Les hommes n’ont-ils rien compris aux femmes ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Dans l’une de mes dernières lettres, j’ai évoqué les différentes problématiques qui pouvaient survenir dans les couples.

J’ai aussi partagé avec vous de nombreux témoignages. Je continue d’ailleurs d’en recevoir jour après jour, et cela me touche beaucoup.

Cela m’attriste de lire que certains couples ne partagent plus aucune complicité.

Comment deux êtres qui s’aiment et qui vivent ensemble peuvent-ils devenir de parfaits inconnus l’un pour l’autre ?

Bien souvent, tout part d’un immense malentendu.

Les hommes croient connaître les femmes (et inversement).

Mais la réalité, c’est que nous connaissons moins bien notre partenaire que nous le croyons.

Nous passons notre temps à interpréter ce que l’autre pense, veut, aime…

Et la plupart du temps, nous nous trompons.

Incompris… par son conjoint ?

C’est ce qu’a par exemple révélé une étude étonnante sur la sexualité du couple. J’attends avec impatience de lire votre avis à ce sujet dans les commentaires de cette lettre.

Il s’agit des travaux de chercheurs canadiens, parus début juin 2016 dans le Journal of Personality and Social Psychology : trois études portant sur 229 couples.

Et voici ce qu’ils ont découvert.

Dans les trois groupes, les chercheurs sont arrivés à la même conclusion : les hommes sous-estimaient systématiquement le désir de leur femme.

Une des explications serait que les hommes cherchent ainsi à se protéger du rejet de leur partenaire.

En supposant que leur femme n’est pas intéressée, et en ne tentant aucune approche, ils évitent une situation un peu humiliante pour eux et embarrassante pour leur femme. Seulement personne n’est vraiment content du résultat…

Être à l’écoute de soi et exprimer ses ressentis

En réalité, ces malentendus sont fréquents et empêchent de vivre pleinement sa relation de couple.

Par exemple, dans vos rapports sexuels, savez-vous ce que votre partenaire désire vraiment ?

Si vous êtes un homme, vous pensez peut-être que votre femme attend que vous « assuriez au lit ».

Si vous êtes une femme, vous vous dites peut-être que votre mari sait ce qu’il fait, que vous devez le laisser prendre l’initiative, pour lui faire plaisir.

Mais en êtes-vous sûr ?

Résultat : vous vous mettez la pression pour réussir à « satisfaire » l’autre. Vous avez peur de vous tromper, de ne pas faire « comme il faut »…

Vous avez des attentes et des rêves qui ne sont pas réalisés. Mais comment votre partenaire peut-il les deviner ?

Vous ne profitez pas pleinement de vos moments d’intimité. Et cela amène du regret, de l’amertume et du ressentiment.

L’art de bien communiquer

Vous vous en doutez, pour éviter ces malentendus, le maître-mot est :

COMMUNIQUER

Un conseil qui vous semblera peut-être un peu « bateau », mais qui est essentiel pour une relation épanouie.

« Parler », ce n’est pas seulement parler de son désir ou non d’avoir une relation sexuelle. C’est aussi parler de vos peurs, de vos doutes, de ce qui vous dérange, ainsi que de vos envies, de ce qui vous fait du bien, de vos fantasmes…

C’est dire que vous avez envie de plus de caresses ou de baisers, que vous aimeriez plus de moments « en amoureux ». C’est aussi oser dire que quelque chose ne vous plaît pas, que vous avez été blessé par l’attitude de l’autre.

Voici quelques conseils pour améliorer la communication dans votre couple :

  • Abordez la question de la sexualité en utilisant le « nous ». Il s’agit en effet d’une affaire à traiter à deux.
  • Quand quelque chose vous dérange chez l’autre, exprimez-le en commençant avec « je » plutôt que « tu » (par exemple : je ne me sens pas respecté quand tu fais ceci. Je souffre que tu ne me prennes plus dans tes bras, etc.).
  • Quand vous appréciez quelque chose, dites-le : valorisez ce qui est bien plutôt que d’insister sur ce qui ne va pas.
  • Soyez reconnaissant envers votre partenaire : remerciez-le pour ce qu’il fait pour vous (tâches ménagères, courses…). Vous lui montrez ainsi que cela n’est pas un dû.
  • Prévoyez chaque semaine des moments d’échange. Prenez la parole chacun votre tour, sans vous couper. Si c’est trop difficile, vous pouvez décider de minuter ce temps (par exemple : chacun a 5 minutes pour s’exprimer sans être interrompu).
  • Si vous sentez que votre partenaire a envie mais que vous n’êtes pas dans la même humeur, reconnaissez son désir. Expliquez que vous le trouvez attirant mais que ce n’est pas le moment que vous souhaitez. Et promettez de trouver le bon moment.
  • Et enfin, même si ce n’est pas ce qu’auraient conseillé les romantiques du XIXe siècle, les chercheurs suggèrent qu’il est utile de programmer la date de ses relations sexuelles. Une étude de l’université d’Indiana parue en 2013 a montré un effet booster de l’énergie sexuelle des couples et de leur satisfaction. « Ce programme, vous y pensez, et vous y repensez. En fait, vous êtes déjà en train de pré-vivre un moment agréable », explique le responsable de l’étude

Vous verrez que bien souvent, dire ce que vous avez sur le cœur apporte un véritable soulagement et permet de libérer de nombreuses tensions.

C’est un premier pas vers une relation harmonieuse et complice.

À bientôt !

Amicalement,

Florent Cavaler





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *