« L’énergie jaune » pour combattre les infections hivernales

Chère lectrice, cher lecteur,

PureSanté existe depuis près de 5 ans… et je me rends compte que durant toutes ces années, je n’ai jamais consacré de lettre à l’astragale.

Je vous ai parlé de l’éleuthérocoque, du thym ou encore du romarin. Mais jamais de l’astragale.

Aujourd’hui, j’aimerais rétablir cette « injustice » en vous présentant comme il se doit cette grande plante de la pharmacopée chinoise.

La médecine traditionnelle chinoise classe l’astragale dans la même famille que le ginseng, celle des « toniques supérieurs ». Ils la surnomment d’ailleurs Huang Qi, ce qui signifie « énergie jaune ».

Selon eux, sa racine agirait comme un bouclier contre les agressions extérieures : virus, bactéries… Elle permettrait aussi de stimuler le système immunitaire, de prévenir les affections des voies respiratoires et de soutenir les personnes affaiblies.

Et cela a été validé scientifiquement depuis plus de 40 ans !

Remise à neuf de votre système immunitaire

La science s’est intéressée à l’astragale dès les années 1980, et son puissant effet stimulant des défenses immunitaires a été prouvé par plusieurs études[1].

Les scientifiques ont en effet observé une augmentation de la puissance des cellules surnommées « natural killers » (tueurs naturels), dont le rôle est de détruire les cellules non saines, ou défectueuses, comme les cellules cancéreuses. Ils ont en plus noté une activation de nos soldats de l’immunité : globules blancs, lymphocytes, macrophages…

En plus de stimuler nos défenses immunitaires, l’astragale en régule l’hyperactivité (en cas d’allergie notamment) et les renforce en profondeur[2]. Et il suffit d’une seule prise pour constater une réelle amélioration face à certaines réactions immunitaires durant les sept jours suivants[3].

Votre bouclier thermique (mieux qu’un pull en laine)

Si vous êtes frileux et que vous avez besoin de vous couvrir en hiver de grosses chaussettes et de pulls en laine, vous serez heureux d’avoir un peu d’astragale chez vous…

En effet, elle réchauffe et tonifie le sang qui circule sous votre peau, ce qui permet à votre corps de mieux s’adapter aux influences extérieures, et en particulier de mieux résister au froid.

L’astragale vous aidera donc à moins souffrir des baisses de températures hivernales, grâce à un effet « bouclier thermique ».

Pour vivre plus longtemps

Finalement, la science a validé l’utilisation traditionnelle de l’astragale et pas seulement pour stimuler l’immunité. En plus d’agir contre les infections hivernales, elle permet aussi :

  • L’augmentation de la force musculaire en optimisant l’utilisation de l’oxygène dans les cellules[4].
  • L’apport en polysaccharides, flavonoïdes et saponines, des composants associés à un effet de renversement de l’âge significatif[5].
  • Une meilleure résistance au stress : il s’agit d’une plante dite adaptogène.
  • L’amélioration des traitements conventionnels en cas de pathologies lourdes comme le cancer, tout en limitant la propagation de la maladie[6].

Comment utiliser l’astragale ?

Il n’est pas toujours facile de se procurer la racine brute d’astragale.

En revanche, elle existe en poudre sous forme de gélules, en extrait alcoolique ou encore en extrait fluide.

Voici les doses moyennes à utiliser selon la forme choisie. Il s’agit d’un ordre d’idée, suivez toujours en priorité les recommandations du fabricant.

Et en cas de doute, demandez conseil à un spécialiste :

  • Poudre de racine : 2 g à 3 g de racine par jour en 2 ou 3 doses.
  • Extrait sec (1/8) : 250 mg, de 2 à 3 fois par jour.
  • Teinture (1/8, dans l’alcool) : de 2 ml à 4 ml, 3 fois par jour.
  • Décoction : faire bouillir à petit feu de 15 g à 30 g de racine séchée dans 1 litre d’eau durant 10 à 15 minutes. Boire de 500 ml à 1 litre par jour[7].

Attention, l’astragale est contreindiquée en cas de traitement immunosuppresseur ainsi que chez la femme enceinte et allaitante.

Amicalement,

Florent Cavaler





[1]. Shao, Xu, Dai, Tu Li, Gao, « A study on the immune receptors for polysaccharides from the roots of Astragalus membranaceus, a Chinese medicinal herb ». Biochem Biophys Res Commun., 2004 Aug.

[2]. Matkovic, Zivkovic, Korica, Plavec, Pecanic, Tudoric, « Efficacy and safety of Astragalus membranaceus in the treatment of patients with seasonal allergic rhinitis », Phytother Res., 2010.

[3]. Brush, Mendenhall, Guggenheim, Chan, Connelly, Soumyanath, Buresh, Barrett, Zwickey, « The effect of Echinacea purpurea, Astragalus membranaceus and Glycyrrhiza glabra on CD69 expression and immune cell activation in humans », Phytother Res., 2006

[4]. Yeh, Chuang, Huang, Chen, Huang, Hsu, « Astragalus membranaceus improves exercise performance and ameliorates exercise-induced fatigue in trained mice », Molecules, 2014.

[5]. Liu, Zhao, Luo, « Anti-Aging Implications of Astragalus Membranaceus (Huangqi): A Well-Known Chinese Tonic », Aging Dis., 2017

[6]. Tao Wang, Xiaoyan Xuan, Min Li, et al., « Astragalus saponins affect proliferation, invasion and apoptosis of gastric cancer BGC-823 cells », Diagnostic Pathology, 2013 / Shi Guang Li, Hai Yong Chen, et al., « The Efficacy of Chinese Herbal Medicine as an Adjunctive Therapy for Advanced Non-small Cell Lung Cancer: A Systematic Review and Meta-analysis », PLoS One, 2013

[7]. Fiche sur l’astragale de passeportsante.net

16 réponses à “« L’énergie jaune » pour combattre les infections hivernales”

  1. Encarnita dit :

    Je vous imagine fort occupés. Je n’ai plus de vos nouvelles.

  2. THAVARIN dit :

    Bonjour ,

    On la trouve ou cette plante , en officine je doute.

  3. MASUMBUKO KIKA dit :

    Bonjour,
    Je suis à l’Est de la R.D.CONGO. Merci beaucoup pour l’article sur l’estragal. J’ai un projet de culture des plantes médicinales, pourriez-vous m’indiquer l’adresse d’un fournisseur des semences de cette plante ,s’il vous plaît ?
    Que Dieu vous bénisse.

  4. sophie LOIRE dit :

    Je confirme l’interrogation de cecile juste avant moi…. j’avais compris que l’astragale était contre indiquée lors de cancers hormono dépendants féminins.
    Sophie Loire IDE et Phytothérapeute

  5. Thomachot dit :

    Bonjour
    Après la lecture de votre lettre je me permet de vous poser une question
    Avec un traitement pour une maladie de Hashimoto (auto immune) est il possible de prendre de l’astragale ??
    Merci de votre réponse
    Cordialement Michelle

  6. Sonia dit :

    Bonjour monsieur

    Si je « comprends » bien: l’Astragale n’est pas pour moi…,
    HIV positive depuis 1986, 15 ans de Tri thérapie (!),…
    Pff!!

    Une autre idée sans contre-indication ??
    Merci

  7. Cécile Bremard dit :

    Merci pour cet article très intéressant. Cependant, j’ai souvent lu , au sujet de l’astragale, qu’elle n’était pas recommandée chez les personnes ayant des antécédents de cancers hormonaux dépendants. Vous n’y faites aucune référence. ……. Merci de me répondre car je suis moi-même dans ce cas
    Cecile

  8. lola dit :

    l’astragale j’en prends pour allonger mes télomères

  9. Sophie Savoie Forest dit :

    Bien intéressant j’aurais une question pour vous Mr. Cavaler
    Mon fils Lé0 a de la difficulté avec son attention x’est difficile de réussir à l’école et j’aimerai bien l’aider avec des produits naturels j’aimerai bien avoir vos suggestions
    Au plaisir
    Sophie

  10. eric dedoncker dit :

    Merci pour c’est beau commentaires bien lisibles et compréhensifs a la lecture agréable

  11. BOURON dit :

    Merci pour les infos sur la médecine chinoise

    Sincèrement

    Fabien

  12. Nice dit :

    Peut on l utiliser en cas de maladies auto immunes (thyroide)
    Merci de cette précision

  13. SOULIE dit :

    Merci à toi 😘 l’homme qui tombe à pic 😊.
    Yolande.

  14. clarin delgado dit :

    Qu’en est-il des allégations « anti-vieillissement  » cellulaires et activation de la télomérase de l’astragale ?

  15. Christian dit :

    Merci pourrais-tu m’indiquer si cette est contre indiqué en cas d’hypertension

  16. MOULET pascal dit :

    Bonsoir

    Merci pour vos précieux conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *