Bien choisir son diffuseur

Chère lectrice, cher lecteur,

« Que conseillez-vous comme diffuseur pour les HE ? Il existe tant de modèles différents… »

Depuis que nous sommes reconfinés, je reçois presque tous les jours des messages comme celui-là.

Et vous avez raison de me poser la question.

Le choix d’un bon diffuseur est au moins aussi important que celui de l’huile essentielle que vous allez utiliser.

Et parmi les dizaines de diffuseurs qu’on trouve sur le marché, tous ne se valent pas.

Dans cette lettre, je vous décris les différents modes de diffusions, avec leurs avantages et inconvénients respectifs.

Je vous présenterai aussi trois modèles différents que je recommande, selon l’utilisation que vous souhaitez en faire (et où vous les procurer).

Vous découvrirez également une recette pour fabriquer votre propre mélange assainissant, à diffuser dans vos pièces si quelqu’un de votre entourage tombe malade.

Mais avant, j’aimerais vous en dire un peu plus sur la diffusion atmosphérique, grâce à laquelle vos huiles vont libérer toute la puissance de leurs effluves aromatiques.

C’est sans doute l’un des meilleurs moyens pour : purifier votre appartement (et limiter le risque d’infection), créer une ambiance « détente » le soir avant de vous coucher, ou au contraire pour vous donner de l’énergie dès le matin…

Ce qui se passe dans votre corps quand vous diffusez une huile essentielle

On a tendance à l’oublier, mais aussi infime soit-elle, la perception d’une odeur engendre une réaction psychologique et physiologique presque instantanée.

C’est la muqueuse olfactive, située dans le nez, qui capte les molécules odorantes. Après un trajet dans le cortex olfactif, ces molécules arrivent au thalamus et au système limbique dans le cerveau.

C’est le siège de nombreuses fonctions supérieures, végétatives et réflexes. Ces fonctions régulent entre autres les émotions, le plaisirla mémoirele système nerveux, etc.

Une odeur agréable invite à la bienveillance et la convivialité, tandis qu’une odeur négative peut engendrer animosité, dégoût et tristesse.

Une diffusion atmosphérique permet également d’assainir l’atmosphère et de neutraliser les mauvaises odeurs.

Pour assainir l’air, les huiles essentielles sont une vraie panacée. Antibactériennes, antivirales, antifongiques et antiparasitaires, elles permettent instantanément de purifier l’atmosphère que vous respirez.

C’est tout votre système broncho-pulmonaire qui en bénéficie…. et il en a bien besoin en ce moment.

Comment assainir votre maison (et limiter la propagation des virus)

Avec la diffusion, vous profitez de différents bienfaits en fonctions de vos besoins :

  • Pour lutter contre les virus et assainir votre maison : ravintsara, saro, laurier noble, niaouli, cyprès
  • Pour favoriser la détente, le bien-être et la relaxation : lavande vraie, petit grain bigarade, orange douce
  • Pour retrouver de l’énergie et se recentrer : pin sylvestre, sapin baumier
  • Etc.

Si une personne de votre entourage tombe malade et que vous craignez de contaminer le reste de la maisonnée, vous pouvez assainir votre appartement en diffusant dans la pièce la synergie d’huiles essentielles suivante :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
  • 10 gouttes d’huile essentielle de niaouli
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié
  • 5 gouttes de laurier noble

Je vous conseille de diffuser pendant 15 à 30 minutes dans une pièce fermée pendant que vous n’y êtes pas. Vous pouvez ensuite répéter l’opération dans les différentes pièces de votre maison.

Si vous souhaitez rester dans la pièce, diffusez pendant 5 minutes toutes les 2 heures.

L’avantage de la diffusion, c’est que c’est un moyen doux et respectueux pour le corps : vous évitez les risques d’intoxication par voie orale ou d’irritation de la peau.

La seule chose qu’il vous faut, ce sont de bonnes huiles essentielles, mais surtout un diffuseur de qualité.

C’est ce que nous allons voir maintenant.

Diffusez vos huiles essentielles efficacement (et sans risque) dans votre salon

Pour profiter pleinement des bienfaits olfactifs des huiles essentielles, il est important de bien choisir votre diffuseur.

La meilleure diffusion possible est à froid, c’est-à-dire sans source de chaleur.

En effet, il ne faut jamais chauffer les huiles essentielles sous peine d’anéantir tous leurs pouvoirs bénéfiques pour la santé et de libérer des composés toxiques dans l’air.

Dans le commerce, on trouve malheureusement beaucoup de diffuseurs qui chauffent et abîment les huiles essentielles.

Les différents diffuseurs vendus dans le commerce

Avant toute chose, je tiens à préciser que je ne touche aucune commission de qui que ce soit.

Les informations que je partage avec vous sont le résultat d’années d’expérience avec différents fournisseurs.

S’il faut retenir une chose ici, c’est que choisir son diffuseur, c’est surtout choisir son mode de diffusion.

Commençons par le galet aromatique

C’est un support neutre d’origine naturelle sur lequel vous déposez quelques gouttes d’huile essentielle. La nature volatile des huiles essentielles permet une diffusion spontanée dans l’atmosphère.

Très pratique à transporter, facile d’emploi et sans besoin de branchement, le galet a l’avantage de diffuser des huiles sans les chauffer.

Mais les inconvénients qu’on peut lui trouver sont sa faible capacité de diffusion et son effet limité à la simple désodorisation d’une petite surface (par exemple les toilettes).

Diffuseur galet, NatureSun’arôms : https://www.onatera.com/produit-diffuseur-galet-aromatique-naturesun-aroms,4842.html

Le diffuseur par nébulisation

C’est la Rolls-Royce des diffuseurs. Il fonctionne grâce à une pompe qui pulse de l’air à la surface de l’huile essentielle préalablement placée dans une ampoule en verre. Il est très efficace et souvent préconisé en milieu hospitalier.

Mais à l’image de la Rolls-Royce, ce diffuseur est souvent très cher. Il utilise une quantité importante d’huile, demande beaucoup d’entretien (nettoyage de la verrerie toutes les 2 à 4 semaines) et est fragile car conçu en verre.

C’est la raison pour laquelle je recommande ce type de diffuseur une fois que vous êtes très familier avec l’aromathérapie.

Diffuseur à nébulisation, PureEssentiel : https://ch.puressentiel.com/fr/diffuseur-a-nebulisation-pour-huiles-essentielles-bois-naturel

Le diffuseur ultrasonique ou à brumisation

C’est le compromis idéal lorsqu’on achète son premier diffuseur.

Il émet des ultrasons qui dispersent les huiles sous la forme de microparticules, et projette une brume aromatique dans l’atmosphère.

C’est probablement le diffuseur le plus polyvalent et celui que je recommande lorsqu’on achète un diffuseur pour la première fois.

Il permet une diffusion à froid qui ne dénature par les huiles essentielles et la diffusion peut durer longtemps sans risque de saturer l’atmosphère (ne seront diffusées que les quelques gouttes d’huiles essentielles que vous aurez déposées dans le récipient).

Diffuseur Céra, Pranarom : https://www.pranarom.com/fr/nos-produits/produits-finis/cera-diffuseur-huiles-essentielles/ref-14781

Si vous êtes intéressé par l’un ou l’autre de ces diffuseurs, vous pouvez facilement les commander sur Internet.

Amicalement,

Florent Cavaler





Une réponse à “Bien choisir son diffuseur”

  1. Daniel Chaut dit :

    Bonjour Florent
    Pranarom et Puressentiel sont des sites étranges, ils ne vendent pas par internet et n’indiquent pas les prix de leurs produits.
    Vous seriez bien inspiré de nous proposer des fournisseurs plus intéressants.
    Merci pour vos lettres, toujours très intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *