L’alimentation qui détraque le sommeil

Quand on lit les statistiques dans le journal, c’est à se demander s’il y a encore quelqu’un qui dort bien dans ce bas monde.

J’entends notre monde en « é » : stressé, pressé, connecté, industrialisé, etc. En un mot : épuisé.

Rien qu’en France, 1 personne sur 3 dormirait mal [1]. Je lisais même que ce chiffre était monté récemment à 4 Français sur 10 [2].

Le Dr Curtay, auteur d’un grand dossier sur le sommeil, a dressé l’effrayante liste des conséquences d’une « dette de sommeil » [3] :

  • Une baisse des performances physiques et intellectuelles, une diminution de la libido,
  • La vulnérabilité au stress, l’anxiété,
  • La dépression, avec un risque multiplié par 4 chez les insomniaques [4].
  • Des troubles psychologiques et comportementaux : risques d’altération de la vigilance et des capacités d’adaptation, de la somnolence et d’accidents de tous ordres.
  • Un déficit de contrôle pulsionnel, des prises de risques excessives, une tendance augmentée aux dépendances. Il a par ailleurs été montré que le décalage horaire favorise les dépendances à l’alcool et au tabac.
  • Une baisse des défenses immunitaires
  • Une hausse des phénomènes inflammatoires [5], facteurs de risque de diabète, de pathologies cardiovasculaires et d’ostéoporose…
  • Etc.

Devant un tableau aussi noir, je dis qu’il faut tout simplement réapprendre à dormir.

Et que le sommeil, on devrait l’enseigner à l’école !!!

En tout cas je vais écrire une lettre en ce sens au ministère de l’Éducation nationale, mais comme je ne me fais aucune illusion sur la capacité de réaction des têtes pensantes du « mammouth », je vous propose dès aujourd’hui quelques premières pistes pour retrouver le sommeil.

Insomnie : les coupables ne se cachent même pas !

Car si notre sommeil a bien perdu en durée et en qualité par rapport à celui de nos grands-parents, cela signifie inversement que nous pouvons agir pour l’allonger et l’améliorer.

Et s’il y a un élément sur lequel on peut agir pour mieux dormir, c’est l’alimentation.

Une étude du Centre médical de l’université de Columbia, à New York [6], vient en effet de confirmer l’influence de l’alimentation sur la qualité du sommeil, en identifiant précisément les aliments qui nous empêchent de bien dormir.

Les participants ont reçu un régime alimentaire contrôlé durant les 4 premiers jours, puis, durant le dernier jour, pouvaient s’alimenter comme ils le souhaitaient. Ils devaient se mettre au lit à 22 h.

Conclusion de l’étude :

  • Plus l’apport en fibres est élevé, plus la durée de sommeil (lent et profond) est élevée.
  • Plus l’apport en graisses saturées (viandes, charcuteries, produits laitiers gras) est élevé, moins la durée de sommeil, toujours à ondes lentes (80 % du temps de sommeil), est importante.
  • Plus l’apport en sucres est élevé, plus il y a de « micro-éveils » au cours de la nuit.
  • Lorsque le repas est composé par un nutritionniste, les participants s’endorment également plus rapidement, soit en 17 minutes contre 29, lorsqu’ils sont libres de composer le menu de leur choix.

Ce lien entre alimentation et qualité du sommeil avait déjà été mis en évidence par une étude américaine de grande ampleur [7] qui avait démontré que plus l’alimentation est calorique, monotone et pauvre en minéraux et vitamines, moins on dort.

Vous allez me dire : rien de très neuf… Mais c’est une chose de le savoir, c’en est une autre de l’appliquer concrètement, surtout chez les plus jeunes.

D’autre part, la question du sommeil ne se limite pas à la vitesse d’endormissement ou à sa durée : il faut aussi qu’il soit récupérateur. Et là aussi certains aliments influencent la qualité du sommeil.

Maintenant faisons un (court) voyage dans le cerveau pour comprendre la mécanique étonnante du sommeil.

Soyez sympa avec l’équipe de nuit

Les neurones libèrent des neurotransmetteurs, qui sont de petits messagers chimiques.

Certains sont propres à l’état de veille : la dopamine, l’adrénaline (augmente le pouls, la force de contraction musculaire, le flux sanguin et la capacité respiratoire en réponse à un stress) et la noradrénaline (favorise l’attention, l’apprentissage et la réponse aux signaux de récompense).

Vous vous en doutez, ce n’est pas avec une équipe pareille qu’on va s’endormir… Il faut donc, si l’on peut dire, remplacer tout ce petit monde et faire venir l’équipe de nuit.

Pour que le cerveau passe de l’état d’éveil à l’état de sommeil, il doit en effet changer sa production de neurotransmetteurs.

Première étape : des neurones « pacemakers » interviennent pour désactiver progressivement les neurones qui les émettent. Puis d’autres neurotransmetteurs arrivent. Il y a la sérotonine qui diminue (inhibe) l’activité des neurones excitateurs et permet la synthèse de mélatonine « hormone du sommeil », et le GABA (acide gamma-aminobutyrique). Il freine la transmission des signaux nerveux, diminue la tonicité musculaire, ralentit le rythme cardiaque, les spasmes musculaires et participe au contrôle de l’anxiété.

À ces éléments « simples » sur les neurotransmetteurs viennent s’ajouter d’autres éléments complexes qui contrôlent aussi la vitesse d’endormissement, la quantité et la qualité du sommeil : les hormones thyroïdiennes, les hormones sexuelles, l’hormone de croissance mais aussi les niveaux sanguins de magnésium, calcium ou potassium…

Étonnant, non ?

Eh bien, il se trouve que notre petite équipe de nuit du sommeil, là, pardon mais c’est un peu la CGT période historique… Faites ce qu’elle demande, sinon elle ne se met pas au boulot 🙂 (et vous, pas la peine d’espérer vous endormir) !

Si vous avez du mal à vous endormir

Si le sommeil tarde à venir c’est peut-être que vos niveaux de dopamine et d’adrénaline sont trop élevés et/ou que vos niveaux de mélatonine et GABA sont trop faibles à l’heure du coucher.

C’est généralement la conséquence d’exercices physiques pratiqués trop tard dans la journée, de stress ou de mauvais choix alimentaires.

Le café, le thé, le chocolat noir et le cola peuvent ainsi perturber le sommeil jusqu’à 6 heures après leur ingestion, à cause de leur teneur en xanthines, des molécules stimulantes.

Idéalement, votre dîner doit apporter un peu de protéines, sources de tryptophane et d’acide glutamique, les deux acides aminés nécessaires à la fabrication de la sérotonine, du GABA et de la mélatonine.

De bonnes sources sont évidemment les viandes, poissons et œufs.

Mais il faut y ajouter des glucides, digérés lentement (à « index glycémique bas »). En effet, les glucides permettent le passage du tryptophane dans le cerveau, là où il pourra effectivement être transformé en sérotonine puis en mélatonine.

On choisira par exemple patates douces, lentilles, haricots rouges ou blancs, riz basmati, sarrasin, millet, quinoa, châtaignes.

Certains compléments peuvent avoir aussi un rôle apaisant. Voici ceux que recommande le mensuel Alternatif Bien-Être :

  • La mélatonine : elle est souvent utilisée en cas de décalage horaire, mais comme sa sécrétion a tendance à diminuer avec l’âge, elle a aussi démontré son efficacité, surtout pour les plus de 50 ans. 0,3 mg à 2 mg de mélatonine sont suffisants pour obtenir un niveau comparable à celui d’une adulte jeune : temps d’endormissement diminué [8], amélioration de la qualité du sommeil et réduction des réveils nocturnes [9].
  • Le 5-HTP est un dérivé du tryptophane, un acide aminé présent dans les aliments, précurseur de la sérotonine et de la mélatonine dans le cerveau. Un complément alimentaire de 5-HTP permet de faciliter la détente et d’améliorer le sommeil [10]. Une dose de 50 à 100 mg au coucher est suffisante. Le 5-HTP ne doit pas être combiné à des médicaments psychotropes comme les antidépresseurs ou les anxiolytiques.
  • Le magnésium joue un rôle dans la communication cellulaire et la régulation des rythmes veille/sommeil. Il a été montré qu’une supplémentation en magnésium associée à du zinc et de la mélatonine améliorait le sommeil [11]. Le magnésium thréonate serait particulièrement bénéfique car il accroît la concentration en magnésium du cerveau [12].
  • Le zinc semble aussi jouer un rôle important pour faciliter le sommeil. Il est impliqué dans la production de sérotonine et de mélatonine et augmente la durée du sommeil [13]. En cas de déficit en zinc, la capacité à rêver et à se remémorer nos rêves est altérée.

À peine réveillé… déjà épuisé !

Le sommeil qui ne repose pas… Voilà un problème fréquent avec l’âge, dû à une diminution du temps passé en sommeil paradoxal (la partie du sommeil où l’on rêve et où l’on se repose psychiquement).

Un déficit en vitamine B12, même léger (une situation fréquente chez les végétariens et végétaliens), diminue la durée du sommeil paradoxal.

On peut alors corriger le problème en prenant un complément alimentaire de vitamine B12, uniquement s’il s’agit de méthylcobalamine (et non de cyanocobalamine) [14].

Autre piste, le temps passé en sommeil paradoxal est très majoritairement contrôlé par une hormone : l’hormone de croissance.

« L’hormone de croissance est un peptide, c’est-à-dire une petite protéine, fabriquée dans le cerveau à certains moments de la journée, en particulier la nuit. Pour que sa production soit maximale, l’organisme a besoin d’avoir tous les nutriments nécessaires à disposition. C’est généralement le cas dans nos pays modernes, à l’exception d’un acide aminé (une petite protéine) : la glycine. [15] »

La glycine est un acide aminé qui ne se trouve en abondance que dans un seul aliment : les tissus animaux à base de collagène.

On en trouve donc dans la peau, les os ou les articulations du poulet par exemple. Le plat classique qui en renferme le plus est le bouillon d’os.

« Différentes études ont testé l’effet d’une supplémentation en glycine ou en collagène sur des êtres humains et toutes ont mis en évidence des bénéfices sur la santé.

 

En ce qui concerne l’hormone de croissance, la prise de 6 à 7 g de glycine (ou 10 à 15 g de collagène) avant le coucher permet de multiplier par 3 ou 4 les niveaux d’hormone de croissance ! Le sommeil est alors plus réparateur, quel que soit l’âge [16]. »

Et pour remplacer l’alcool qui fait chuter les niveaux d’hormone de croissance, une étude britannique [17] suggère qu’une cure de jus de griottes, qui contient de la mélatonine, peut améliorer la qualité sommeil.

Bon, vous pouvez aussi boire un (petit) verre de vin le soir et prendre la mélatonine en complément. C’est important aussi de se coucher de bonne humeur…

Amicalement,

Florent Cavaler





[1] Rapport du jeudi 14 décembre 2006 au ministre de la Santé.

[2] Jean-Paul Curtay, les Dossiers de Santé & Nutrition, février 2016.

[3] Id.

[4] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2769898

[5] Les troubles du sommeil sont associés à une élévation des cytokines, en particulier IL6 et TNF alpha et des marqueurs de l’inflammation comme la CRP. La privation de sommeil entraîne une montée de NF kappa B, le chef d’orchestre des voies de l’inflammation. L’élévation de ces marqueurs constitue des facteurs de risque de diabète, de pathologies cardiovasculaires et d’ostéoporose. À l’inverse, le rétablissement d’une seule nuit de sommeil réduit de moitié chez les femmes l’activation de NF kappa B, le chef d’orchestre de la réaction inflammatoire.

[6] St-Onge MP, Roberts A, Shechter A, Choudhury AR. Fiber and saturated fat are associated with sleep arousals and slow wave sleep. J Clin Sleep Med, 2016

[7] National Health and Nutrition Examination Survey
Grandner MA et al. Dietary nutrients associated with short and long sleep duration. Data from a nationally representative sample. Appetite 2013;64:71-80

[8]Van Geijlswijk IM1, Korzilius HP, Smits MG. The use of exogenous melatonin in delayed sleep phase disorder: a meta-analysis. Sleep. 2010 Dec;33(12):1605-14.

[9]Lemoine P, Nir T, Laudon M, Zisapel N. Prolonged-release melatonin improves sleep quality and morning alertness in insomnia patients aged 55 years and older and has no withdrawal effects. J Sleep Res. 2007 Dec;16(4):372-80.

[10]Sanchez S, Sanchez CL, Paredes SD, Rodriguez AB, Barriga – CIRCADIAN LEVELS OF SEROTONIN IN PLASMA AND BRAIN AFTER ORAL ADMINISTRATION OF TRYPTOPHAN TO RATS. Acta Physiologica 2009; Volume 195, Supplement 667

[11]Rondanelli M, Opizzi A, Monteferrario F, Antoniello N, Manni R, Klersy C – The effect of melatonin, magnesium, and zinc on primary insomnia in long-term care facility residents in Italy: a double-blind, placebo-controlled clinical trial. J Am Geriatr Soc. 2011 Jan;59(1):82-90.

[12]Abumaria, N., Yin, B., Zhang, L., Li, X. Y., Chen, T., Descalzi, G., Zhao, L., Ahn, M., Luo, L., Ran, C., Zhuo, M., & Liu, G. (2011). Effects of elevation of brain magnesium on fear conditioning, fear extinction, and synaptic plasticity in the infralimbic prefrontal cortex and lateral amygdala. J Neurosci, 31(42), 14871-14881.

[13]Jung KI. Associations of zinc and copper levels in serum and hair with sleep duration in adult women. Biol Trace Elem Res. 2012 Oct;149(1):16-21.

[14] Mayer G, Kröger M, Meier-Ewert K. Effects of vitamin B12 on performance and circadian rhythm in normal subjects. Neuropsychopharmacology. 1996 Nov;15(5):456-64.

[15] Alternatif Bien-Être N°116, mai 2016

[16] Kasai K, Kobayashi M, Shimoda SI. Stimulatory effect of glycine on human growth hormone secretion. Metabolism. 1978;27(2):201-8.

[17] Pigeon W.R., Carr M., Gorman C., Perlis M.L. Effects of a Tart Cherry Juice Beverage on the Sleep of Older Adults with Insomnia. J Med Food. 2010 Jun; 13(3): 579–583

48 réponses à “L’alimentation qui détraque le sommeil”

  1. Pierre Edouard dit :

    Bonjour, pourriez vous nous faire un article sur les bienfaits du CBD,
    Merci

  2. Anthony Soulard dit :

    Bonjour Florent, merci pour cet article très intéressant. Comment partager votre article sur les réseaux ?

    J’ajouterai par ma spécialité de libération émotionnelle (EFT Emotional Freedom Techniques) et de praticien en massage et relaxation sonore que l’hygiène des émotions et ces temps de pause pour lâcher le mental sont complémentaires à votre approche précise du rôle de l’alimentation et des complémentations pour créer les conditions favorables à un sommeil de qualité.

    Je reste disponible pour échanger.
    Cordialement.
    Anthony
    Anthonysoulard78@gmail.com

  3. leclercq Martine dit :

    Les douleurs aussi peuvent empêcher de dormir mercu de vous lire

  4. BOUGCHICHE dit :

    Bonjour,

    J’apprécie beaucoup les compléments alimentaires que vous conseillez à vos lecteurs, de la part d’un véritable naturopathe compétent, intelligent, soucieux du bien-être de vos semblables. Votre personnalité bienveillante, dévouée, humaniste transcende la profession que vous exercez. Merci infiniment d’être ce que vous êtes, un homme extraordinaire.

  5. SIMO ABOURIDA dit :

    Très instructif. Merci pour votre aide cordialement

  6. Rahouane dit :

    Merci beaucoup c est tres instructif .

  7. AMOUZOU Claude dit :

    Vos études sont très efficaces et bénéfiques et j’aime trop. Merci

  8. Boa Yapo Felix dit :

    Très instructif
    Merci

  9. Louise dit :

    Merci Florent,
    Cet article donne une info juste et simple.
    Je le partage à des amis qui ont des problèmes de sommeil. C’est fréquent de nos jours.

  10. Jolivet dit :

    Toujours très interessant. Mon souci : je m endors bien mais réveillé 2 3 h plus tard je ne me r endors que très difficilement voire pas du tout et fais beaucoup de cauchemars

  11. Presti dit :

    Bonjour.
    Pour me sentir bien, je orend un oeu de magnesium et des vitamines B .

  12. Tatiana NJOLI dit :

    Bonjour, j’ai en effet des troubles du sommeil et en vous lisant, j’ai compris pourquoi. Cependant, il y a beaucoup de choses à prendre et là je suis un peu perdu. J’ai commencé à prendre du magnésium le matin et j’avoue que cela m’a fait bcp de bien. Je suis partie une semaine et j’avais oublié la boîte. Je dois reprendre la cure abandonnée durant ce temps là. Pour l’alimentation, je vais faire comme vous avez dit , me rapprocher d’un nutritionniste. Merci

  13. Isbel Letria dit :

    Très utile

  14. LE STER Franck dit :

    Bonjour et Merci pour vos articles précis et bien synthétisés…
    C’est très intéressant et encourageant, MERCI.
    En tant que ancien fibromyalgique, serais-ce possible de faire des articles sur les méfaits réels et impactant des ondes électromagnétiques ?
    Puis , sur les dispositifs qui permettent de ce protéger de ses méfaits .
    Plusieurs études scientifiques, mettent en évidences ses méfaits.
    Puis, mette en évidence les bienfaits de certains dispositifs Français, à porter sur soit.
    Pendentifs, matelas et autres .
    Personnellement j’en porte depuis 18 mois, avec des résultats comme : sommeil réparateur, plus d’énergie significative, meilleur concentration , douleurs diverses quasi disparues ( musculaires, tendons, articulations).
    Je pratique aussi des séance avec un matelas dont la technologie m’apporte de grans bienfaits !
    Basé sur les travaux de Georges Lakovski et de Mr Tesla, cette technologie capte les ondes électromagnétiques et les transforme en ondes dites Scalaires ( vertueuses ) .
    Leur taux vibratoire est armonie avec celui de nos cellules .
    Exemple: pour ma pa part, mes glandes parathiroides était déréglée, sans prendre de traitement pour rééquilibrer mes glandes et après avoir porter au quotidien sur moi, le dispositif,
    rapidement, j’ai pû constater des nettes améliorations de ma santé !
    Un anne après, continuan à porter le dispositif, j’ai fait un test sanguin et suis allé voir un nouvezu endochrinologue .
    Les résultats étaient positif,s, puisque mes glandes étaient rééquilibrer, sans avoir de traitement, sans aucun apport nutionnelle divers ou variés, pzs de changements dans vie, mon hygiène de vie identique 1 an auparavant.
    L’endocrinologue était surpris.
    Moi non, car j’ai pu constater sur moi les réels bienfaits .
    Cela vaux pour les personnes de mon entourage qui à ce jours porte elles aussi un dispositif depuis de nombreux mois.
    Si vous souhaitez recevoir plus d’informations et des résultats effectués en laboratoire indépendants, n’hésitez pas à me contacter.
    Ce sera un réel plaisir d’ échanger avec vous .
    Dans l’attente de votre réponse, je vous remercie ainsi que toute votre équipe et vous souhaite une agréable journée.
    Bien sincèrement.
    Franck LE STER..
    Tél: 07.81.24.27.21

  15. RASOARIMANANA aDELINE nIRINA dit :

    Bonjour Florent CAVALER,
    Merci beaucoup pour le partage et j’apprécie beaucoup vos articles. J’aimerais quand même ajouter que pour bien dormir, il faut aussi respecter son horloge. Dormir à une heure régulière permet un endormissement profond et réparateur. Ne pas mettre de la lumière aide à s’endormir pour que notre cerveau ne perçoit pas la lumière comme jour.

    Bien à vous
    Adeline

  16. El hassane dit :

    Bonjour
    Svp,me conseiller un nom de complément alimentaire qui associe les 4 aliments améliorant le sommeil.
    Merci

  17. Chocolatyne dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir ce qui fait que chez moi la mélatonine agit inversement? En fait, elle m’agite et me donne des nuits avec plusieurs moments de réveil

  18. zanardi dit :

    Bonjour,
    Je vous remercie pour ces articles et études très intéressantes et importantes pour la vie et le bien-être de chacun.
    Je vous encourage et vous suis très reconnaissante de nous procurer ces informations gratuitement par e-mail,
    C’est très apprécié.

    Je vous souhaite une belle journée,
    Bien cordialement

    Mylène Zanardi

  19. Maurice NORMAND dit :

    Bonsoir, j’ai 80 ans et un sommeil de très mauvaise qualité réveillé toutes les 2 heures voir 3 heures, une demi heure. J’ai une tension non. stabilisé 17/9. Qui parfois ce retrouve à 10/6. 9,5/5. Avec l’expérience je m’aperçoit que mon, système nerveux autonome aurait besoin d’être rééquilibré. Avec tout les traitement que j’ai expérimenté sans succès ?!.. Une tuberculose pulmonaire à l’âge de 14 ans soigné en 4ans avec antibiotique, PAS, rimifon, streptomycine et pneumo péritoine 13 mois. Enfance chaotique. Manque de repaire. 3 ans d’école CM1 vie tout azimut. Avez vous un moyen de me rééquilibré pour une vie apaisée. Cordialement

  20. Laurence dit :

    Bonjour,

    Pour la glycine, justement c’est la version vegane du collagène (qui lui est d’origine animale)
    Cf votre exemple bien connu du bouillon d’os qui apporte du collagéne et de la glycine, en revanche il existe une version glycine purement vegane
    Et ça serait bien de l’indiquer

    Cdt,

    Laurence PISANI

  21. Réjean Bussière dit :

    J’ai adopté une routine avant d’aller dormir.. Aller à la salle de bain et m’y brosser les dents puis passer la soie dentaire entre les dents.. Me gargariser avec du Listerine pour enlever la plaque dentaire et tuer les bactéries.. Puis je me lave le visage avec un exfoliant pour enlever les impuretés et les dégâts liés à
    la pollution, J’essaie de bouger le corps pendant la journée enfin qu’il ait envie de se reposer la nuit venue.

  22. Diane Didi Lavigne dit :

    bonjour , je trouve bien dommage que vous conseillez un petit verre de vin avant le coucher , une personne peut facilement devenir alcoolique si elle compte sur l alcool pour s endormir ,je viens d une famille d alcooliques ,tout les raisons était bonne pour boire , anxiété, pour dormir la nervosité ,la gêne ext. , la boisson c est sournois , attention , c est prouvé par la science qu il y a beaucoup plus de méfaits que de bienfaits à boire de l alcool , je n en boit jamais et je suis en bonne santé ,merci.

  23. Léonard dit :

    Je suis atteinte de polyarthrite rhumatoïde de colopathie et depuis peu la menaupause vient me faire ses désagréments bouffées de chaleur sueur froide et là du coup les crise d angoisse reviennent nausée sans arrêt mal à respirer une diététicienne m a prescrit un régime sans fodmap j avoue que j ai moins de spasme abdominal je dois commencer une biothérapie demain pour la polyarthrite rhumatoïde là je suis fatigué sans cesse j ai plus de force et j aurai aimé avoir des conseils pour récupérer un peu cette situation me stress je ne peux plus rien faire tellement je me sans mal de plus je me suis chopé le COVID en janvier et je trouve que ça m a empiré

    • Patoizeau dit :

      Bonjour!
      La chronobiologie nutritionnelle améliorera votre santé considérablement et vous vous sentirez beaucoup mieux. L’alimentation est optimisée par le fait que vous mangez les bons aliments au bon moment et dans les bonnes quantités. J’ai 68 ans : tous mes résultats d’analyses de sang sont au top . RGO, douleurs au ventre ,crises d’hemorroïdes c’est terminé !Et ma stéatose hépatique a pratiquement disparue en 1 an. De plus, j’ai beaucoup plus de tonus.  » Pure Santé  » dit des choses intéressantes mais ne fait aucune référence sur la chrononutrition, et c’est bien dommage !!!! Alors le coup  » du petit verre de vin rouge  » conseillé par Pure Santé, le soir ce n’est vraiment pas une bonne idée !De l’alcool oui éventuellement, mais seulement 1 fois / semaine. Allez sur http://www.la-chrononutrition.com et vous saurez tout. Bonne journée

  24. Roger Renard dit :

    Je crois que le problème avec tryptophane et GABA est la barrière encéphalique. Un médecin US propose l’usage de plantes chinoise etsud-américaine pour y pallier; d’autre part, le 5-HTTPdevrait se prendre des heures avant le coucher. Les techniques de MTC à mon avis sont efficaces

  25. Jean Desharnais dit :

    Bonjour,
    Je lis attentivement tous vos articles, ils sont très encourageant et réflètent la réalité.
    Je souffre de l’apnée du sommeil et je vais utiliser bientôt une machine pour m’arrêter de ronfler. Beaucoup de confrères utilise ce dispositif et en sont très satisfait. Mais n’y a-t-il pas un danger de dépendance grave à cela ou si c’est moi qui se crée des peurs?
    Autre chose, j’ai toujours des mucosités dans la gorge, au niveau du palais et je n’arrive pas à soigner cela. Cela m’empêche d’avaler correctement parfois et c’est gênant de cracher ou de faire du bruit pour avaler ces mucosités.
    Sur le second sujet, est-ce qu’une intervention chirurgicale est souhaitable?
    Merci pour votre aide.
    Je vais prendre du temps pour vous donner des explications plus précises et détaillées.
    Jean Desharnais
    Ville de Trois-Rivières, Québec, Canada

  26. arricot Christelle dit :

    Bonjour pour compléter votre article sur le sommeil depuis que je pratique la cohérence cardiaque 5 mon matin et soir sur du 3-7s je dors bien mieux. Nous lisons peu de choses dessus…..merci pour vos articles
    Belle journée

  27. Emmanuelle loubeyre dit :

    Pourriez vous me faire parvenir des menus types concernant le lien alimentation/sommeil.
    Cordialement

  28. BODIAN dit :

    J’aime bien vos messages mais je peine à les lire jusqu’à la fin.

  29. Thierry BONHEURE dit :

    Bonjour,
    Vos lettres sont interessantes, mais elles fourmilles de renvoi vers des notes introuvables. C’est un peu frustrant. Y a-t-il un moyen d’avoir un accès à ces notes?
    Merci de votre réponse
    Cordialement,
    Thierry Bonheure

    • Florent dit :

      Bonjour Thierry,
      Les notes sont accessibles tout en bas du message sur le site internet de PureSanté. Vous pouvez y accéder en un clic avec le lien disponible en fin du mail, sous ma signature.
      Amicalement,
      Florent Cavaler

  30. Thibaut dit :

    Merci pour ces renseignements très intéressants et précieux .

  31. Tarbagayre dit :

    Bonjour Monsieur,

    Je suis tout à fait d’accord mais je ne trouve pas de sérotonine ni de 9-HTP en complément alimentaire.
    Où puis+je les trouver sinon dans quel aliment je peux en trouver le plus.
    Merci

    • Patoizeau dit :

      Bonjour
      Pour produire de la sérotonine, il faut du tryptophane que vous prendrez tout le long de la journée : le matin : fromage + pain .Le midi : viande + féculents, légumineuses Le soir : poisson, fruits de mer ,légumes verts .Là c’est top !. Bonne journée.

  32. Véronique RADREAU dit :

    Bonjour, j’adore vos conseils, merci c’est grandiose. Continuez comme ça, J’essaie de suivre vos conseils en fonction de mes moyens. Petite question : où achetez-vous amandes, noisettes et riz pour fare vos laits végétaux ?

  33. Rose Thomas dit :

    Évitez d’envoyer vos messages à 7h 30 du matin ça serait gentil…. Merci

  34. François de Ménonville dit :

    Bonjour
    toujours attentif à vos conseils raisonnés que j’essaie de suivre à la lettre
    J’adhère totalement à votre vue sur la majorité des cas évoqués
    Merci

  35. Maureen LEFEVRE. dit :

    BONJOUR Florent CAVALER,
    Tout simplement je voudrai faire part de mon expérience et signaler un petit problème au sujet du dernier mail. Pour ma part je prends depuis plusieurs mois de la mélatonine (3,8mg) associée à de la Vit. B6 (2,8mg) tous les soirs, et je peux affirmer en toute honnêteté que les résultats sont très probants, sachant que je ne prends plus de somnifères depuis quelque temps (j’en prenais depuis 1992 !). J’utilise aussi un diffuseur avec de l’HE de lavande tous les soirs également. Je m’endors très vite et dors très bien. Je fais aussi du REIKI, technique de soins énergétiques, qui ont certainement leur rôle à jouer, puisque j’ai repris une formation au second degré, et qu’en période d’intégration (21 jours) je fais un auto-traitement tous les jours.
    En ce qui concerne le petit problème du dernier mail, je vous signale juste, que les plus en bleu (dépression, bonheur, et sommeil) ne sont pas accessibles, il est dit « ne peut être lu ». Voilà dommage, car je trouve votre revue très intéressante.
    Cordialement.
    Maureen LEFEVRE.

  36. Pierre dit :

    il me semble avoir lu qu’aboserber la mélatonine ne sert à rien mais qu’il fallait absorber de quoi la stimuler au moment du sommeil.

  37. Traoré dit :

    Merci pour votre brillante information

  38. Pierre Dekkers dit :

    Il y a une dizaine d’années déjà, le gouvernement de Perth produisait ce petit clip https://www.youtube.com/watch?v=QDlN_9fSAis (j’en ai appris l’existence grâce à l a 712 ème Planète Bleue https://www.rts.ch/play/radio/la-planete-bleue/audio/la-planete-bleue-no-712-nouvelle-diffusion?id=4113826

  39. Robert Cook dit :

    Pour un jeune de 74 ans, je dors comme un bébé. Alimentation + exercices =8 hrs. de dodo.
    Merci pour vos articles, ils sont très instructifs et très bien documentees,comme le « thé « .

    Bonne soirée. Robert (Iridologie )

  40. VERNON Isabelle dit :

    Bonjour,
    Je souhaite savoir pourquoi le 5 HTP ne doit pas être combiné à des antidépresseurs ou des anxiolytiques.
    Ont-ils une action contraire ? Pour ma part, antidépresseurs et sérotonine me sont prescrits par le même médecin.
    Je vous remercie par avance de votre retour.

  41. michel andre guignard dit :

    Melatonine, faux archi faux, ma femme et moi meme avons teste jusqu a 10 mg, j ai deja envoye des remarques a ce sujet sans reponse de votre part ???? n affirmez pas sans ecouter au minimum les personnes qui ont essaye

    cordialement

    michel biarritz tel 0540070122, michel andre guignard skype, 0606410456 whatsapp

    • Maureen LEFEVRE dit :

      BONJOUR Michel André GUIGNARD,
      ceci est votre expérience, alors ne généralisez pas, car pour ma part je prends de la mélatonine depuis plusieurs mois et les effets sont tout à fait probants … j’ai arrêté les somnifères depuis peu (je prenais la mélatonine quelques mois avant, il y avait déjà du mieux) et je peux vous assurer en toute honnêteté que mon sommeil est nettement amélioré depuis que je prends 2 comprimés, soit 3,8 mg de mélatonine (contenant également de la Vit. B6 2,80 mg). Je suis certaine que les résultats sont individuels et pour cette raison, il est inutile de dénigrer le commentaire de Pure Santé … Maureen LEFEVRE.

  42. […] du passage à l’heure d’été quelques conseils issus de lettres précédentes pour retrouver naturellement un sommeil réparateur. Avec d’abord un petit saut dans le temps…chez d’irréductibles […]

Laisser un commentaire