La grippe a-t-elle disparu ?

Chère lectrice, cher lecteur,

La grippe a-t-elle disparu ?

Depuis octobre, seuls sept cas ont été repérés en milieu hospitalier[1]. Déjà lors de la saison 2019-2020, Santé Publique France n’avait enregistré que 3700 décès au lieu des 10 000 à 15 000 décès qui ont lieu chaque année.

Comment expliquer cette absence soudaine ?

Pour les autorités officielles, cela serait la conséquence des gestes barrières et de la vaccination (au sujet de la vaccination grippale, je vous invite à lire cette lettre que j’avais écrite l’année dernière).

Pour d’autres personnes, il y aurait une confusion entre la Covid-19 et la grippe. Certains décès attribués à la Covid-19 aurait en réalité été causés par la grippe.

Quoi qu’il en soit, je remarque que depuis que les médias sont focalisés sur le coronavirus, tout le monde a oublié les autres infections hivernales : rhumes, maux de gorge, grippe…

Pourtant, comme vous le savez, ces infections peuvent également déboucher sur des complications graves.

Voici 3 recettes pour vous aider à lutter contre les « autres » affections de l’hiver.

1. Sirop floral contre la grippe

Pour les druides, les fleurs de sureau seraient des fées venues se blottir entre les pétales…

Ce n’est évidemment qu’une légende, mais ce qui est vrai à propos du sureau, c’est qu’il possède de formidables propriétés antivirales.

Les baies de sureau contiennent une substance inhibitrice : des neuramidases (enzymes utilisées par les virus pour se reproduire et entrer dans les cellules).

Une étude[2] réalisée sur 60 malades a d’ailleurs démontré que les personnes traitées au sureau se remettaient sur pied en moyenne 4 jours plus tôt que les autres. De plus, elles ont beaucoup moins recours à d’autres médicaments.

Pour un adulte de 70 kilos environ, on conseille généralement 1 cuillerée à café de sirop de baie de sureau toutes les 2 à 3 heures, avec un total de 5 prises par jour.

Le sirop possède l’avantage de fonctionner sur plusieurs souches du virus, ce qui est important pour contrer un virus en mutation constante.

Voici une recette de sirop de sureau maison :

  • Pesez 60 g de baies de sureau sèches que vous mettez dans une casserole, dans 1 litre d’eau froide.
  • Faites chauffer à feu doux (ne pas bouillir) et à découvert jusqu’à évaporation de la moitié du liquide (il doit rester 500 ml).
  • Filtrez le tout dans une passoire. Les baies de sureau vont rester coincées, écrasez-les avec une cuillère et récupérez la pulpe. Rajoutez-la au liquide filtré (sans les graines).
  • Passez le tout dans un filtre à café permanent ou une passoire très fine.
  • Mesurez la quantité de liquide ainsi obtenue puis placez-le au bain-marie.
  • Ajoutez 200 g de sucre ou de miel pour chaque 100 ml de liquide, puis joignez-le au bain-marie.
  • Versez le sirop dans des bouteilles de 200 ml, stérilisées, que vous placerez au réfrigérateur.
  • Ce sirop peut se conserver une année mais jetez-le si vous voyez de la moisissure à sa surface.

2. Tisane pour « dynamiter » le rhume

Goutte au nez, reniflements, tête lourde… Dès les premiers symptômes, préparez vous une infusion de fleurs de sureau ou de sommités fleuries de thym.

Vous connaissez déjà les vertus du sureau. Le thym est quant à lui reconnu pour ses propriétés antivirales, antifongiques et antibactériennes qui le rendent particulièrement efficace dans la chasse aux rhinovirus.

Versez 1 litre d’eau bouillante sur 20 g de plantes et laissez infuser 10 minutes à couvert. Ajoutez ensuite le jus de ½ citron et 1 cuillerée de miel liquide. Buvez ce cocktail antiviral tout au long de la journée.

Pour une action plus locale, vous pouvez aussi mélanger 1 goutte de pin sylvestre (Pinus sylvestris), 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita) et 1 goutte de ravintsara (Cinnamonum camphora CT) dans un bol d’eau bouillante. Placez votre tête au-dessus, sous une serviette, et inhalez la vapeur pendant 10 minutes.

3. Mélange contre les maux de gorge

La toux sèche accompagne souvent un rhume, une trachéite ou une sinusite. C’est la première étape d’un processus qui conduira quelques jours plus tard à une toux grasse. Commencez par bien vous hydrater pour drainer votre organisme. Et pour cela, rien de mieux qu’une tisane adoucissante.

Pour la préparer, mélangez 50 g de guimauve, 50 g de mauve, 40 g de bouillon blanc et 40 g de coquelicot. Versez ensuite 1 litre d’eau bouillante sur 20 g de ce mélange, couvrez et laissez infuser 10 minutes.

Pour soigner les lésions dues aux quintes de toux, ajoutez 50 gouttes de teinture-mère de calendula, 3 fois par jour, lorsque la tisane n’est pas trop chaude.

Si la toux devient grasse, utilisez plutôt des plantes fluidifiantes et expectorantes pour soutenir l’activité de vos bronches. L’idéal est de combiner les effets du pélargonium (Pelargonium sidoïdes) avec ceux de l’huile essentielle de myrte commun (Myrthus communis).

La première empêche la fixation des agents pathogènes sur les muqueuses. La seconde, riche en alpha pinène et en 1,8 cinéole, stimule les glandes à mucine, provoquant l’élimination du mucus.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] L’ÉPIDÉMIE DE GRIPPE TERRASSÉE PAR CELLE DU COVID, Charente Libre, 11 décembre 2020.

[2] Z Zakay-Rones, E Thom, T Wollan, J Wadstein, « Randomized study of the efficacy and safety of oral elderberry extract in the treatment of influenza A and B virus infections », Journal of International Medical Research, 32(2), 2004, pp. 132- 140.

12 réponses à “La grippe a-t-elle disparu ?”

  1. M.C Rannou dit :

    Quand on a un problème ORL , il faut d’abord drainer son foie, en effet l’arbre respiratoire est l’emonctoire secondaire du foie et intestin, quand le foie  » n’en peut plus » il dégage les toxines par les poumons et on a plein de glaires etc…
    Avant tout traitement ORL on prend un drainage pour le foie (ex : jus ou tisane de feuille d’artichaut + sureau pour les reins….) probiotiques… et les symptômes ORL diminuent fortement, on soignera ensuite + facilement la gorge, rhume, toux etc….

    • yolande gadbois dit :

      Merci beaucoup pour toutes ces informations qui me sont très utiles.
      Je suis de Canada, province de Québec
      je suis abonnée a la newslettre, je ne comprend pas que je ne puisse pas commander le livre sur la thyroïde, j’ai un compte paypal.
      merci encore

  2. HUEBER dit :

    Je lis tjoujours avec plaisir vos mails de pure santé. D’ailleurs je les conserve tous dans ma boite mail, pour y avoir recours en cas de besoin, bientôt ma boite va saturée…Vous expliquer en deuxième partie « tisane » que l’on peut mélanger dans de l’eau chaude 1 goutte d’huile essentielle de pin sylvestre, menthe poivrée, et de ravintsara pour une action plus rapide…j’utilise énormément les huiles essentielles et dans tous les livres il est expliqué que les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau, qu’il faut toujours les diluer dans une huiles végétales (huile d »amande douce, huile d »‘argan, de coco, de coprah…). Pourriez-vous m’éclairer svp car bien souvent les utilisateurs d’huiles essentielles les utilisent mal. Cordialement Nancy

  3. Dominique Gaudreault dit :

    Bonjour,dans la recette de sirop aux baie de sureau. A l’étape du bain-marie, qu’elle est la durée d’infusion? Cette étape n’est pas claire, pouvez-vous expliquer un peu plus…

    Merci😄

  4. Ferracci dit :

    Tisane très efficace merci

  5. Raymond dit :

    Comment faire pour refuser au mieux se protéger des FUCKING Vaccins si on les rend obligatoires. Chrissssss!
    Si on pouvait enlever ÇA comme on a enlever le mouchard dans le film MATRIX.
    SINON, ben RdV dans un monde Meilleur.
    Les Ultra-Riches ont comme devise
    POWER is Nothing Without CONTROL

  6. Raymond dit :

    Rodolphe … y en a pas de meilleur
    Tu es un spécimen RARE… comme il ne s’e fait plus
    Un passionné comme Nicholas (Nick) Wirth
    Si jamais tu viens à Montréal….je t’organiserai tout un comité d’accueil à aéroport TRUDEAU…Tous à 2 m
    selon consignes….mais alignés le long de la route
    comme la fois où Général de Gaulle est venu en visite
    officielle en 1967 pour inauguration de EXPO Universelle
    de 1967….si tu déteste l’es Fla-fla ….ben on te cachera dans un camion de livraison pour te mettre sur un piédestal dans un entrepôt quelconque…à l’abri des regards et des policiers….pour rencontrer une gang de monde de tous âges qui résiste aux Fucking VACCINS.
    Et surtout MERCI pour ce tu fais Rod

  7. BINTEIN dit :

    Toutes vos infos sont superbes.. Les médocs je n’aime pas et je prends des plantes.
    Bonnes fêtes de fin d’année

  8. ARMANTRADING Marie-Antoinette dit :

    Bonjour
    En effet, cette impression de disparition de la grippe semble assez rependu dans l’opinion publique, mais je crois aussi à l’effet des gestes barrières.
    Je dois vous remercier pour les indications concernant le sureau et le thym pour leur effet contre la grippe et les autres maladies du même type.
    Nous avons en Martinique le « gros thym  » à grandes feuilles très odorantes,
    Pouvons l’utiliser au même titre que le thym?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.
    Maria

  9. OVEJERO dit :

    Le port du masque est efficace contre toutes les maladies respiratoires en même temps. LE MASQUE est compatible avec toutes les autres méthodes préventives.

    Leoncia Ovejero
    Ecrit le 20/02/2020

    Les détracteurs du masque font courir le bruit comme quoi le masque n’est pas efficace contre les maladies respiratoires.
Du coup certaines personnes se posent des questions. Faut-t-il mettre un masque?
Observez: Tous les chirurgiens et leur équipes mettent le masque pour opérer, ils ne veulent pas infecter la plaie opératoire ce qui nuirait au patient et à leur réputation 
et pourrait même leur procurer un procès.
Alors c’est un gage d’efficacité. Non?
Observez, aussi, que le corps médical met un masque pour s’approcher des immuno déprimés. Preuve d’efficacité. Non?
    Aucune méthode préventive contre les maladies respiratoires n’est efficace à 100%. C’est pourquoi il faut en associer plusieurs. Au lieu de les dédaigner. Non?
    La vaccin pour la grippe est efficace seulement à 50% et seulement une année et, 
seulement pour le virus de la grippe. Mais, cette efficacité est très utile.
    L’efficacité du masque est variable suivant, qui le porte, et, comment il le porte. 
Il est plus efficace lorsqu’il est porté à la source, c’est à dire, par la personne contagieuse et, bien ajusté, que, lorsqu’il est porté par la personne qui cherche à se protéger. 
Mais il peut être porté par les deux. Ainsi le pourcentage d’efficacité augmente. La qualité du masque peut jouer aussi. 
Alors, si l’efficacité du masque peut varier entre 30, 40 et 75, ou, 80% (???) c’est très utile quand même. Ne le boudez pas. Réfléchissez: Quelle est l’efficacité du para pluie contre la pluie? Eh, bien ça dépend la taille du parapluie, la quantité d’eau qui tombe: pluie fine, pluie normale, trombes d’eau. Et, ça dépend aussi du temps d’exposition: Simplement pour traverser la rue ou pour faire 10 km à pied? Le vent associé aussi peut modifier l’efficacité du parapluie… Cependant, quoi qu’il en soit QUAND IL PLEUT: NOUS SOMMES TOUS BIEN CONTENTS D’AVOIR UN PARAPLUIE. N’est ce pas?
    Pour en revenir au masque: il n’est pas cher, n’a pas d’effet secondaire et il est parfaitement compatible
avec toutes les autres méthodes, avec les vaccins, les boosters immunitaires, (vitamines C ou D,
zinc, cuivre, huiles essentielles, oignon, ail…) les lavages de mains…les poignées des portes…
Le masque est efficace pour les virus du rhume, des grippes, du coronavirus, de la rougeole
du bacille de la tuberculose, du pneumocoque et bien d’autres. Et, simultanément. Alors? Que du bénéfice!
    Le masque, en cas de besoin, peut être fabriqué à la maison avec un vieux drap, un molleton,
une alèse, un vieux rideau, un reste de tissus, un foulard… Personnellement j’ai connu en début de carrière, les masques des chirurgiens en tissus réutilisables.
    Souvenez-vous, lors de la dernière pandémie qui est partie des fermes mexicaines, on s’attendait à une hécatombe avec beaucoup de morts. Et, le Mexique n’avait pas un stock suffisant de masques préfabriqués. 
Mais le gouvernement mexicain avait eu la bonne idée de donner des cours de confection de masques artisanaux à la télé. Les gens ont pu ainsi se fabriquer les masques et se protéger un maximum. 
A retenir, on sais jamais!!!

  10. Pellizzoni dit :

    Bonjour,
    Entièrement d’accord avec vous, cela fait un long moment que je dis à qui veut l’entendre que la grippe  » bizarrement » a disparu depuis le Covid..
    Bizarre , vous avez dit bizarre….Je pense qu’on nous prend pour des imbéciles. Pour faire peur aux gens, les morts de la grippe ont été comptabilisé avec ceux du Covid, gonflant ainsi les chiffres au profit ,si je peux dire , de ce dernier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *