Présidentielles : Cavaler a choisi son candidat

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous vous doutez bien que les différents candidats à l’élection présidentielle de 2017 ne m’ont pas demandé mon avis, mais je vais leur donner quand même.

Ils feraient quelque chose d’utile pour tout le monde en relisant le rapport de l’Académie de Médecine publié en 2012 [1], et qui recommande d’augmenter considérablement l’apport journalier en vitamine D par complémentation nutritionnelle.

Pourquoi ? Le Pr Bernard Salle, membre de l’Académie de Médecine, l’explique sans détour :

« Un taux de vitamine D suffisant diminuerait de 30 % le coût d’une fracture du col du fémur : 7 683 euros pour un séjour hospitalier moyen de 15 jours, sans compter le séjour en rééducation et la comorbidité inhérente à cette pathologie, multipliés par les 80 000 cas recensés par an en moyenne en France.

Chez les sujets âgés, on éviterait aussi les complications coûteuses de la grippe hivernale. De même, les 2,4 à 6 milliards d’euros dûs aux 50 000 cas d’infections nosocomiales, dont 4200 décès directs, pourraient être épargnés. »

6 milliards d’économisés !!! Merci qui ? Merci la « D » ! C’est autre chose qu’un ministre, quand même…

Alors on n’arrête pas de se plaindre qu’il y a trop d’abstentionnistes, de gens qui préfèrent aller se promener plutôt que de « faire leur devoir citoyen », et bien moi je dis que si on donnait une boîte de vitamine D à chaque votant, au moins ça servirait à quelque chose d’aller coller son bulletin dans l’urne [2].

La « D » à l’Elysée ? Mis à part Big Pharma, je crois qu’on arriverait pour une fois, à mettre tout le monde d’accord !

Conseil aux candidats au poste de président de la République (au sujet de leur mémoire)

D’ailleurs, puisque nous en sommes sur le terrain de la politique, vous aurez sans doute remarqué comme moi à quel point les candidats de tous bords semblent frappés de troubles de la mémoire.

Quand ils sont en campagne, on dirait qu’ils ont tous oublié avoir exercé de hautes fonctions de pouvoir (ministres, premiers ministres, secrétaires d’Etat, sénateurs, députés etc.) et qu’ils sont à ce titre entièrement responsables de la situation qu’ils dénoncent.

Et quand ils arrivent au pouvoir, ce sont leurs promesses qu’ils oublient aussitôt…

J’en profite donc pour leur rappeler que de nouvelles études ont encore souligné le rôle essentiel d’une petite plante aquatique, la Bacopa monnieri, ou hysope de l’eau, dans l’amélioration des performances cognitives (mémoire notamment)…

Les chercheurs ont en effet montré que cette plante augmente le transport de sérotonine (un neurotransmetteur) par notre cerveau au niveau de l’hippocampe [3] [4], le centre le plus important de notre mémoire.

Dans une étude, des patients traités pendant 12 semaines à des doses situées entre 300 et 1500 mg par jour ont vu leurs capacités de mémoire augmenter significativement [5].

C’est à croire que nos politiciens sont vraiment les seuls à ne pas avoir visionné la vidéo ci-dessous, qui pulvérise de très nombreuses idées reçues sur notre santé.

Je dis ça, je ne dis rien, bien sûr…

VOIR LA VIDEO

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] http://www.academie-medecine.fr

[2] Rappelons que les apports nutritionnels conseillés en France (ANC) sont de 200 UI/J (5 µg) avant 65 ans et le double ou le triple après 65 ans, mais de nombreux experts recommandent aujourd’hui des doses 5 à 20 fois plus élevées, soit des apports de 1000 à 4000 UI/jour.

[3] 19. Charles PD, Ambigapathy G, Geraldine P, Akbarsha MA,
Rajan KE. Bacopa monniera leaf extract up-regulates tryptophan hydroxylase (TPH2) and serotonin transporter (SERT) expression: implications in memory formation. J Ethnopharmacol. 2011 Mar 8;134(1):55-61.

[4] Neuropsychopharmacological effects of the Ayurvedic nootro- pic Bacopa monniera Linn. (Brahmi).

[5] Morgan A, Stevens J. Does Bacopa monnieri improve memory performance in older persons? Results of a randomized, place- bo-controlled, double-blind trial. J Altern Complement Med. (2010)

Une réponse à “Présidentielles : Cavaler a choisi son candidat”

  1. Velasco Brigitte dit :

    Nos politiciens n’ont qu’une idée en tête: le pouvoir !!!! La santé, ils s’en fichent comme d’une guigne, c’est très clair. L’argent et les privilèges guident leur parcours jusqu’à ce que… la maladie les rattrape mais alors là il est trop tard. Laissons leur leurs vies étriquées et tâchons d’améliorer la nôtre du mieux que nous pouvons en résistant envers et contre tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *