai même converti mon compagnon : pour éviter les inconvénients de l’hiver, nous prenons du ravintsara et pour les maux de tête de la menthe poivrée (mon compagnon prenait du paracétamol). Je fais mes produits cosmétiques à base d’HE et j’ai converti quelques amies.
    Vive les remèdes naturels (huiles essentielles, plantes)

  116. Marie Mayer dit :

    Je me soigne depuis des années – pour une polyarthrite rhumatoïde – avec de homéopathie et des HE avec succès car je n’ai presque plus de douleurs. Alors avec le déremboursement inadmissible et anti-démocratique de homéo je ne pourrais plus me soigner (alors que je suis « obligée » de cotiser à la Sécu… et maintenant les lobbies pharmaceutiques démarre une guerre en règle contre les HE, suivis comme un seul homme par le gouvernement ?! Pourquoi je ne pourrais plus utiliser la gaulthérie couchée contre mes douleurs ? Et pourquoi la PMA – qui n’a aucun lien avec la « santé » sera-t-elle remboursée à toutes les femmes qui la pratiqueraient ?! Il y a là une énorme injustice contre laquelle nous devons nous battre jusqu’au bout ! Ça suffit !!

  117. Fayolle Guy dit :

    Bien sûr que j’adhère! je pratique la médecine traditionnelle chinoise et la naturopathie (incluant, entre autre, l’aromathérapie) et je peux affirmer que c’est très puissant et efficace, en externe, comme en interne. Je ne donne pas d’exemples car ils sont légions et tous aussi pertinents les uns que les autres, mais ce qui est sûr c’est que la médecine allopathique sera très contente, dans un avenir pas très lointain, de trouver ce genre de solution par rapport aux échecs et effets secondaires de beaucoup de médicaments actuels.
    Merci de votre article
    Guy

    • Legrand dit :

      Bonsoir, depuis pas mal d’années j’ai des douleurs : cervicales , articulations , et tout ce que la médecine officielle m’octroie comme remède : DOLIPRANE , j’en ai pris des brouettes . Pour un zona j’ai utilisé de l’huile essentielle il y a deux ans et ça marche , ainsi qu’une personne qui m’a passé le feu ; alors pourquoi je devrai m’empoisonner avec des médicaments OFFICIELS ?.

  118. Stephanie Dupré la Tour dit :

    Très bonne expérience sur un fort torticolis après un long voyage en voiture avec un mélange de 10 gouttes d’huile (de Niaouli mais une autre huile peut convenir) et 2 gouttes d’huile essentielle d’immortelle, appliquée directement sur la peau du cou.
    Ce mélange agit en moins de 20 secondes….

  119. Nourrisson dit :

    Les laboratoires pharmaceutiques de rendent compte que nous sommes de mieux en mieux informés d’où leur agressivité. Je n’ai pas oublié l’article paru dans le Figaro en début d’année en janvier me semble-t-il. C’est une honte!!!… Pour qui se prennent ils ces gens là ?
    Leur devoir est de remplacer les 4000 médicaments à base de Dioxyde de titane reconnus extrêmement cancérigène depuis une dizaine d’années. Qu’en t-il fait depuis ?
    Qui n’a pas pris de l’Euphytose qui est censé soulager le stress ou du Lamaline pour soulager des douleurs importantes et qui est prescrit à la place du Doliprane et du Dafalgan car pas suffisamment efficaces, mais depuis peu reconnus dangereux pour la santé!!!….

  120. Maflor dit :

    Merci pour cette excellente présentation qui, de plus, survient à temps maintenant qu’il y a tellement d’antibiorésistances et que les effets secondaires des produits pharmacologiques sont de mieux en mieux mis en évidence.
    Des travaux très développés avec les H.E. sont effectués au Maroc. Vous trouverez de très nombreuses références transmises par Google.

    Dans les arguments des « scientifiques » utilisés systématiquement, je rajoute le « consensus scientifique » quant aux vaccins par exemple, ce qui fait sourire quand on constate le nombre de médecins qui ont étudié des réactions post-vaccinales ou des limitations des vaccinations de masse.

  121. maire dit :

    Bjr, dans les cas de gr z nde fatigue ou des stress j’ai de herpès genital qui arrive, je le sens car ça commence a me brûler la peau, alors je mets 2 gouttes de HE de TEA TREE directement sur la partie touchée ca picote en peu et 3 a 4 fois par jour et dès le lendemain je sens que ca commence a passer et je n’ai plus de vésicule, et je passe aussi du RAVINSTARA sur le plexus solaire.Depuis que je fais cela les périodes de crises ont vraiment bcp diminué…BRAVO les HE

  122. Dan61 dit :

    Ayant des problèmes immunitaires importants, je ne me soigne qu’avec des compléments alimentaires et avant tout les Huiles essentielles tel que ravinstare, tea tree, sarriette des montagnes thym etc et en cas ce rhume eucalyptus. Je passe mes hiver sans être malade malgré ma fragilité.
    Si je dois être en contact avec des personnes malades ou des enfants, je me protège avec de l’HE de tea tree.

  123. gérard dermigny dit :

    En tant que médecin , le Laurier noble en HE n’a pas son pareil en application sur les douleurs articulaires de l’arthrose en particulier. En diffusion le Ravinstara , le Niaouli , l’Eucalyptus radiata , Tea tree, me permettent de passer des hivers sans problèmes du point de vue pulmonaires.

  124. Barthelemy dit :

    Bonjour
    Tous les ans ma fille était malade ,rhino pharyngite, bronchite et j en passe , depuis qu’elle met 1 goutte HÉ ravintsara , dans le bas du dos, elle n a quasiment plus rien , c est un renforcement immunitaire

  125. Steph dit :

    Pour soigner une sinusite (fréquence de 2 à 3 fois par an), 2 gouttes d’HE d’Eucalyptus radié, en alternance avec Ravintsara, 4 fois par jour pendant 24 à 36h. c’est radical et je n’ai pas eu recours aux antibios depuis au moins 4 ans !
    Chez les enfants, 1 ggte d’HE de Ravintsara sur l’oreiller à chaque début de rhume et les hivers passent sans aucun microbe.
    Alors que l’antibiorésistance devient alarmante, les HE sont une alternative parfaite.

  126. Gabrielle dit :

    J’ai laissé un commentaire réel et testé dans ma vie courante. Il ne vous a probablement pas convenu bien que véritable. J’en prends bonne note, et ne répondrai plus à vos demandes.

  127. carole dit :

    bonjour
    j’ai éliminé une verrue avec l’HE tea tree en 3 semaines. Elle n’est jamais réapparue.

  128. Sodano dit :

    Bonjour
    En ce qui me concerne j’utilise souvent les HE dont menthe poivrée gaulthérie et autre tout ceci avec efficacité sans produit chimique.
    Merci à vous.

  129. Anne Marie Schwamm dit :

    J’utilise les HE depuis plus de 40 ans sans effets adverses; bien au contraire
    origan des que je sens symptome de grippe; rhume
    lavende sur les pieds pour favoriser le sommel
    menthe poivree sur les tempes si migraine
    fenouil en cas de flatulence
    gautherie avec menthe poivree en cas de douleurs arthiculaires
    etc;etc etc
    Je ne voyage jamais sans ma panoplie !
    Beaucoup des membres de ma famille et de mes amis en utilisent.

  130. castagner dit :

    Les Huiles essentielles sont efficaces.
    Ayant eu la surprise de posséder deux hernies discales lombaires (1 intraforaminale et l’autre extra) en 2015 et non opérables d’après un professeur.
    Donc j’ai décidé d’essayer les HE en massage journalier. Après des recherches sur les effets j’ai effectué des préparations contenant plusieurs HE anti inflammatoires et maintenant je n’ai plus de douleurs continues et je ne m’en sers qu’occasionnellement
    .Alors dire que les HE sont des placebos et ne servent à rien est un FAKE pour pouvoir continuer à enrichir la chimie pharmaceutique.

  131. Gabrielle dit :

    J’utilise la menthe poivrée avec succès contre les maux de tête en frottant la tempe. Je me sers également d’un complexe de plusieurs huiles essentielles pour éviter que mon chien n’attrape des puces et des tiques avec 100% d’efficacité alors qu’avant lors des promenades à la campagne il ramenait jusqu’à 30 puces qui me piquaient également. Depuis trois ans plus rien. Effet placebo? Ce serait rigolo si ce n’était pas triste, au vu des ignorants.

  132. TREBOR Robert dit :

    Une ancienne intervention dentaire (dévitalisation et pose de couronne) me provoquait une inflammation de gencive et apparition de kystes… Un brossage hebdomadaire des dents et gencives avec l’HE de TEA TREE a mis une fin immédiate et définitive à ce problème. Avec bien entendu une amélioration évidente de l’hygiène buccale. Fini les soucis de « déchaussement », sensibilités, et moins de visites au cabinet dentaire !

  133. Delpuech dit :

    Bonjour moi-même j utilise la menthe poivrée pour les mots de tête et les nausées celle de sauge,de citron, d’eucalyptus,de lavande contre le stress le tree tes pour l herpès

  134. saunois claire dit :

    Rentrée depuis 2 mois des Antilles où j’ai vécu ces 19 dernières années, début d’angine (alors que je ne savais plus ce que c’était …) 2 gouttes de tea tree dans une cuillère à café de miel 3x/jour durant 3 jours et poufff … le début d’angine a disparu, je pouvais de nouveau déglutir tout à fait normalement et depuis je me porte comme un charme !!!

  135. KUSAK CATHERINE dit :

    Bonjour
    Il y a environ 5 ans, je me suis débarrassée d’un zona en 10 jours, en utilisant exclusivement des HE.
    Pour la douleur, j’ai utilisé, localement, du niaouli et de la menthe poivrée et, pour lutter contre le virus, j’ai pris, en interne de l’HE d’origan compact.
    J’ai perdu 2 jours, car, au début, j’étais persuadée que j’avais été mordue par une puce. Ce n’est que lorsque les démangeaisons ont fait place aux douleurs que j’ai compris.
    D’autre part, je ne soigne mes rhumes qu’ avec des HE, alors qu’auparavant je me précipitais chez le médecin.
    Merci pour ce que vous faîtes.
    Cordialement
    Catherine Kusak

    • cassiopee dit :

      Je confirme l’HE ORIGAN sur un sucre ou dans une CAC d’huile d’olive est un puissant antibiotique naturel contre les rhumes, la grippe, en trois jours c’est terminé;

  136. Henri Spies dit :

    bravo pour cette réponse à la journaliste incapable de citer les sources ( qu’elle n’avaient pas pour étayer ses arguments infondés). cela ne s’appele pas du journalisme mais plutôt du journaleux.
    combien à t elle perçu de bug pharma pour un tel travail ??
    depuis de nombreuses années j’utilise des huiles essentielles pour me soigner ainsi que mes proches.
    j’ai la satisfaction de mon entourage et de la mienne.
    Je n’utilise plus de médicaments et je m’en porte mieux.

  137. Angeline dit :

    Si on placebo guerrit je prends, a fortiori j’utilise les HE depuis qq années, j’ai guéri la grippe en 2018, 2gttes de chaque HE de ravintsara,niaouli, eucalyptus radié, ,4 fois par jour sur le thorax pendant 3 jour, soigné aussi une gengivite aveclaurier noble, et tea trèe

    • Geneviève Horath dit :

      idem……tea tree, ravinstara, lavande,ciste ladanifere….sont mes prinçipales …depuis au moins 20 ans que je les utilise régulièrement , je suis tres rarement enrhumée ou grippe , et surtout pas de vaccination , j’ai 69 ans et tout va bien !merçi pour vos articles !bonne journee !

  138. Andrea dit :

    Quels intérêts poussent à ces journalistes de discréditer les bienfaits des huiles essentielles?? Depuis que j’en prend « vos placebos » comme ils disent, je n’ai plus des grippes… je me soigne les herpes aussi bien que les fameux Aciclovirs… Puis, plein d’autres bobos… En tout cas, c’est lamentable que ces personnes ne font pas une vraie recherche avant d’en parler.

  139. koch dit :

    Les huiles essentielles m’ont soignés déjà des maladies graves. par exemple du candida tropicalis dans les intestins.
    Je peux transmettre tout le traitement si cela peut sauver quelqu’un sans antibiotiques

  140. Guenego dit :

    J utilise régulièrement de huile essentiel de gautherie pour des douleur articulaire ainsi que la menthe poivrée pour les maux de tête Et ça marche .

  141. GARCIA Martine dit :

    Ce sont les huiles essentielles et l’arret du pain ( gluten ) qui ont permis à mon fils , il y a 47 ans de sortir definitivement de bronchites asthmatiformes qui duraient de octobre à mai. les medecins prévoyaient un futur asthmatique grave. Dès que nous avons utilisé les HE, les jus de légumes et l’arret du gluten, il n’a PLUS JAMAIS fait de bronchite. il N’a jamais été asthmatique. il a un système immunitaire puissant quand ses copains sont toujours malades; Il aujourd’hui 50 ans et en parfaire santé. Merci la naturapathie. merci laes huiles essentielles. merci la nature médecine

  142. vialette. dit :

    Je suis une inconditionnelle des HE, je me suis soignée la grippe en 2018, mon époux a une pathologie lourde, je l’ai donc contaminé, j’ai appelé son médecin, qui lui a prescrit paracétamol et tout le toutim plus antibiotiques, je lui ai mentionné que je m’étais traitée aux HE, il m’a répondu, vu que ça marche, continuez, alors que qq mois auparavant il m’avait répondu, d’un air moqueur « si ça vous fait du bien, « 

  143. gisèle robert dit :

    Je dépose très rarement un commentaire
    Pourtant j’ai envie de dire une chose : je suis sceptique pour presque tout et là mon témoignage est donc fiable (no placebo)
    Menthe poivrée (2 gouttes sur les cervicales qui font horriblement mal); çà ne guérit sûrement pas mais çà enlève la douleur en 6 mn (ce n’est pas si mal)
    Ensuite pour une éradication définitive des infections urinaires : une composition achetée sur internet : plus jamais d’infection urinaire

  144. Nelly JACQUEY dit :

    je me suis cassée trois vertèbres j’ai eu tres mal puis on m’a envoyé aux urgences ils m’ont passe une radio et n’ont rien vu ils m’ont dit que je pouvais repartir chez moi.mais j’avais tjrs mal j’ai mis des huiles essentielles de gaulthérie et d’eucalyptus citronné ça m’a bien soulagé. mais comme j’avais tjrs mal je suis allée voir mon généraliste qui m’a fait passé une irm et la le radiologue a vu que j’avais trois vertèbres de cassées. je suis retombée en arrière et je me suis fait mal dans le dos j’ai donc remis le mélange avec de l’huile d’arnica et je n’ai plus eu mal.il y a deux jours je me suis coupée un doigt j’ai aussitôt mis de l’HE de ravintsara et la coupure est tres belle, c’est presque cicatrisé

  145. ABATTU Gilles dit :

    J’ignorais tout de la migraine jusqu’à l’âge de 60 ans avec par le passé, une douleur parfois fulgurante derrière l’oeil mais fugace. J’ai toujours refusé paracétamol ou autres. Il m’a fallu une opération, tardive et compliquée avec séquelles d’un décollement de la rétine pour me bourrer de Doliprane puis, sur les conseils de ma soeur, de poser quelques gouttes de menthe poivrée sur ma tempe et sur le front , jusqu’à 3 fois par jour … Plus de douleurs après 20 à 30 mn, adieu Doliprane !

  146. OLiete dit :

    Pour les sinus ,c’est bien par voie orale merci.

  147. Foudali dit :

    Bonjour,
    Mon expérience avec les HE :
    J’ai eu une forte grippe la fin de l’hiver de cette année (saison 2018-2019), j’ai gardé comme séquelle une toux irritative qui a duré plusieurs semaines (environ deux mois), le salut est arrivé en 3 jours de prise d’HE, j’est arrêté de tousser complètement, je ne doute aucunement de leurs efficacités.

  148. Anne dit :

    Cancer du sein stade 3 , j ai suivi le protocole en refusant la cortisone, les piqûres 48 h après la chimio, je ne partais jamais sans m induire d huile essentielle, menthe bergamote pour les nausées, ylang ylang anti stress ,desmodium que je continue toujours, pin sylvestre, acupuncture, médecine chinoise
    Bois de rose, le soir mandarine neroli
    Je suis fan , je ne le regrette pas du tout

  149. PATRICIA SAVOYE dit :

    Re
    j’ai oublié de préciser également que j’ai pu les utiliser en diffusion en milieu hospitalier, section gériatrie soins palliatifs, grâce à une équipe demandeuse de cette pratique car convaincue des bienfaits sur les patients en fin de vie.
    Merci

  150. PATRICIA SAVOYE dit :

    Bonjour,
    Je suis herboriste. Ma famille se soigne chaque hiver avec des HE.
    Mon fils de 10 ans s’est trouvé soulagé de douleurs aux oreilles (otites) par le simple massage en externe d’un mélange d’HE et le lendemain il n’avait plus de douleurs du tout. Sans parler des inhalations (humides ou sèches) pour les nez bouchés, qui coulent. 1 goutte sur une cuillère de miel pour le mal de gorge…. mélange anti-moustiques, démangeaisons de piqûres, gestion stress, angoisse, problème de sommeil….
    Merci de votre article.
    Je vous souhaite une belle journée.

  151. martinon dit :

    Pour ma part, j’en ai fini avec toux sèches et mal de gorge, après en être passé par la sonde qui n’a rien révélée d’anormal… quelques goutes de Teatree et d eucalyptus, dans de l’eau bien chaude en inhalations ….
    merci pour votre travail.
    mm

  152. Claire dit :

    Bonjour
    Cela fait 16 mois que je ne me sers plus d’antibiotiques (rozex) et de cutacnyl. Je me soigne avec du tee tree pour de la rosacée au visage. C’est très efficace.
    Claire.

  153. Claire dit :

    Bonjour
    Cela fait 16 mois que je ne me sers plus d’antibiotiques (rozex) et de cutacnyl. Je me soigne avec du tee tree. C’est très efficace.
    Claire.

  154. Coucos Anastasia dit :

    En tant que réflexologie, j’emplois quotidiennement des huiles essentielles, cela fait partie intégrante de mon métier. A plusieurs reprise, j’ai des personnes âgées qui avaient plusieurs tâches sur les jambes, comme des bleus, d’autres avaient les chevilles enflées, rouges et chaudes, j’emploie de HE d’hélychriste italienne qui est excellente pour la circulation sanguine et sui les bleus l’effet est immédiat, on voit en quelques secondes le bleu changé de couleur, pour le 2è cas je mélange du tea tree avec de l’hélychrise et la chaleur diminue dans les minutes qui suivent et cela soulage les clients.

  155. Cartier Céline dit :

    Moi j’adore les HE bio de préférence. Chaque fois que je m’en sers il y a toujours des résultats très bénéfiques.
    Le tea tree pour soigner mon angine, m’a éviter de prendre des antibiotiques. Mon mari qui est sensible au gastro-entérite, dès que je lui en donne avec de l’aloé verra, ses symptômes disparaissent très rapidement. J’utilise la menthe poivrée pour mes migraines et c’est magique ! Sans compter pour les douleurs dentaires, et les courbatures. Le résultat est toujours formidable et évite de prendre des médicaments ! Bien sûr on suit toujours la notice, et on ne dépasse pas les doses recommandées, et jamais pure !
    Que dire des HE dans un diffuseur pour déboucher le nez, ou pour enlever les odeurs de cuisine !
    Ma devise c’est JAMAIS dans mes HE BIO !

  156. Maryse M dit :

    J’étais en voiture, de nuit, avec un point de contraction très important en dessous de l’épaule qui me gênait beaucoup dans ma conduite. Je n’avais dans la voiture que de huile essentielle d’épinette noire. Je ne me souvenais plus de ses propriétés, mais à tout hasard, j’en n’ai mis quelques gouttes sur mes poignets et le bas du dos, en me disant que j’aurai bien aimé avoir un Doliprane sous la main, mais ce n’était pas le cas. Et quelle ne fut pas ma surprise en constatant, au bout de dix minutes que la douleur était beaucoup moins forte et que finalement, j’allais pouvoir terminer mon voyage dans des conditions acceptables.
    Alors, merci à l’épinette noire.

  157. Marylou dit :

    J’utilise depuis quelques années les HE, et je m’en trouve très bien. L’HE de menthe poivrée pour la migraine et la digestion, le citron pour le foie, le ravintsara qui tient éloignés les virus de l’hiver (1 gte sur les poignets à frotter l’un contre l’autre, lors de déplacements dans des lieux très fréquentés et en cas d’épidémies). L’HE de lavande avant de me coucher qui m’offre des nuits de sommeil depuis longtemps perdues, et tant d’autres dont l’utilité n’est plus à démontrer. Je ne saurai m’en passer, et j’ai convaincu mon entourage. Il faut juste être prudent dans l’utilisation de ces huiles précieuses, et suivre les conseils avisés des professionnels.

  158. Loupiac dit :

    Bonjour, j ai soigné et j ai guéri d une fistule anale (abcès interne se vidant à l extérieur) grâce aux huiles essentielles qui ont tué les bactéries. Suppositoires préparés par mon pharmacien, argile pour drainer le pus. Le proctologue proposait plusieurs opérations invalidantes avec un risque d incontinence anale et urinaire… Sans tuer les bactéries….
    Pas de traitement autre qu ouvrir et supprimer le trajet vers l extérieur… Et bien sûr multiples récidives…j étais prévenue….
    Le corps est intelligent, il crée un trajet pour drainer le pus… c est bien ! je l ai aidé. Le médecin à constaté la guérison. Je ne me soigne qu avec les plantes et huiles essentielles avec succès depuis 10 ans. Elles sont très efficaces. Je plains les gens qui se font opérer pour ça alors qu il y a une solution douce qui fonctionne.
    C est la raison pour laquelle j apporte mon témoignage.
    Bien cordialement
    EL

    • Lulu dit :

      Bonjour,

      Je souffre d’une fistule anale complexe, inopérable car trop haute. Un séton de drainage a été mis en place il y a 10 mois, et j’ai toujours des écoulements, malgré un traitement homéopathique et la prise de compléments alimentaires (aloe vera) prescrits par un naturopathe.
      Suite à une nouvelle IRM qui révèle que l’abcès a été drainé mais qu’il existe toujours du tissu inflammatoire le long du trajet de la fistule , je revois mon chirurgien cette semaine pour décider d’un éventuel retrait de ce séton.

      Pourriez-vous me communiquer des détails sur le traitement naturel que vous avez suivi (suppositoires et argile) ? Avez vous un thérapeute à me conseiller pour me guider dans cette démarche thérapeutique ?
      Quelle a été pour vous la durée de traitement avant guérison ?

      Je vous remercie par avance.
      Bien cordialement

    • Maéva dit :

      Salut Loupiac .

      J’ai lu ton commentaire .
      Je connais un proche qui a le presque le même problème .Je ne sais pas si c’est possible de se parler en privé.Depuis le temps que je cherchais une solution .
      .Pourrions nous discuter sur facebook par message .

      Mon facebook ; Maé Dlpdr
      Tu peux m’envoyer un message et je répondrais assez vite .
      Merci .

  159. POIRSON Martine dit :

    Bonjour
    C’est un comble ! Les gens soit disant « bien intentionnés auraient ils peur de la prise de conscience du public face aux méfaits des médicaments?
    Quelle bonheur de faire cesser des démangeaisons de la sphère vaginale avec de l’huile végétale de millepertuis et de HE de tea tree (mais le dosage est à la goutte!!) .Que dire des douleurs qui s’envolent avec HE de gauthérie couchée ( à la goutte aussi!!) .
    S’il y aune chose sur laquelle je suis d’accord c’est bien le bonheur que cela procure grâce aux odeurs qui se dégage de ces choses irremplaçables que sont les huiles essentielles . On se demande bien pourquoi si elles sont aussi nocives on les utilisent dans les labos pour fabriquer certains médicaments!!!!
    Naturellement votre .
    Martine

  160. Frédéric L. dit :

    Bonjour,
    Désolé de ne pas partager votre enthousiasme pour les huiles essentielles. J’en ai essayé une vingtaine, suivant scrupuleusement leur mode d’emploi, et n’ai jamais observé le moindre bienfait. Rien du tout. En dehors de leur odeur agréable, ça ne me fait strictement rien.
    Et pourtant, comme pour l’homéopathie qui n’a pas non plus le moindre effet, je ne suis pas sceptique : j’y crois, les arguments développés m’ont convaincu de leur efficacité.
    Auriez-vous une explication ?

  161. moreno solange dit :

    en tant qu’herboriste, c’est un complement ideal, les he sont des anti bacterien redoutable , je e sert du ravensara sur un mouchoir pour eviter les microbes, rhumes, grippes en milieu favorable aux bacteries, salon d’attente de medecins , milieu hospitalier, etc
    et tant d’autres utilisations

    • Jilliocq Mariannick dit :

      Idéales pour soigner les rhumes sans avoir à se droguer avec des médicaments. Moi s efficaces.
      Je les utilise depuis quelques années après avoir suivi une formation afin de savoir les utiliser.
      Lhiver , ravensare, tea tree et niaouli ne sont jamais bien loin de moi.
      Je ne rejette pas la médecine traditionnelle mais avant d’y avoir recours , je commence avec des huiles essentielles et neuf fois sur dix, pas besoin de medecin

  162. chaudesaigues dit :

    je suis restée 2 ans et demi en chimio et j’ai tres souvent utilise des HE heureusement.;; je viens d’arreter la chimio et je suis suivi par une nathuropathe qui m’a donné un traitement naturel a base de plante et une alimentation sans glucides etc.. et je vais tres bien.Alors leur poison qu’ils se le garde. Je mangeais et j’allais directement au toilette,mon foieD en mauvais état ainsi que les reins. Des douleurs insuportables, je n’arrivais plus a marcher.Dieu nous a tout donné dans la nature et chaque plante a son histoire, a nous dans tirer une leçon J’ai 71 ans et une certaine analyse de la vie. Régine

  163. Monique RASKIN dit :

    Bonjour !
    Depuis plusieurs années, je ne soigner plus rhumes et grippes qu’avec Ravintsara ( et tea tree ).
    Je soigne mon hypertension avec un mélange de lavande vraie, ylang ylang et gaulthérie couchée ;
    J’eloigne les moustiques avec de la lavande, je me brosse les dents avec une goutte de tea tree…
    Je pourrais continuer la liste mais j’ai cité l’essentiel des bienfaits des huu!es essentielles.
    Je précise que je ne les utilise que par voie externe, n’étant pas spécialiste.
    Mais je suis très contente des résultats!
    Je pourrais encore citer l’étonnement de ma dentiste, après un petit abcès soigné avec gargarismes de sauge et tea tree : »c’est étonnant que vous n’ayez pas développé une infection ! »
    Voilà mon modeste témoignage, vivent les médecines naturelles !!!!

  164. mrs zagoni catherine dit :

    résistons EN TANT QU’HUMAIN !
    nous ne sommes pas des robots…
    c’est le seul moyen à l’heure actuelle, car dans toutes les disciplines, la règle c’est la désinformation, ou la confusion des informations… afin que nous ne sachions plus quoi penser….
    depuis des siècles, la manipulation a toujours été de mise pour ceux qui croient avoir un pouvoir…. il faut avoir de la peine pour eux, car le pouvoir n’existe pas ! i il faudrait qu’ils reprennent leurs livres d’histoire….
    Découvrez en plus ici : https://www.pure-sante.info/huiles-essentielles/#zWg2bRvyFKt0f7kd.99

  165. mrs zagoni catherine dit :

    .

  166. mrs zagoni catherine dit :

    résistons EN TANT QU’HUMAIN !
    nous ne sommes pas des robots…
    c’est le seul moyen à l’heure actuelle, car dans toutes les disciplines, la règle c’est la désinformation, ou la confusion des informations… afin que nous ne sachions plus quoi penser….
    depuis des siècles, la manipulation a toujours été de mise pour ceux qui croient avoir un pouvoir…. il faut avoir de la peine pour eux, car le pouvoir n’existe pas ! i il faudrait qu’ils reprennent leurs livres d’histoire….

  167. Cachot dit :

    J’utilise quelques HE au quotidien pour les problèmes de peau (lavande aspic) pour les douleurs (gaulthérie) les maux de tête (menthe poivrée) et bien d’autres et c’est vraiment efficace
    Et à noter au passage que l’homéopathie ça marche aussi pour les plantes,alors l’effet placebo 🤔
    Moi je me soigne qu’avec des PLANTES

  168. Henaff dit :

    Nous utilisons souvent les huiles essentielles chez nous, le Saro ou le Ravintsara : très efficace contre les problèmes intestinaux type gastro-entérites. La lavande également en application locale contre le stress ou la menthe poivrée contre les maux de têtes. Le Romarin ou le citron également pour traiter les problèmes digestifs. Nous les emmenons même en voyage à l’étranger pour pouvoir nous soigner rapidement et efficacement. Nous ne saurions nous en passer.

  169. MONIQUE BAILLY dit :

    Bonjour à tous,
    Merci pour votre article Monsieur Cavaler.
    J’utilise les huiles essentielles depuis plus de 10 ans .
    Par exemple pour mes boutons d’herpès avec l’huile essentielle de tea-tree mélangée à un peu de savon d’Alep. Pour les boutons qui ont coulé ou infectés, j’utilise du Niaouli. Pour la trachéïte, qui peut durer des semaines avec les traitements allopathiques, j’utilise l’huile essentielle de Cyprès. L’huile essentielle de menthe, pas n’importe laquelle, pour les nausées, les digestions difficiles. Pour m’aider à dormir, je me fais une synergie à base d’huile essentielle de lavande vraie et de petit grain. Pour mes enfants et petits enfants, j’ai toujours de l’huile essentielle de Ravintsara qui aide à soigner précocement les rhumes . Et que dire de l’huile essentielle de Gaulthérie et d’eucalyptus citronné et l’huile essentielle d’héllicryse pour soulager les articulations douloureuses ? Je pourrais continuer la liste encore longtemps

  170. Claire Callot dit :

    Bonjour
    J’utilise régulièrement les huiles essentielles :
    => menthe poivrée pour aider la digestion après un repas copieux et bien arrosé (2goutes à avaler), pour dissiper les migraines (1 goutte sur chaque tempe avec petit massage)
    => mélange de tea tree, ravintsara, eucalyptus radié, avec de HV d’amande douce que je m’applique régulièrement sur les poignets en cas de début de coup de froid
    => cannelle de Ceylan (1 à 2 gouttes à avaler 2 à 3 fois par jour) dans le cas de décalage horaire + 2 granules de coca 9ch toutes les 2 heures
    Voilà quelques exemples
    À chaque fois je teste ce qui est le plus juste.
    Bien à vous
    Claire

  171. Bouhet dit :

    Juste quelques gouttes de gaultherie couchée et je suis soulagée de mes douleurs au genou

  172. Jean-Philippe dit :

    Expérience indéniable de soulagement des douleurs d´inflammation dû à une bursite à l´épaule gràce à des massages avec de l`huile essentielle de gaulthérie mélangée avec huile végérale d´Arnica.

    Egalement HE de lavande pour soulager anxiété lors de l´arrêt du tabac.

    Romarin dans le schampoing pour le cuir chevelu et la calvitie: difficile à dire 😉 mais bien l´impression que ca aide à ralentir la chute…

  173. dematteis dit :

    j ai essaye l huile essentielle pour le psoriasis tel que l arbre a the avande vraie etc je n aipas eu de resultats positif

  174. Musso dit :

    Bonjour,
    L’huile essentielle d’immortelle corse fait partie de ma pharmacie de base. Je l’utilise pour ses vertus antihématome en cas de coup (plus puissante que l’arnica), antiseptiques et cicatrisantes en cas de blessure ( testée maintes fois, et recemment sur plaie à la jambe avec une tronçonneuse ! ). J’ai banni de ma pharmacie les désinfectants et autres crèmes cicatrisantes de l’industrie pharmaceutique..
    Autre exemple  » testé et approuvé  » : l’huile de macérat de calendula très efficace en cas de coup de soleil… bien plus que la fameuse Biafine !
    Et ce ne sont pas des effets placebo … mais bien réels !
    Je pourrais ainsi multiplier les exemples ancrés dans la réalité et non virtuels ou imaginaires (menthe poivrée contre les maux de tête, etc.).
    Je tenais juste à vous faire part de mon expérience personnelle.

  175. Moise BEAUGENDRE dit :

    J’ai suivi 1 webinaire avec Élise Miles pour bien connaître les huiles essentielles. J’utilise le Ravintsara pour les infections virales comme la grippe. Mes collègues sceptiques au départ l’ont tous adoptée quand ils ont vu les résultats et que moi je n’etais pas malade. Moïse.

  176. Gerard dit :

    Bonjour,
    J’ai 59 ans , je suis naturopathe et je me soigne par les plantes, l’homeopathe et les huiles essentielles depuis l’âge de mes 3 ans… conclusion malheureusement pour big pharma je suis vraiment pas un bon client, c’est le moins que l’on puisse en dire! De toute façon notre société dénigre tout et n’importe quoi du moment que sa rapporte pas assez. Passez du temps à écouter la nature , les anciens et vous même, vous irait beaucoup mieux. Bonne santé à tous.

  177. Michel Macadoux dit :

    Depuis plus de 20ans j’utilise les HE et c’est pas leurs discours qui me fera changer d’avis et je resterais fidèle aux médecines naturelles ,ne leurs en déplaisent,et beaucoup devraient ouvrir les yeux et ne plus agir comme un troupeau de moutons bêtes et dociles.les choses pourraient ainsi changer,et tous ces puissants connaîtraient le déclin,et conscients de ce fait il dénigrent tout ce qui est naturel.

  178. Coupeau ÉRIC dit :

    Moi je me sert de l huile de gaulthérie mélangée avec de l’huile d arnica pour faire des massages des cuisses de mon chien qui a des problèmes de contractions des muscles, il commence à être âgée, et il ne pouvait plus marcher, et ça fonctionne, donc est ce que le chien est conscient de l effait placebo, pas sur, donc c’est bien la preuve que ça marche, de plus mon chien est soigner essentiellement par phyto alors qu’il n y avait aucun médicament conventionnelle qui le soulageai donc placebo ou est ce que c’est vraiment efficace, si mon chien pouvait parler il vous dirait que les résultats ne sont pas que dans sa tête

  179. Baldasso Elisabeth dit :

    Les huiles essentielles, que du bonheur ! Voilà une dizaine d’année que nous nous soignons en priorité avec les HE. Nous allons bien sûr chez notre médecin s’il le faut. J’ai 50 ans et Je suis maman de 3 enfants, qui ont maintenant pris l’habitude également d’utiliser les HE, mon mari aussi Leur efficacité est évidente. Pour les utiliser avec sérieux, j’ai fait 3 modules de formation auprès d’une aromathérapeute (Elodie Bosson), afin de bien comprendre le dosage, leur composition, leurs associations. Si je suis en difficulté, je lui demande conseil.. Nous avons à disposition dans la nature, tout ce qu’il faut pour se soigner. Il faut toujours privilégier le bon sens et consulter son médecin pour le diagnostic. De nombreuses pharmacies sont ouvertes à l’aromathérapie et le personnel se forme pour bien conseiller les clients. c’est plutôt positif et j’espère cela va se poursuivre.
    Nous avons également des animaux que nous soignons de cette façon, et cela fonctionne parfaitement bien. Le prix de revient n’est évidemment pas du tout intéressant pour les lobbies pharmaceutiques !!!

  180. Brigitte ehlers fliege dit :

    Bonjour, je suis thérapeute en soins énergétiques et géographe. J utilise pour moi et na famille les HE depuis longtemps. Les bénéfices sont évidents. Mes filles prennent de l estragon pour keurs douleurs menstruelles et apprécient le soulagement. En cas de maladies hivernales le ravintsara, l eucalyptus radié sont efficaces. J ai fait une préparation contre l acné à base de tea tree que les amis de mes filles réclament. Sans effet secondaire du Roacutane! Je conseille certains de mes patients demandeurs tout en les mettant en garde quant à la bonne utilisation des HE. Et jamais je n intervients sur leur médication. Je leur conseille la transparence avec leur médecins et thérapeutes afin de pouvoir collaborer. Quant aux réflexions d inutilité des HE , l être humain n est pas idiot, si il.les utilisent depuis des millénaires avec succès ce n est pas pour rien…..et rappelez vous chers médecins et pharmaciens que votre/notremedecine est récente et se base sur un savoir ancestral empirique……ne craignez pas la concurrence, nous pouvons travailler ensemble au bien être des Hommes.

  181. jean paul Mattei dit :

    Sont ils médiocres ces journalistes ou sont ils soudoyés pour répandre de telles inepties?. Big pharma commence a être aux abois? la médecine chinoise, indienne ont 3000 ans d’avance sur la médecine occidentrale. En terme financier les labos ont intérêts a diffuser et financer de telles conneries, il en va e leur survie, mais ils le cherchent. Un ex simple, lorsque je sens une poussée d’herpès, je prends de l’homéopathie et je mets quelques goutte de ravintsara, deux a trois fois par jour sur la cloque, en deux jours tout a séché. Par un médicament chimique c’est de l’ordre de 8 jours et sans médicament c’est un peu plus long et génant. J’ai abandonné la chimie pour un tas de maux,je ne me vaccine pas contre la grippe, j’ai un complexe d’huiles essentielles éfficace.

  182. Isabelle SOL dit :

    A plusieurs reprises, j’ai étouffé un début de rhume avec une cuillère à café de miel et 3 gouttes d’huile essentielle de citron. Si le rhume était installé, en 3 ou 4 prises, c’était terminé (2 jours). Avant de découvrir les HE, mes rhumes duraient en moyenne 15 jours, CQFD

  183. Christine Bisson dit :

    Allergique à l’Augmentin, choc anaphylactique, séjour aux urgences et tout ce qui va avec. Je soigne les infections avec de l’huile essentielle de pamplemousse depuis plusieurs années. Cela remplace les antibiotiques sans aucun effet secondaire, efficace, rapide et sans danger.
    Qu’on vienne me démontrer que les antibiotiques sont sans danger ?
    Merci pour vos chroniques, il y a du travail !

  184. Vuillerme dit :

    HE gaulthérie couchée diluée dans macérât huileux arnica = anti inflammatoire local ligaments / articulations / tendons en massage local plusieurs fois par jour… efficacité imparable

  185. Catherine Lambert dit :

    https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01553130/document

    Thèse de doctorat de pharmacie univ. D’Aix Marseille.
    Page 113 et suiv. sur les propriétés antitumorales de certaines huiles essentielles.

    Une veterinaire a diagnostiqué chez notre chien un cancer de la rate qui avait metastasé dans le foie. Au moment de l’examen, le chien ne mangeait quasiment plus et rsstait prostré une bonne partie de la journée.
    Nous avons décidé de ne pas lui administrer le comprimé de cortisone qui lui etait prescrit et qui le mettait dans un etat d’excitation insoutenable.
    Après lecture de quelques articles sur internet, j’ai decidé de façon très artisanale (mais aucun professionnel de santé ne peut nous conseiller) de lui donner tous les jours une cuillerée de curcuma et un peu de gingembre mélangée a de la viande de poulet et des légumes verts. Je melange dans un peu de sardine 2 gouttes d’HE de citron et 2 gouttes de lédon du groenland. Tous les matins, je lui donne 6 comprimés de spiruline.
    Le chien mange bien, s’est remis à jouer.
    Le cancer n’est bien sur pas éradiqué mais les huiles essentielles semblent le soulager grandement.
    Je deplore qu’on ne trouve aucun professionnel pour nous conseiller sur les posologies.

    Bien à vous.

    C. Lambert

  186. Moreau dit :

    Je prends de l huile essentielle de menthe poivrée,2 gouttes exactement dans un grand verre d eau après un repas trop lourd ou trop copieux et au bout de quelques minutes je me sens beaucoup mieux.Plus légère et je n ai plus aucun problème de digestion.Mon mari très septique sur ce sujet à accepter c est le mot ,d essayer juste après un repas trop copieux.Ce n est pas un placébo,il le reconnaît lui même aujourd’hui et à toujours sa petite fiole de menthe poivrée lors de ses déplacements.
    Avant de dénigrer et de vouloir les supprimer j invite toutes ces personnes à les essayer pour enfin reconnaître leurs vertus.
    Laurette.

  187. Xavier Martel dit :

    Bonjour.
    J’utilise de façon régulière régulière la marjolaine quand je sens que je vais avoir un rhume et cela accélère le temps de guérison et diminue les symptômes.
    La menthe poivrée quand j’ ai mal à la tête arrête la douleur en 30mn en ouvrant une fenêtre d’air pure dans ma tête.
    Oui les HE fonctionnent.
    Et j’en utilise bien d’autres.
    Cela fait 20 ans que je n’ai pas été malade en arrêt, 20 ans que je ne prends plus de chimie de synthèse, 20 ans que je me soigne au naturel et que je prends soin de moi.
    J’ai 52 ans, ma profession masseur kinésithérapeute.

  188. VIVIANE PENE dit :

    bonjour,tous ceux qui veulent interdire les huiles essentielle ainsi que les herboristeries et l’homéopathie le font pour pouvoir continuer d’enrichir big pharma uniquement,il est prouvé que ces méthodes marchent bien,moi en tous cas j’y crois,je ne me soigne que avec ça,huiles essentielle contre le rhume,la bronchite,l’anxiété et meme la mycose des ongles qui ne guérissait pas avec les produits vendus en pharmacie,et les tisanes contre le diabète,cholesterol entre autre,voila moi je continuerai avec tout ça,meme si l’homéopathie n’est plus remboursée

  189. Prawerman dit :

    Je me suis coincée les doigts dans une porte, et ça fait vraiment très mal, sur le coup j’ai cru que je me les étais fracturée. J’ai mis de la cyste ladanifere qq goûtés à chaque fois que la douleur revenait. Ça a été magique. Je n’ai pas eu mal. Je n’ai pas perdu mes ongles. Même si ils sont restés noirs pendant plusieurs semaines le temps de repousser…

  190. pujos dit :

    J’ai travaillé à Toulouse dans un centre d’hébergement d’urgence pour sans abris.j’ai attrapé ( en 2002 ) un staphylocoque doré au genou.Malgré un traitement aux antibiotiques,l’infection s’étendait.J’ai essayé de l’huile essentielle ( je ne sais plus laquelle,peut être du niaouli )En 3 jours,le problème a été réglé
    J’ai fait plusieurs infections urinaires;j’ai utilisé du niaouli et en 2 jours maximum,voire 1 jour,le problème est réglé

  191. MICHELE BERNOS dit :

    Bonjour, Voici ma recette pour stopper imédiatement un rhume :
    – dès le ressenti des premiers frissons et la sensation interne de froid , je prends trois gouttes de TEA TREE et trois gouttes de RAVENSTARA, Quelques minutes après tout est rentré dans l’ordre.
    Sur les conseils d’une naturopathe j’utilise des gélules neutres pour ingérer cette préparation .

  192. Frédérique Blanadet dit :

    Bonjour,
    La menthe poivrée aide à faire passer mes maux de tête en m’évitant d’ingurgiter des anti douleurs à base de morphine.
    L’huile d’arnica +quelques gouttes de Gaulthérie, traité mes maux de dos et m’évite les anti douleurs….
    L’epp12, pamplemousse, soigne les rhumes en trois jours, 15 gouttes 3/j et m’évite……..
    Etc….
    J’étais très septique moi aussi, et puis j’ai testé et cela fonctionne.
    Cordialement

  193. Groux dit :

    Sujette à l’herpès je traite chaque fois que cela arrive par une goutte de Ravintsara …qui empêche l’éclosion des vésicules …miraculeux car aucun autre traitement allopathique n’a pu limiter les évolutions

  194. SERVAIS Bertrand dit :

    bonjour,
    ma femme avait un abcès dentaire, bien suŕ, un vendredi soir….
    3 gouttes d HE de tea tree dans une cuiller à soupe d huile….elle a massé doucement avec ce mélange…en repetant ce geste plusieurs fois dans,la journee…le lendemain, abcès disparu…
    Cordialement
    B SERVAIS

  195. Dupuy-Milhaud Danielle dit :

    Infirmière DE de profession, je me soigne depuis des années aux HE,et à la phytothérapie. Dernièrement mon mariï a fait une chute et s’est retrouvé avec un hématome très important . Hématome partant du coccyx enveloppant les deux fesses et les jambes jusqu’a l’arrière des genoux . Tous les jours 3 fois par jours , massage à l’huile d’Arnica avec de l’HE. d’Helicryse , en 8 jours disparition totale de l’hématome.
    Je pourrais vous citer de nombreux exemples , car j’ai obtenu d’excellent résultats meme en cas d’infection ou autres problèmes mécaniques , j’e les utilises aussi bien local que per os . Il est évident que je ne fais pas n’importe quoi, Certes je suis consciente qu’un jour je serais peut être obligé de prendre de l’allopathie, mais le plus tard possible et le moins possible. J’ai 72 ans et je me porte très bien . Je me vaccine par homéopathie depuis des années, aucun rhume , je prend des compléments alimentaires l’hiver pour renforcer mon immunité et ça marche …
    DANIELLE

  196. Molly dit :

    Merci de soutenir cette merveilleuse médecine J’étais sujette à des cystites, depuis 5 ans plus le moindre problème car à la première alarme je prendre 2 gouttes d’HE de ravintsara et 2 de tea tree dans un peu d’huile d’olive 3 fois par jour pendant 2 jours et me voilà tranquille. Après une chute j’ai eu une cheville enflée, 2 gouttes HE de carotte sur du miel et en 2 jours j’ai retrouvé une cheville fine quant au zona l’HE essentielle de niaouli pure sur les boutons et oh miracle en quelques jours plus de bouton et surtout plus de douleur. Pour moi ces huiles sont la panacée, merci la nature.

Répondre à Marie L. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *