L’échec de la vaccination

Chère lectrice, cher lecteur,

Rappelez-vous il y a un an et demi.

Nous sommes le 13 avril 2020.

Il est 20h22.

Emmanuel Macron donne l’une de ses premières allocutions en lien avec l’épidémie.

Il affirme que « la première voie pour sortir de l’épidémie, c’est les vaccins[1]. »

À ce moment-là, le covid n’en était qu’à ses débuts en France…

Et depuis, les politiciens, les médias, l’OMS et les autorités de santé n’ont cessé de répéter inlassablement cette même rengaine.

On a alors dépensé des milliards pour les vaccins (4,6 milliards pour la France rien qu’en 2021[2]) et donné à l’industrie pharmaceutique une liberté presque totale dans la création de vaccins[3].

On pousse maintenant à la vaccination les adultes comme les enfants et même les femmes enceintes à coup de campagnes publicitaires et de mesures (très) incitatives.

8 mois après le début de la vaccination contre le covid, quel bilan pouvons-nous en tirer ?

Les seules raisons valables de vacciner une population

Pour qu’une campagne de vaccination se justifie, il faut qu’au moins une de ces trois affirmations soit vraie :

  1. Le vaccin empêche les gens d’être infectés par le virus. Dans ce cas, les personnes vaccinées ne risquent ni de tomber malade, ni de transmettre le virus. C’est ce qu’on attend généralement d’un vaccin efficace.
  2. Le vaccin n’empêche pas d’être infecté, mais il limite la transmission. Dans un tel scénario, une campagne de vaccination massive aiderait à freiner l’épidémie.
  3. Le vaccin n’empêche pas la transmission du virus, mais il réduit le risque de complications, d’hospitalisation et de décès. Si c’est le cas, alors la vaccination est utile uniquement pour les personnes à risques.

Dans tous les cas, il faut que le rapport bénéfice-risque soit positif. Autrement dit, les risques d’effets indésirables ou de complications causés par les vaccins doivent être minimes. Il va de soi qu’un vaccin, même efficace, n’a aucun intérêt s’il est plus dangereux que le virus.

Un vaccin qui n’empêcherait ni d’être porteur du virus, ni de le transmettre, ni de tomber gravement malade, n’aurait absolument aucune utilité sanitaire.

La campagne de vaccination n’a commencé que depuis 8 mois. Il est donc encore tôt pour en tirer un bilan (surtout que les essais de phase 3 des vaccins ne seront terminés qu’en 2022 pour Moderna et en 2023 pour Pfizer[4]).

Mais nous pouvons déjà dégager quelques tendances claires en prenant, l’un après l’autre, les quatre points que je viens d’évoquer.

Le mythe de l’immunité collective vaccinale

L’argument fort de cette campagne massive de vaccination, c’est la recherche d’une immunité collective.

L’immunité collective, c’est le seuil minimal de personnes vaccinées ou guéries nécessaires pour empêcher la propagation du virus.

Cette théorie veut que quand suffisamment de personnes sont protégées contre le virus, celui-ci ne parvient plus à passer d’un hôte à un autre et finit par disparaître.

Une belle idée… mais seulement en théorie.

Car la réalité montre que les vaccins sont capables d’évoluer en fonction du temps et du contexte.

Ainsi, au début de l’épidémie, on nous disait que l’immunité collective serait atteinte quand 60 % de la population serait vaccinée. Avec l’arrivée du variant « alpha », elle est passée à 70 %, puis à 80 %[5].

Début juillet, le conseil scientifique a annoncé qu’il faudrait jusqu’à 95 % de la population vaccinée ou guérie pour contrôler l’épidémie[6].

Plus on vaccine, et plus la limite à atteindre augmente… Bref, l’immunité collective ressemble plus à une carotte pour motiver les gens à se vacciner qu’à une vraie donnée scientifique.

Les scientifiques changent leur fusil d’épaule

Début août, Thorolfur Gudnason, l’épidémiologiste en chef de l’Islande a d’ailleurs annoncé, dans une interview radio, qu’ « obtenir l’immunité collective par la vaccination générale est hors d’atteinte ».

Même son de cloche au Royaume-Uni, Andrew Pollard, chef du Oxford Vaccine Group, a déclaré aux députés anglais que l’immunité collective était un mythe[7].

Contrairement à d’autres maladies comme la rougeole, le virus du covid mute rapidement. Cela n’est pas nouveau, c’est par exemple le cas du virus de la grippe, qui nécessite chaque année un nouveau vaccin.

En mutant, le virus n’est plus reconnu par les anticorps et peut donc infecter une personne vaccinée.

Les vaccinés seraient aussi contagieux que les non-vaccinés

Aucune étude n’a jamais permis de démontrer que les vaccins empêchent de transmettre le virus.

Les dernières données montrent même le contraire : la vaccination n’empêche pas d’être positif au covid, et encore moins de le transmettre.

Une étude[8] parue dans The Lancet, menée sur des soignants a trouvé que les personnes vaccinées positives au variant delta avaient des charges virales extrêmement élevées dans le nez (251 fois plus élevées que celles qu’on mesurait en 2020 au début de l’épidémie).

Les chercheurs n’ont trouvé « aucune corrélation entre les niveaux d’anticorps neutralisants induits par le vaccin et les charges virales ou le développement de symptômes. » Autrement dit, le vaccin ne réduit pas la charge virale, ni les symptômes des personnes contaminées.

Cela expliquerait pourquoi un pays comme Israël, malgré l’un des meilleurs taux de vaccination au monde (78 % de personnes de plus de 12 ans a reçu au moins deux doses[9]), voit son nombre de cas exploser.

Ce lundi, Israël a enregistré pratiquement 11’000 nouveaux cas ! C’est plus que lors des pics de septembre 2020 et de janvier 2021[10].

Et 90 % des cas concerne des personnes vaccinées[11] !

C’est à peu près pareil pour l’Islande, où près de 80 % de la population a reçu deux doses, et qui connaît un fort rebond de contamination depuis le mois d’août[12].

On ne compte plus non plus les clusters de personnes vaccinées, que ce soit dans les EHPAD ou, récemment sur un navire de l’armée britannique : 100 membres de l’équipage infectés, tous vaccinés[13].

En juillet, le CDC (Center for Disease Control), institut officiel américain de surveillance des maladies, a étudié un important cluster dans le Massachusetts.

Sur les 469 cas de personnes infectées, 346 étaient complètement vaccinées, soit 74 % des cas.

Et ce n’est pas tout.

La protection contre les complications graves serait-elle en train de diminuer ?

Cette étude a aussi trouvé que la vaccination n’empêchait pas non plus les formes graves.

Parmi les personnes hospitalisées, 4 sur 5 étaient entièrement vaccinées !

Cela se vérifie également en Israël, où près de 60 % des personnes en soins critiques sont totalement vaccinées[14].

Si en début d’année, les données montraient que le vaccin protégeait bien contre les formes graves du covid, cela semble de moins en moins être le cas avec l’arrivée des nouveaux variants.

Cependant, plusieurs travaux suggèrent que l’immunité naturelle serait largement supérieure à celle donnée par les vaccins[15]. Selon certains chercheurs, les personnes guéries auraient presque 7 fois moins de risques d’être infectées que les personnes vaccinées[16].

Des effets secondaires non négligeables

Depuis le début de la vaccination, 875’741 effets secondaires pour les 4 vaccins autorisés ont été officiellement signalés en Europe[17], dont près de 80’000 rien qu’en France.

Parmi ceux-ci, 1 sur 4 sont considérés comme graves par l’ANSM (soit environ 20’000 en France)[18].

Sur 48 millions de vaccinés, on peut se dire que c’est peu. Mais ce n’est pas négligeable, surtout que les cas les plus graves touchent le plus souvent des personnes jeunes et en bonne santé (contrairement au covid).

Ainsi, la Suisse a répertorié 196 cas de myocardites liées au vaccin, dont la majorité concernent des jeunes de moins de 30 ans[19].

Aux États-Unis, une étude du CDC a répertorié pas moins de 863 complications graves chez les enfants âgés entre 12 et 16 ans, dont 14 décès[20].

Ce qui est tragique, c’est que le vaccin n’a aucun intérêt pour cette tranche d’âge, dont les risques de forme grave du covid sont quasiment nuls.

Bref, on leur fait prendre un risque inutile.

La seule solution, vraiment ?

Pour résumer, les données montrent que le vaccin n’empêche pas la transmission du virus et que le nombre de cas explose même dans les pays à fort taux de vaccination.

Sur la base de nos connaissances scientifiques actuelles, le pass sanitaire, la vaccination des jeunes et l’obligation vaccinale de certains professionnels sont donc des mesures totalement injustifiées.

Aujourd’hui, seules les personnes à risques pourraient avoir intérêt à se vacciner pour se protéger. Et encore, cela demande de juger au cas par cas de la balance bénéfice-risque.

Mais surtout, il serait temps que notre gouvernement se questionne sur sa politique vaccinale… Plutôt que de tout miser sur la vaccination, et sur des doses à répétition, peut-être devrait-il commencer à réfléchir à d’autres approches de bons sens, comme :

  • Protéger les personnes à risques en priorité (aujourd’hui encore la grande majorité des personnes qui meurent du covid sont âgées et présentent des comorbidités)
  • Renforcer son immunité : c’est tout de même la base pour mieux résister aux infections. Pourtant personne n’en parle…
  • Tester en urgence et à large échelle les traitements peu coûteux, sûrs et prometteurs comme l’ivermectine, l’azithromycine, la fluvoxamine… ou mieux encore, certaines plantes comme l’armoise.
  • Limiter les informations et les mesures anxiogènes (car le stress diminue l’immunité)
  • Et surtout : améliorer la qualité des soins en France, les conditions de travail des soignants… plutôt que de dépenser des millions pour mettre des vigiles aux entrées des hôpitaux.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Marie-Pierre Haddad, VIDÉO – Coronavirus : « Sachons nous réinventer, moi le premier », dit Macron, RTL, 13 avril 2020.

[2] Solveig Godeluck, Covid: 1,9 milliard d’euros prévu pour la vaccination en 2022, Les Echos, août 2021.

[3] L’Union européenne s’est engagée à indemniser les fabricants de vaccins en cas d’effets secondaires imprévus. Sur ce sujet, vous pouvez lire par exemple : Assma Maad, Vaccins contre le Covid-19 : les laboratoires sont-ils « exemptés de leur responsabilité financière » en cas d’effets indésirables ?, Le Monde, janvier 2021.

[4] Gerard Delépine, Vaccin génique : essai thérapeutique à grande échelle, vous êtes le cobaye, FranceSoir, janvier 2021.

[5] L.G., Pourquoi l’immunité collective pourrait ne jamais être atteinte, Le Progrès, août 2021.

[6] Rizhlaine F, CORONAVIRUS – VARIANT DELTA : UN TAUX D’IMMUNITÉ DE 90% À 95% NÉCESSAIRE POUR CONTRÔLER L’ÉPIDÉMIE, Sortir à Paris, juillet 2021.

[7] Variant delta : l’immunité collective est un «mythe», selon un scientifique britannique, Libération, août 2021.

[8] Nguyen Van Vinh Chau & al., Transmission of SARS-CoV-2 Delta Variant Among Vaccinated Healthcare Workers, Vietnam, The Lancet aug 2021.

[9] C Raina MacIntyre, Les cas de Covid augmentent en Israël malgré une forte couverture vaccinale… Qu’en penser ?, The Conversion, 25 août 2021.

[10] ROSSELLA TERCATIN, Israel registers almost 11,000 COVID cases, marking new record, The Jerusalem Post, 31 août 2021.

[11] MAAYAN JAFFE-HOFFMAN, ROSSELLA TERCATIN, More than 1,000 Israelis test positive for COVID, The Jerusalem Post, juillet 2021.

[12] En Islande, rebond inquiétant des cas malgré un taux de vaccination élevé – Le suivi du Covid-19 dans le monde, RTS, août 2021.

[13] Thomas Deszpot, A-t-on vraiment observé un cluster à bord d’un navire britannique à l’équipage 100% vacciné ?, juillet 2021.

[14] Céline Deluzarche, Pourquoi Israël, l’un des pays les plus vaccinés au monde, présente-t-il un des pires taux d’infection ?, Futura Santé, 26 août 2021.

[15] Sivan Gazit & al., Comparing SARS-CoV-2 natural immunity to vaccine-induced immunity: reinfections versus breakthrough infections, Medrxiv, 2021.08.24.21262415.

[16] David Rosenberg, Natural infection vs vaccination: Which gives more protection?, Arutz Sheva 7, juillet 2021.

[17] Agence européenne des médicaments, Base de données européenne des rapports d’effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation de médicaments, 30 août 2021.

[18] Suivi des cas d’effets indésirables des vaccins COVID-19, Données du 30/07/2021 au 19/08/2021, ANSM.

[19] Jérôme Faas, En Suisse, 96 myocardites liées au vaccin anti-Covid, 20 minutes, 29 août 2021.

[20] Megan Redshaw, CDC Study on 12- to 17-Year-Olds Who Got Pfizer Vaccine: 397 Reports of Heart Inflammation, 14 Deaths, The Defender, août 2021.

117 réponses à “L’échec de la vaccination”

  1. Diep dit :

    Je suis déçue de votre article sur la vaccination du covid .. En période de pandémie, c’est irresponsable de faire cela. On peut très bien tout faire pour se protéger et renforcer de façon naturelle son immunité et aussi se vacciner . L’un n’empêche pas l’autre . Votre interprétation des chiffres est biaisée. Israël a beaucoup plus de vaccinés que de non vaccinés, donc forcément le nombre de malades concernent plus les vaccinés. Ils n’ont pas tant que ça de cas graves et de morts .. la vaccination a évidemment fait son effet . Je suis désolée, je n’ai plus confiance en vos propos et je vais me désinscrire de votre newsletter .

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Si vous lisez bien les chiffres d’Israël, vous verrez que la proportion de personnes vaccinées parmi les personnes hospitalisées (59%) est pratiquement identique à la proportion des personnes totalement vaccinées dans la population (61%), selon les données du 15 septembre 2021. Cela signifie qu’en Israël, les vaccinés et les non vaccinés semblent bien avoir les mêmes risques de se retrouver à l’hôpital après une infection au covid. Pour être précis, il faudrait toutefois prendre en compte la part de personnes âgées vaccinées et non vaccinées, car celles-ci sont plus à risque d’être hospitalisée, mais cela donne déjà de bonnes indications. D’ailleurs, le fait que ce pays impose désormais une troisième dose à sa population est bien la preuve que la vaccination n’est pas aussi efficace que prévue. Ce n’est pas de l’irresponsabilité de dire ça, mais de la prudence. Comme Israël a commencé à vacciner massivement bien avant l’Europe, il est légitime de se demander si cette situation ne risque pas d’arriver aussi chez nous avec quelques mois de décalage. Si on veut anticiper une éventuelle catastrophe et éviter de vivre la même chose qu’en Israël, il vaut mieux se poser, à mon avis, ce genre de réflexion plutôt que de foncer tête baissée.
      Amicalement,
      Florent

  2. WONA dit :

    c’est terrible de continuer à lire de telles choses. C’est totalement irresponsable de votre part de véhiculer de telles idées complotistes. Vous devriez plutôt dire que 8 malades de la covid sur 10 qui occupent actuellement les lits d’hôpitaux aux frais du contribuable sont des NON VACCINES ! cela ne vous dérange pas ? Et tous ces antivaccins qui se font tester aux frais du contribuable toutes les 72 h, cela ne vous dérange pas ? Je ne souhaite plus vous lire. vos discours ne me correspondent pas.

  3. bonneau dit :

    Des mesures de bon sens … mais le bon sens ne rapporte pas financièrement et la peur peut rapporter électoralement !

  4. CD dit :

    Pour connaître enfin les vérités sur ce qu’il se passe, allez donc voir là : http://www.verite-covid19.fr/
    Prenez votre temps, vous allez être étonné.
    Bonne lecture et audition !

  5. Mathias Grave dit :

    Cela serait bien d’arrêter la désinformation. Le vaccin réduit les risques de transmission, de contamination et de développer des formes graves. L’exemple du navire britannique n’est ici pas pertinent car certes 100 personnes à bord ont été contaminées, mais il faudrait donner l’effectif total présent dans le navire. En effet, 1600 personnes étaient à bord, et toutes vaccinées. De plus, parmi les 100 cas positifs sur ce navire, aucun n’a contracté de forme grave, ce qui prouve l’efficacité du vaccin. Si vous aviez réellement lu votre source concernant cette information, vous le sauriez.

    • Florent dit :

      Bonjour Mathias,
      Contrairement à ce que vous dites, l’exemple du navire britannique ne démontre pas que le vaccin protège des formes graves. L’équipage n’était constitué pratiquement que de personnes jeunes et en bonne santé. Or les formes graves sont pratiquement inexistantes chez cette population, avec ou sans vaccination. En revanche, cet exemple prouve que le virus se transmet bien chez les personnes vaccinées, et donc que celles-ci devraient respecter les mêmes mesures que les autres. Là où je vous rejoins, c’est que les études ont effectivement montré que le vaccin réduisait le risque de complication chez les personnes à risque, même si cela semble être de moins en moins le cas avec les nouvelles mutations du virus.
      Amicalement,
      Florent

  6. Riethuisen dit :

    Bonjour, je suis tout à fait d’accord avec vos propos et sans être aussi informé que vous sur les résultats scientifiques des différents tests relayés, ce que je ne comprends pas c’est plutôt ce refus catégorique des autorités à considérer les choses autrement et surtout à imposer aux personnes saines de se plier à leurs mesures sous peine de restrictions. J’ai soixante et un an, je ne suis pas vacciné, je vis pourtant dans une zone considérée rouge et je me porte très bien. A bon entendeur…

  7. Dumaine Yveline dit :

    Merci pour ces informations claires et simples, ça fait du bien !

  8. vaillant dit :

    discours clairement poliyisuecet complotiste.
    je doute qu’ il soit écrit par un spécialiste, comme un épidémiologiste ou un infectiologue .
    texte non étayé de liens sur les sois distantes revues ou sourdes. .
    bref un vrai tissu de mensonges . hyper dangereux m a dit mon neurologue qui était fou en lisant cet article …..

  9. Oubel h dit :

    Cher Cavaler,
    Merci d’avoir mètre ces informations à la portée de vos lecteurs et lectrices.
    Ce genre d’informations permet de maintenir l’esprit raisonnable et bien réfléchir avant de suivre la foule ou les discours des grands media sous panique..
    En relation avec cet article, je voudrais savoir si il y a aussi des bonnes recherches sur les autres vaccins non distribués en europe. Je cite principalement le Sinopharm de type classique de la chine. Des recherches en terme d’efficacité, risques.

    Bonne journée et meilleures salutations 🖐🖐

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Excellente question. Comme ces vaccins ne sont pas autorisés en France et qu’ils ne nous concernent donc pas directement, je ne les ai pas étudiés en détail. Mais effectivement, ce serait intéressant de voir si ceux-ci sont plus efficaces et/ou moins risqués que les autres.
      Amicalement,
      Florent

  10. Béatrice Meriadec dit :

    Merci pour cette analyse que je partage. Je vous signale qu’il y a une erreur dans le dernier paragraphe des scientifiques changent leur fusil d’épaule : en mutant le VIRUS et non le VACCIN n’est plus reconnu par les anticorps et peut donc infecter une personne vaccinée.

  11. DUCOURTIL dit :

    Monsieur, scepticisme, autre voie, pourquoi pas ! Si personnellement, je me fais des lavages de nez au lota avec du chlorure de magnésium, fait au mieux pour renforcer mes défenses immunitaires. avec le bol jacquier, etc… Seule une partie de la population accède à cela.
    Un virus est « intelligent », il apprend des défenses immunitaires des personnes qu’il infecte, donc plus il se propage et plus il devient dangereux en mutant. Le but est donc de renforcer les défenses immunitaires spécifiques par la vaccination de masse et éviter les complications graves sur personnes immuno-déficientes ou fragilisées. Le bcg ou la vaccination polio ont fait leurs preuves. Nous avons la chance d’accéder à une vaccination gratuite , cracher dans la soupe n’est pas digne ! De nombreux pays défavorisés souhaiteraient être à notre place. Nous sommes des râleurs enfants gâtés. Mes propos n’excluent pas que personnellement je préfère renforcer mes propres défenses , mais que je suis aussi vaccinée !
    Marie-Paule

    • Florent dit :

      Bonjour Marie-Paule,
      L’histoire des épidémies montre au contraire que, quand on laisse faire la nature, plus un virus se propage, moins il devient dangereux. Un virus a plus de chance de survivre et de se propager s’il ne tue pas ses hôtes. À voir si la vaccination n’est pas justement en train de changer la donne… L’avenir nous le dira.
      Amicalement,
      Florent

  12. Rod dit :

    L’INJECTION «  » ATTENTION LE GENOCIDE AU GRAND GALOP «  » »

    Dr Zelenko : « D’après le Dr. Cahill, 90% des vaccinés seront morts d’ici deux ans » !

    « Par décret passé en catimini, Macron et Véran créent « le Conseil national de certification », soumis au gouvernement, pour reconduire ou retirer le droit d’exercer des médecins qui n’obéissent pas… pas un mot dans les médias ».

    De cette vidéo (IHU Méditerranée : les Prs Parola et La Scola sur les vaccins et le confinement) qui nous fait entendre successivement les Prs Parola puis La Scola, une fois expurgées les longues minutes d’excuses et de circonlocutions (E&R : nous exagérons à peine), ce qu’il faut retenir est simple et sans appel : les personnes vaccinées continuent à transmettre le virus et les confinements ne servent à rien !

    Sur Profession gendarme :

    « Les instruments de PCR sont incapables d’effectuer une analyse quantitative. Les résultats “positifs” ne sont rien d’autre que du bruit de fond amplifié. Aucun instrument PCR ne peut vous dire quelle quantité d’un certain matériel génétique a été trouvée dans un échantillon original. Il peut simplement détecter la présence de matériel sur une base oui/non. Dans les sciences de laboratoire, on appelle cela une analyse “qualitative”, et non une analyse quantitative (…) C’est l’équivalent de ce que font les instruments PCR lorsqu’ils effectuent plus de 30 cycles. Ils amplifient le bruit, et prétendent ensuite avoir un résultat sur le covid (…) Les instruments PCR prennent le bruit de fond et l’amplifient jusqu’à ce qu’ils obtiennent un résultat “positif”. Ce “positif” est ensuite appelé de manière absurde un “cas de covidie”, même si cela ne signifie littéralement rien d’un point de vue scientifique légitime. .Dans l’analyse qualitative, le facteur clé est la “limite de détection” (LOD) de l’instrument.(…) Le Dr Judy Mikovitz, auteur de Ending Plague, a confirmé tout cela lors d’une récente interview avec moi. Elle a non seulement confirmé qu’il n’existe pas de virus covid-19 isolé, récolté et purifié à partir d’une personne malade et dont il a été prouvé qu’il pouvait causer la maladie chez une autre personne, mais elle a également confirmé que le Dr Fauci avait spécifiquement choisi un échantillon de laboratoire militarisé, infecté par un cocktail de coronavirus, pour l’utiliser comme base de recherche sur le gain de fonction via l’Institut de virologie de Wuhan (…) Ainsi, la véritable histoire ici est que Fauci et le CDC ont utilisé des coronavirus communs pour simuler la pandémie de covidés afin d’injecter aux gens une véritable arme biologique : la protéine spike augmentée. Il est important de noter que le Dr Mikovitz confirme que tout ceci a été initié par l’armée américaine, ce qui signifie que les institutions militaires américaines et chinoises ont été impliquées dans le développement et le déploiement de cette arme biologique de dépeuplement mondial (la protéine spike) (…) Cela signifie également que toute personne qui suit ce mouvement est complice d’un meurtre génocidaire et de crimes contre l’humanité. Cela inclut les journalistes, les scientifiques, les médecins, les gouverneurs, les responsables de la FDA / CDC / OMS, et même les pharmaciens et les infirmières locaux qui administrent ces injections mortelles à des hommes, des femmes, des enfants et même des personnes âgées. Leurs crimes contre l’humanité font passer l’Holocauste de la Seconde Guerre mondiale pour un jeu d’enfant en comparaison. L’holocauste des vaccins covidés risque de massacrer des milliards d’êtres humains avant que les criminels ne soient arrêtés. En fait, vous assistez à une campagne mondiale d’extermination massive déguisée en réponse de santé publique à une pandémie. Il s’agit de l’escroquerie “scientifique” la plus sinistre et la plus diabolique jamais perpétrée dans l’histoire de la civilisation connue. Il s’agit, en toute honnêteté, d’une tentative mondialiste d’extinction de l’homo sapiens, d’une sorte de “nettoyage ethnique à l’échelle planétaire” visant à débarrasser le monde des humains et à faire place à un scénario insensé qu’ils espèrent voir se réaliser ».

    Proteine Spike, thromboses et hémorragies : Voici une preuve scientifique que la vaccination ARNm est un génocide : la protéine Spike se retrouve dans le sang et dans les cellules des vaisseaux, et donc le vaccin ARNm va attaquer et donner l’ordre de détruire ces cellules des vaisseaux, ce que l’on constate déjà avec les hémorragies cérébrales, les thromboses, par la production de caillots de sang. Sur l’absurdité de se faire vacciner contre les coronavirus quand on a déjà été infecté : « Pitié ne vous faites pas Vacciner, on s’est fait avoir » (Le Pr Bakhdi avec son calme habituel nous fait une démonstration pédagogique sans appel à la lueur des dernières études. Même les plus crétins doivent comprendre ) !!! Selon le Pr Bakhdi l’immunité de groupe est déjà présente. et donc il est urgent d’arrêter une vaccination aux conséquences probables dramatiques.

    Dr Mike Yeadon (ancien/former vice President Pfizer) pense qu’ils essaient d’éliminer un grand nombre de personnes : « Je crains d’avoir conclu que la seule chose qui lie toutes les observations les plus importantes, est que l’objectif ultime de ceux qui ont organisé les mensonges est de provoquer un grand nombre de morts (…) Tout a été inventé soudainement et en même temps pour être diffusé dans le monde entier en 2020, nous conduire vers une identification numérique électronique (…) Créer un système pour obtenir un contrôle total et avoir un alibi plausible, quelque chose qui les affecte et les tue, il y a eu des gens partout dans l’Histoire qui ont voulu tuer les autres pour arriver à leurs fins. Tout ce que je dis, c’est que ça se passe maintenant, et la seule différence c’est qu’ils emploient de la technologie au lieu d’employer des armes (…) Ce sont les mêmes personnes misérables, répugnantes, ayant une mentalité criminelle, jusqu’à provoquer des décès évitables, par exemple prétendre qu’il n’existe pas de médicaments sûrs et efficaces. une fois qu’un homme ou une femme est prêt à signer un ordre, ou à donner un ordre verbal, dont on sait que ce même ordre entraînera la mort de, disons 20.000 personnes, lui ou elle a déjà décidé de devenir un meurtrier de masse, et peu importe qu’il y ait 5, 7 ou 9 zéros après » !

    Dr Vanden Bossche : « les autorités sanitaires autorisent l’administration de vaccins d’une manière qui menace la santé publique, et plus particulièrement lorsque les preuves scientifiques sont ignorées. La situation actuelle, extrêmement critique, m’oblige à lancer cet appel d’urgence. L’ampleur sans précédent de l’intervention humaine dans la pandémie de Covid-19 risque maintenant d’aboutir à une catastrophe mondiale sans équivalent (…) Tous ceux qui se font « vacciner » avec une injection d’ARNm, sont en train de neutraliser leur système immunitaire naturel non spécifique et s’exposent ainsi à la menace des « variants » qui ont, grâce à ces « vaccins », la voie libre (…) L’intervention humaine généralisée, soutenue par une propagande mensongère, un psittacisme narratif hypnotique, la censure, les interdits, la répression omniprésente, le chantage à l’obligation et au passeport sanitaire, cette intervention malheureuse de l’homme en pleine pandémie est une erreur gravissime, scientifiquement incompréhensible, car elle a, d’ores et déjà, transformé un virus relativement inoffensif en une arme biologique de destruction massive » ! Les vaccins Covid de Pfizer “détruisent tous les systèmes du corps humain”, avertissent les experts israéliens de la santé : « L’IPC a averti que le vaccin Pfizer “endommage tous les systèmes du corps” et a causé d’innombrables décès en Israël (…) Le Comité du peuple israélien (IPC), un groupe d’experts israéliens en matière de santé dirigé par des citoyens, a publié son rapport d’avril, lançant un avertissement urgent selon lequel le vaccin Pfizer/BioNTech endommage pratiquement tous les systèmes de l’organisme ».

    Pr Alexandra Henrion-Caude – Covid : « Les gens vulnérables sont les gens qui sont vaccinés » !

    Sources: nanalinformationautrement point com en minuscule attaché, vous arrivez sur sa chaine , VIDEO ENREGISTEE EN DIRECT DEVANT UN CONSORTIUM DE RABBINS. TITRE  » IL BALANCE TOUT SUR LE GENOCIDE  » AU PERIL DE SA VIE,

  13. Francoise dit :

    Nous avons malheureusement un gouvernement de jeunes têtus comme des bourriques qui ont du mal à admettre qu’ils se sont trompé et ont provoqué de graves problèmes à la population à cause de leur politique de la piqûre.
    Partout les informations sur ces soi-disant vaccins sont claires, c’est un échec.
    Nous connaissons tous autour de nous des gens qui ont des effets secondaires du vaccin alors que nous ne connaissons pas de personnes décédées du covid.
    Si seulement notre gouvernement arrêtait de nous mentir…

  14. danny Vitez dit :

    Bonjour.
    Vous mettez des chiffres afin de démontrer vos sources de références mais nous n’y avons pas accès ….

    Laissez moi savoir . j’aime pouvoir confirmer les sources de vos très bonne informations . Les fake news obligent !
    Merci pour votre bon travail !

    • Florent dit :

      Bonjour Danny,
      Les sources sont accessibles sur le site internet en bas de l’article (juste au-dessus des commentaires).
      Amicalement,
      Florent

  15. TRUCHET Michel dit :

    En tant qu’ancien chercheur scientifique, Docteur en Biologie, je partage sans réserve votre analyse, ce pass sanitaire obligatoire est une sorte de dictature de la part de dirigeants totalement incompétents mais non dépourvus d’arrières-pensées inquiètantes.
    Merci d’aider à une prise de conscience collective qui tarde trop.

  16. martine bergougnoux dit :

    l’anxiété produite par les médias , les infos et la peur d’être privé de restos de cinés, font faire des bétises aux personnes. Tout est fait pour diviser les gens .quel dommage
    merci de cette lettre très éclairante sur le sujet.

  17. Cecile BONIFACIO dit :

    Bonjour, toutes vos solutions naturelles ou presque sont un coup d’épée dans l’eau, car leur but est de réduire une partie de la population ; c’est leur plan !! Donc ne les soigner surement pas !! c’est criminel.

  18. Gaëlle dit :

    Bonjour, pour ma part j’ai une question, je voudrais savoir sur quel site sûr je pourrais acheter de l’ivermectine sans ordonnance?

  19. Valérie dit :

    Merci beaucoup pour vos informations précieuses. Je ne suis pas vaccinée et je résiste. J’ai des pathologies incompatibles avec les vaccins.
    Mon médecin confirme mes craintes et me dit que j’ai raison d’être terrifiée à l’idée d’être vaccinée mais qu’il ne peut rien pour moi car il a peur des conséquences, contrôle de la sécu, peur de perdre son statut de médecin. Il est contre mais se sent très seul car ils sont très peu à se poser des questions et si j’ai bien compris les médecins ont reçu des ordres du gouvernement de vacciner tout le monde quoiqu’il en coûte !
    Mais je travail dans un établissement ou le vaccin est obligatoire…
    J’ai contacté le site d’information du gouvernement. Je lui ai expliqué ma situation et la personne au téléphone me dit de ne surtout pas me faire vacciner.
    Que mon dossier est carrément béton, je cite.
    Je dois donc revoir mon médecin qui lui est contre le vaccin mais à peur des représailles de la part de ses confrères et je doute fort qu’il ose prendre « le risque » qui n’en est pas un puisque mon dossier est béton. Je dois me battre avec une énergie folle. Je ne sais plus quoi faire. Je ne peux pas perdre mon boulot à 55 ans. Aujourd’hui j’ai bien plus peur du vaccin et du gouvernement que du virus.
    Encore un grand merci pour vos informations très précieuses pour moi.

    • Rod dit :

      Bonjour Valérie, Vous devriez ‘( si ce n’est pas déjà fait) vous rapprochez de REACTION19 tv2021 Maître BRUSA défend les personnes qui ont un grand besoin de solutions JURIDIQUES , car tous les DECRETS, obligations ports de muselières etc;;; SONT ILLEGALES , MAITRE BRUSA a créer une association 85 000 abonnés, IL EST LE SEUL AVOCAT QUI DEFEND LES CITOYENS DEPUIS LE DEBUT , SUR SON SITE SONT A DISPOSITIONS DES ABONNES DES RECOURS JURIDIQUES ….! 10 € l’abonnement a l’année . COURAGE VALERIE , TENONS BON NE LACHONS RIEN.
      Bien a vous Ariane.

  20. HONORIN dit :

    Bonsoir, je voulais vous remercier pour cet excellent dossier comme toujours
    Pourtant vous ne parlez pas des vaccins Français, ceux qui sont partis aux Royaume-Uni fautes de soutien de la France et de L’Europe qui était un vrai vaccin, ni de ceux en cours en France pouvez-vous faire un jour un dossier là dessus, ce serait très intéressant. Cordialement

    • Florent dit :

      Bonjour,
      J’imagine que vous faites référence au vaccin de Valneva, laboratoire franco-autrichien qui, faute de soutien du gouvernement français, est aujourd’hui financé par la Grande-Bretagne. Effectivement, ce serait intéressant de se pencher sur ce vaccin, qui a le mérite d’être un vaccin classique à virus inactivé et qui ne nécessite pas de températures extrêmes pour le conserver. En revanche, ce vaccin contient de l’aluminium, un adjuvant aujourd’hui très contesté pour ses effets sur la santé.
      Amicalement,
      Florent

  21. Raphaële dit :

    Totalement d’accord ! Même si je me suis fait vacciner, je ne souhaite pas de troisième dose. Si je tombe malade, je souhaiterais être soignée précocement.

  22. Michel dit :

    Vos sources ne sont pas des liens. Donc, on ne peut pas les consulter.

    • Florent dit :

      Bonjour Michel,
      Vous pouvez copier la source et la coller dans votre moteur de recherche. Vous trouverez très facilement les articles cités sur internet.
      Amicalement,
      Florent

  23. COQUET Anne dit :

    Bonjour Monsieur,
    Merci pour cet article très intéressant et comme le commentaire est possible, je me permets de venir vers vous.
    Vous parlez de booster le système immunitaire, ce qui me parait en effet la bonne solution, A ce sujet, j’ai déjà lu différentes sources d’informations.
    Pourriez vous nous donner votre avis sur le sujet et nous indiquer ce que vous préconisez en la matière ?
    Espérant votre retour, cordialement

  24. Adeline dit :

    Vous auriez mieux fait de vous arrêter là :
    « La campagne de vaccination n’a commencé que depuis 8 mois. Il est donc encore tôt pour en tirer un bilan. » POINT

    • Florent dit :

      Bonjour Adeline,
      Le plus tôt on s’aperçoit de ce qui ne va pas, et le plus tôt on peut chercher d’autres solutions. Ce serait dommage d’attendre encore 2 ans et de vacciner des milliards de personnes dans le monde pour se rendre compte ensuite que cela ne sert à rien…
      Amicalement,
      Florent

  25. V dit :

    Ma belle soeur s’est fait vacciner à contrecoeur (uniquement par ce qu’elle ne pouvait plus assister aux entrainements de basket de son fils), elle a fait une réaction grave, plaques de boutons sur tout le visage, elle à du aller aux urgences. Mon beau-père âgé a été scotché dans son lit pendant 3 jours à cause du vaccin, suite à la première injection également, cela fait peur, de plus en plus de gens cédent au chantage de l’Etat sans même penser à se questionner sur le « bien fondé » de ces chiffres télévisés de propagande. Nous sommes revenus à la chasse à l’être humain et peu de gens s’en rendent compte!!! Quel désastre, heureusement que nous sommes solidaires et avons de la lucidité. Ensemble nous irons plus loin. Merci à vous.

  26. ROCHEFORT Alain dit :

    Vous aussi faîtes partie des complotistes Antivax. Je n’aurai pas cru cela de votre part, lors veuillez s’il vous plait me désinscrire de toutes publications ou même de contact.. Je ne désire plus entendre parler de vous.
    Et vous vous dites sérieux..

    • Florent dit :

      Bonjour Alain,
      Je suis attristé de voir qu’aujourd’hui, on préfère ranger les gens dans des tiroirs plutôt que de favoriser un débat constructif. Je ne critique pas la vaccination. Je m’interroge simplement sur l’intérêt d’une vaccination de masse avec les vaccins qui sont actuellement autorisés en France contre le covid. Libre à vous d’avoir un avis différent… Mais accuser de complotiste antivax les personnes qui ont un avis différent sur la situation est tout sauf constructif.
      Amicalement,
      Florent

  27. Martine Redon dit :

    Un grand merci pour votre long article
    Il faudrait que chacun le lise et y croit……

  28. Boudemagh dit :

    Je suis Neurochirurgien et je vous remercie pour cette excellente analyse.
    Dans mon activité j’ai pu constaté les effets bénéfiques anti-microbien et anti-viral de la paraffine liquide sur la muqueuse nasale que j’appliquais suite à des interventions chirurgicales par voie trans-nasale. Depuis j‘ai mis au point un spray nasal à base de Paraffine liquide dont l‘action protectrice contre les infections virales ou microbiennes est très efficaces. Il est commercialisé en Suisse.
    https://algerie54.dz/2021/08/31/vaccination-86/

  29. Maurice BÉTRA dit :

    Merci pour votre réflexion*que beaucoup essayent de défendre , mais aujourd’hui on étiquette les gens qui se posent des questions en les nommants de tous les noms d’oiseaux et de complotistes..
    LE XXIe Siècle sera Spirituel ou ne sera pas
    On est mal Patron, on est mal !

  30. Roselyne TORDO dit :

    Bonjour Monsieur Cavaler,
    Et merci pour la rédaction de cet article qui récapitule clairement la situation, malheureusement, cela n’est guère relayé par nos médias qui nous « bassinent » avec la vaccination et « tous ses avantages » , divisant ainsi les populations , les non vaccinés deviennent , aux yeux de certains, de véritables parias….
    Je ne suis en aucun cas partisane de la théorie du complot, cependant, il y a de quoi se poser la question : A qui profite cette politique?
    Sans nul doute, pas aux peuples.

    Belle journée.
    R TORDO

  31. Getin dit :

    J ai bien lu votre info, mais alors que faut il faire??? Attendre?
    Le parfait n existe pas. Il faut le savoir!
    A minima l expérience à fournie des informations!!. Utilisons les, avec discernement et expérience !!!
    Vous n avez pas la solution vous non plus!!!

  32. Baudet dit :

    Bonjour, je suis tout à fait d accord avec vous. Je pense que tout cela est manigance et voulu pour faire disparaitre une très grande majorité de la population. Je suis une abonnée et je recommande aux lecteurs vos messages et revues. Bien amicalement Cathy

  33. Alain Brunet dit :

    Un message bien clair
    Pourquoi ne pas commencer par dénoncer cette incroyable volonté de ne JAMAIS mettre en avant les moyens de se protéger cotre les effets du virus et de ses variantes ?
    Ce REFUS EVIDENT de préparer la population à se protéger au mieux des conséquences d’une éventuelle contamination.
    Il semble évident que cette attitude démontre une volonté d’ATTENDRE d’être contaminé plutôt que de se préparer à y faire face dans les meilleures possibles.
    A qui profite le crime, si non aux industriels fabricants de ces vaccins dont l’efficacité comme les conséquences à long terme ont été, semble t il bâclées

  34. Jouannetaud dit :

    Propos 100% validés, empreints de bon sens et de réflexion malheureusement inaudibles pas un nombre non négligeable de personnes qui sont sous hypnose collective depuis de mois grâce (ou plutôt à cause) des médias. Le bon sens et la réflexion ont été littéralement effacé sous la psychose collective créée volontairement.

  35. Bureau Xavier dit :

    Je reçois aujourd’hui 3 sept un mail de vous protestant contre la hausse de prix des vaccins covid !! Où est la logique de vos mails successifs.? Je ne signerai sûrement pas puisque JE SUIS CONTRE TOUS LES VACCINS COVID

  36. de Gaillande dit :

    Bravo, analyse parfaite . j’ajoute 2 points importants:
    1/ les travaux du Pr Pomerantz de l’université de Philadelphie qui ont mis en évidence une enzyme humaine capable de convertir l’ARNm en ADN. mettant à mal l’innocuité génétique des vaccins Pfizzer et autres.
    2/ Le laboratoire français Valneva termine la phase 3 d’un vaccin classique efficace à 90% et sans AUCUN effet secondaire.. la France contrairement au royaume uni fait la sourde oreille et renvoie la décision de mise sur le marché devant le conseil européen. ( un scandale parmi tant d’autres. ). Yves Dr vétérinaire retraité.

  37. V. P dit :

    Bonjour,
    vous avez extrêmement bien résumé la situation, je vous en félicite.
    Le problème est que nous avons en face de nous des gens qui sont contaminés par le virus de la propagande, et contre ce dernier, le seul vaccin possible est celui du sens critique et de la raison, que des générations entières de programmes scolaires ont contribué à effacer dans l’esprit de la population. Autant dire, que malheureusement, ce vaccin là est interdit, alors qu’il eût été grandement utile…
    J’ai cherché, comme vous, à expliquer ce que vous avez énoncé à une personne qui fustigeait une malade d’un cancer métastasé à qui l’hôpital a refusé sa chimio sous prétexte qu’elle n’avait pas de passe sanitaire. Elle l’a insultée, l’accusant de vouloir mettre en danger les autres (comme si les cancéreux n’étaient pas en danger !). La personne en question, totalement sous l’emprise de la propagande, m’a traitée d’imbécile, d’incompétente, de menteuse, etc… alors que je suis une scientifique, un professeur d’université, sur-diplômée, ex-présidente d’instances nationales, et connue internationalement pour mes recherches.
    Les gens sont complices de ceux qui les mènent à l’abattoir. Ils attendent avec impatience leur troisième dose, leur quatrième, leur cinquième, etc… Et tous ceux qui ne font pas comme eux sont des parias.
    Pouvons nous lutter contre une propagande obscurantiste et sectaire ? Pouvons nous amener les gens à raisonner ? L’Histoire de l’Humanité a montré que c’était difficile, et que les gens qui raisonnent sont ceux qui sont promis à la persécution.

  38. Enroc dit :

    Votre propos est totalement à côté de la vérité: expliquez nous pourquoi la Polynésie Française est dans le chaos sanitaire actuel, avec seulement 20% de vaccinés, alors que la métropole voit la situation maîtrisée, avec 60% de vaccinés. Et 8 personnes sur 10 qui sont hospitalisées ne sont pas vaccinées… Certes le vaccin ne protège pas à 100% (cela a toujours été dit et démontré), mais mieux vaut être protégé à 80% qu’exposé à 100%, non ?

    • Florent dit :

      Ce que vous appelez « chaos sanitaire » dans les îles françaises doit être relativisé. Les chiffres montrent que le nombre de cas est en chute libre depuis le début du mois d’août, que ce soit à La Réunion, en Guyane, en Martinique ou en Guadeloupe. Les hospitalisations semblent également suivre cette courbe. Cela suggère donc que dans les régions où la vaccination est faible aussi bien que dans les régions ou les gens sont majoritairement vaccinés, la vague semble être en phase descendante… Par ailleurs, il faut aussi noter que la plupart des îles ont été très peu touchées par le covid avant cet été. Quant aux « 8 sur 10 » que vous évoquez, je n’ai trouvé la source nulle part, le gouvernement français ne rend malheureusement pas ces chiffres publics. Dans les pays qui publient le ratio vacciné/non-vacciné parmi les hospitalisations, ce taux est bien plus bas
      Amicalement,
      Florent

  39. GERARD GABRIEL MATHIEU dit :

    Monsieur Cavaler,
    Je partage à 100 % vos observations, mais tout cela ne servira à rien en n’empêchera pas le gouvernement de poursuivre sa politique, si ses responsables ne sont pas condamnés en justice. Est-ce qu’on n’a pas suffisamment de preuves aujourd’hui de leur mauvaise gestion, coûteuse en vies humaines et destructrice de notre économie pour une telle action?

  40. Francis dit :

    Bien sur, on le sait bien on va se soigner avec des plantes !!! Vous êtes vraiment à côté de la plaque.

    On sait que des réfractaires à la vaccination ont toujours existé, déjà du temps de Pasteur. L’église catholique ou les adeptes de la médecine douce et les naturalistes qui pensent qu’on doit laisser la nature faire les choses (c’est aussi une forme de religion). Allez soigner les cancers et d’autres maladies avec votre ivermectine, l’azithromycine et votre fluvoxamine. Je suis heureuse de vivre en cette époque et de pouvoir bénéficier des progrès de la science. Franchement vous parlez la bouche pleine car en Afrique, dans les pays qui n’ont pas accès à la vaccination comme en France, on ne se pose pas toutes ses questions !

    • Florent dit :

      Bonjour Francis,
      Merci pour votre partage. Je respecte votre point de vue. Pour aller plus loin dans votre raisonnement, je vous invite à regarder de plus près la situation en Afrique. Voici par exemple un très bon article sur ce sujet, qui évoque notamment l’utilisation de l’ivermectine que vous avez cité.
      Amicalement,
      Florent

  41. Besse dit :

    Bonjour
    Je viens de lire votre mail et ça me conforte encore plus dans ma décision de ne rien me faire injecter et encore moins à mes enfants. Par contre je me demande pourquoi le gouvernement continue malgré tout ce qu’on sait sur ces injections ? Il n’y a pas de démarche à faire pour faire stopper ce fléau ? Merci beaucoup. Alexia

  42. Eric S Auclair dit :

    Mon commentaire sera bref. Je trouve simplement que votre argumentation est biaisée. réthorique et erronée. Les données sont pourtant simples et très claires, les vaccins contre Covid-19 préviennent les cas graves et la mort. Votre discours fait non seulement perdre beaucoup de crédibilité à la médecine naturelle mais aussi menace la santé et potentiellement la vie de certains de vos lecteurs. Aux États-Unis, plus de 85% des gens hospitalisés sont non-vaccinés. Alors à moins que le Camembert et le pain baguette aient un effet sur l’efficacité des vaccins ça doit s’appliquer aussi à la France. Je suis en général un défenseur de la médecine naturelle, mais un discours comme le vôtre donne vraiment raison à la médecine traditionnelle qui vous traite de charlatans.

    • Florent dit :

      Bonjour Eric,
      Vous avez sans doute lu mon article un peu rapidement. J’ai écrit que le vaccin semble effectivement réduire le risque de formes graves. Mais on le voit dans certains pays comme Israël, cette « protection » serait de plus en plus faible avec l’arrivée de nouveaux variants. Par ailleurs, pouvez-vous me dire quel est l’intérêt d’une telle protection chez les jeunes et les enfants en bonne santé, qui n’ont pratiquement aucun risque d’avoir une forme grave du covid?
      Amicalement,
      Florent

  43. doreen thorne dit :

    C’est simple ,on traite la population comme du bétail sans suivi médical ,sans test-séro pr calculer les anticorps
    Ces vaccins ont déjà ft nombre de victimes ET EN FERONT ENCORE
    LE pire est que LÉTAT GARDE SOUS-SILENCE POUR NE PAS NUIRE AUX COMPAGNIES PHARMA ET LEUR PLAN ,LE CONTRÔLE TOTAL ET MAINTIENT LE PEUPLE DANS L’IGNORANCE CAR IL EST IGNORANT LUI-MÊME

    MERCI POUR VOS INFOS

    Doreen

  44. Uzun dit :

    Vous êtes excellent continuez ainsi !!!

  45. Joss ANSELME dit :

    Lire votre article me confirme dans le fait que la vaccination n’ait pas la solution, je suis vaccinée car je vais à l’hôpital pour des examens, je dois me réinscrire dans mon club de sport, et déjà dans ces deux cas pass sanitaire obligatoire. Je n’ai jamais cru à ce vaccin. Et vous lire me conforte dans mon idée. Je continue d’appliquer les gestes barrières mais je sais que je ne suis pas à l’abri de prendre la Covid hélas. Merci pour toutes ces informations.

  46. Eva GD dit :

    Tout à fait d’accord avec vous, un grand MERCI pour ce RAPPORT EDIFIANT qui ne fait que me conforter dans ma décision … !!! Un grand BRAVO pour ce travail de recherches de fonds, d’une grande intelligence, et ouverture d’esprit , contrairement à CE QUE LA « MAJORITE  » mue par des intérêts financiers et politiques, veut nous FAIRE CROIRE et que tant de » MOUTONS » suivent malheureusement à la LETTRE …. Se croyant à l’abri de TOUT DANGER, dès lors qu’on leur a injecté ce PSEUDO ‘VACCIN », et omettant bêtement de continuer à porter masques et respecter les gestes barrières ….

  47. Richard Villeneuve dit :

    Félicitation pour vos recherches et information !!! Depuis le tout début j’ai la conviction qu’il y a quelques chose de malsain derrière tout ça dans cet air ou c’est l’argent qui mène le monde et qui donne tout les pouvoirs et nos gouvernants ont parti en peur, ont perdu le contrôle et atteint un points de non retour et pour ne pas perdre la face ils pensent qui faut jouer le jeu jusqu’au bout mais le problème est que se jeu en a pas de bout !!! J’espère qu’un jours il va en avoir un qui va porter ses culottes et assumer leur gaffe et de faire l’impossible pour redonner a son peuple un minimum de qualité de vie. Lui sa va être un vrai grand homme digne de gouverner !!! Sa risque pas d’arriver de sitôt avec les clowns en places et les pourris d’archi riche qui les mène nos gouvernements !!! J’ai 55 ans et je pense pas pouvoir voir cette qualité minimum de vie de mon vivant malheureusement pour ma descendance et plus longtemps sa va durer tout ces conneries ils vont vivre un vrai calvaire !!!

  48. Cheviet dit :

    On nous cite souvent l’armoise comme traitement mais je n’ai encore rien lu quant à une posologie et au mode d’utilisation. Pourriez- vous en parler dans un prochain article svp? Merci.

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Pour le moment, les travaux sérieux sur l’armoise et le covid sont encore trop rares. Malheureusement, il est plus difficile de trouver des financements pour des études sur des plantes bon marché que sur des médicaments lucratifs. Je vous tiendrai au courant si je vois du nouveau sur ce sujet.
      Amicalement,
      Florent

  49. lin chantal dit :

    merci pour votre message qui ne reprend que la verite des choses contrairement au gouvernement qui ns raconte des mensonges a chacune de leur parole – il faut que vos messages soient lus par le plus grand nombre de personnes et qu’ils se reveillent tous avant de se faire vacciner – en ce qui me concerne je refuse ce vaccin depuis le début et je tiendrai bon – ils ne toucheront pas à ma santé car moi seule peut en décider – merci et bravo

  50. Daniel Arnold dit :

    Impeccable votre article !
    De nombreuses informations et indications pour se faire une meilleure opinion sur le vaccin.
    Un grand merci !

  51. Renard dit :

    Bonjour. Je vous suis avec grande attention. Chez moi, le covid, la vaccination sont des sujets qui divisent. Merci pour vos sources. Cependant elles ne sont pas assez précises ( il manque la date de sortie du journal à chaque réf 😳. ). Jai, de ce fait bien du mal à convaincre autour de moi.
    Merci

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre message.
      J’ai pourtant indiqué les dates pour la majorité des références. Vous pouvez facilement retrouver les articles sur votre moteur de recherche.
      Comme vous, je me rends compte que ce sujet divise les gens, même au sein des familles. C’est triste, car le débat devrait justement permettre à tout le monde de se construire une opinion plus éclairée (peu importe son point de vue).
      Amicalement,
      Florent

  52. André Limoges dit :

    Vous dites; ¨Le vaccin n’empêche pas la transmission du virus, mais il réduit le risque de complications, d’hospitalisation et de décès. Si c’est le cas, alors la vaccination est utile uniquement pour les personnes à risques.¨ Comme si les cas de personnes, en pleine santé avant d’attraper la Covide, et qui en sont mortes ou en partie détruites, ne comptaient pas !!!

    • Florent dit :

      Bonjour André,
      Je suis d’accord avec vous, c’est tragique pour ces personnes. Mais quand vous consultez les données, vous voyez que cela reste des cas extrêmement rares. Les vaccins aussi ont provoqué des tragédies. La question est de savoir à quel moment le bénéfice-risque du vaccin est plus intéressant que celui du covid. Quoi qu’il en soit, je pense que chacun devrait avoir le droit de choisir s’il préfère les risques du covid ou celui des vaccins.
      Amicalement,
      Florent

  53. Gengasamy Lucie dit :

    Votre écrit ne fait que confirmer ma crainte de ce vaccin. J’ai failli faire vacciner mon fils de 12 ans, pour le collège et tout le reste et je suis ravie de l’avoir annulé. Moi j’ai un pass pour encore 5 mois en espérant qu’il n’y en ai plus besoin d’ici là, car j’ai eu le covid, c’était dur mais ça me fait moins peur que le vaccin. Espérons que notre gouvernement retrouve la raison et arrête de nous prendre pour des cons

  54. Rolland Danis dit :

    Merci grandement, Monsieur Cavaler, pour votre article.
    Je reçois quotidiennement de France depuis 2016 et surtout depuis la soi-disant pandémie une bonne douzaine de lettre comme la vôtre et j’en suis fort heureux.
    Vous qui n’avez pas peur de dire la vraie vérité m’a très bien éclairé pour faire mon choix de refuser un tel vaccin létal . Bravo ! Continuez. Au Québec, le passeport/c vaccinal est en vigueur depuis hier
    ( le c pour ce que vous devinez de ce que j’en pense).
    Mes salutations les plus admiratives ! Rolland Danis

  55. BERGEZ CHANTAL dit :

    J’ai contracté le virus en avril 2021. J’ai eu 7 jours de grosse fièvre. J’ai été soignée avec de l’échinacée, de la vitamine C et des gélules d’huile essentielles.
    Je me suis très bien remise.

  56. Dany dit :

    Je pense que le pire à faire, c’est le « tout aseptisé » dans ce genre de situation. Laisser une chance à nos systèmes immunitaires est le seul et unique moyen d’obtenir la fameuse immunité collective.

  57. Jocelyne Chiloux dit :

    Je partage totalementvotre analyse .
    Depuis le debut de cette pandemie ,je pense que nous devrons vivre avec sans la peur .qui nous rend vulnerable ,alors que nous avons les moyens de booster nos defenses immunitaires .
    Infirmiere liberale a la retraite, je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe et je ne l’ai jamais attrapee car je protege mon systeme immunitaire et je prends de le vaccin homeopatique.

  58. Esteban dit :

    Bonsoir.Effectivement très anxiogène tous ces chiffres !Même pour les personnes’ « à comorbidites » il faudrait étudier la balance risque bénéfice.Après faut il encore redire qu’avec les X
    variants,quand tout l’alphabet grec y sera passé, il sera décidé de soigner les patients avec des traitements par leur médecin. (et non les laisser se débrouiller seuls,comme j’ai connu en mars2020!)

  59. Claude dit :

    Bonjour. Tout est dit dans cette analyse précise et structurée. Merci à vous. Le seul problème c’est que plus personne n’écoute. Ou plutôt, tout le monde écoute ce qu’on répète de partout : télévision, radio, journaux… et même sur les autoroutes, comme si on allait se faire vacciner en conduisant! A savoir : « tous vaccinés, tous protégés ». Plus besoin de penser car on pense pour nous. Triste époque…

  60. Le louarne dit :

    Intéressant !
    Inquiétant un peu pour nous, les personnes qui sommes vaccinées ( non par choix mais pas «  obligation ». Mon fils , qui vient d’avoir 18 ans, nous a demandé d’être vacciné car il en avait assez de faire des tests…. À part de vivre en ermite, il devient difficile d’avoir une vie sociale aujourd’hui sans être vacciné !

  61. Lerouge dit :

    Bon tout cela est bien gentil mais depuis le temps que les articles pullulent contre la vaccination je me demande bien pourquoi rien ne change. Je resterai donc sans vaccination mais je ne comprends toujours pas un tel entêtement des gouvernants. Pourquoi y a t’il autant de gens à courir se faire vacciner pour aller au restaurant ou pour aller danser….pourquoi n’ont ils pas dit Non…..le gouvernement gagne du terrain c’est désolant et je plains les générations de mes petits enfants ils vont tous être des moutons 🐑🐑🐑🐑🐑 quelle tristesse.

  62. jean alfort dit :

    lamentable ! comment peut on affirmer autant de conneries sous une couverture soit disant médicale
    attrapez le covid et faites vous exclure de services de réa
    si c’est votre souhait, au revoir

    • Florent dit :

      Bonjour Jean,
      En ce qui me concerne, c’est déjà fait 😉
      J’aurais aimé que vous me disiez plus qu’elles sont ces « conneries » et sur quoi vous vous basez pour les nommez ainsi? Cela pourrait m’aider à y voir plus clair, et peut-être voir la situation sous un autre angle.
      Amicalement,
      Florent

  63. Chriss dit :

    Bonjour, entièrement d’accord avec cet article. Merci pour ces informations précieuses. Je n’ai pas fait le vaccin et ne compte pas le faire, pour les raisons que vous invoquez. Je crains plus de tomber malade avec le vaccin qu’avec le virus, j’ai pourtant une LLC, qui est une maladie auto immune. Je sais que mon corps, mon foie ne supporterait pas ces vaccins. Quand on voit les résultats autour de soi on ne peut que penser comme vous.

  64. Ayen Antoine Sunder dit :

    je suis d’accord.
    je pense l’etat doit reflechir toutes les solutions et ne pas seulment ecouter les medecins;
    l’europe a arreté astrazenca mais Inde non parceque il y a un grand usine de astrazenca. donc il y a beacoup de ploitique.
    la france doit faire beaucoup de choses efficace
    1 on doit faire zero test dans plusieurs villes pour trouver combier de positive
    2 on doit surveiller le vaciner et non vaciner. c’est tres important. pour ca on doit faire plusiers equipes pour arriver une bonne solution. ce n’est pas bon pour faire tout vaciner. maintenant on fait peur les gens et on ne veut ecouter quelqun dit au contraire .
    3 en inde au mumbai quelques mois avant il y a quartier tres pauvres. le covid a commencer la apres on a pris quelques action et controler le covide. apres l’etat on a dit fierement nous avons controler le dans le plus grand quartier de pauvre dans le monde. mais dans la realite on ne peut pas controler dans les villes et ailleurs. apres on ne veut pas parler. selon moi c’est la immunite de pauvre qui les a sauve.
    4 avant le vacine beaucoup a gueri sans la vacine covied mais les medecine ne veut pas reflechire cette idee.
    il y a beaucoup de choses a dire

  65. Louis Lacourcière dit :

    Ici au Québec,présentement 90 % des cas infectés et hospitalisés avec le variant Delta sont des non-vaccinés.
    Alors votre argument ne tient pas,du moins au Canada.
    Désolé.

  66. Daisy chanchah dit :

    Vous nous avez délivré un message de pur bon sens. Merci de tout cœur.
    Ceci d’autant plus que c’est ce même message que relaient les scientifiques intègres.
    Que votre parole et la leur soit enfin entendue !
    Avec toute ma reconnaissance

  67. Saskia Ballet dit :

    Je suis entièrement de votre avis. Inutile de prendre des risques avec un vaccin dont on ne connaît d’ailleurs même pas les risques sur le long terme.

  68. Dauga dit :

    Bonsoir, vous alignez mélangez des arguments souvent non valables.La santé publique est d’une autre dimension. Le fait que la santé en France est en déshérence est exact. Vous êtes dans le domaine de la prévention qui hélas est abandonné depuis longtemps(2% du budget de la santé). Merci quand même pour votre motivation.

    • Florent dit :

      Bonjour,
      Pouvez-vous me dire quels sont ces « arguments non valables » et pourquoi? C’est toujours intéressant de pouvoir discuter avec des personnes qui ont un avis différent sur la situation.
      Amicalement,
      Florent

  69. Durouchard dit :

    Merci pour ces informations je suis à 83 ans et une non vaccinée et on ne m’y forcera pas Je suis totalement convaincue de ce que vous avez écrit ayant suivi de nombreux avis.
    Recevez toute ma sympathie.
    Restez prudent c’est l’important!

  70. CHRISTIAN BURGER dit :

    excellente analyse comme toujours mais personne ne fait rien j ai donc l intention de deposer plainte contre veran et le conseil de l ordre avec comme motif discrimination (vaccines, non vaccinés) et bloacage des soins avec la non production du pass
    je souhaiterais avec votre accord etoffer ma plainte avec votre analyse seriez vous d accord ? cela donnerait du poids supplementaire pour la stupidite du pass.
    A vous lire remerciements d avance.

    • Florent dit :

      Bonjour Christian,
      Ces informations sont faites pour être partagées, tant que vous précisez la source 🙂
      Faites-en bon usage et bon courage dans démarches.
      Amicalement,
      Florent

  71. Philippe LITAIZE dit :

    Bonjour, Beaucoup de gens dans mon hôpital sont contre la vaccination. Le dernier texte de loi paru vis à vis du covid impose une obligation absolue; voici ce qui en résulte: les mécontents et contre cette vaccination ont obligation de l’être sinon ils sont suspendus administrativement – donc non payés – jusqu’à vaccination – 1ère dose ou total -. et avec control des pass sanitaires. Certains envisagent même de démissionner. D’autres se sont mis en maladie, mais cela n’est que suspensif, ils devront quand même être vacciner pour reprendre la travail. Le 02 septembre 2021

  72. Danielle favre dit :

    Bravo…. Merci pour votre info et votre courage 🌺🌺🌺👏🙏

  73. Greve dit :

    Cela serait bien d’arrêter la désinformation. Le vaccin protège de la contamination et la transmission, ainsi que de contracter des complication… L’exemple du navire est bon, sauf qu’il faudrait donner l’effectif. En effet, il y avait 1600 personnes à bord, et sur les 100 cas, aucun cas grave. Ensuite, plus de jeunes sont morts du Covid que du vaccin.

  74. Anne REMY dit :

    Voyez cela: c’est clair, sourcé; l’AEM qui a autorisé les 4 « vaccins » a toujours su qu’ils ne protégeaient pas d’une infection contre la Sars Cov 2; cette avocate nous dit quoi faire; merci de vous en faire l’écho SVP
    https://childrenshealthdefense.eu/aiovg_videos/renate-holzeisen-les-vaccins-covid-violent-la-legislation-europeenne/?lang=fr

  75. Myrna dit :

    Votre analyse est plus que logique. Je ne comprends pas que les décideurs n’ai pas cette analyse pour arrêter cette pression face au population.
    Merci à vous

  76. Salim Djelouat dit :

    Mon seul c’est de vous faire des renvois sur mes liens (d’ailleurs on se rejoint)
    L’efficacité « démontrée », du vaccin anti-rougeole VS CoViD
    http://salimdjelouat.com/lefficacite-demontree-du-vaccin-anti-rougeole-vs-covid/

    Aux gestionnaires de cette pandémie et plus particulièrement à l’OMS
    http://salimdjelouat.com/aux-gestionnaires-de-cette-pandemie-et-plus-particulierement-a-loms/

    Vaccination anti CoViD ! échec potentiel de la vaccination ou réussite ? La question est posée
    http://salimdjelouat.com/vaccination-anti-covid-echec-potentiel-de-la-vaccination-ou-reussite-la-question-est-posee/

  77. lebon patrick dit :

    bonjour, en accord avec ce resumé de la situation ,on se trompe de methode…..a se demander pourquoi? j ai l impression que ce virus trouve une facilité a se propager sur des personne au systeme immunitaire quelque peu degeneré……c est a ce niveau là qu il faut agir….pour le plus grand bien de tout le monde . cordialement

  78. Aurore dit :

    Enfin quelqu’un de sensé ! Un article clair ,précis et avec un raisonnement juste ! À diffuser en masse

  79. HUYON dit :

    Ma question est de savoir

  80. BISSERIER CATHERINE dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec vous, et pense qu’encore une fois , le gouvernement joue de son imcompétence médicale …Mais veut tout décider comme s’ils étaient tous médecins à la tête du gouvernement…Ou alors …et je pencherais plus en ce sens;……Faire travailler les labos qui ont fait grimper le prix du vaxin de façon astronomique. Les plus grands manipulateurs ou escrocs ne sont pas le peuple….Mais les dirigeants qui s’octroient tous les droits. Docteur BISSERIER Catherine  » médecin /pharmacien

  81. liliane Plouvier dit :

    vos propos antivax sont rien d’autre que de l’exercice illégal de la médecine; vous n’y connaissez rien alors fermez-la si vous ne voulez pas être traîné devant le tribunal correctionnel.
    je me désinscris de ce pas.

    • Florent dit :

      Bonjour Liliane,
      Malheureusement, votre commentaire est symptomatique de la situation en France, où le débat n’est plus permis. Le débat est pourtant le seul moyen de faire progresser la science. Triste de voir ça dans le pays des Lumières…
      Amicalement,
      Florent

  82. Amic Jean dit :

    Je connais une dame de 45 ans, myope et de vision dégradée (5/10 sur l’oeil gauche), qui à quelques heures de sa deuxième injection de vaccin Pfeizer, a fait une rupture de sa rétine, en 3 endroits différents: elle a pu être opérée rapidement, et on a pu lui redonner sa vision d’avant ! on, lui a dit qu’elle n’était pas la seule…

  83. DE LA CROIX JEAN NOEL dit :

    vous en voulez plus des PREUVES ?

  84. Norbert CONDAT dit :

    Article orienté et comportant des fakes news : 8 personnes sur 10 hospitalisées pour la COVID ne sont pas vaccinés alors qu’ils ne représentent que 35% de la population. Les jeunes sont aussi à risques vu le nombre croissants d’entre eux qui développent une forme grave.
    Ceci dit la vaccination n’est pas la seule solution mais c’est celle qui actuellement limitera la diffusion du virus et limitera ainsi l’apparition de variants ainsi que les hospitalisations.

    • Florent dit :

      Bonjour Norbert,
      J’ai bien dit dans mon article que le vaccin limiterait le risque de complications. Mais ce qui se passe dans les pays qui ont commencé leur campagne de vaccination avant la France, comme Israël, devrait nous mettre en garde. Il semblerait que cela soit en train de changer.
      Amicalement,
      Florent

  85. Bernard Veys dit :

    Pourtant, en Belgique, le vaccin semble avoir une certaine efficacité: pour les malades du covid en soins intensifs, seul 2% seraient totalement vaccinés.
    Les infectiologues en Belgique remarquent que si la vaccination n’empêche pas la contamination et la transmission du virus, elle préserve fortement des formes les plus graves de la maladie.

  86. cecile coudevylle dit :

    qui vous a payé et combien avec vous reçu pour sortir tant d’ânerie sur les méfaits de la vaccination .
    Vous faites partie de ces comploteurs qui avez la prétention de juger et instruire le monde .
    Avec ces arguments fallacieux, Vous êtes des assassins !

    • Florent dit :

      Bonjour Cécile,
      À la place de telles accusations (qui sont graves), j’aurais bien aimé lire vos arguments étayés. Nous aurions au moins pu en discuter. Malheureusement, avec la situation, notre santé émotionnelle est mise à rude épreuve et il devient difficile d’avoir un débat apaisé et constructif.
      Amicalement,
      Florent

  87. Raymonde Joysl dit :

    Je demeure auQuebec on est dans une dictature comme en France je ne suis pas vaccinée et je ne veux pas je suis une famille d accueuil pour adultes et
    s il me menace pour le vaccin je vais fermer mes portes je ne veux pas être vacciné. Je prends de bons produits naturels pour rester en santé et je vous remercie de toutes les informations que vous nous faite parvenir au niveau des statistiques et aussi en lisant vos informations ca me démontre que je suis correct de la façon dont je pense des vaccins. Merci!

  88. Hope dit :

    Bonjour, bravo pour ces approches très détaillés qui permet … j’espère à certain(e)s … de commencer à réfléchir par soi-même !

  89. Régis dit :

    La vaccination inutile ?! Soit vous ironisez soit vous êtes un pro du sophisme soit vous souffrez d’hemianopsie quand vous lisez les articles cités ou tout simplement vous êtes en aphasie. Comme dirait la pub, les chiffres ne trompent pas et je vous propose un cours de « lecture critique d’articles médicaux » dispensé désormais à la faculté. En attendant comme c’est bizarre, nous n’avons pas eu de reconfinement ni de saturation des réas depuis que la vaccination, certes pas efficace à 100% (mais quel traitement l’est ?) , s’est généralisée. Il faut vraiment être dans une des catégories cités au début de ce message pour ne pas l’entendre.

    • Florent dit :

      Bonjour Régis,
      Merci pour votre partage. Vous savez sans doute qu’il y a une différence entre « corrélation » et « cause ». Rien ne permet d’affirmer que la non-saturation des hôpitaux est causée par la vaccination. En étudiant l’histoire des épidémies, vous verrez que lors des grandes épidémies, comme celle de la grippe espagnole, les vagues finissent par s’aplanir d’elles-mêmes avec le temps, même sans vaccination.
      Amicalement,
      Florent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *