Comment faire de l’hiver un tremplin pour le reste de l’année

Chère lectrice, cher lecteur,

C’est en hiver que se joue votre santé pour les mois à venir.

Selon la naturopathie, c’est principalement en cette saison que nous nous rechargeons en énergie pour toute l’année.

Vous comprenez donc pourquoi il est capital d’aider le corps à bien négocier ce moment.

Pour cela, vous devez agir à deux niveaux différents :

  • Sur votre sommeil. C’est la nuit que vos cellules se régénèrent et que vous faites le plein d’énergie
  • Sur votre système glandulaire (notamment sur vos surrénales), qui sont au cœur de votre récupération énergétique

Voici ce qui peut vous aider à recharger votre énergie

Vous pouvez agir de différentes façons. Commencez par évitez les aliment froids et crus qui demandent beaucoup d’énergie pour être digérés.

Privilégiez des repas chauds, de préférence cuits à la vapeur, et mangez autant que possible des aliments de saison, notamment les racines (navets, patates douce, céleri, panais…). Pensez aussi à consommer des graisses, qui sont de bonnes sources en énergie : huile d’olive, de colza, de lin, petits poissons gras, oléagineux…

À partir de 17 heures, vous pouvez aussi consommer des aliments riches en tryptophane, un précurseur de la mélatonine qui vous prépare au sommeil : riz complet, pomme de terre, œuf, poisson, banane, ananas, arachide, amande et noix de cajou.

Pour améliorer votre récupération d’énergie, vous pouvez aussi ajouter à vos repas des graines germées (notamment alfalfa et céleri), ou encore l’algue klamath qui stimulent votre système endocrinien.

Ces quelques conseils vous aideront à vous sentir moins fatigué en hiver, et à avoir un sommeil plus régénérateur.

C’est un bon début.

Mais pour agir en profondeur, je vous recommande de prendre également des tisanes à différents moments de la journée. Je pense par exemple à l’astragale, l’églantier ou le cassis, intéressants en journée.

Pour le soir, il faudra privilégier des plantes reconnues pour leurs effets relaxants, comme la camomille, le coquelicot ou encore l’escholtzia.

Je vous en reparlerai plus en détail dans une prochaine lettre. Mais avant cela, j’aimerais encore partager avec vous quelques conseils pour vos préparations de tisanes.

Tisane : il ne suffit pas de verser de l’eau bouillante sur vos plantes

Tout le monde boit des tisanes.

Mais peu de gens savent vraiment les préparer dans les règles de l’art.

Contrairement à ce que l’on pense, il ne suffit pas de verser de l’eau bouillante sur des plantes.

Mon ami le naturopathe Nicolas Wirth a accepté de faire une petite vidéo pour vous apprendre à extraire les principes actifs des plantes de façon efficace, et ceci sans les altérer.

Il vous explique aussi la différence entre une infusion et une décoction, et dans quels cas chaque technique est la plus adaptée.

Vous pouvez regarder sa vidéo en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous :

Amicalement,

Florent Cavaler





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *